Actualités

Montagne
16/09/2019 FFSA

Finale des Slaloms : Christophe Rosé vainqueur

Une belle organisation de l’Asa Plaine de l’Ill et de la Ligue du Sport Automobile Grand Est, une piste de karting idéale et louée par la majorité des pilotes, tout était réuni pour faire une grande Finale.

Christophe Rosé © MH

Après deux manches d'essais libres, les pilotes ont pu disputer une manche chrono avant d'attaquer la première manche de course. Thibaut Lemoine était le plus prompte devant Christophe Rosé et Benoit Taviaux. Stéphane Lamoureux, Olivier Morel et Alfred Arpin suivaient dans la même seconde. En protos, Anthony Lescuyer mettait les locaux Régis Boiteux et Loïc Hebinger à distance.

La première manche de course se disputait samedi soir et permettait à l'enfant du pays de marquer son territoire. En effet, Christophe Rosé, avec 73/100e de seconde d'avance, prenait ses distances avec Thibaut Lemoine. Stéphane Lamoureux suivait de près, devant Alfred Arpin, Olivier Morel et Gérard Hervé. Pénalisé d'une quille, Benoit Taviaux ne prenait que la 7e place. Après des essais manqués, Yves Tholy se rappelait aux bons souvenirs de tous en protos alors que la bataille entre Loïc Hebionger et Anthony Lescuyer était déjà très serrée.

Éric Heyberger (Renault Clio) s'installait en tête du groupe A devant la Peugeot 106 d'Alain Barberon et Vincent Herold. Surprise en groupe N avec la Renault Clio de David Favaretto qui accrochait la GT Turbo du roi Leroux. En F2000, François Folleau plaçait sa Peugeot 206 RC devant l'Ax Sport de Métayer. En FS, L'Alpine de Didier Nerling est suivie de près par la Rallye 2 du Normand Thibaut Paul. Claude Accary occupe quant à lui la 3e place provisoire.

Dimanche, un beau soleil accompagnait les 124 pilotes encore en course après l'abandon de Benoit Piard. Après le warm-up et avant la pause méridienne, place à la 2e manche de course.

Malgré sa 2e place à 21/100e de seconde derrière Stéphane Lamoureux, Thibaut Lemoine prend la tête de l'épreuve. Christophe Rosé réalise la mauvaise affaire et rétrograde à la 3e place juste devant Arpin, Taviaux, Laurent Varlet et Enzo Santelli. En groupe CM, Tholy enfonce le clou malgré une quille renversée alors que rien n'est joué entre Hebinger et Lescuyer. Dans les groupes, Heyberger est solidement installé en tête du groupe A devant David André et Herold. Leroux reste devant en groupe N avec Favaretto à ses trousses. Charles Durey est troisième. En F2000, Damien Quaire met tout le monde d'accord avec un temps canon. Métayer conserve sa 2e place devant le local Laurent Rauber. Folleau, qui a touché 2 quilles, chute au général. En FS, Paul a pris pour 14/100e de seconde le dessus sur Nerling. Accary est toujours sur le podium.

Toujours aussi chaudement disputée, la 3e manche ne bouleverse pas le classement général. Lemoine, Lamoureux et Rosé occupent toujours les trois premières places devant Arpin. Notons tout de même la chute à la 8e place de Hervé et la belle remontée de Santelli qui accroche la 6e place grâce à son 2e temps dans la manche. Positions inchangées dans les groupes sauf en FS où Nerling reprend le dessus sur Paul.

Les protagonistes jetaient leurs dernières forces dans la bataille pour tenter d'arracher ou de conserver les quelques centièmes de secondes qui les séparent de leurs adversaires. Tout a basculé dans les dernières minutes quand le leader Thibaut Lemoine, se pensant à l'abris après une annonce des speakers, levait le pied avant de franchir la ligne d'arrivée. C'est finalement le local de l'étape Christophe Rosé qui prend les devants pour 1/100e de seconde sur le pilote normand.

Malgré les réclamations de Thibault Lemoine, le classement est officialisé et Christophe Rosé est déclaré vainqueur de la Finale de la Coupe de France des Slaloms.

Varlet et Flavenot sont les vainqueurs de classe. En protos, la victoire d'Yves Tholy ne souffre d'aucune contestation alors qu'Anthony Lescuyer et Loïc Hebinger suivent dans cet ordre. Victoire en CNF1 de Benoit Mouquet et en CNF2 de Vincent Lechertier. Le titre de vainqueur de la coupe de France groupe A revient à Éric Heyberger devant David André et Alain Barberon, lauréat en A2.

Ludovic Leroux, « le roi du groupe N », a encore sévi et s'impose sur ses terres. Deuxième, David Favaretto remporte la classe deux litres devant Charles Durey et Olivier Sacchi. En 1600cm3, c'est la Citroën Saxo de Nicolas Bresson qui s'impose et dans la petite classe c'est l'Ax Gti de Kevin Débarbouillé qui l'emporte. En FS, après une lutte acharnée, Didier Nerling a eu raison de l'opiniâtreté de Thibaut Paul. Claude Accary et Maxime Chevallereau sont les vainqueurs de classe. Le F2000 voit le succès de François Folleau qui a du batailler pour se défaire de Damien Quaire et François Metayer. Christophe Mahieu glane le bouquet en F2000/2.

Enfin, Thibaut Lemoine se console avec le titre de meilleur jeune alors que Karine Fouquet-Maridor remporte le titre chez les féminines. 

BMW
Back to Top