Actualités

FFSA
13/05/2019 FFSA

L’Equipe de France brille en toutes circonstances

Anthoine Hubert sous le soleil de Barcelone en Formule 2 et Victor Martins dans la météo ‘so British’ de Silverstone en Formule Renault Eurocup ont porté haut les couleurs de l’Equipe de France FFSA Circuit en signant respectivement 2 top 6 et un podium

Victor s'offre un 2e podium à Silverstone © DR

​Formule 2 - Barcelone

La 3e manche du championnat de Formule 2 marquait le retour de l'antichambre de la Formule 1 sur ses bases européennes. Premier rendez-vous sur le vieux continent, Barcelone est à l'opposé des circuits de Bahreïn et de Bakou. Epicentre des essais hivernaux, le Circuit de Caralunya est bien connu des pilotes et des écuries qui possèdent une solide banque de données sur la capitale de la Catalogne.


Mais connaissance ne rime pas toujours avec aisance. L'hiver dernier, Anthoine Hubert et son équipe, HWA Arden, avaient eu des difficultés à faire le meilleur usage de leur package, principalement dans l'exercice redoutable des qualifications. Aussi, après ses deux week-ends prometteurs à Bahreïn et en Azerbaïdjan, Anthoine avait hâte de découvrir si ses progrès seraient validés en Espagne. « Cet hiver, on n'était pas vraiment dans le coup et on avait beaucoup de choses à améliorer. Alors je suis curieux de voir si les progrès vus à Bahreïn et à Bakou, qui sont deux circuits atypiques, seront réels à Barcelone sur un tracé plus traditionnel. Ce sera le juge de paix de notre début de saison ! » reconnaissait Anthoine avant l'ouverture des débats espagnols.


Dixième en essais libres, Anthoine a semblé marquer le pas en qualifications en signant le 15e meilleur temps. « J'étais 7e avec le premier train de pneus, mais j'ai été gêné dans ma dernière tentative », tempère le membre de l'Equipe de France FFSA Circuit. En course, il est parti avec des pneus durs à l'inverse de la majeure partie de ses adversaires, avec l'intention de faire un long premier relais. Anthoine a frôlé la perfection en optimisant sa stratégie et en dépassant de nombreux concurrents. Au 19e tour, le néophyte s'emparait de la tête de la course et la conservait durant 13 tours


Ressorti des stands en 8e position, Anthoine gagnait deux places supplémentaires dans les derniers kilomètres de la première manche espagnole. « C'était une course très agréable, mais ça reste une 6e place et je dois dire que mes ambitions sont plus grandes. Surtout que l'on a perdu beaucoup de temps au pit stop et c'est frustrant car c'est totalement hors de mon contrôle. Ce n'est pas la première fois de la saison et il faut impérativement faire mieux dans ce domaine » explique Anthoine, auteur de 100% des points (27) de son écurie qui totalise déjà près de la moitié des points qu'elle a enregistrés tout au long de la saison passée.

 

Dans la course sprint, Anthoine et sa monoplace couleur bonbon voyaient la vise en rose en virant en tête dans la première courbe. Mais le Français ne parvenait pas à se mettre hors de portée du DRS de ses adversaires et se faisait déborder par de Vries puis Ilott et glissait finalement au 5e rang. « Dès les premiers virages, j'ai senti que l'auto ne correspondait pas à mes attentes et ne se comportait pas comme dans la première course. Nous n'avons pas totalement compris d'où venait le mal. Peut-être des pneus, qui sont très sensibles aux températures. Globalement, c'est un bon week-end et si l'on m'avait dit que je serai 5e et 6e après les essais hivernaux où on avait tant galéré, j'aurais signé des deux mains ! » conclut Anthoine. 


Dans le même temps, son compatriote Giuliano Alesi a connu un week-end compliqué sur un circuit qui lui avait souri l'an dernier en GP3 avec une victoire probante. 17e en essais libres et en qualifications, il a vu sa première course s'arrêter dès le premier tour à la suite d'une sortie de piste. Le lendemain, il gagnait 4 places et voyait l'arrivée en 16e position en signant des tours en course similaires à ceux de son équipier, le très expérimenté Ralf Boschung. « Je me sens de plus en plus à l'aise au volant, j'apprends à connaître la voiture et c'est un point positif », explique Giuliano. « Le domaine à améliorer concerne essentiellement les qualifications et on va travailler sur ce point dans les jours qui viennent pour faire en sorte d'être en meilleure posture le jour de la première course. Ce sera capital à Monaco, que je ne connais pas, mais j'ai hâte de relever ce défi ».

