Actualités

Montagne
15/09/2019 FFSA

Geoffrey Schatz et Yannick Poinsignon pour conclure !

La saison du Championnat de France de la Montagne 2019 se conclut à Limonest par un douzième succès de Geoffrey Schatz en Sport, et la seconde victoire consécutive de Yannick Poinsignon du côté des Production.

Geoffrey Schatz, Champion de France 2019, signe à Limonest son 12ème succès de la saison © Nicolas Millet

Championnat Sport

Dominateur tout au long de cette saison, Geoffrey Schatz n'a pas laissé passer l'occasion de signer un ultime succès, en remportant ce dimanche la 93ème édition de Course de Côte de Limonest – Mont Verdun. Le nouveau Champion de France de la Montagne 2019 signe là sa douzième victoire de la saison au volant de sa Norma M20 FC, propulsée par un moteur Oreca.

Si Geoffrey Schatz réalise une magnifique saison, Damien Chamberod peut lui aussi tirer une légitime fierté de sa prestation. Le pilote Isérois n'a pris part qu'au cinq dernières manches inscrites au calendrier 2019, et au volant d'une Norma E2-SC qu'il découvre, et dont il doit parfaire les réglages, il réalise la prouesses de monter à cinq reprises sur la deuxième marche du podium.

Kevin Durot prend lui aussi ses habitudes sur le podium. Une nouvelle fois, le Nordiste accroche la troisième place sur une manche du Championnat, et par la même occasion un succès en CN/2. Il devance dans la catégorie une autre valeur montante, Marc Pernot, et le Vice-champion de France de la Montagne 2013, Alban Thomas, homme d'expérience s'il en est… Maxime Cotleur se classe au quatrième rang, devant Thomas Chavot, Jordan La Monica, tous sur Norma. Maxime Basset place sa Merlin MP23 au septième rang devant les Norma d'Olivier Augusto et de Dorian Ferstler.

Du côté des Protos 3 Litres, Cédric Lansard s'offre un nouveau succès de classe au volant de son Osella PA 20S.

Malgré une sortie de route sur la troisième montée, Marcel Sapin positionne sa Tatuus Formula Master au cinquième rang, et remporte la classe DE/8 devant Fabrice Flandy et Kevin Petit, deux pilotes que l'on retrouve également dans le top 10. La Championne de France de la Montagne 2019, Cindy Gudet, se classe quatrième.

Huitième au général, David Guillaumard – premier des F3 – vient s'intercaler entre les Tatuus Formula Master. Pour ce qui est des F3 évoluant dans la classe DE/5S, c'est Miguel Vidal qui s'impose devant Emeline Bréda, Didier Brun, les frères Cholley – Arnaud et Ludovic – Samy Guth et Patrick Cholley.

Steve Gerard remporte une nouvelle victoire du côté des Formule Renault, catégorie dans laquelle il devance Arthur Fiard, Gilles Depierre et Corinne Flandy.

Succès des Speed Car en CM avec la victoire de Florian Serralta qui devance Anthony Carifi. Suivent les TracKing de Quentin Basset et Simon Taponard.

 

Championnat Production

Les week-end se suivent et se ressemblent pour Yannick Poinsignon qui, en l'espace d'une semaine, remporte deux manches du Championnat de France de la Montagne. Après un tout premier succès acquis à Turckheim, le Vosgien réitère sa performance à Limonest où il impose sa BMW M3 E92. Excellente fin de saison pour Yannick Poinsignon qui accroche la deuxième place finale du Championnat.

Excellente fin de saison également pour Pierre Beal qui renoue avec le podium en plaçant sa Volvo TC10 S60 au deuxième rang. Une nette progression, prometteuse pour l'avenir. Le classement du GTTS est complété par Jean-Louis Janioud dont la BMW M3 GTR pointe à la neuvième place du scratch.

Du côté de la famille Poinsignon on a ce soir de multiples raisons de faire la fête. Christophe, le cadet, termine sur le podium de cette ultime confrontation du Championnat en signant par la même occasion un nouveau succès dans le Groupe FC. La performance de Christophe Poinsignon, qui termine là à deux dixièmes de Pierre Beal, lui assure une place sur le podium du Championnat… Champagne !

Du côté du Groupe FC, Geoffray Carcreff, quatrième au scratch, assure à sa Scora Maxi la deuxième place du Groupe devant la Jidé de Xavier Burgevin (sixième au scratch), et la Simca CG de Frédéric Assenault.

Cinquième, Antoine Uny s'assure une victoire en Groupe A au volant de sa Seat Léon Supercopa MK2. Il devance la MK de Francis Dosières qui assure la deuxième place malgré une contre-performance sur la dernière montée. Jérôme Janny complète le podium du Groupe de cette épreuve de Limonest. Suivent dans cette classe A/5, Alain Perraud et Abel Sahoui, tous deux aux volants de Supercopa.

C'est à la septième place du scratch que l'on retrouve le vainqueur du GT Sport, Frédéric Santarelli. Sur ses terres, Fred signe un large succès en imposant sa Porsche 991 Turbo devant la 997 GT2 de Philippe Marion.

La bataille pour la victoire en GTTS/1 fut rarement aussi intense. A l'heure de faire les comptes, et au cumul des deux meilleures montée, Florian Bartaire impose sa Mitjet 207 millièmes devant celle de Jean-Marc Tissot. Le podium de la classe est complété par Jean-Michel Godet qui devance Nicolas Roche et Daniel Demare.

