Actualités

Montagne
11/08/2019 FFSA

La hiérarchie selon la pluie !

La pluie et un épais brouillard sont venus passablement perturber la 59ème édition de la Course de Côte du Mont-Dore. Des conditions météorologiques particulières qui n’ont pas empêché Geoffrey Schatz de remporter son 9ème succès de la saison.

Geoffrey Schatz signe au Mont-Dore son neuvième succès de la saison. © Nicolas Millet

Du côté du Production, les FC sont à l'honneur avec la victoire de Christophe Poinsignon devant Xavier Burgevin.

 

Championnat Sport

Samedi, lors des essais, les concurrents engagés sur la Course de Côte du Mont-Dore ont pu bénéficier d'une journée ensoleillée et d'une route sèche. Ce ne sera malheureusement pas le cas en ce dimanche, avec l'apparition de la pluie dès le milieu de la matinée. Par la suite, les averses se succéderont et un épais brouillard réduira considérablement la visibilité.

Des conditions particulières qui allaient obliger la direction de course à annuler la dernière montée, et le collèges des commissaires à prendre la décision d'établir le classement sur la meilleure des deux montées disputées.

Un changement qui n'affectera en rien le dénouement en ce qui concerne la catégorie Sport, puisque Geoffrey Schatz a totalement dominé les débats au volant de sa Norma E2-SC. Le Bourguignon signe dans le Massif du Sancy un succès incontestable, le 9ème de la saison.

Comme ce fut la cas lors des essais, les Norma, issues de différentes catégories, monopolisent les premières places. Derrière Geoffrey Schatz, on retrouve celui qui avait déjà terminé deuxième à Dunières, Damien Chamberod. Un résultat inattendu sur le premier rendez-vous auvergnat, mais qui sonne aujourd'hui comme une confirmation de la bonne tenue de l'Isérois et de sa nouvelle Norma E2-SC.

Le podium de cette 10ème confrontation de la saison est complété par Alban Thomas, vainqueur du CN/2. Au pied du podium, on retrouve la Norma à moteur 4 litres de David Meillon.

Pour ce qui est du classement des Protos 2 litres, à la suite d'Alban Thomas on trouve les jeunes espoirs que sont Marc Pernot et Kevin Durot. Suivent Jordan La Monica, Frédéric Ehrhardt et Estel Bouche, meilleure féminine de ce classement Sport. Maxime Cotleur place pour sa part sa Norma au septième rang.

Les choix des pneumatiques ont joué un rôle prépondérant en ce dimanche. Chaussé de pneus pluie, Billy Ritchen a signé le deuxième meilleur temps de la seconde montée, derrière Geoffrey Schatz. Mais à l'heure de faire les comptes, c'est la performance signée par l'Alsacien sur la première montée qui sera retenue, un chrono qui lui permet de terminer au sixième rang, leader des F3. Il devance Clément Lebot, Miguel Vidal et Fabien Ponchant. Cinquième des F3, David Guillaumard termine premier de la classe DE/5R.

Neuvième au général, Kevin Petit remporte le classe DE/8 en imposant sa Tatuus Formula Master devant Fabrice Flandy, Cindy Gudet et Marcel Sapin. Là encore la pluie n'a pas manqué de créer le trouble.

La victoire en CM revient au Speed Car GTR d'Yves Tholy qui devant le Proto Silver Car de François-Xavier Thievant. Le fils de Serge Thomas, Emilien, complète le podium de la classe au volant de son TracKing.

Yannick Latreille est resté maître à domicile en s'offrant un succès en Formule Renault, plus de 10 secondes devant Steeve Gerard, Corinne Flandy complète le podium en se plaçant devant Didier Chaumont.

 

Championnat Production

Les conditions météorologiques particulières qui ont régné ce dimanche sur le Massif du Sancy ont bouleversé la hiérarchie habituelle. Si certains ont tiré avantage de la route détrempée, d'autres ont perdu gros.

A l'heure de faire les comptes, c'est Christophe Poinsignon qui est crédité du meilleur temps et qui signe donc sur le Mont-Dore sa seconde victoire sur le Championnat de France de la Montagne après celle obtenue l'an dernier à Thèreval – Agneaux. Les FC sont à l'honneur, dans le sillage de la Simca CG du Vosgien on retrouve Jidé de Xavier Burgevin.

Au volant de sa Porsche 997 GT2, Nicolas Werver complète le podium de cette Course de Côte du Mont-Dore. Yannick Poinsignon compte parmi ceux que les conditions climatiques ont pénalisé. Le Vosgien est crédité au final du 16ème temps et perd donc gros au championnat.

Pour ce qui est du Groupe FC, à la suite de Christophe Poinsignon et de Xavier Burgevin, on retrouve Frédéric Breysse (Simca Rallye III) et Didier Deniset (Renault 5 Turbo) qui se classent respectivement 9ème et 11ème de ce classement Production

Vainqueur du Groupe A, et quatrième au général, Jérôme Janny devance largement Vivien Tonon qui, avec sa Clio Cup 4, vient s'intercaler entre les Supercopa. Antoine Uny place sa Seat Léon au troisième rang devant celle de Fabrice Degortes.

C'est au cinquième rang que l'on retrouve le leader du F2000, Samuel Durassier, qui impose sa Honda Civic devant les Renault Clio de Christian Boullenger et de Romain Brion.

Sixième, Bertrand Simonin remporte le Groupe N au volant de sa BMW M3 en devançant celle de Steve Compain. Au volant de sa Mégane RS, Pascal Cat complète le podium en devançant Christian Sepchat, autre pilote d'une BMW M3.

