Actualités

Circuit
14/05/2019 FFSA

Guérilla urbaine en vue à Pau !

La bagarre s'annonce intense dans les rues de Pau avec les 40 GT4 du Championnat de France FFSA GT !

  © SRO Motorsports Group / Dirk Bogaerts
Épreuve des plus mythiques du sport automobile, le Grand Prix de Pau (17-19 mai) accueille la deuxième manche du Championnat de France FFSA GT. Avec 40 voitures engagées, la bagarre s’annonce à nouveau intense dans la cité béarnaise lors des deux courses au programme, dont la première en nocturne. 
 
Après le coup d’envoi dans le Gers, le Championnat de France FFSA GT arrive dans le Béarn pour l’un des rendez-vous les plus populaires, mais aussi l’un des plus difficiles du calendrier. Dans les rues de Pau, où la moindre faute peut entraîner de lourdes conséquences, les pilotes mettront tout leur cœur dans la bataille entre les rails. 

CARTES REDISTRIBUÉES EN TÊTE

Auteurs d’un impressionnant doublé à Nogaro, Stéphane Lémeret / Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) veulent confirmer leur avantage. Après l’analyse des temps des deux premières courses de la saison et conformément au règlement sportif, le duo devra cependant composer avec dix kilos de plus et dix secondes de pénalité lors du changement de pilotes.

Polemen lors des Coupes de Pâques, Fabien Michal / Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) comptent bien en profiter pour s’emparer des commandes du championnat. Les Champions de France FFSA GT en titre, étaient forcés de déclarer forfait l'an dernier suite à un accident lors des essais qualificatifs et arrivent donc d’autant plus revanchards. 

Présentes sur le podium à Nogaro, les Alpine A110 GT4 de Rudy Servol / Stéphane Tribaudini (CMR) et Benjamin Lariche / Robert Consani (Speed Car) – victorieux sur ce tracé il y a douze mois – souhaiteront confirmer leur bon départ par une première victoire. L’équipage CMR fera toutefois face au même ajustement que leurs équipiers en tête du classement général. 

LE PELOTON DE CHASSE À L’AFFÛT

Pour d’autres, le rendez-vous palois est l’occasion de retrouver le devant de la scène après une entame de saison plus discrète. 

Ce sera notamment le cas des concurrents engagés au volant des Mercedes AMG GT4. Si Jean-Luc Beaubelique / Jim Pla ont bien limité les dégâts à Nogaro, ils espèrent rebondir au plus vite pour ne pas se laisser distancer. L’équipe AKKA-ASP Team pourra également compter sur les services de Mike Parisy pour remplacer Aurélien Panis aux côtés de Fabien Barthez. 

Le Champion de France FFSA GT 2017 compte déjà une quinzaine de victoires dans sa ville natale, dont la plus récente remonte à l’an passé… Il s’était alors imposé avec CD Sport, une structure basée dans la région paloise alignant cette année le duo Edouard Cauhaupé / Arthur Rougier, auteur de débuts prometteurs à Nogaro.

Victorieux en 2017, Ricardo van der Ende veut récidiver avec l’expérimenté Christopher Campbell (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue). Absentes du podium à Nogaro, les BMW M4 GT4 espèrent  que toutes les chances seront de leurs côtés pour que Laurent Hurgon / Julien Piguet (BMW Team France) et Romain Brandela / Morgan Moullin-Traffort (3Y Technology) puissent également exprimer tout leur potentiel à Pau ! 

La victoire sera aussi l’unique objectif de Michaël Blanchemain / Steven Palette (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) et d’Olivier Jouffret / Éric Trémoulet (Porsche 718 Cayman GT4 / Team Jouffruit par Vic’Team).

PRÊTS À TOUT… OU PRESQUE !

Dans les points à Nogaro, Benoit Lison / Vincent Beltoise (Mirage Racing) et Rodolphe Wallgren / Pierre Courroye (Speed Car) souhaitent accélérer leur apprentissage de l’Alpine A110 GT4 pour se rapprocher du podium, tout comme Cyril Saleilles / Adrien Tambay (Cool Racing) avec la nouvelle Porsche 718 Cayman GT4. 

