Actualités

Karting
09/07/2019 FFSA

Le grand retour de Valence dans l’actualité Karting

Le Championnat de France Sénior, Master et Gentleman, ainsi que la 4e épreuve du Championnat de France Junior, marqueront du 12 au 14 juillet le retour du circuit de Valence au calendrier fédéral, en présence du Président de la FFSA, Nicolas Deschaux.

  © FFSA

Rendez-vous phare de la saison, le Championnat de France Sénior, Master et Gentleman et la 4e épreuve du Championnat de France Junior sont cette année doublement placés sous les feux de l’actualité. Au-delà de l’affrontement sportif qui va se dérouler du 12 au 14 juillet dans la Drôme, le retour du circuit de Valence au calendrier fédéral est un évènement en soi, qui sera salué par la présence du Président de la FFSA Nicolas Deschaux.

Valence, un nom qui a accompagné les grandes heures du karting depuis les années 70 avec le célèbre tracé de la Roche de Glun, n’a rien perdu de son attrait au fil du temps. Cadre des fameux Championnats du Monde 1989 et 1995, Valence renaît aujourd’hui sous l’appellation Arena 45 avec Didier André aux manettes. Hormis la Coupe de France KZ 125 et Nationale organisée en 2013, il y avait bien longtemps qu’aucune grande course n’avait eu lieu à la Roche de Glun.

Grâce à Didier André, Valence est reparti pour briller au firmament du karting français. Les projets ne manquent pas pour faire d’Arena 45 un centre vivant de la compétition karting capable de développer l’intérêt pour cette discipline dans une large zone d’influence.

Le premier grand rendez-vous de cette nouvelle ère aura donc lieu pendant le week-end du 14 juillet à l’occasion du Championnat de France des catégories fédérales Sénior, Master et Gentleman et du Championnat de France Junior opéré par la FFSA Academy. Près de 180 pilotes de 12 à 45 ans et plus rassemblant les meilleurs Français se sont engagés pour la conquête des titres. Les catégories Sénior, Master et Gentleman évoluent avec la même motorisation IAME X30, légère et performante, qui a fait ses preuves dans le monde entier. La Sénior concerne les pilotes à partir de 15 ans, les Master de 30 ans et plus et les Gentleman de 45 ans et plus.

Sénior : haut niveau assuré
Avec la présence du Champion de France en titre Bastien Gassin (Praga), du vice-Champion David Leguem (Exprit) et du troisième Nicolas Picot (Tony Kart), ainsi que le vainqueur de la Coupe de France 2019 Louan Fernandez (Exprit), les prétendants à la couronne 2019 auront déjà une belle référence en ligne de mire. Il faudra aussi compter sur des valeurs sûres comme Paul Fourquemin (Sodi), Guillaume Barbarin (Kosmic), Yann Bouvier (Kosmic), Sylver Garcia (Kosmic), Luca Midali (Sodi) ou François-Xavier Venet (Kosmic). Face à eux, la nouvelle génération ne manque pas d’arguments du côté de Mathys Jaubert (KR) ou Arthur Roche (Kosmic), par exemple. Des féminines éclairées comme Caroline Candas (Tony Kart), Luna Cléret (Exprit), Ingrid Girard (Tony Kart) ou Johanna Hornegg (Praga) feront également partie des pilotes à suivre.

Master et Gentleman au rendez-vous
Chez les Master de 30 ans et plus, la bataille s’annonce également intense, avec la présence de pilotes très affûtés comme le vice-Champion 2018 Maxime Bidard (CRG), Eric Chapon (CompKart), Julien Poncelet (Top Kart), Gérard Cavalloni (Exprit), Stephen Nuvolini (DR) ou encore Grégory Jolinet (Tecno), David Chenillot (Tony Kart) et Arnaud Bouilland (Tony Kart), grand spécialiste de l’Endurance de retour en sprint.
Du côté de la catgéorie Gentleman, le Champion sortant Franck Rouxel (Sodi) remettra en jeu son titre face à son dauphin Willy Runget (Tony Kart) et d’autres spécialistes comme Pierre Allemand (Tony Kart), Yannick Le Moing (Kosmic) et Franck Darbonville (Exprit)  pour animer la bataille.

Masson, l’homme à battre en Junior
Formule de détection et de formation des jeunes talents de 12 à 15 ans opérée par la FFSA Academy, le Championnat de France Junior Karting oppose à armes égales une vingtaine de concurrents au volant de karts Exprit/Vortex de type OK-Junior strictement identiques.
Dominateur depuis le début de la saison, Esteban Masson abordera la 4e des 5 épreuves en position de leader avec notamment Macéo Capietto et Gaspard Simon à ses trousses. Il ne faudra pas négliger le potentiel d’autres adversaires comme Louis Pelet, Arthur Rogeon ou Mathis Parlant qui ont déjà eu l’occasion de se faire remarquer.

Back to Top