Actualités

Karting
18/06/2019 FFSA

Le Superkart de retour à l’affiche du GP Camion de Nogaro

La seconde épreuve du Championnat de France se déroule sur le circuit Paul Armagnac les 22 & 23 juin, retrouvant une date fétiche. Le Superkart partagera en effet la vedette avec ses imposants voisins que sont les Camions dans le cadre de leur Grand Prix

Peter Elkmann aborde sa nouvelle livrée et le E de Champion d'Europe © Mediasuperkart

Cette affiche est emblématique avec le contraste de deux disciplines diamétralement opposées qui vont se côtoyer pour le plus grand plaisir du fervent public Gersois. La comparaison sera saisissante entre les « gros cubes » développent une puissance théorique 10 fois supérieure aux 2 cylindres des diaboliques Superkart qui seront néanmoins les engins les plus rapides du week-end. Le nombre d’engagés marque un regain de participation (24 engagés) en raison de l’arrivée de plusieurs « Rookies » français et des retours à la compétition.

Les pilotes à surveiller :

Le duel probable pour la victoire locale et au Championnat réside dans l’affrontement de deux Germaniques ; Le triple Champion d’Europe Peter Elkmann (Anderson /VM) également quadruple Champion de France (2014 à 2017) face à son compatriote Andreas Jost (Anderson /VM) qui est parvenu après de nombreux podiums à lui ravir le titre l’an passé. Cette saison, le Britannique Jason Dredge (Anderson/PVP) a décidé de rejoindre pour la 1re fois le Championnat de France. On compte sur lui pour animer l’épreuve d’autant qu’il est sur une bonne dynamique. Double podium à Magny-Cours pour le lancement de la saison, il vient également de réaliser un nouveau double podium dans son Championnat national à Donington début juin, justement derrière Elkmann. Attendu après son forfait à la 1re épreuve, le Français Emmanuel Vinuales (MSkart/VM) a les cartes pour contrarier les Allemands. Ex-triple champion d’Europe (2011, 2013 & 14), il avait pris du recul ses dernières années avant de revenir en tout fin de saison 2018 pour signer une victoire lors de l’ultime manche du Championnat d’Europe prouvant que sa présence accentue la concurrence. 

On peut miser également sur Alexandre Sébastia (Anderson/DEA) qui est un des pilotes les plus réguliers aux avant-postes, c’est aussi le dernier Champion tricolore titré. Il est toujours en lice pour le podium comme ce fut encore le cas l’an passé.  Le team Néerlandais Karting Paradise (MSkart/VM) compte plusieurs postulants notamment le Colombien Jaime Zuleta qui revient de Donington plein d’espoirs.

Au-delà de la Division 1 correspondant aux bicylindres de pointe, deux nouveautés apparaissent avec des moteur Panthera et Rubig dont les pilotes auront surtout l’ambition de développer leur produit face aux 4 temps du Team de Teddy Legendre plus aguerri en la matière.

 

Références antérieures :

L’an passé, l’épreuve s’est tenue en septembre sous d’excellentes conditions climatiques, Peter Elkmann (Anderson/VM) dès les premiers tours de qualification réalisait un nouveau record du circuit en 1’23’’632’’ supplantant la précédente marque en Superkart qui datait de 2015. Il avait dominé la compétition devant Jost et Sébastia.

Rallye Jeunes FFSA
Back to Top