Actualités

Tout terrain
10/06/2019 FFSA

Coupe de France Autocross/Sprintcar : Bourges Résumé

Bourges comptait pour la cinquième épreuve du calendrier 2019, pour les pilotes, il s’agissait de l’épreuve de bascule dans la deuxième partie de la coupe de France.

Thibault MARTINET signe son premier podium en Maxi Sprint © Dominique NEZER

Bourges comptait pour la cinquième épreuve du calendrier 2019, pour les pilotes, il s'agissait de l'épreuve de bascule dans la deuxième partie de la coupe de France. Ainsi les spectateurs présents ont pu savourer le spectacle extraordinaire offerts par les pilotes qui voit déjà poindre les tendances du classement général, qui n'est pour le moment, que provisoire. 

 

MAXI SPRINT : Édouard VIGNAL creuse l'écart. Le pilote du MMS signe une nouvelle victoire éclatante ce weekend à Bourges en parvenant à s'imposer devant le vainqueur de Saint Junien, Corentin MARTIN (ROSCROSS).  Thibault MARTINET (MMS) s'élançait depuis la troisième ligne, complète ce podium final. Transfuge de la JUNIOR SPRINT, Thibault a su être malin et opportuniste dans cette finale pour en éviter les pièges et rejoindre le TOP 3, encore une démonstration de l'apprentissage acquis en JUNIOR SPRINT. Édouard VIGNAL s'envole désormais au classement profitant de l'absence en finale de Teddy BERTEAU (CAMOTOS) et de l'abandon en finale de Steven LECOINT (CAMOTOS), ses deux principaux concurrents. 

 

TOURISME CUP : Un gout amer. Alors que les pilotes de cette division nous ont régalé tout au long du weekend, on attendait une finale explosive et spectaculaire, malheureusement, il aura fallu compter avec 9 voitures seulement à l'arrivée. Toujours est-il que Noam LAGARDE (A110) s'impose devant Lionel QUERE (FORD FIESTA). La dernière cité était pourtant le plus rapide tout au long du weekend, signant même le meilleur tour en finale. Après une arrivée mouvementée, c'est Nicolas CHARLOT (PEUGEOT 106) qui complète le podium. Lionel QUERE creuse l'écart au classement général provisoire devant Guy JULIEN (SMART) et Jean MICHAUD (LOTUS).

 

BUGGY CUP : Lui-même n'en revient pas : « je ne sais pas ce qu'il m'arrive », Benoît BUISSON signe une quatrième victoire cette saison. Il partait entouré du clan LAVENU sur la première ligne. En effet, après un weekend de remise en jambe à Elne, Patrick LAVENU a montré qu'il n'avait rien perdu et se qualifiait deuxième sur la première ligne devant son fils Théo. Les pilotes FAST&SPEED entouraient ainsi le pilote d'Aydie tandis que Simon RIVIERE (ROSCROSS) occupait la deuxième ligne aux côtés du surprenant Anthony FOREST (CPS). Benoît BUISSON s'impose donc devant l'hyper régulier, Simon RIVIERE, à tel point que le premier cité, malgré quatre victoires sur cinq ne dispose que de neuf points d'avance. Théo LAVENU est troisième du classement général provisoire. 

 

JUNIOR SPRINT : Quentin HAMELET (SPRINT'R) reprend le pouvoir. Après deux épreuves moins bonnes que le début de saison, il avait dû laisser la tête du classement général provisoire à son cousin Thomas HAMELET (SPRINT'R). Dès le début, il signait la pôle avant de dérouler un weekend parfait et de s'élancer en pôle de la finale aux cotés de Gauthier SAHRY (FOUQUET), mais c'est bel et bien Mario PELUSI (KAMIKAZ) qui a été la révélation du weekend. Le local de l'étape savait qu'il ne devait pas louper ce rendez-vous. Il complète donc ce podium à une superbe troisième place après avoir contenu les attaques de Thomas HAMELET, quatrième et Lola MORETON, cinquième. Cette dernière est en mesure de rejoindre le podium avant la fin de saison. 

 

Prochain RDV : AYDIE-PAU le 29-30 Juin 2019


Back to Top