Actualités

Montagne
24/04/2019 FFSA

De belles confrontations attendues en terre lorraine

Les animateurs du Championnat de France de la Montagne quittent le sud et le département du Gard pour se donner rendez-vous en Lorraine, où aura lieu la troisième confrontation de la saison, la Course de Côte d’Abreschviller – Saint-Quirin.

C'est au volant d'une Norma 2 Litres que cette saison, Alban Thomas dispute le Championnat. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Ils seront plus de 180 concurrents à affronter en ce dernier week-end d'avril le court tracé d'un peu plus de 2.000 mètres de l'épreuve mosellane. De quoi offrir à un public de passionnés un magnifique spectacle, d'autant que le plateau est de qualité.

Après avoir signé un succès assorti d'un nouveau record du tracé à Bagnols-Sabran, Geoffrey Schatz n'était pas en mesure de défendre ses chances sur le Col Saint-Pierre, suite à un souci technique sur sa toute nouvelle Norma E2-SC. Sébastien Petit signait alors sur l'épreuve cévenole une victoire dans le cadre du Championnat de France.

La Course de Côte d'Abreschviller – Saint-Quirin aurait pu être le théâtre d'une nouvelle confrontation entre les deux hommes, mais en l'absence de Sébastien Petit, Geoffrey Schatz se voit privé de son principal adversaire. Le jeune bourguignon se présente donc en grandissime favori et devrait, s'il est épargné par de nouveaux soucis techniques, allait chercher en terre mosellane un nouveau succès, comme il l'a fait lors de la dernière édition.

Face au fer de lance du Team Schatz Compétition, nombreux sont ceux qui afficheront des prétentions pour le podium. En premier lieu Cyrille Frantz, dont l'Osella semble offrir à présent de réelles satisfaction à l'ambulancier d'Ornans. Benjamin Vielmi, qui évolue également au volant d'une Osella engagée en E2-SC, aura à cœur de se mettre en valeur, comme il a eu l'occasion de le faire par le passé. Le plateau du Groupe E2-SC compte également les Norma des Slovènes Patrik et Alexander Zajelsnik.

Côté Protos 3 litres, Cédric Lansard qui anime cette saison le Championnat de France de la Montagne avec une Osella PA20 S, ne sera pas seul dans la catégorie. Il sera en effet confronté à une autre Osella, celle de Gilles Lombardo.

Chez les 2 litres, c'est une douzaine de Protos qui seront en concurrence sur le tracé mosellan. Parmi eux, le vainqueur de la catégorie en 2018, Kevin Durot, qui tentera de rééditer cette année. Il devra pour cela devancer Alban Thomas, qui prend la mesure de sa nouvelle Norma, ou l'expérimenté Olivier Augusto. Mais il faudra également compter avec le jeune Marc Pernot, vainqueur de la classe CN/2 sur le Col Saint-Pierre. Du côté des CNF/2, Bryan Germain sera confronté à un local, lui-même animateur du Championnat, Dorian Ferstler.

Lors des deux dernières éditions, Billy Ritchen s'est imposé du côté des F3. Et l'Alsacien compte bien poursuivre cette série en plaçant sa Dallara en tête des F3, comme il l'a fait récemment à Bagnols-Sabran et sur le Col Saint-Pierre. Mais l'opposition ne manquera pas d'être rude, avec l'entrée en lice de David Guillaumard, la présence de la famille Cholley au grand complet, les frère Ludovic et Arnaud et leur père Patrick. La présence également des frère Debarre, Etienne et Jérôme, qui disputent leur premières manche du Championnat de la saison, et qui évoluent cette année tous deux en F3. Hors championnat, il faudra compter avec Raynald Thomas et Samy Guth.

Pas moins de six Tatuus Formula Master seront au départ à Abreschviller pour viser la victoire en classe DE/8, voire un succès de groupe. A suivre donc Marcel Sapin, les jeunes espoirs Kevin Petit et Cindy Gudet, mais également Anthony Loeuilleux, Jérôme Christoph ou David-Pierre Mayeur.

Du côté des Protos CM, Simon Taponard sera confronté à un autre pilote évoluant avec un TracKing, Gaëtan Bischoff, et au Speed Car de Florian Serralta.

Une dizaine de Formule Renault seront en confrontation pour la plus haute marche de la classe DE/7. A suivre celles de deux animateurs du Championnat, le Bourguignon à l'imposant palmarès Didier Chaumont, et le Belge Fred Errard.

 

Championnat Production

Quelle que soit la longueur ou la technicité du tracé, Pierre Courroye a démontré qu'il est toujours difficile de lui contester la victoire. Comme Geoffrey Schatz dans le Championnat Sport, le jeune Franc-Comtois se présente en favori du côté du Production.

Au volant de la McLaren MP4 12C qu'il a imposé sur les deux premières manches de la saison, Pierre Courroye défiera plusieurs Porsche. En premier lieu celle du septuple Champion de France, Nicolas Werver. Il retrouvera également celles de Frédéric Neff et de Dimitri Toillon qui font là leur entrée sur le Championnat.

Mais la principale opposition pourrait bien venir d'une BMW, en l'occurrence de la M3 E92 de Yannick Poinsignon, qui figurait sur le podium des deux premières manches de la saison. Ancien fidèle à BMW, Pierre Beal sera également de la partie, mais à présent au volant de sa Volvo TC10 S60.

