Actualités

VHC
04/05/2019 FFSA

Historic Tour Dijon - Jour 1 - Sports d’hiver

Invitées surprise de ce samedi… la neige et la brutale chute des températures ont offert un cadre parfaitement hivernal aux différentes courses du jour ! Sur le circuit de Dijon Prenois, le retour du printemps est attendu pour dimanche…

Frédéric Rouvier pourra se vanter d'avoir remporté une course de F3 Classic sous la neige ! © Guy Pawlak pour HVM Racing

LES CHIFFRES DU JOUR

9 : Ils sont neuf à s'être partagé les victoires (au scratch) au cours de cette première journée de courses. Soit, par ordre d'apparition sur la plus haute marche du podium ; Marvin Brandl (Reynard SF86), Laurent Sabatier (Porsche 993 GT2), Jean-Christophe Bastia (R5 GT Turbo), Frédéric Rouvier (Martini MK34), Antoine Weil (Lola T540), Laurent Majou Rosinoer (Cooper S), Dominique Vulliez (Lotus Seven), Matthieu Châteaux (Lucchini SP94) et Pascal Monbaron (Van Diemen RF02Z).

41 : Le nombre record d'engagés sur le plateau des Formule Ford Kent/2000. Presque aussi fournis, ceux du Trophée GT Classic/Saloon Cars et de la Formula Ford Historic affichent respectivement 38 et 37 engagés !

4/10 : Le plus petit écart du jour entre les deux premiers : Pascal Monbaron et Christian Vaglio-Giors à l'arrivée de la course de Formule Ford Zetec/Formule Renault Classic.

4° : La température relevée cet après-midi sur le circuit de Dijon Prenois !

25 : Le meeting Historic Tour de ce week-end est le 25ème de la série depuis la création du Championnat de France Historique des circuits en 2015.

1954 : L'année de naissance des deux doyennes du meeting (engagées en Asavé Racing 65) : l'Aston Martin DB2/4 de Jean-Yves Grandidier et l'Austin-Healey 100-4 de Laurent Paulus.


LES RESULTATS DU JOUR

CHAMPIONNAT DE FRANCE MONOPLACES/PROTOS

Trophée Formule Ford Kent / Course 1

Partants : 39 - Le top 5 : 1.Brandl (Reynard SF86), 2.Krumbach (Reynard SF87), 3.Laissac (Van Diemen RF91), 4.De Laet (Van Diemen RF92), 5.Raine (Merlyn MK28).

En deux mots : Exceptionnellement, le plateau du trophée Formule Ford Kent héberge à Dijon les plus puissantes Formule Ford 2000 de la série allemande FFR. De quoi réunir 39 monoplaces au départ de cette première course du meeting. Du côté des Kent du championnat de France, Adrien Laissac confirme sa prestation de Lédenon en s'imposant à l'issue d'une course contrariée par l'arrivée de la pluie. Son équipier belge Milan De Laet et Gislain Genecand complètent le tiercé gagnant. Ils sont logiquement précédés au général par les FF2000 des Allemands Marvin Brandl et Toni Krumbach.

Trophée F3 Classic / Course 1

Partants : 15 - Le top 5 : 1.Rouvier (Martini MK34), 2.Martin (Martini MK39), 3.Jacobs (Ralt RT3), 4.Beltramelli (March 813), 5.Eynard Machet (Martini MK31).

En deux mots : C'est sous de gros flocons que débute cette course de F3 Classic ! Après deux premiers tours neutralisés, Frédéric Rouvier confirme son avantage des qualifs devant « Nelson » et Eric Martin. Deux tours plus tard, « Nelson » part à la faute tandis que Ian Jacobs se hisse à la troisième place. La course n'ira pas plus loin : des branches d'arbre obstruant la piste dans la Parabolique, les débats sont définitivement stoppés après seulement six tours.

Challenge Formula Ford Historic / Course 1

Partants : 37 - Le top 5 : 1.Weil (Lola T540), 2.Belle (Lola T540E), 3.Colombat (Van Diemen RF80), 4.Genecand (Van Diemen RF81), 5.Renaudin (Royale RP21).

En deux mots : Déjà le plus rapide vendredi lors des qualifications, Antoine Weil prend la course à son compte dès le feu vert. Aussi rapide sous la neige fondue que sur la piste sèche de la veille, le pilote du team Palmyr s'offre ensuite le luxe de distancer son équipier François Belle. Impérial, Antoine Weil s'impose dans une course finalement écourtée après le neuvième passage. Didier Colombat complète le podium en précédant à l'arrivée Julien Renaudin et un Alexandre Fournier joliment remonté. Côté classe A, Pierre-Alain Lombardi décroche le gros lot devant Didier Mantz, tandis que l'Anglais Jim Timms remporte un autre match dans le match ; celui des F3 1000 cm3.

SportProtosCup / Course 1

Partants : 30 - Le top 5 : 1.Châteaux (Lucchini Alfa SP94), 2.Rouvier (Lucchini Alfa SP94), 3.Fraisse (Lucchini SP94 Alfa), 4.Guermonprez (Grac MT14), 5.Kolly (Lola T298).