Bruno Hernandez / Soheil Ayari (CMR), Grégoire Demoustier / Alain Ferté (Bodemer Auto) et Nicolas Prost / Jean-Charles Rédélé (Bodemer Auto) chercheront pour leur part à débloquer leur compteur après avoir aperçu le potentiel de leurs Alpine A110 GT4 respectives lors du premier week-end de course.

Il faudra également surveiller les Audi R8 LMS de Simon Gachet / Éric Debard, Anthony Beltoise / Olivier Esteves (Saintéloc Racing) et Théo Nouet / Olivier Pernaut (Orhes Racing) ou encore la Mercedes AMG GT4 de Thomas Drouet / Benjamin Ricci (AKKA-ASP Team), quatre équipages peu récompensés de leurs efforts à Nogaro.

Toujours à l’aise sur ce type de circuit sinueux et serré, les Ginetta G55 GT4 auront aussi une carte à jouer aux mains de Nicolas Schatz / Alain Gaunot (Schatz-Lestienne Racing) Pierre-André Nicolas / César André Costa Machado (ABM Grand Prix),  sans oublier celle confiée à  Christopher Cappello (CMR) qui évoluera cette fois-ci avec le Palois Éric Cayrolle, ancien Champion de France de Supertourisme.

LA BATAILLE FAIT RAGE CHEZ LES AM

Du côté des pilotes Bronze, Pascal Huteau / Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) et Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) ont partagé les victoires à Nogaro et s’apprêtent à recroiser le fer.
 
Si ces deux duos ont pris une longueur d’avance, la tension promet de monter d’un cran avec un peloton de chasse composé de six équipages se tenant en seulement trois points. 

Sur le podium dans le Gers, Dmitry Gvazava / Danila Ivanov (Alpine A110 GT4 / Speed Car) et Christophe Hamon / Gwenael Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) viseront leurs premiers succès de la saison… Mais Christophe Bourret / Pascal Gibon (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et les Porsche Cayman GT4 CS MR de Gilles Vannelet / Éric Herr et Didier Dumaine / Christophe Carrière (AGS Events) seront aussi de redoutables prétendantes !

De leur côté, Lauris Nauroy / Stéphane Brémard (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) et Jean-Paul Buffin / Sylvain Debs (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) tenteront d’engranger des points précieux dans une course au titre s’annonçant plus disputée que jamais. 

Après avoir placé leur Ginetta G55 GT4 en pole à Nogaro, Shahan Sarkissian / Jihad Aboujaoude (K-Worx) voudront désormais concrétiser, mais leurs performances avec le constructeur britannique pourraient bien donner des idées à Stéphan Guérin / Pierre-Laurent Figuière (Arkadia by K-Worx), Thomas Hodier / Alexandre Ducos (Arkadia by K-Worx) ou encore Makhail Makarovskiy / Vladimir Charchiyan (Speed Car) ou encore Erwan Bastard / Sylvain Caroff (Schatz-Lestienne Racing).

Enfin, comme en Pro-Am, le public pourra soutenir un autre enfant du pays puisque le Palois Didier Moureu s’engage avec Gilles Lallement sur une Ginetta G55 GT4 de l’équipe CMR. 

EMBOUTEILLAGES SUR LA ROUTE DU SUD-OUEST 
    `                                                                                      
Avec plus de quarante voitures en piste sur le court circuit dessiné dans les rues de Pau (2,76 km), la précision des pilotes, la gestion du trafic et l’art des dépassements seront plus que jamais mis en exergue tant les combats rapprochés s’annoncent nombreux ! 

Jeudi dès 19h00, une parade réunissant tous les concurrents du Championnat de France FFSA GT sera organisée. Les débats commenceront vendredi avec deux séances d’essais libres à 11h40 et 19h45. Samedi, les concurrents se retrouveront pour les qualifications dès 13h20 avant la première course – disputée de nuit – à 21h05. La deuxième course débutera dimanche à 13h40. 

Pour vivre ce week-end intense où le Championnat de France F4, la Sprint Cup by Funyo-Sport Proto, la Twin’Cup, la Legends Cars Cup, la Ferdinand Cup et l’Euroformula Open partageront l’affiche avec le Championnat de France FFSA GT, rendez-vous sur la billetterie en ligne via ce lien.

Les courses seront également diffusées en direct sur le site officiel du Championnat de France FFSA GT et la chaîne Youtube GT World. 

Back to Top