C'est la Mitsubishi Lancer de Guillaume Gillet qui occupe la tête du Groupe N à l'issue de cette Course de Côte de Limonest. Pascal Cat place pour sa part sa Renault Mégane R.S au deuxième rang devant la Honda Civic Type R de Christophe Demare, vainqueur de la classe N/3.

Dans la lutte qui opposait les Clio Cup pour la victoire en A/3, c'est finalement Stéphane Martinet qui aura le dernier mot en devançant Elie Théophile, qui remporte une nouvelle fois la Coupe du Meilleur Jeune en Production. Maxime Dojat complète le podium de cette classe.

Yannick Valfre offre à sa Renault Mégane un succès en F2000 en devançant Peugeot 205 de Julien Bayle et la Citroën Saxo de Stéphane Garcia.

 

Championnat VHC

Pour conclure leur saison, les animateurs du Championnat de France de la Montagne VHC ont pu bénéficier, en ce dimanche, d'un soleil radieux qui régnait en maître sur Lyon et sa périphérie. La difficulté pour les mécaniques provenait essentiellement des températures caniculaires.

Auteur du meilleur temps hier samedi lors des essais, Sébastien Brisard récidive en signant ce dimanche la meilleure performance en course. Le vainqueur au scratch impose sa Martini MK 25 en tête du Groupe 8/9, devant trois autres Martini. Suivent en effet, Gilles Cursoux, Jean-François Taponard et Jean-Marc Coster. On retrouve au cinquième rang l'Axone de Jacky Bonnot qui devance la Martini MK 57 de Bernard Penilla, la MK 15 de Michel Ritzenthaler, et la Crossle de Marc-André Schyrr.

Pour moins de deux secondes d'avance, Stéphane Galiussi impose sa Geri RB8 en tête du Groupe 6/7 devant la Marcadier JF01 de Pascal Ferretti. Vincent Lagache (BBM RS3) complète le podium du groupe, alors que la Le Gallen de Bernard Cayrier ferme la marche.

La victoire de Charles Veillard en Groupe 5 est nette est sans bavure puisque sa BMW devance de près de 20 secondes la Marcadier Barzoï d'André Tissot. Au troisième rang on retrouve la Lotus Europa de Guy Vermare.

Du côté du Groupe 4, c'est Claude Provost qui impose son Alpine A110 devant la Chevrolet Corvette de Jean Debaude et la Porsche 911 SC de Roger Guelpa.

Frédéric Henneton a vécu avec une certaine sérénité cette ultime journée de course, puisqu'il était seul à évoluer avec sa Porsche 911 SC dans le Groupe 3.

Deux BMW 323 pointent en tête du Groupe 2, avec la victoire d'Eddy Antoine qui devance Nicolas Uttewiller. La Championne de France Viviane Bonnardel complète le podium. On retrouve à sa suite la BMW 323 d'Anthony Rolais, l'Opel Commodore de Daniel Louis, la Volvo Amazone de Pierre Nowaczyk, la Renault 8 de Gérard Toral et la BMW 323 de Christian Riehl qui, en proie à des problèmes de boîte de vitesses est parvenu péniblement à boucler deux des trois montées de course.

Onzième au scratch Mathieu Fargier évoluait seul en Groupe B avec sa Talbot Samba Rallye. C'était également le cas de Nicolas Riehl dont la Ford Sierra Cosworth figurait seule en Groupe N. En groupe A J2 , Mickaël Vermare était également le seul pilote avec sa Renault 11 Turbo, tout comme Jean-Yves Pierrel avec sa BMW 323 I en A J1.

Pour ce qui est des Classic, c'est Maurice Bick qui occupe le sommet de la hiérarchie, sa BMW 635 CSI devançant la BMW 323 de Charly Cauchois et la Porsche 911 SC de Michel Rolland.

 

13 – LIMONEST - MONT VERDUN

13ème manche du Championnat de France 2019, les 16 et 17 septembre, à 12 km de Lyon (Rhône)

93ème édition, 22ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône

Longueur : 2.650 mètres – Dénivellation : 160 mètres - Pente moyenne : 5 %

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 2'44''131 – 2. D. Chamberod (Norma M20 FC) à 3''095 – 3. K. Durot (Norma M20 FC) à 9''205 – 4. M. Pernot (Norma M20 FC) à 10''282 – 5. M. Sapin (Tatuus Formula Master) à 12''592 – 6. A. Thomas (Norma M20 FC) à 13''046 – 7. F. Flandy (Tatuus Formula Master) à 13''560 – 8. D. Guillaumard (Dallara F312) à 13''564 – 9. K. Petit (Tatuus Formula Master) à 13''796 – 10. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 14''068.

Classement Production :

1. Y. C. Poinsignon (BMW M3 E92) 3'14''340 – 2. P. Beal (Volvo TC10 S60) à 5''921 – 3. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) 6''131 – 4. G. Carcreff (Scora Maxi) à 7''144 – 5. A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) à 10''108 – 6. X. Burgevin (Jidé) à 11''448 – 7. F. Santarelli (Porsche 911 Turbo) à 12''337 – 8. F. Dosières (Seat Supercopa MK3) à 12''362 – 9. Jean-Louis Janioud (BMW M3 GTR) à 13''720 – 10. Jérôme Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 14''029.

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

www.cfm-challenge.com

 

BMW
Back to Top