Actualités

Montagne
24/08/2019 FFSA

Geoffrey Schatz sous les 2 minutes, Poinsignon leader Production

Ce samedi soir, à l’issue des essais de la Course de Côte de Chamrousse, c’est Geoffrey Schatz et Yannick Poinsignon qui pointent en tête de leurs catégories respectives, en Sport et Production.

C'est Yannick Poinsignon qui signe le meilleur chrono des Production à l'occasion de ces essais © Nicolas Millet

Championnat Sport

Un soleil omniprésent et des températures estivales ont permis aux pilotes engagés sur la Course de Côte de Chamrousse de profiter pleinement du tracé isérois. Le spectacle était donc au rendez-vous et malgré l'altitude, les concurrents ont pu tirer toute la quintessence de leurs montures.

Et une nouvelle fois Geoffrey Schatz a marqué les esprits en dominant totalement son sujet. Le Bourguignon, leader du Championnat, est le seul à passer sous la barre des deux minutes – avec un chrono en 1'59''546. Une performance qui lui permet d'établir un nouveau record du tracé, même si ce record est difficilement comparable à celui que détenait jusqu'alors Sébastien Petit, puisqu'une nouvelle chicane remplace celle qui figurait encore l'an dernier sur ce parcours, et que le gain ou la perte de temps est difficilement quantifiable.

Damien Chamberod poursuit sur sa lancée des épreuves précédentes. L'Isérois, pointe une nouvelle fois à la deuxième place, alors qu'il faut garder à l'esprit que sa Norma E2-SC est toujours en phase de développement. Au volant de sa Norma 4 litres, David Meillon complète le podium de ces essais. Benjamin Vielmi, victime d'une casse de cardan sur son Osella E2-SC, manque à l'appel.

Quatrième, Marcel Sapin pointe en tête des monoplaces en devançant la Dallara F312 de David Guillaumard, leader de la classe DE/5R. Marcel Sapin mène pour sa part le bal des Tatuus Formula Master devant Fabrice Flandy et Kevin Petit. Cindy Gudet a été victime d'un tête-à-queue sur la première montée. Un incident sans conséquence fâcheuse, puisque la Tatuus Formula Master de la jeune pilote ne subissait aucun heurt.

Le leader des Protos 2 Litres, Alban Thomas, occupe la cinquième place, et devance de six dixièmes Kevin Durot. La jeune garde est bien présente aux avant-postes, puisque derrière Kevin, on retrouve Etienne Pernot et Maxime Cotleur. Olivier Augusto pointe au cinquième rang devant Pascal Campi et Estel Bouche.

Du côté des Protos 3 litres, David Roche a pris l'avantage en plaçant son Osella PA20 devant celle de Cédric Lansard.

Leader des F3 propulsé par un moteur de série (classe DE/5S), Didier Brun devance l'Iséroise Emeline Bréda, toujours à son affaire à domicile. Raynald Thomas pointe au troisième rang devant Miguel Vidal et Christopher Giet.

Le plateau des Formule Renault a rarement été aussi fourni. Et c'est Steeve Gerard qui s'illustre au sein de la meute en signant la meilleure performance du jour devant Thomas Clausi, Arthur Fiard, Alexandre Bole, Gilles Depierre et Didier Chaumont.

Le Groupe CM fait la part belle aux TracKing avec le meilleur chrono du jour pour Simon Taponard qui devance Quentin Basset. Dominique Carifi place son Proto BRC au troisième rang.

 

Championnat Production

La lutte pour la suprématie du côté du Production devrait se résumer à une confrontation entre Porsche et BMW. Sur la première montée d'essais chronométrés, c'est une Porsche, celle du Suisse Frédéric Neff qui devançait celle de Nicolas Werver.

Mais par la suite, c'est Yannick Poinsignon qui plaçait sa BMW M3 E92 en tête des essais, devant la Porsche 997 GT2 du septuple Champion de France Nicolas Werver. Yannick Poinsignon démontre donc une nouvelle fois que sa pugnacité lui permet de figurer au sommet des feuilles de classement. Nicolas Werver a pour sa part eu une semaine bien chargée, avec au programme les réparation d'une Porsche victime d'un heurt sur un rail le week-end dernier du côté de St-Ursanne.

Frédéric Neff, qui a eu l'occasion par le passé de monter sur le podium de cette épreuve de Chamrousse, occupe ce soir la troisième place de ces essais. Le classement du GTTS est complété par la Volvo TC 10 S60 du régional de l'étape, Pierre Béal et par la BMW M3 GTR de Jean-Louis Janioud.

Christophe Poinsignon devrait une nouvelle fois phagocyter les débats en Groupe FC. Auteur du quatrième temps, le Vosgien place sa Simca CG Turbo, quatorze secondes devant la Simca Rallye III de Frédéric Breysse et plus de 20 secondes devant la Peugeot 205 de Dominique Lansard… Un accélérateur bloqué sera la cause de la sortie de route de Didier Deniset qui, après avoir tiré tout droit, a passablement endommagé sa Renault 5 Turbo Tour de Corse.