Dans la classe A/3, où évoluaient une meute de Clio, c'est celle de Romain Billot qui sera la plus rapide devant celle de François Fayet et de Stéphane Martinet. Quatrième, Maxime Dojat devance Sylvain Dodille.

La victoire en GT Sport n'échappe pas à Frédéric Santarelli qui au volant de sa Porsche 991 Turbo devance la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion.

Pour ce qui est du GTTS/1, où là encore la pluie a sérieusement perturbé les débats, Jean-Marc Tissot impose sa Mitjet, 22 millièmes devant celle de Florian Bartaire. Sylvain Caroff, troisième, devance Jean-Michel Godet.

 

Championnat VHC

Comme ce fut le cas pour l'épreuve dédiée aux Modernes, les concurrents des Véhicules Historiques de Compétition n'ont pu effectuer que deux montées de course, et de ce fait sont classés en retenant le meilleur résultat sur les deux ascensions.

Différence majeure avec les Modernes, les VHC ont pu disputer leur première montée hier soir, sur le sec, et ce sont donc les chronos enregistrés samedi qui font foi à l'heure d'établir le classement final.

C'est une Martini qui s'impose dans le Groupe 8/9, celle de Gilles Cursoux. Il devance la Van Diemen RF 82 du Champion de France Jean-Marc Debeaune. Suivent deux autres Martini, celle de Jean-François Taponard et celle de Jean-Marc Coster. Jacky Bonnot place son Axone au cinquième rang devant les Martini de Michel Ritzenthaler et d'un Roger-Serge Toupence qui a connu un souci mécanique.

Ce sont près de trente secondes qui séparent la BBM RS3 de Vincent Lagache, vainqueur du Groupe 6/7 de la Le Gallen de Bernard Cayrier.

Jean-Marie Almeras remporte une large victoire en Groupe 5 en imposant sa Porsche 935 devant la Marcadier Barzoï d'André Tissot et la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Du côté du Groupe 4, Claude Provost signe un nouveau succès avec son Alpine A110 devant la Porsche 911 de Jean-Pierre François et la Chevrolet Corvette de Jean Debaude. On trouve à leur suite la Porsche 911 de Roger Guelpa et l'Alpine de Philippe Brebant.

Si René Michon a dominé le Groupe 3 au volant de sa Porsche 930 Turbo, derrière la lutte a fait rage entre les 911 SC de Norbert Rieu et de Frédéric Henneton. Au final, c'est le premier nommé qui aura l'ascendant.

La BMW 323 d'Eddy Antoine devance celle de Nicolas Uttewiller en Groupe 2, alors que la Volkswagen Scirocco de la Championne de France Viviane Bonnardel complète le podium. Au quatrième et cinquième places on trouve les BMW 323 d'Anthony Rolais et de Christian Riehl.

Au sein du Groupe 1, François Durat évoluait seul avec sa Simca 1100, et il en était de même en Groupe N où l'on retrouvait la Ford Sierra Cosworth de Nicolas Riehl.

Le podium du Classic est composé dans l'ordre de la Lotus de Patrick Bourguignon qui précède la Porsche 911 de Didier Vaquer et la BMW 323 de Charly Cauchois.

 

10 – MONT-DORE - CHAMBON SUR LAC

10ème manche du Championnat de France 2019, les 10 et 11 août, à 43 km de Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme)

59ème édition, 12ème édition VHC, organisée par l'ASA du Mont-Dore

Longueur : 5.075 mètres – Dénivellation : 380 mètres - Pente moyenne : 7,5 %

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 2'27''657 – 2. D. Chamberod (Norma M20 FC) à 12''479 – 3. A. Thomas (Norma M20 FC) à 15''793 – 4. D. Meillon (Norma M20 FC) à 17''005 – 5. M. Pernot (Norma M20 FC) à 17''459 – 6. B. Ritchen (Dallara F312) à 17''742 – 7. K. Durot (Norma M20FC) à 13''085 à 18''879 – 8. C. Lebot (Dallara F303) à 20''593 – 9. K. Petit (Tatuus Formula Master) à 20''892 – 10. M. Vidal (Mygale M10) à 22''979.

 

Classement Production :

1. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) 2'48''929 – 2. X. Burgevin (Jidé) à 0''782 – 3. N. Werver (Porsche 997 GT2) 3''867 – 4. Jérôme Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 5''980 – 5. S. Durassier (Honda Civic Type R) à 6''230 – 6. B. Simonin (BMW M3) à 6''475 – 7. S. Compain (BMW M3) à 6''999 – 8. C. Boullenger (Renault Clio) à 8''408 – 9. F. Breysse (Simca Rallye III) à 8''525 – 10. P. Cat (Renault Mégane R.S) à 10''728.

 

Prochaine épreuve :

11 – CHAMROUSSE

11ème manche du Championnat de France 2019, les 24 et 25 août, à 30 km de Grenoble (Isère)

44ème édition, 23ème édition VHC, organisée par l'ACRVM – ASA Dauphinoise

Longueur : 4.800 mètres – Dénivellation : 336 mètres - Pente moyenne : 7%

 

Contact : Jean-Marie MIGLIORE

Tel : 06.07.87.65.06

ACRVM – ASA DAUPHINOISE

Les cytises – 865 route de la croisette – 38410 CHAMROUSSE

Tél : 04.76.59.01.33

Adresse e-mail : acrvm38@gmail.com

Site internet : http://www.chamroussesportauto.fr/

Contact paddock : Daniel BOULLOUD

Tel Mobile : 06 83 59 09 71

E-mail : boulloud.daniel@yahoo.com 

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 –

www.cfm-challenge.com

BMW
Back to Top