Actualités

Montagne
31/03/2019 FFSA

Début en fanfare pour Geoffrey Schatz

Détenteur du record de Sabran depuis l’an dernier, Geoffrey Schatz établit un nouveau record sur ce tracé à l’occasion de cette 49ème édition de la Course de Côte, et signe une nouvelle victoire. Pierre Courroye fait de même en Production.

Geoffrey Schatz s'impose en établissant un nouveau record de la piste.  © Nicolas Millet

Championnat Sport

Samedi, dès les essais, Geoffrey Schatz se permettait le luxe de signer un nouveau record sur le tracé de Sabran. Au volant de sa Norma, engagée cette saison en E2-SC et propulsée par un moteur Oreca, le Bourguignon mettait incontestablement la pression sur ses adversaires.

Mais ce dimanche matin, la journée débutait mal pour Geoffrey Schatz qui était victime d'une touchette lors de la première montée de course. Le Vice-champion de France jouait là son joker alors que cette saison le résultat final se fait au cumul des deux meilleures montées. Sur les montées suivantes, Geoffrey se devait donc de réaliser des performances de tout premier ordre. Pilote le plus rapide sur la deuxième montée, il établissait un nouveau record sur l'ultime confrontation en 1'21''376, ce qui lui valait de remporter cette 49ème édition de la Course de Côte de Bagnols-Sabran.

Loin d'avoir démérité, le double Champion de France en titre, Sébastien Petit, s'est systématiquement placé dans le sillage de son rival, réalisant lui aussi des prouesses lors des trois montées de course.

Cyrille Frantz peut pleinement se satisfaire de cette participation à Bagnols-Sabran. L'objectif du Franc-Comtois était d'améliorer ses performances de l'an dernier, c'est chose faite avec en prime une place sur le podium final. Seul pilote engagé en CN+, David Meillon place sa Norma M20 FC au quatrième rang. Légèrement en retrait, Benjamin Vielmi poursuit le développement de son Osella engagée en E2-SC.

A la cinquième place on retrouve le vainqueur des Protos 2 litres, Etienne Pernot, dont la Norma M20 FC devance dans cette classe CN/2, Maxime Cotleur et Alban Thomas. A domicile, Jérémy Avellaneda accroche la quatrième place devant Anthony Carifi et Estel Bouche qui fut victime d'une touchette lors de l'ultime confrontation. En proie à un début d'incendie sur sa Norma ce matin, Olivier Augusto n'a pas pu pleinement défendre ses chances.

C'est à la sixième place que l'on retrouve la plus rapide des monoplaces, celle de Billy Ritchen qui s'impose en F3 devant Ludovic Cholley, le tout jeune Nicolas Dumond et Samy Guth. Nicolas Verdier devance pour sa part Emeline Bréda, Arnaud et Patrick Cholley.

En terminant septième au scratch, Marcel Sapin remporte la classe DE/8 devant Cindy Gudet et Fabrice Flandy.

Du côté du classement féminin, c'est Cindy Gudet qui signe la meilleure performance devant Emeline Bréda, Estel Bouche, Marie Cammares et Corinne Flandy.

Engagé sur le Championnat de France cette saison, Cédric Lansard accroche la deuxième place de la classe CN/3.

Le Groupe CM voit la victoire d'un Proto BRC, celui de Dimitri Pereira, qui devance le TracKing de Maxime Basset, le BRC de Jérôme Jacquot.

On termine par les Formule Renault, catégorie dans laquelle s'impose Didier Chaumont, qui parvient à venir à bout du régional Romain Gelly. Gilles Depierre monte sur le podium de cette classe DE/7, en devançant Sébastien Pomaret, Marie Cammares et Corinne Flandy.

 

Championnat Production

Dominateur lors des essais qui se sont déroulés hier samedi, Pierre Courroye a mis à profit cette journée de course pour assoir sa prééminence sur le classement Production. Le jeune Franc-Comtois, Champion de France 2017, signe un nouveau succès après avoir remporté l'édition 2018 de l'épreuve gardoise.

Le Champion de France en titre, Nicolas Werver, qui a connu quelques soucis mécaniques lors des essais, place finalement sa Porsche 997 GT2 à la deuxième place. Toujours très en verve, Yannick Poinsignon (BMW M3 E92) se hisse sur la troisième marche du podium de cette manche d'ouverture du Championnat de France de la Montagne. Pierre Béal, cinquième au général, complète le classement du GTTS/4.

Comme attendu, la lutte fut intense du côté du Groupe A où c'est finalement Jérôme Janny qui parvient à devancer ses rivaux. Il place sa Seat Léon Supercopa MK2 devant la MK3 de Francis Dosières et la MK2 d'Antoine Uny.

Huitième au général, Frédéric Santarelli remporte un succès en GT Sport en plaçant sa Porsche 911 Turbo devant la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion.

Christophe Poinsignon a cassé un collecteur d'échappement sur sa Simca CG Turbo. Contraint à l'abandon, il laisse le champ libre à Joël Cazalens qui impose sa Scora Type 2 en FC devant la Jidé de Toussaint Filippi.

