Actualités

Tout terrain
26/09/2019 FFSA

Finale du Championnat de France

C’est ce weekend que se déroulera la finale du Championnat de France d’Autocross et de Sprint Car sur le mythique tracé de Faleyras (GIRONDE). Avec un seul piloté titré, il restera encore 4 titres à distribuer.

Et si Yoann GILLOUIN s'imposait dès la première année en Super Sprint? © DR

C'est ce weekend que se déroulera la finale du Championnat de France d'Autocross et de Sprint Car sur le mythique tracé de Faleyras (GIRONDE). Avec un seul piloté titré, il restera encore 4 titres à distribuer. 

 

SPRINT GIRLS : Disposant d'une avance confortable depuis la mi- saison, Chloé LEROY n'a plus qu'à confirmer ce weekend. La pilote du châssis ROSCROSS devrait être titré ce weekend. Pour autant la Picarde fera tout pour signer une dernière victoire cette saison, pour ce qui semble être sa dernière saison. Anaëlle LOUESDON (BRC) fera tout pour signer une troisième victoire cette saison. Après avoir remporté la dernière épreuve de Steinbourg, Léa POSTERLE (SPEED CAR) peut encore devenir vice-championne de France. La lutte sera superbe également entre Corinne EDMOND, qui prendra possession d'une nouvelle machine ce weekend, le G-SPEED et Aline THEBAULT (CAMOTOS) pour la quatrième place du classement général provisoire. 

 

MAXI TOURISME : C'est fait pour Freddy POULAIN, le pilote de la CLIO est titré depuis la dernière épreuve qui s'est déroulé à ST Igny de Vers. Christophe RIGAUDIERE et sa POLO semble être bien installé en deuxième place devant Christophe CHAMPIN et sa DS3 qui a connu quelques soucis lors des deux dernières épreuves et qui devra réaliser l'impossible pour tenter de revenir à la deuxième place. Comme d'habitude, ils seront nombreux sur le tracé Girondin, à l'image de Sébastien MERCIER (PEUGEOT 208). Il faudra aussi compter avec la participation de Stéphane GENET, très attendu à St Igny mais qui n'a malheureusement pas pu conclure. 

 

BUGGY 1600 : Allons-nous revivre le même dénouement que l'an passé ? pour la santé et les nerfs des pilotes, il ne vaut mieux pas. C'est Thomas CHRISTOL, qui se présente en leader du championnat. Le Toulousain, au volant de son CAMOTOS a pris le commandement des opérations, mais pour autant il va devoir rester concentré pour ne pas se faire coiffer au poteau comme l'an passé d'autant que son nouveau dauphin, Damien CREPEAU (PROPULSION) est en grande forme en cette fin de saison. En remportant les deux dernières épreuves, le Vendéen est revenu à seulement 20 points de la tête du classement général provisoire. Claude FEUILLADE (ALFA RACING) est troisième et peut encore mathématiquement être titré lui aussi. Quatrième du classement général provisoire, Paul-Mathieu FAUCONNIER (CAMOTOS) voudra se venger des 3 millièmes qui l'ont empêcher d'emporter la dernière épreuve. Maxime BROSSAULT (CAMOTOS), quant à lui résiste à la cinquième place du classement général. En inaugurant sa nouvelle motorisation lors du dernier RDV, il a prouvé qu'il disposait désormais de l'arme absolue pour décrocher une victoire. Fraichement titré Champion d'Europe, le prodige Français, Vincent MERCIER et son FAST&SPEED voudront s'offrir une dernière pige pour retrouver les « amis » du championnat de France et fêter ensemble, dignement cette nouvelle couronne tricolore, la première pour le « bleu » de l'Europe, qui réalise ainsi une performance à couper le souffle. 

 

SUPER SPRINT. Le souffle coupé justement, c'est ce qui risque d'arriver aux spectateurs qui vont une nouvelle fois s'amasser sur les abords du circuit Girondin. En effet, dans la catégorie la plus spectaculaire de ce championnat de France, c'est là que le classement est le plus serré. Deux points !!! Deux points séparent les deux hommes forts de cette saison, le premier d'entre eux, Jason REINHARD (CAMOTOS) est en tête depuis le début de saison tandis que Yoann GILLOUIN (STINGER) le nouveau venu, a toujours joué bien placé et est en chasse pour le titre. Troisième du classement général provisoire, David MEAT (ROSCROSS) pourrait bien renverser la vapeur. Troisième du championnat l'an passé, le Breton tourne autour depuis des années. Et si finalement, celui sur qui personne n'avait parié cette saison venait mettre tout le monde d'accord. En effet, il n'accuse aujourd'hui que 9 points de retard sur GILLOUIN et 11 sur REINHARD. Le Champion de France en titre, Loïc MAULNY (ROSCROSS) est quatrième du classement général provisoire tandis que Olivier BARRE, le pilote officiel G-SPEED occupe la cinquième place du classement général du Championnat de France. 

 

SUPER BUGGY : Grâce à l'avance prise en début de saison, Laurent JACQUIER maintient sa place de leader du championnat de France dans la division SUPER BUGGY. Pour autant, le pilote ALFA RACING ne doit pas relâcher les efforts car le Champion de France en titre, Jérôme MAKHLOUF (PETERS) revient en force à 37 points du leader tandis que Jimmy MURAT (MAC) n'accuse désormais que 7 points de retard sur le deuxième. Après sa victoire en Championnat de France à St Igny de Vers, Germain BOUCE (PETERS) peut encore monter sur le podium final du Championnat tandis que François-Xavier BIVAUD (MAC) absent en cette fin de saison, pourrait bien laisser entrer Geoffrey LEJEUNE (FAST&SPEED) dans le TOP5 du Championnat.


Samedi : 

  • 8 h 30 début des essais
  • 13 h début des manches
  • 20h Paddock LIVE sur FACEBOOK

Dimanche :

  • 8h 30 début de la troisième manche
  • 16h début des grandes finales

L'intégralité des courses sera à suivre sur OFACTV, YOUTUBE


BMW
Back to Top