Actualités

Rallye
18/10/2019 FFSA

Finale des Rallyes 2019 - Salanon donne le ton

Véritable favori de cette finale d’Albi, David Salanon (Skoda Fabia R5) a parfaitement assumé son statut.

David Salanon et Laurent Magat, leaders à l'issue de la première étape © Bastien Roux Photographie

Prudent sur le prologue et lors de l'ES1, le Stéphanois s'est montré redoutable dans l'ES2 pour rentrer dans la cité épiscopale en leader devant Jean-Mathieu Leandri (Volkswagen Polo GTI R5) et Jean-Michel Da Cunha (Citroën C3 R5).

LA COURSE :

  • Ce sont 199 équipages qui ont finalement pris le départ de cette Finale de la Coupe de France des Rallyes 2019. Tracé sur la commune de Labessière, le prologue a permis à Jean-Mathieu Leandri de se distinguer aux commandes de sa Volkswagen Polo GTI R5 en réalisant le meilleur temps. Le pilote corse devance Antonin Mougin (Volkswagen Polo GTI R5), Patrick Rouillard (Skoda Fabia R5), David Salanon et Paul-André Mariani (Skoda Fabia R5 Evo). Disputé sur une route relativement sèche malgré l'humidité matinale, ce prologue a été difficile pour l'un des favoris, Anthony Puppo (Skoda Fabia R5 Evo). Comme en 2018, l'entame de rallye est compliqué pour ce dernier qui a effectué un mauvais choix de pneumatiques et doit s'élancer en trente-neuvième position pour les deux spéciales du jour.

  • Cette mésaventure matinale n'empêche pas Anthony Puppo de réaliser le meilleur temps de l'ES1 ! Le pilote de la Skoda Fabia R5 Evo devance à ce moment-là, Jean-Mathieu Leandri et David Salanon, partis sur un rythme prudent. Ce 'chrono' inaugural réserve son lot de surprises avec quelques pilotes déjà en retrait pour des raisons diverses. Bruno Riberi doit composer avec une Volkswagen Polo GTI R5 plus adaptée aux spéciales de la deuxième étape (pont long) et Kévin Bochatay (Skoda Fabia R5) connait des problèmes de freins.

  • Dans l'ES2, David Salanon passe à l'attaque et remporte la spéciale devant le régulier Jean-Mathieu Leandri et le surprenant Thomas Chauffray (Ford Fiesta R5). Sur un tracé apprécié par l'ensemble des pilotes, Jean-Michel Da Cunha et Bruno Riberi, qui a assoupli les réglages de sa voiture entre les deux spéciales, complètent le top cinq. Auteur d'un départ 'canon', Anthony Puppo concède de précieuses secondes dans cette spéciale suite à un problème de rampe de phare.

  • Au terme de cette première (courte) première étape, Salanon devance Leandri et Da Cunha. Suivent au classement, Thomas Chauffray, Antonin Mougin (Volkswagen Polo GTI R5), Patrick Rouillard (Skoda Fabia R5), Bruno Riberi et Anthony Puppo.

  • Dans les groupes et classes, on note quelques belles performances ce soir. Premier des 'hors R5', Arnaud Masclaux (Peugeot 207 Maxi) conclut cette étape inaugurale avec six petits dixièmes d'avance sur Nicolas Rouillard (BMW 318 TI Compact) ! Guy Fiori (Skoda Fabia S2000) domine la classe A7S, tout comme Tony Ribaudo (Renault Clio R3) en classe R3, Julien Adrien (Mitsubishi Lancer Evo 9) en classe A8 et David Mollas (Mitsubishi Lancer Evo 9) en classe N4. En revanche, il est encore bien difficile d'établir une hiérarchie dans les autres catégories à cette heure.

  • Demain, 92,40 kilomètres chronométrés répartis en six épreuves spéciales sont au programme de la deuxième étape dont le départ sera donné à 8h00 précises !


QUELQUES DECLARATIONS :

David Salanon (Skoda Fabia R5) leader provisoire : « Dans la première spéciale, je ne suis pas parvenu à trouver le bon rythme et j'étais agréablement surpris par le temps de mes camarades. Dans la deux, j'ai pris beaucoup de plaisir et j'ai retrouvé un rythme digne d'une finale. Il reste encore 100 kilomètres chronométrés, ça va être long. »

Jean-Mathieu Leandri (Volkswagen Polo GTI R5), deuxième : « C'est un vrai sprint, nous sommes à fond partout. J'ai très bien roulé dans la deuxième spéciale mais David a montré sa pointe de vitesse. Demain, ça va être six spéciales à fond ! »

Jean-Michel Da Cunha (Citroën C3 R5), troisième : « Je fais glisser la voiture et je sais que ce n'est pas ce qu'il faut faire. Je m'attendais à voir David à un tel niveau. Je suis content de mes notes pour demain donc on verra. »

CLASSEMENT PROVISOIRE :

  1. David Salanon / Laurent Magat (Skoda Fabia R5) en 18m03s8
  2. Jean-Mathieu Leandri / Jean-Noël Vesperini (Volkswagen Polo GTI R5) à 6s0
  3. Jean-Michel Da Cunha / Sébastien Durand (Citroën C3 R5) à 11s1
  4. Thomas Chauffray / Pauline Vaultier (Ford Fiesta R5) à 11s3
  5. Patrick Rouillard / Cédric Gamboni (Skoda Fabia R5) à 15s0
  6. Bruno Riberi / Florian Haut-Labourdette (Volkswagen Polo GTI R5) à 17s9
  7. Anthony Puppo / Laurie Galera (Skoda Fabia R5 Evo) à 18s8
  8. Kévin Bochatay / Thibault Glasson-Blanchet (Skoda Fabia R5) à 19s5
  9. Antonin Mougin / Florent Diottin (Volkswagen Polo GTI R5) à 24s6
  10. Paul-André Mariani / Thibaut Stella (Skoda Fabia R5 Evo) à 29s0…

MEILLEURS TEMPS :

Puppo, 1 – Salanon, 1.

LEADERS :

ES1 : Puppo
ES2 : Salanon

PRINCIPAUX ABANDONS :

André Jezequel (Peugeot 207 S2000), mécanique avant ES1 - Stéphane Jacques (Renault Clio 16S), mécanique avant ES1.

Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org


BMW
Back to Top