 

Formule Renault Eurocup - Silverstone

Pendant qu'Anthoine et Giuliano poursuivaient leur apprentissage de la Formule 2 avec des réussites diverses à Barcelone, Victor Martins tentait de défendre son leadership en Formule Renault Eurocup sur le circuit de Silverstone. En passant du bord de la Méditerranée à l'autre côté de la Manche, la météo s'est montrée capricieuse et le jeune pilote de 17 ans a vu ses espoirs de victoire douchés par des averses qui se sont abattues sur le tracé anglais avant les premières qualifications. 


Positionné à l'extérieur de la 4e ligne de la grille, Victor a décollé sur un vibreur après avoir été contraint par un pilote en perdition, de virer au large. Il chutait à la 14e place et retrouvait sa place dans le top 10 à la force du poignet avant d'être brutalement interrompu dans sa remontée. « Le fait de sauter sur le vibreur n'a pas eu de conséquence immédiate, mais lorsque j'ai pris l'aspiration pour m'emparer de la 10e place, au moment où je me suis déporté, mais deux flaps d'aileron avant se sont abaissés ! Je n'avais plus d'aéro et je perdais plus d'une seconde par tour, je ne pouvais donc plus poursuivre ma remontée au classement ! » regrette Victor.


Qualifié à la 3e place de la seconde épreuve britannique, le Français a vu l'arrivée à la même position au terme d'une course sans histoire. Il signe ainsi son 2e podium en autant de week-ends de course et occupe la 2e place au classement général des pilotes. « La constance est la clef du succès lorsque l'on vise le titre et à ce titre, ce podium pourrait être très important en fin de saison », plaide Victor. « Notre rythme était bien meilleur le dimanche que le samedi et ce podium était le meilleur résultat que l'on pouvait espérer avec le matériel que l'on avait ce week-end là. R-ace était au-dessus du lot et dans ces conditions il faut savoir rester concentrés et faire le meilleur travail possible. C'est ce que nous avons fait et c'est une satisfaction ».

 

Formule 2 – Barcelone

Anthoine Hubert                                        Giuliano Alesi

Course 1                                             Course 1

Position sur la grille : 15e                   Position sur la grille : 17e

Résultat : 6e                                                    Résultat : Abandon

 

Course 2                                             Course 2

Position sur la grille : 3e                           Position sur la grille : 20e

Résultat : 5e                                                   Résultat : 16e

 

Championnat                                     Championnat

7e, 27 points                                       19e, 0 point

 

 

 

Eurocup Formule Renault – Silverstone

Victor Martins

Course 1

Position sur la grille : 8e

Résultat : 10e

 

Course 2

Position sur la grille : 3e

Résultat : 3e

 

Championnat

Piastri 62

Martins 46

 

 

Prochaines courses : 23-26 mai, Monaco pour la Formule 2 et la Formule Renault Eurocup

 

 

 

Créée en 2000 pour accompagner les meilleurs espoirs tricolores vers le haut niveau, l'Equipe de France FFSA Circuit a accueilli dans ses rangs plusieurs grands noms du sport automobile national et international : Sébastien Bourdais, Loïc Duval, Romain Grosjean, Jules Bianchi, Jean-Éric Vergne, Pierre Gasly… Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l'Équipe de France FFSA Circuit 2019 est composée d'Anthoine Hubert, Giuliano Alesi et Victor Martins.

 

Anthoine Hubert – Né le 22 septembre 1996

Programme sportif 2019 : Formule 2

Membre de l'Équipe de France FFSA Karting de 2010 à 2012

Membre de l'Équipe de France FFSA Circuit de 2014 à 2017

Palmarès :

2018 : Vainqueur des GP3 Series

2017 : 4e des GP3 Series

2016 : Vainqueur des 24 Heures du Mans Karting

2013 : Champion de France F4

 

Giuliano Alesi – Né le 20/09/1999

Programme Sportif 2019 : Formule 2

Palmarès :

2017 : 5e des GP3 Series

2015 : 4e du Championnat de France F4

 

Victor Martins – Né le 16/01/2001

Programme Sportif 2019 : Formule Renault Eurocup

Membre de l'Équipe de France FFSA Karting en 2016

Palmarès :

 2018 : 5e de la Formule Renault Eurocup

2017 : Vice-Champion de France F4

2016 : Champion du Monde de Karting OK-Junior


Rallye Jeunes FFSA
Back to Top