En deux mots : Sur une piste moins détrempée, Frédéric Rouvier s'offre un départ canon. Parti de la troisième ligne, le vainqueur de la course de F3 Classic pointe déjà en tête à l'issue du premier tour devant les autres Lucchini de Matthieu Châteaux et Remy Fraisse ! Les deux premiers s'échappent aussitôt, avant qu'un Safety Car ne provoque un regroupement à mi-course. Le match relancé pour six dernières minutes, Frédéric Rouvier laisse échapper une possible victoire en commettant un tête-à-queue dans la Parabolique. La fin de course à nouveau neutralisée, Matthieu Châteaux peut assurer sa victoire en toute quiétude. Frédéric Rouvier sauve néanmoins la deuxième place devant Remy Fraisse et les deux premiers de la catégorie Historique : Jean-Michel Guermonprez (Grac MT14) et Louis Kolly (Lola T298). Thierry Mathez (Tiga SC79) s'impose pour sa part en catégorie SP2000.

Trophée Formule Renault Classic + Formule Ford Zetec / Course 1

Partants : 27 - Le top 5 : 1.Monbaron (Van Diemen RF02Z), 2.Vaglio-Giors (Martini MK51), 3.Beloou (Van Diemen RF02Z), 4.Monnet (Martini MK41), 4.Legriffon (Orion FR89).

En deux mots : Mixant Formule Ford à moteur Zetec et Formule Renault Classic, la dernière course de ce samedi tourne immédiatement à l'avantage du Suisse Pascal Monbaron, déjà auteur de la pole le matin au volant de sa FF Zetec. Après deux neutralisations successives, l'indécision règne sur la fin de course avec une superbe bataille à quatre dans le dernier tour. Le pilote suisse conserve le dernier mot, suivi dans la même seconde par Christian Vaglio-Giors, vainqueur en Formule Renault Classic, Nicolas Beloou et Jean-Charles Monnet. Troisième des « FR », Olivier Legriffon Grente sort vainqueur de la catégorie « atmos ».

                  

CHAMPIONNAT DE FRANCE GT/TOURISME

Trophée GT Classic / Course 1 (commune avec le Saloon Car)

Partants : 12 (38 avec le Saloon Car) - Le top 5 : 1.Sabatier (Porsche 993 GT2), 2.Louail (Toyota Supra), 3.Delannoy (Porsche 964 RSR), 4.Mathieu (BMW M3 GTR), 5.Danvin (Ferrari 360 Modena).

En deux mots : Auteurs des deux meilleures performances des essais, vendredi après-mdi, Laurent Sababier et Marc Louail s'échappent dès le départ sur une piste particulièrement piégeuse. L'écart entre eux croit au fil des tours pour dépasser les 1'15'' au bout de 30 mn de ronde. Pointé au troisième rang dès le départ, Patrick Delannoy conserve sa place jusqu'au bout devant Sébastien Mathieu, bien revenu après avoir été contraint à un bref arrêt en début de course.

Roadster Pro Cup / Course 1 (commune avec la Youngtimers GTI Cup)

Partants : 19 (30 avec la Youngtimers GTI Cup) - Le top 5 : 1.Rigoulet, 2.Ariscon, 3.Manganaro, 4.Gosset, 5.Laborie (tous sur Mazda MX-5).

En deux mots : Deuxième temps des qualifs derrière Philippe Gosset, Mathieu Rigoulet se porte au commandement dès le premier passage. Le « Poleman » et Philippe Laborie sont à la lutte derrière lui, mais écopent très vite d'un drive through. Nicolas Ariscon et Massimo Manganaro se hissent ainsi dans le tiercé de tête et y demeurent jusqu'à l'arrivée dans le sillage de l'intouchable Mathieu Rigoulet. Vite remontés, Philippe Gosset et Philippe Laborie retrouvent malgré tout le top 5.

Youngtimers GTI Cup / Course 1 (commune avec la Roadster Pro Cup)

Partants : 11 (30 avec la Roadster Pro Cup) - Le top 5 : 1.Bastia (R5 GT), 2.Quagliozzi (Honda Civic), 3.Benjamin (Honda Civic), 4. «Lautri » (Honda Civic), 5.Hebette (R5 GT).

En deux mots : Sous la pluie et même quelques flocons de neige, Franck Quagliozzi se fait piéger au premier tour mais reprend néanmoins l'avantage. Contrairement à ses habitudes, l'homme fort de la « Cup » peine ensuite à distancer l'autre Honda Civic de Damien Benjamin et la R5 GT Turbo de Jean-Christophe Bastia. Ce dernier, survolté dans ces conditions, se hisse par la suite à la deuxième place et réussit à subtiliser la victoire à Franck Quagliozzi dans le dernier tour ! Les Honda de Damien Benjamin et « Lautri » terminent derrière dans cet ordre.