Dans la lutte qui opposait les BMW M3 pour la suprématie en Groupe N, c'est le plus capé des pilotes de cette catégorie qui s'impose. Pascal Cat signe en effet une victoire devant le local Vincent Savary, et le vétéran ''Loulou'' Granjon. La victoire en F2000 est à inscrire au palmarès de Jean-Marc Boillot qui impose sa Talbot Rallye III.

La belle confrontation qui opposait les Mitjet en GTTS/1 voit la victoire de Florian Bartaire qui devance Jean-Marc Tissot, Jean-Michel Lestienne, Enzo Chiocci et Jean-Michel Godet.

Vivien Tonon remporte la classe A/4 en plaçant sa Clio Cup 4 devant celle de Yann Machka. Stéphane Martinet intercale sa Clio Cup 2 entre les Clio 4, et termine l'épreuve en tête de la classe A/3 devant Elie Théophile. Jimmy Ermann, victime d'une touchette qui a endommagé l'avant de sa Renault, manque à l'appel.

 

Championnat VHC

La météo clémente qui régnait sur le Nord du Gard en ce dernier week-end de mars, a incité les concurrents engagés sur la 22ème Course de Côte VHC de Bagnols-Sabran à se livrer pleinement. De ce fait, quelques pilotes ont fait preuve d'excès de générosité et sont allés à la faute.

Ce sera le cas du côté du Groupe 8/9 de Michel Ritzenthaler et de Sébastien Brisard dont les Martini manquent ce soir à l'appel. Ce sera également le cas d'un des animateurs du Groupe 6/7, Pascal Ferretti, la carrosserie de sa Marcadier laissant entrevoir les stigmates d'une touchette. Mais fort heureusement, les pilotes sortent indemnes de ces incidents de parcours.

C'est donc Jean-Marc Debeaune, auteur du meilleur chrono sur ce tracé de Bagnols-Sabran, qui s'impose en Groupe 8/9. Derrière la Van Diemen RF82 du quadruple Champion de France on retrouve l'Axone de Jacky Bonnot et la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence. Marc-André Schyrr (Crossle 12F) complète le classement de ce Groupe 8/9.

La Tiga SC 81 de Jean-Charles Massu pointe en tête du Groupe 6/7 devant la Le Gallen de Bernard Cayrier et la Marcadier de François Legré.

Au volant de sa Porsche 935, Jean-Marie Almeras sort vainqueur de la confrontation qui l'opposait, en Groupe 5, à la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Les Alpine ont pris pour habitude de truster les premières places du Groupe 4, et c'est une nouvelle fois le cas à Sabran avec le succès de Claude Provost qui prend l'ascendant sur la Chevrolet Corvette C3 de Jean Debaude. Seul en Groupe 3, René Michon a pu disputer une course sans adversité avec sa Porsche 930 Turbo.

La victoire en Groupe 2 revient à la Championne de France Viviane Bonnardel dont la Volkswagen Scirocco devance l'imposante Opel Commodore GSE de ''Gomme''. Philippe Vernay (Ford Cortina Lotus) accroche la troisième place devant la BMW 323 I de Christian Riehl.

Si Jean-Claude Gaillard a dû renoncer à l'issue des essais, ce qui prive le Groupe N de son seul concurrent, en revanche, Mathieu Fargier est parvenu à conclure cette épreuve au volant de sa Talbot Samba Rallye et à faire ainsi honneur au Groupe B.

 

1 – BAGNOLS-SABRAN

1ère manche du Championnat de France 2019, les 30 & 31 mars, à 10 km de Bagnols-sur-Cèze (Gard)

49ème édition, 22ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône-Cèze.

Longueur : 3100 mètres - Dénivellation : 120 m - Pente moyenne : 3,9%

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 2'43''081 – 2. S. Petit (Norma M20 FC) à 4''572 – 3. C. Frantz (Osella PA30) à 8''982 – 4. D. Meillon (Norma M20 FC) à 11''093 – 5. E. Pernot (Norma M20 FC) à 16''175 – 6. B. Ritchen (Dallara F312) à 16''236 – 7. M. Sapin (Tatuus Formula Master) à 17''966 – 8. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 18''159 – 9. A. Thomas (Norma M20 FC) à 18''735 – 10. L. Cholley (Dallara F308) à 19''041

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) 3'07''862 – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 4''842 – 3. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 7''227 – 4. Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 16''372 – 5. P. Beal (Volvo TC10 S60) à 18''381 – 6. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 18''551 – 7. A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) à 19''285 – 8. F. Santarelli (Porsche 911 Turbo) à 23''590 – 9. J. Cazalens (Scora Type 2) à 25''918 – 10. T. Filippi (Jidé) à 28''935.

 

Prochaine épreuve :

2 – COL SAINT PIERRE

 

2ère manche du Championnat de France et 1ère manche du Championnat d'Europe les 13 & 14 avril à Saint Jean du Gard (Gard)

47ème édition, 13ème édition VHC, organisée par l'ASA d'Alès.

Contacts : ASA d'Alès (Frédéric Rossel) – Pôle Mécanique – Traverse L. Tosi – Vallon Fontanes - 30520 Saint Martin de Valgalgues.

Tel : 04 66 55 65 66 – asa.ales30@yahoo.frwww.asa-ales.fr

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

 

Back to Top