La lutte pour la victoire en GT Sport devrait se résumer en un duel entre deux Porsche, aux volants desquelles on retrouve Frédéric Santarelli et Philippe Marion. Mais la BMW 135 I de Joël Richard ou la Porsche Cayman de Gabriel Lungu pourraient jouer les arbitres.

Pour ce qui est de la classe GTTS/1, Jean-Michel Lestienne tentera de s'imposer comme il l'avait fait l'an dernier. Face à la Mitjet de l'Assureur de Chatillon-sur-Marne, on retrouvera celles de son ami Jean-Michel Godet, de Daniel Demare et du jeune Enzo Chiocci.

La plateau du côté de la classe 5 du Groupe A n'a jamais été aussi étoffé… On retrouvera bien évidemment en Moselle les trois principaux protagonistes que sont Francis Dosières, Jérôme Janny et Antoine Uny. Mais d'autres Seat Léon Supercopa seront également de la partie, avec à leurs volants Rémi Courtois et Thomas Lefevre ou encore Pierre et Dominique Fade. Face à la horde des Supercopa, Abel Sahoui a pour sa part fait le pari osé de disputer le Championnat au volant d'une Mitsubishi Lancer.

De nombreuses Clio Cup animeront la classe A/3, et on suivra plus particulièrement celles de Elie Théophile ou de Jimmy Ermann. Ce groupe A offrira également l'occasion de suivre la confrontation entre féminine que ne manqueront pas de se livrer Pearl Jeannel, Cindy Fritsch, et Aurore Dodille.

Au volant de sa Renault Mégane RS, Pascal Cat aura pour objectif de venir à bout des BMW qui tenteront de lui contester la victoire. Le vétéran ''Loulou'' Granjon ne désespère pas de signer un résultat probant, et Bertrand Simonin tentera de rééditer sa performance du Col Saint-Pierre où il a remporté le groupe. Au volant de sa Mitsubishi, Gaëtan Jeannel pourrait se mêler à la lutte, alors que Jean-Noël Claudepierre aura à cœur de signer une victoire en N/3 avec sa Honda Civic.

Pas d'animateur du Championnat du côté du F2000 qui devrait se résumer à une lutte entre pilote de l'Est, avec notamment la présence de Brice Pierrat (Renault Clio) et de Luc Ermann (Peugeot 206).

En revanche, ils seront trois pilotes engagés cette saison sur le Championnat en Groupe FC, à tenter d'accrocher une victoire lorraine. Vainqueur l'an dernier, Christophe Poinsignon se présente en favori avec sa Simca CG Turbo, mais devra venir à bout de la Scora Maxi de Geoffray Carcreff et de la Renault 5 Turbo Tour de Corse de Didier Deniset.

 

Championnat VHC

Après en avoir décousu sur les deux épreuves gardoises du début de saison, les animateurs du Championnat de France de la Montagne VHC se retrouveront en ce dernier week-end d'avril en Moselle à l'occasion de la 14ème édition de la Course de Côte d'Abreschviller – Saint-Quirin qui leur est dédiée.

Et comme sur les deux premiers rendez-vous, c'est une trentaine de concurrent qui sera en lice pour affronter le court tracé lorrain.

On pourra compter sur la présence du quadruple Champion de France des Voitures Ouvertes, Jean-Marc Debeaune, qui au volant de sa Van Diemen RF 82 ira chercher un nouveau succès dans le Groupe 8/9. Il aura comme principaux adversaires, les Martini de Sébastien Brisard et de Roger Serge Toupence. Il faudra également suivre l'Axone 1600 FL de Jacky Bonnot.

Vincent Lagache devrait connaitre un week-end tranquille dans un Groupe 6/7 où ne figure que sa BBM RS3. Le Groupe N présente le même cas de figure avec l'engagement de la Renault 5 GT Turbo de Jean-Claude Gaillard.

Gabriel Lejeune animera avec sa Jidé Type Original le Groupe 5, en compagnie d'André Tissot, que l'on retrouve au volant de sa Marcadier Barzoï.

En Groupe 4, les Alpine de Claude Provost et Bernard Duret seront une nouvelle fois opposées à une Porsche, celle de Roger Guelpa, et à la vrombissante Chevrolet Corvette C3 de Jean Debaude.

Le Groupe 2 est de loin le plus étoffé, même s'il manque à l'appel la Championne de France des Voitures Fermées, Viviane Bonnardel. ''Gomme'' (Opel Commodore) et Christian Riehl (BMW 323 I) auront fort à faire pour venir à bout des nombreux pilotes de l'Est qui évolueront dans ce groupe.

 

3 – ABRESCHVILLER - ST QUIRIN

3ème manche du Championnat de France 2019, les 27 & 28 avril - à 15 km de Sarrebourg (Moselle)

49ème édition, 14ème édition VHC organisée par l'Association COCCA.

Longueur : 2.100 mètres - Dénivellation : 105 m - Pente moyenne : 5 %

 

Podiums 2018 :

Sport : 1. G. Schatz (Norma M20 FC) – 2. S. Petit (Norma M20 FC) – 3. P. Zajelsnik (Norma M20 FC)

Production : 1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01)

Record : 47''405 par Geoffrey Schatz en 2018

 

Déroulement : Vendredi 26 avril – Vérifications administratives et techniques

Samedi 27 avril - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés et d'une montée de course.

Dimanche 28 avril – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

 

Contact : David OLIGER - 06 17 85 63 81

Adresse e-mail : david.cocca@outlook.fr

Association Cocca - 10 rue des Roches - 57560 Abreschviller

Site web : www.cdc-abreschviller-stquirin.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

 

Back to Top