Maxi 1300 Series / Course 1

Partants : 18 - Le top 5 : 1.Majou Rosinoer (Cooper S), 2.Gruelles (Mini Marcos), 3.Poirier (CG Coupé), 4.Chapel (Rallye 2), 5.Krause (Mini Marcos).

En deux mots : Au-dessus du lot en « qualifs », Laurent Majou Rosinoer s'échappe immédiatement devant son compagnon de première ligne, Jean-François Besson. En proie à des soucis moteur, ce dernier doit bientôt s'effacer derrière Tomy Gruelles, puis face à Guy Lemarchand et Laurent Poirier, en pleine bagarre pour le gain de la troisième place. Pour sa première apparition en Maxi 1300 Series, ce dernier prend finalement le chemin du podium. Le Belge Claude Corthals est l'homme du jour dans la classe 1000. Son A112 Abarth précède l'Alpine A106 de Damien Benjamin, vu peu de temps auparavant en GTI Cup.

Trophée Lotus / Course 1

Partants : 27 - Le top 5 : 1.Vulliez, 2.X.Jacquet, 3.Bernard, 4.Gaso, 5.C.Jacquet (tous sur Lotus Seven).

En deux mots : Pour leur première confrontation, les pilotes du trophée Lotus profitent d'une légère accalmie de la météo. Sur une piste néanmoins détrempée, Xavier Jacquet confirme immédiatement sa suprématie des essais, mais se retrouve bientôt sous la menace de Dominique Vulliez, qui finit par s'emparer du commandement au septième passage. Xavier Jacquet lui rend la politesse, mais la course tourne définitivement à l'avantage de son rival dans les deux derniers tours. Une grosse seconde les sépare finalement sur la ligne d'arrivée. Aussi indécise, la lutte pour la première place des Caterham couronne la jeune Pauline Delarbre face à Fabrice Guigues, battu de 40/1000 de seconde !

Asavé Racing 65 / Qualifs

Partants : 25 - Le top 5 : 1.D.Gruau (TVR Griffith), 2.J.Gruau (Shelby Cobra), 3.J.Beltramelli (TVR Griffith), 4.V.Beltramelli (Chevrolet Corvette), 5.Reitz (Austin-Healey 3000).

En deux mots : Prévue dimanche sur une durée d'une heure, l'unique course de l'Asavé Racing 65 réunira un exceptionnel parterre de GT/Tourisme d'avant 1966. Crédité du meilleur chrono lors des qualifs de ce matin, Didier Gruau (TVR Griffith 400) en prendra le départ depuis la pole avec… son fils Julien (Shelby Cobra 289) placé à ses côtés ! Derrière cette première ligne, la deuxième aura des allures aussi familiales en réunissant José Beltramelli (sur une nouvelle TVR Griffith 400) et son jeune fils Viny (Chevrolet Corvette). Cinquième chrono, Nicolas Reitz emmènera un imposant bataillon de cinq Austin-Healey 3000.

Asavé Racing 75 / Qualifs

Partants : 16 - Le top 5 : 1.Gaubert/Gaubert (Porsche 911 RS), 2.Perou (Chevron B8), 3.De Murard (Lola T70), 4.Lecalvez (Elva Mk8), 5.Regnier (Porsche Carrera 6).

En deux mots : Savant mélange de GT/Tourisme et voitures de Sport, le second plateau de l'Asavé donnera également lieu à une course d'une heure dimanche. Au regard des essais qualifs du jour, ce sont Ghislain et Guillaume Gaubert (encore un équipage père et fils !) qui l'entameront depuis la pole pour avoir précédé ce matin la Chevron B8 d'Eric Perou de 13/1000 de seconde. Josserand De Murard étrennera pour sa part une magnifique Lola T70 mk3B, l'une des deux T70 engagées avec celle de Jean-Marc David, auteur du septième temps.

HORS CHAMPIONNAT DE FRANCE

Trophée Saloon Car / Course 1 (commune avec le GT Classic)

Partants : 26 (38 avec le GT Classic) - Le top 5 : 1.Grenet (Dodge Viper), 2.Drouilleau (Alfa GTV6), 3.Samson (Porsche 964), 4.Desmaele (Porsche 964), 5.Fuet (BMW E36).

En deux mots : Fabrice Lefebre (Audi Quattro) malheureusement forfait au départ de cette course 1, Julien Grenet, le « poleman », se retrouve rapidement sans adversaire capable de rivaliser avec sa Dodge Viper. Au terme des 30 mn de course, il s'impose largement devant l'Alfa GTV6 de Vincent Drouilleau et les Porsche 964 de Didier Samson et Michael Desmaele. Patrick Fuet complète le top 5 après un début de course qui l'avait vu se hisser au deuxième rang.

A SUIVRE DIMANCHE

11 autres courses, de 8h40 à 12h15 et de 13h25 à 17h45.

Courses en live et résultats sur www.historictour.fr. L'info continue sur Facebook (@HistoricTourFFSA) et Twitter (@Historic_Tour) et Instagram.

Back to Top