Actualités

Circuit
10/10/2019 FFSA

Dernière ligne droite pour le Championnat de France FFSA des Circuits

Ce weekend, le Circuit Paul Ricard devient le théatre de la finale du Championnat de France FFSA des Circuits !

  © SRO / Dirk Bogaerts

Devenu une référence dès sa construction en 1970, le tracé du Castellet s’est rapidement imposé comme l’un des meilleurs juges de paix du sport automobile français. Théâtre de nombreuses finales au fil des décennies, l’hôte du Grand Prix de France de Formule 1 accueillera à nouveau les principales catégories nationales pour un rendez-vous qui s’annonce de toute beauté. 

 
Outre le Championnat de France FFSA GT, la Sprint Cup by Funyo-Sport Proto, le Championnat de France F4, la Peugeot 308 Racing Cup, la Porsche Carrera Cup France, la Renault Clio Cup France et l’Alpine Elf Europa Cup vivront également leurs dénouements avec d’importants enjeux dans chaque discipline ! 

 
Championnat de France FFSA GT
 
Tête d’affiche de l’événement, le Championnat de France FFSA GT s’apprête à vivre une nouvelle finale à suspense comme chaque année depuis l’introduction de la règlement GT4. 
 
En Pro-Am, Fabien Michal / Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) sont les favoris à leur propre succession puisqu’ils comptent dix-huit points d’avance sur Stéphane Lémeret / Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) et davantage encore sur Édouard Cauhaupé / Arthur Rougier (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport) et Rudy Servol / Stéphane Tribaudini (Alpine A110 GT4 / CMR). 
 
L’issue des deux manches varoises aura forcément des répercussions dans l’attribution de la couronne chez les équipes où CMR possède l’avantage sur Saintéloc Racing, mais également sur les Mercedes-AMG GT4 d’AKKA-ASP Team et les Alpine A110 GT4 de Speed Car. 
 
Dans la catégorie Am, le duel final opposera Julien Lambert / Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) à Pascal Huteau / Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx), qui ont su préserver leurs chances et celles de leur écurie avec quatre victoires et un podium sur les cinq dernières courses. En parallèle, Sylvain Caroff / Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing), Christophe Hamon / Gwenael Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) et Didier Dumaine / Christophe Carrière (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) ont promis un combat de tous les instants pour décrocher la troisième position du classement général.
 
Au total, plus de quarante voitures seront présentes au départ des deux épreuves – dont une de nuit – dans un peloton où figurera Sébastien Loeb. Le nonuple champion du monde des rallyes sera engagé avec Laurène Godey sur une Porsche 718 Cayman GT4 CS MR alignée par sa structure Sébastien Loeb Racing dans la classe invité.

  
Championnat de France F4
 
Véritable tremplin pour les jeunes espoirs rêvant de grimper la pyramide du sport automobile, le Championnat de France F4 de la FFSA Academy va vivre son épilogue sur le circuit Paul Ricard en ce qui concerne cette saison 2019 au niveau particulièrement relevé. Celle-ci aura été passionnante à plus d’un titre. Pas moins de 10 pilotes différents ont eu l’occasion de fouler la première marche du podium, tandis que le suspense a été préservé jusqu’au bout, tant pour le classement général que pour le titre en Junior.
 
Impressionnants tout au long de la saison, Hadrien David et Reshad De Gerus vont s’affronter une dernière fois pour savoir qui des deux coiffera la couronne de champion. David possède une avantageuse mais courte avance sur le plan comptable, toutefois insuffisante pour se contenter de jouer les épiciers. Nul doute que la séance de qualification va revêtir une grande importance sur le plan sportif comme au niveau de la confiance. Durant le week-end, le pilote Réunionnais aura un petit avantage, celui de pouvoir utiliser deux pneumatiques supplémentaires, comme le prévoit le règlement, sachant que David les a utilisés à la rentrée à Budapest.
 
Si le titre ne peut échapper à l’un de ces deux pilotes, ils sont plusieurs à viser la troisième marche du podium, que Nicky Hays n’a pas l’intention de lâcher si facilement. L’Américain devra surveiller Gillian Henrion, Isack Hadjar, Victor Bernier, Enzo Valente et le Sud-Africain Stuart White. Bien d’autres pilotes souhaiteront finir la saison en beauté, comme le Belge Sten Van der Henst et Evan Spenle, tous deux brillants depuis quelques courses. Vainqueur du Volant Winfield sur le circuit varois, Jules Mettetal aura à cœur de démontrer à nouveau ses capacités.
 
