Actualités

Montagne
25/05/2019 FFSA

Des essais sans réelles surprises !

Une nouvelle fois, Geoffrey Schatz a fait étalage de son talent pour signer la meilleure performance du jour à l’occasion des essais de la Course de Côte de La Pommeraye. Du côté des Production, c’est Pierre Courroye qui est aujourd’hui le plus rapide.

Pierre Courroye est crédité du meilleur chrono du côté des Production lors de ces essais © Nicolas Millet

Championnat Sport

Même si quelques lourds nuages gris sont venus ce samedi décorer le ciel de l'Anjou, c'est essentiellement sous le soleil que se sont déroulés les essais de la cinquième confrontation dans le cadre du Championnat de France de la Montagne.

Les premières joutes sur l'épreuve angevine n'ont pas donné lieu à de grosses surprises. Au volant de sa Norma E2-SC, Geoffrey Schatz a une nouvelle fois dominé les débats en signant un premier chrono en 50''602, puis en améliorant en 50''231. Une performance qui lui permet de s'approcher, dès les essais, du record du tracé qu'avait établi l'an dernier Sébastien Petit en 50''144.

Pas de réelle surprise non plus en ce qui concerne la deuxième place qui est occupée par l'Osella PA 30 de Cyrille Frantz, lui aussi régulier dans ses chronos. Au sein du Groupe E2-SC, il devance une autre Osella, celle de son compagnon de team, Benjamin Vielmi, qui n'a pris part qu'à la deuxième montée d'essais.

Troisième au scratch de ces essais, Kévin Durot est leader des Protos 2 Litres. Le Nordiste devance dans la classe CN/2 une autre Norma, celle d'Anthony Le Beller. Cyrille Chupin, qui évolue ici à domicile est crédité du troisième temps devant Freddy Cadot.

C'est à la cinquième place que l'on retrouve le leader des F3, John Nicol qui devance de cinq dixième Julien Bost. Benoit Taviaux accroche la troisième place devant Etienne et Jérôme Debarre, qui suite à un souci d'embrayage a dû renoncer à prendre part aux essais libres. Clément Lebot signe le sixième temps devant le Britannique Peter Dorey et Julien Maurel.

Leader de la classe DE/8, Kevin Petit occupe la septième place du classement de ces essais, et devance dans sa catégorie une autre Tatuus Formula Master, celle de Cindy Gudet, première féminine devant Estel Bouche.

La pilote auvergnate évolue cette saison au volant de la Norma dévolue l'an dernier à son compagnon Yannick Latreille. Ce dernier est au départ de La Pommeraye dans l'habitacle de la Formule Renault d'Estel, et occupe ce soir la tête de la classe DE/7. On trouve à sa suite, Steeve Gerard et le Belge Fred Errard.

Les Silver Car sont pour l'heure au sommet de la hiérarchie du CM avec celui de Denis Pilet qui devance celui de François-Xavier Thievant. On trouve ensuite trois TracKing avec dans l'ordre Serge Thomas, Marc Antoine Blanchemain et Simon Taponard. Au volant de son BRC, Raphaël Buxeraud ferme le bal.

 

Championnat Production

La Série Sport n'a pas été le théâtre de grosses surprises, il en a été de même concernant le sommet de la hiérarchie du côté des Production où l'on retrouve les trois hommes qui ont pour habitude de jouer les premiers rôles. Restait à savoir qui serait le plus rapide en ce samedi, et finalement la palme revient à Pierre Courroye qui impose sa McLaren MP4 12C sur ces essais.

Dans le sillage du jeune Franc-Comtois, on retrouve la Porsche 997 GT2 du septuple Champion de France, Nicolas Werver. Habitué au troisième rang, Yannick Poinsignon place une nouvelle fois sa BMW M3 E92 sur le podium de ces essais. Au volant de sa Volvo TC10 S60, Pierre Béal pointe au quatrième rang de la classe GTTS/4.

La quatrième place du classement Production est occupée par le leader du Groupe FC, Christophe Poinsignon, dont la Simca CG Turbo devance la Jidé de Xavier Burgevin, la Scora Maxi de Geoffrey Carcreff et la Simca Rallye III de Julien Français, qui ferme la porte du top 10.

Pas de surprise non plus en ce qui concerne le Groupe A où, une nouvelle fois, c'est là que l'on trouve la lutte la plus intense. Jérôme Janny, Antoine Uny et Francis Dosières sont effet regroupés aux cinquième, sixième et septième places de ces essais. Demain, le combat s'annonce rude entre les Seat Léon Supercopa.

Samuel Durassier signe la meilleure performance du jour en Groupe F2000 en plaçant sa Honda Civic Type R plus de trois secondes devant la Clio de Mathieu Moimeau.

C'est une BMW M3, celle de Bertrand Simonin qui est à son avantage en Groupe N, devant la Renault Mégane RS de Pascal Cat et la Honda Civic de Ferdinand Loton. Christian Sepchat place pour sa part sa BMW M3 au quatrième rang.

Quatrième du Groupe A derrière les intouchables Supercopa, Eric Peyrard domine la classe A/4. Du côté du A/3, c'est Michel Bineau qui mène les débats avec sa Nissan Almera, mais la Clio Cup de Elie Théophile pointe à moins de trois dixièmes. Également au volant d'une Clio Cup, Laurent Lafosse occupe la troisième place de cette classe A/3.

Esseulé en GT Sport, Frédéric Santarelli n'a pas eu à forcer son talent durant ces essais, et ramène sa Porsche 911 Turbo a bon port.

Concluons avec la classe GTTS/1 qui voit une nouvelle fois Florian Bartaire dominer les débats en plaçant sa Mitjet devant celle des Jean-Michel, Lestienne et Godet, et d'Enzo Chiocci.

 

Rallye Jeunes FFSA
Back to Top