Actualités

Circuit
17/05/2019 FFSA

F4 Academy: Stuart White sort vainqueur d’un magnifique duel en qualification

L’intense coude à coude entre White, De Gerus, Valente et David s’est terminé à l’avantage du premier cité en qualification. Organisée à Pau dans le cadre de sa série GT FFSA, la deuxième épreuve du Championnat de France promet un intense spectacle.

Stuart White à la conquête de la pole position dans les rues de Pau. © KSP

Les pilotes du Championnat de France F4 de la FFSA Academy n’ont pas eu la partie facile dans les rues de Pau lors la séance de qualification. Les 19 pilotes se sont élancés en pneus pluie sur une piste humide, qui a séché au fil des tours. Stuart White a trouvé le moment opportun pour effectuer les deux tours les plus rapides de la séance. Le Sud-Africain partira donc en pole position de la Course 1 du samedi matin et de la Course 3 du dimanche. Reshad De Gerus, Enzo Valente et Hadrien David furent ses principaux adversaires.

Cette deuxième des sept épreuves du Championnat de France F4 s’annonçait encore comme un rendez-vous aussi attendu que redouté en raison des caractéristiques particulières du tracé urbain de Pau. La pluie tombée peu avant la séance de qualification et les incidents ayant entraîné la sortie de drapeaux rouges ont encore compliqué la tâche des académiciens. Au fil des tours, la hiérarchie a sans cesse évolué et il a fallu attendre la fin de séance pour connaître le verdict final…

Que d’émotions pour Stuart White

Deuxième de la séance d’essais libres à 2 dixièmes du leader du championnat Hadrien David, Stuart White a sorti le grand jeu en qualification. Le Sud-Africain avait certes l’avantage de connaître le tracé contrairement à tous ses adversaires, à l’exception de Reshad De Gerus, autre redoublant. “Comme l’an passé, je me suis senti à l’aise entre les rails,” commentait Stuart. “C’est toujours un peu spécial de courir à Pau et je suis vraiment très heureux d’avoir pu réaliser les deux meilleurs temps. L’Academy a fait un super travail et j’en profite pour remercier tous ceux qui m’aident. J’ai vraiment attaqué fort pour atteindre ce niveau performance. Hélas, j’ai dépassé un peu les limites en toute fin de séance et j’ai tapé le rail. Je suis désolé pour les mécaniciens qui vont devoir travailler dur pour réparer la voiture pour la course de samedi matin.

Trafic et interruptions à gérer !

Avec un très faible écart de 14 millièmes sur le poleman, Reshad De Gerus pouvait se féliciter de sa prestation. “Le drapeau rouge est sorti deux fois presque coup sur coup en début de séance,” racontait le Réunionnais. “Ce n’était pas évident de trouver le bon rythme dans ces conditions et j’ai dû attendre mon tout dernier tour pour me hisser en 2e position derrière Stuart. En revanche, mon deuxième meilleur temps était moins bon et je ne partirai que 4e dimanche.”

Pau est un circuit génial, c’est fabuleux d’avoir la chance de courir,” confirmait Enzo Valente. “Toutefois, les conditions humides furent quand même compliquées à appréhender sur ce tracé très étroit, où tu n’as pas droit à la faute et où une bonne gestion du trafic est primordiale. J’ai réussi à pointer en tête durant la séance, mais je dois me satisfaire de ce résultat, qui me fera partir deux fois 3e ce week-end.

Longtemps leader, Hadrien David a lui-aussi regretté le trafic et les interruptions de séance. “J’ai malheureusement été gêné par d’autres pilotes en fin de qualification, alors que les temps s’amélioraient vraiment avec l’assèchement de la piste. J’avais d’ailleurs entamé un excellent tour lorsqu’un ultime drapeau rouge m’a coupé dans mon élan. J’ai longtemps tenu le meilleur temps, c’est donc dommage de se contenter de la 4e place, mais le week-end est encore long. La météo aura aussi son importance.” Son deuxième meilleur temps lui permettra de s’élancer dimanche en première ligne extérieure.

Jules Mettetal et Evan Spenle ont pris dans cet ordre les 5e et 6e places et ces mêmes positions dans l’ordre inverse pour le départ de la course dominicale. Plus en verve qu’à Nogaro, les Danois Valdemar Eriksen et Mikkel Grundtvig intègrent le top-10, tandis qu’Isack Hadjar s’est montré le plus rapide en Junior face à Victor Bernier.

Horaires du week-end

Samedi 18 mai : Course 1 (09:39) et Course 2 (17:25)
Dimanche 19 mai : Course 3 (11:08)

Back to Top