Trois nouveaux pilotes s’apprêtent à débuter dans ce championnat certifié FIA en prévision de leur engagement en 2020. Il s’agit d’Esteban Masson, le Champion de France de Karting Junior sortant, Sami Meguetounif et Enzo Joulié. Ils retrouveront le Russe Vladislav Lomko, qui participera à sa deuxième épreuve après un premier essai encourageant à Budapest.
 
Au Championnat de France Junior, Victor Bernier occupe la tête devant Isack Hadjar et devra éviter tout faux-pas pour ne pas laisser son rival le devancer.
 

Clio Cup France
 
Pour son dernier week-end de course avec la quatrième génération de Clio Cup, la Coupe de France FFSA Renault Clio Cup doit encore attribuer quatre couronnes ! 
 
Leader depuis le mois de mai, Dorian Guldenfels (TB2S) est en pole position pour être sacré deux ans après son titre chez les Juniors. Relégué à vingt-six points de l’Alsacien, David Pouget (GPA Racing) est son adversaire le plus proche et il a bien l’intention de poursuivre sur la dynamique lui ayant permis de réduire l’écart dans la deuxième partie de saison. Quintuple lauréat de la discipline, Nicolas Milan (Milan Compétition) n’a plus son destin entre les mains, mais il serait dangereux de sous-estimer un concurrent aussi redoutable, qui plus est lorsqu’il est dans le rôle de chasseur ! 
 
La bataille entre les trois protagonistes devrait s’avérer déterminante d’autant que leurs écuries respectives se disputent la première place chez les équipes ! En tête, TB2S peut s’appuyer sur Lionel Viguier, Guillaume Savoldelli et Thibaut Bossy en plus de Dorian Guldenfels tandis que GPA Racing alignera Jordi Palomeras, Alexandre Albouy, Kevin Jimenez et Lilou Wadoux. Enfin, les hommes de Nicolas Milan recevront l’appui de Mathieu Lannepoudenx et Anthony Jurado, le seul pilote à s’être imposé – par deux fois ! – en dehors des trois prétendants cette année.
 
Les catégories Juniors et Gentlemen vont également connaître leurs dénouements sur le plateau du Castellet. Luis Gonzalez (Team VRT) et Edwin Traynard (Autosport GP) batailleront dans la première tandis que David Pajot (Vic’Team) est idéalement placé dans la seconde. Les challengers ne manqueront toutefois pas puisque trente voitures seront sur la grille avant d’ouvrir un nouveau chapitre dans l’histoire de la Clio Cup France. 
 

Peugeot 308 Racing Cup
 
 La Peugeot 308 Racing Cup sera également au rendez-vous ce weekend pour la finale de la saison 2019, se déroulant en même temps que l’ultime manche du TCR Europe à Monza (Italie), les pilotes engagés dans les deux championnats - Julien Briché, Jimmy Clairet et Teddy Clairet - dont la priorité cette saison était de participer au championnat européen, ont communément décidés d’aller défendre les couleurs de la Compétition Clients de Peugeot Sport en Italie, tout particulièrement Julien Briché, en lutte pour le titre de Champion en TCR Europe avec la Peugeot 308TCR.
 
Au vu du peu d’incertitude quant à l’obtention du titre de Champion 308 Racing Cup 2019 par le pilote amiénois (4 points le séparaient du titre) et la décision de Jimmy Clairet de disputer lui aussi à la finale du TCR Europe en Italie, c’est mathématiquement que Julien Briché décroche le titre de Champion 308 Racing Cup 2019 avant la dernière épreuve de la saison. Dans les catégories AM et JUNIOR, tout reste à jouer ! Focus sur ces deux catégories pleines de suspens…
 
Dans les catégories AM et Junior, tout reste encore possible ce week-end sur le circuit Paul Ricard.
 

Sprint Cup by Funyo-Sport Proto
 
Ce 5ème RDV de l’année verra également le retour des Funyo F5 qui viendront grossir le nombre de Funyo présente dans le Var avec pas moins de 43 voitures sur la piste. 
De quoi annoncer de nombreuses batailles à tous les niveaux du plateau, il va y a voir du spectacle ! 
En entamant son dernier tiers, le championnat des prototypes Français commence à entrevoir ses possibles lauréats. Au classement général rien n'est encore fait, malgré la domination de Nicolas Cannard (HMC Racing) à Magny-Cours. Il ne faut pas oublier que le règlement Funyo prévoit de retirer les 2 plus mauvais résultats à la fin de la saison sur les 24 courses réalisées. À cet instant ils sont encore, mathématiquement 14 pilotes à pouvoir décrocher le titre sachant qu'il reste encore 200 points à distribuer !
 
