Actualités

Circuit
07/09/2019 FFSA

F4 Academy: David et Henrion entre les gouttes

En Hongrie, la météo a joué un rôle non négligeable lors de la 5e épreuve du Championnat de France F4. Hadrien David s’est imposé en Course 1 avant l’arrivée de la pluie et Gillian Henrion a gagné la Course 2 sur une piste partiellement sèche.

Podium de la course 2 en F4 à Budapest. © KSP

​Samedi 7 septembre sur le Hungaroring, la chaleur et le soleil du vendredi ont laissé la place à un temps bien plus capricieux. Si les pilotes ont pu s’élancer en slicks pour la Course 1 sous la direction du poleman Hadrien David, la pluie n’a pas tardé à faire son apparition. Mieux parti que Victor Bernier, l’Américain Nicky Hays s’installait en 2e position. La voiture de sécurité sortait une première fois en raison de la sortie du jeune Russe Vladislav Lomko, suite à une touchette avec un autre pilote. Dans l’incident, Isack Hadjar tombait en queue de peloton. Au restart, David contenait Hays et s’échappait grâce à un rythme soutenu, tandis que Bernier reculait encore d’une place après une belle attaque de Reshad De Gerus.

Des points divisés par deux

Rapidement, la pluie se mettait à redoubler, obligeant la direction de course à brandir logiquement le drapeau rouge à l’issue du 5e tour. Ugo Gazil avait su profiter des conditions délicates pour gagner quatre places et revenir en 6e position juste derrière Evan Spenle. Le classement était entériné. Hadrien David remportait ainsi sa 5e victoire de la saison devant Nicky Hays, Reshad De Gerus et Victor Bernier, le meilleur junior. Toutefois, le vainqueur n’affichait qu’une joie mesurée, seule la moitié des points étant distribuée en raison de la distance parcourue.

Henrion impérial en Course 2

Les trombes d’eau tombées dans la journée dans la région de Budapest laissaient craindre le pire pour la deuxième course du Championnat de France F4. Fort heureusement, le ciel allait s’éclaircir et la piste du Hungaroring s’assécher. Les pneus slicks étaient installés sur les monoplaces de la FFSA Academy en dépit d’un bitume encore humide par endroit. Avec un départ donné dans l’ordre inversé pour les 10 premiers de la Course 1, ce nouvel affrontement allait s’avérer très excitant à suivre, particulièrement dans le peloton de chasse.

Placé en 2e position sur la grille de départ, Gillian Henrion allait réaliser la course parfaite. “J’attendais cette première victoire en F4 avec impatience et je suis vraiment très content de l’obtenir dans ces conditions difficiles après avoir réalisé un cavalier seul en tête de la course. J’ai réussi un excellent départ en exploitant parfaitement l’adhérence du bitume, avant de virer en tête au premier freinage. Les premiers tours m’ont permis de creuser un écart important et j’ai alors pensé à gérer les pneumatiques au maximum. Sten Van der Henst en a profité pour revenir un peu sur la fin, mais j’ai augmenté à nouveau le rythme pour assurer cette victoire.

Derrière Gillian Henrion et le Belge Sten Van der Henst, lui-aussi auteur d’une magnifique prestation, les positions ont fréquemment évolué. Pendant que Victor Bernier, Ugo Gazil, Evan Spenle et Reshad De Gerus n’allaient se faire aucun cadeau dans le peloton de chasse, à l’image du duel entre Nick Hays et Enzo Valente, Hadrien David se lançait dans une courageuse remontée. La tension montait au fil des tours, avec quelques coude-à-coude exaltants. Ce groupe se scindait en deux à la mi-course suite à la crevaison subie par David, contraint d’abandonner un peu plus tard.

En plus de s’imposer à nouveau en Junior, Victor Bernier gagnait le sprint pour la 3e place après un ultime dépassement sur Jules Mettetal, l’action permettant à Evan Spenle de s’infiltrer en 4e position. Après avoir perdu quelques points sur David le matin, le Réunionnais De Gerus en profitait pour en reprendre quelques-uns grâce à sa 6e place devant Ugo Gazil et Nicky Hays. En effet, l’Américain a fini par gagner son intense duel avec Enzo Valente.

Horaires du dimanche

10h55-11h20: Course 3
Départ selon le meilleur 2e temps de chaque pilote lors de la séance de qualification du vendredi

BMW
Back to Top