A la cinquième place, on retrouve le leader du Groupe A, en l'occurrence Francis Dosières qui au volant de sa Supercopa MK3 a pris l'avantage sur ses jeunes rivaux en devançant les deux Supercopa MK2 d'Antoine Uny et de Jérôme Janny. Alain Perraud place sa Seat Léon au quatrième rang alors qu'Abel Sahoui, bien plus performant avec sa Supercopa qu'avec sa Mitsubishi, occupe la cinquième place.

Neuvième au scratch, Frédéric Santarelli occupe la tête du GT Sport en plaçant sa Porsche 911 Turbo devant la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion, qui pointe à la onzième place.

Samuel Durassier a parfaitement assumé son rôle de favori en F2000 où sa Honda Civic pointe aux commandes, plus de quatorze secondes devant la Peugeot 205 Rallye de Pierre Sauvaigo et la Peugeot 309 GTI d'Arnaud Clavel.

Recordman de victoire en Groupe N, Pascal Cat n'a pas loupé une nouvelle occasion de se mettre en avant en réalisant la meilleure performance du Groupe avec sa Renault Mégane R.S. Il devance la Mitsubishi Lancer de Guillaume Gillet et les BMW M3 de Christian Sepchat et Louis Granjon. Leader de la classe N/3 avec sa Honda Civic, Jean-Noël Claudepierre occupe la cinquième place du Groupe.

Le combat pour la victoire en GTTS/1 s'annonce âprement disputé. Car si ce soir Jean-Marc Tissot place sa Mitjet en tête, il ne devance celle de Florian Bartaire que de 132 millièmes. Jean-Michel Godet occupe le troisième rang devant Daniel Demare

Particulièrement fournie, la classe A/3 voit Philibert Michy se porter en tête avec sa Clio, devant la Nissan Almera de Michel Bineau. Suivent bon nombre de Clio avec dans l'ordre, Stéphane Martinet, Luigi Bergamaschi, Sébastien Bard et Elie Théophile.

Du côté des féminines, à l'issue de ces essais, c'est la Clio Cup d'Aurore Dodille qui devance la Peugeot 106 d'Elodie Lafosse.

 

Championnat VHC

C'est sous un soleil radieux et par des températures estivales, malgré la haute altitude, que les concurrents engagés sur la 24ème Course de Côte VHC de Chamrousse ont pu en ce samedi exprimer leurs talents. Au programme du jour, une montée d'essais libres et deux montées d'essais chronométrés, largement de quoi régler les Véhicules Historiques de Compétition sur les 4.800 mètres du tracé isérois.

Les animateurs du Groupe 8/9 ont une nouvelle fois monopolisé les premières places du classement scratch de ces essais. On retrouve au sommet de la hiérarchie la Martini MK 25 de Sébastien Brisard qui devance de plus de huit secondes la Martini MK14 de Eric Bady. C'est la Van Diemen RF82 du Champion de France en titre, Jean-Marc Debeaune qui complète le podium.

Gilles Cursoux place sa Martini MK 30 au quatrième rang devant quatre autres Martini, celle de Jean-Marc Coster, Jean-François Taponard, Roger-Serge Toupence et Bernard Penilla.

Du côté du Groupe 6/7, Stéphane Galiussi a pris l'ascendant sur Vincent Lagache en imposant sa Geri RB8 devant la BBM RS3 du pilote de Vy-lès-Lure. Pascal Ferretti pointe le capot de sa Marcadier à seulement sept dixièmes de Vincent Lagache, Bernard Cayrier complète, avec sa Le Gallen, le classement de ce groupe.

C'est Jean-Marie Almeras qui impose sa Porsche 935 en Groupe 5, en devançant de moins de deux secondes la BMW 2000 de Charles Veillard. André Tissot occupe la troisième place avec sa Marcadier Barzoï et devance la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Ce sont deux Allemandes, en l'occurrence des Porsche 911, mais pilotées par des pilotes italiens qui occupent les premières place du Groupe 4. Giorgio Tessore devance en effet Guido De Rege de Donato. Claude Provost n'a effectué qu'une seule montée, mais place son Alpine au troisième rang devant la Chevrolet Corvette de Jean Debaude et la Porsche 911 de Roger Guelpa.

Le duel qui oppose les Porsche 911 de Norbert Rieu à celle de Frédéric Henneton en Groupe 3 tourne pour le moment à l'avantage du premier nommé.

La Championne de France VHC Production, Viviane Bonnardel place ce soir sa Volkswagen Scirocco en tête du Groupe 2, devant l'Opel Commodore de ''Gomme''. Victime d'une casse moteur, Christian Riehl n'a pas pu prendre part à ces essais, mais garde l'espoir de pouvoir demain aligner sa BMW 323 I en course.

Du côté du Groupe 1, l'Allemande Jene Ute évolue seule au volant de sa BMW 2002, alors que pour ce qui est des Classic, le podium de ces essais voit Didier Vaquer placer sa Porsche 911 devant la BMW 323 de Charly Cauchois, et la Renault 5 Alpine de Pierre Joly.

Back to Top