 Virtuellement Nicolas Cannard ne possède "que" 37 points d'avance sur son dauphin Jonathan Dessens (AMGV Sport Racing), 65 unités sur Aurélien Robineau (Bleu Mercure Racing) ou encore 98 sur Edouard Héry (AMGV Sport Racing). Chacune des 4 courses du weekend donnant 25 points, rien n’est encore vraiment joué à 2 meetings de la fin… 
En "Gentlemen" par contre Edouard Héry pourrait être titré au soir du meeting du Castellet. Ses trois poursuivants du HMC Racing, Franck Lefèvre, Christian Camboulive et Olivier Gauclère sont à respectivement 81, 89 et 123 points, pour autant le podium final n'est pas encore dessiné !
 
Dans la catégorie "Espoir", le schéma est identique pour Jonathan Dessens qui devance Cyril Léger (J&L Pure Racing) et Nicolas Siebenschuh (AMGV).  
 
Tanguy Ide, Benoît Eveillard, Philippe Delhoume ou encore Gaylor Herold, vont jouer leur propre course Sprint en F5 avant leurs 2 derniers meetings à Magny-cours et au Mans.
 

Porsche Carrera Cup France
 
Ayhancan Güven, Florian Latorre, Hugo Chevalier et Côme Ledogar… Ils sont encore quatre à pouvoir mathématiquement décrocher le titre de Champion de Porsche Carrera Cup France 2019 lors de la finale de ce weekend.
 
En Pro-Am, le duel se joue entre Nicolas Misslin et Christophe Lapierre avec un léger avantage pour le tenant du titre.
 
En Rookies, Enzo Guibbert et Marvin Klein se disputeront la couronne réservée aux débutants au volant de la Porsche 911 GT3 Cup de 485 chevaux.
 
Les dix premières courses de la saison ont permis de faire émerger quatre des vingt pilotes de la Porsche Carrera Cup France. Au moment d’aborder l’ultime week-end de la saison 2019 sur le Circuit Paul Ricard, Ayhancan Güven (Martinet by Alméras), Florian Latorre (RMS), Hugo Chevalier (Martinet by Alméras) et Côme Ledogar (Team 85 / Bourgoin Racing) sont les candidats au titre.
 
Vainqueur à quatre reprises cette année, le Turc Ayhancan Güven espère être le premier pilote à conserver son titre au cours des treize dernières années. Le dernier fut Anthony Beltoise en 2005 et 2006… Leader avec cinq points d’avance, il n’est pourtant pas maître de son destin. Florian Latorre, déjà vainqueur de trois courses, serait assuré du titre en cas de doublé agrémenté de trois des quatre points bonus mis en jeu, quels que soient les résultats de ses rivaux.
 
Pour Hugo Chevalier et Côme Ledogar, il faudra surtout espérer une contre-performance des deux leaders pour avoir un quelconque espoir de rattraper respectivement 35 et 41 points de retard avec 44 points maximum à marquer en deux courses.
 

Alpine Elf Europa Cup
 
Théâtre du tout premier rendez-vous de l’Alpine Elf Europa Cup l’an passé, le Circuit Paul Ricard accueillera plus de vingt Alpine A110 Cup pour le dénouement de la deuxième saison de la discipline. 
 
Si Gaël Castelli (CMR) est déjà couronné, les enjeux ne manqueront pas à tous les autres échelons du classement général. Pendant que le successeur de Pierre Sancinéna cherchera à célébrer son sacre de la meilleure façon, la bataille fera rage pour être son dauphin !
 
Marc Guillot (Milan Compétition) arrive dans le Var avec un point d’avance sur Matéo Herrero (Milan Compétition) et dix sur Jean-Baptiste Méla (Autosport GP), tous deux en lice pour le titre dans la catégorie Junior. Le vainqueur de ce duel remportera une séance d’essais avec l’équipe officielle Signatech Alpine Matmut en LMP2. 
 
Le suspense reste également entier du côté des Gentlemen, où une session de test au volant de l’Alpine A110 GT4 et 10 000 € de prime finale sont en jeu. Pour l’heure, Mathieu Blaise (Racing Technology) possède un avantage de quinze unités sur son plus proche rival, mais ses concurrents menés par Marc Sevestre (Autosport GP) et Rodolphe Wallgren (Milan Compétition) seront à l’affût de la moindre erreur pour le déborder dans l’ultime ligne droite. 
 
Pour la dernière rencontre de l’année, d’autres protagonistes comme Vincent Beltoise (Racing Technology), Laurent Hurgon (Autosport GP-Patrick Roger), Yann Zimmer (CMR) ou Alexandre Gadois (Autosport GP) voudront aussi s’immiscer dans la lutte aux avant-postes d’un peloton qui accueillera pour la première fois la Polonaise Gosia Rdest (CMR) et Loïc Depailler (Racing Technology). 



BMW
Back to Top