Actualités

Circuit
14/09/2019 FFSA

F4 Academy: Chaud et froid pour De Gerus, première pour Spenle

Il s’est passé beaucoup de choses ce samedi à Magny-Cours au Championnat de France F4. De Gerus a remporté un nouveau succès dans la Course 1, mais a chuté dans la deuxième, brillamment gagnée par Spenle, 10e vainqueur de cette passionnante saison 2019.

Le poleman Reshad De Gerus remporte une belle victoire en course 1 à Magny-Cours. © KSP

Cette nouvelle édition du Championnat de France F4 n’en finit plus de révéler de jeunes espoirs du sport automobile. C’est une nouvelle preuve de la qualité de la compétition gérée de main de maître par la FFSA Academy, qui poursuit son rôle de formation et de détection en plaçant tous les pilotes sur un pied d’égalité. Si le duel pour le titre reste des plus indécis entre Hadrien David et Reshad De Gerus, ils sont nombreux à chaque épreuve à se mettre en valeur. Depuis la première course en avril à Nogaro, ce ne sont pas moins de 10 pilotes qui ont réussi à grimper sur la première marche du podium. Evan Spenle fait désormais partie de cette liste…

De Gerus impérial en Course 1

Partir de la pole position reste un avantage indéniable en sport automobile et Reshad De Gerus l’a démontré en remportant de main de maître la Course 1. Hadrien David a bien essayé d’inverser la tendance, avant de rendre les armes. “J’ai pris un bon départ, mais très vite Hadrien s’est mis à hauteur pour essayer de me passer,” commentait Reshad. “J’ai réussi à résister et j’ai vu dans mes rétroviseurs que Jules Mettetal s’était intercalé. J’en ai profité pour attaquer afin de creuser l’écart et ça a payé.” Son meilleur tour en course attestait une fois de plus du haut niveau de performance du Réunionnais à Magny-Cours.

Une fois définitivement débarrassé de Mettetal, David ne pouvait qu’assurer la deuxième place face au rythme élevé de son rival, mais inscrivait des points importants au Championnat. De son côté, Jules Mettetal semblait parti pour fêter son premier podium de la saison, avant de commettre une petite faute lourde de conséquences. Solide quatrième depuis le départ, l’Américain Nick Hays ne se privait pas de l’occasion pour compléter le podium devant Victor Bernier. Après avoir devancé le Belge Sten Van der Henst dès le premier tour, Victor doublait Gillian Henrion pour s’adjuger les points de la 4e place et la victoire en Junior par la même occasion.

Pour sa première course en France, le Japonais Kakunoshin Ota résistait à un pressant Isack Hadjar pour le gain de la 7e place. Les malheurs de Mettetal faisaient le bonheur d’Evan Spenle, lequel arrachait la 10e place derrière Hugo Valente, synonyme de pole position pour la Course 2 selon le principe de la grille inversée pour le top-10.

Spenle brillant vainqueur, spectacle dans le peloton

La Course 2 n’a fait que confirmer les écarts extrêmement réduits entre les pilotes engagés au Championnat de France F4 et toute leur détermination. Cela s’est traduit par des duels intenses et incessants à tous les niveaux, notamment pour le gain de la 3e place. Aux avant-postes, Evan Spenle a su gérer la situation. “En partant de la pole position, l’objectif était clairement de gagner cette Course 2. Une fois en tête après le départ, je suis resté très concentré pour ne pas commettre d’erreur. Derrière moi, le Japonais Ota tenait aussi un bon rythme, mais l’avance prise en début de course m’a permis de gérer facilement jusqu’à la fin. J’ai connu pas mal de déboires depuis le début de saison et c’est vraiment une belle satisfaction de gagner enfin.”

En terminant deuxième avec le gain du meilleur tour, Ota réalisait une performance significative pour ce coup d’essai en F4 française avec la FFSA Academy. Derrière lui, Hugo Valente a eu beaucoup de mal à contenir le peloton. Gillian Henrion et Isack Hadjar lui ont mis la pression à tour de rôle, mais sans trouver l’ouverture, pendant qu’un petit train se formait avec Reshad De Gerus, Victor Bernier, Nicky Hays, Hadrien David, Sten Van der Henst, rattrapé par Pierre-François Duriani.

Peu après la mi-course, De Gerus tentait sa chance sur Henrion, mais bloquait les roues et heurtait le malheureux Hadjar qui partait en tête à queue et perdait une possibilité de podium. Bernier, David et Hays s’infiltraient, avant de réussir chacun leur tour leur attaque sur Valente. Un ultime dépassement de David sur Bernier permettait au leader du Championnat de compléter le podium final et répliquer en termes de points à De Gerus, contraint de rentrer au stand avant le drapeau à damier. Quatrième, Bernier décrochait un succès important en Junior. Hays se classait 5e, tandis que Valente conservait in extremis le meilleur sur Henrion. Venait ensuite Van der Henst, Duriani et le Sud-Africain Stuart White en 10e position.

Horaire prévisionnel de la Course 3: dimanche 15 septembre de 10:50 à 11:15

BMW
Back to Top