Actualités

Montagne
21/08/2019 FFSA

Les Alpes comme terrain de jeu de la 11ème confrontation

Après s’être affrontés sur deux épreuves auvergnates, les animateurs du Championnat de France se donnent rendez-vous dans les Alpes à l’occasion de la Course de Côte de Chamrousse qui, les 24 et 25 août, sera le théâtre de la 11ème confrontation.

Après avoir terminé 2ème lors des deux précédentes épreuves, Damien Chamberod pourrait à nouveau viser le podium. © Nicolas Millet

Championnat Sport

On se souvient que l'an dernier, à Chamrousse, Geoffrey Schatz avait été victime d'une sortie de route sur la première montée de course. Les dommages occasionnés sur sa Norma CN+ avaient contraint le jeune bourguignon à l'abandon. Geoffrey aura donc particulièrement à cœur de faire oublier ce faux pas, et de tenter d'accrocher son dixième succès de la saison, qui pour lui serait synonyme d'un premier titre de Champion de France.

Damien Chamberod a fait son entrée en lice sur ce Championnat 2019 à l'occasion des épreuves auvergnates de Dunières et du Mont-Dore. Et par deux fois, le pilote isérois créait l'exploit en allant chercher la deuxième place. Même s'il aborde ces épreuves de fin de saison comme des essais grandeur nature, gageons qu'à domicile, Damien a le secret espoir de réaliser une performance de tout premier ordre, et de viser un nouveau podium.

Le podium, c'est ce que tentera de décrocher Benjamin Vielmi, qui au volant de son Osella PA27 E2-SC pourrait bien se retrouver confronté à une vieille connaissance qu'il a défié ces dernières années en Protos 3 litres, David Meillon. Ce dernier, deuxième l'an dernier, peut légitimement viser une nouvelle place dans le top 3 avec sa Norma 4 litres.

Côté Protos 3 litres, un duel nous est proposé entre les Osella de Cédric Lansard et de David Roche.

Etienne Pernot et Maxime Cotleur avaient respectivement terminé deuxième et troisième de la classe CN/2 l'an dernier. Cette année encore, les deux jeunes talents vont se retrouver confrontés sur les pentes de Chamrousse. Mais pour jouer la victoire, ils devront contrer les attaques de pilotes expérimentés tels que Alban Thomas, Olivier Augusto ou Emmanuel Arbant. Estel Bouche pourrait venir se mêler à la lutte, et viser par la même occasion une nouvelle Coupe des Dames. On retrouvera aussi en Isère Maxime Basset, qui au volant de sa Merlin MP23 viendra défier les Norma, et les gentlemen drivers, Jean-Jacques Louvet et Alain Nogret, tous deux animateurs du Championnat.

Les pilotes des Tatuus Formula Master auront à cœur de terminer en tête des monoplaces. Là encore la lutte s'annonce intense entre les expérimentés Marcel Sapin et Fabrice Flandy, et les jeunes espoirs que sont Kevin Petit et Cindy Gudet. La Championne de France Production 2018, est en passe de remporter un nouveau titre cette fois du côté de la catégorie Sport… Un autre pilote visera la place de leader des monoplaces, David Guillaumard, qui pourrait jouer les premiers rôles avec sa Dallara F323 engagée en DE/5R.

Vainqueur en F3 lors des deux dernières éditions, Billy Ritchen visera une nouvelle fois la première place de la classe DE/5S. L'Alsacien sera confronté à Emeline Bréda qui évolue à domicile sur cette épreuve. Julien Maurel, autre animateur du Championnat, sera également de la partie. On retrouvera au départ parmi les prétendants au podium de la classe, Raynald Thomas et Miguel Vidal.

Ce sont une dizaine de Formule Renault qui tenteront de remporter la classe DE/7. Le combat s'annonce d'autant plus acharné que de nombreux talents s'exprimeront dans la catégorie. Côté Championnat, on retrouvera Corinne Flandy, Didier Chaumont, Gilles Depierre, Steeve Gerard et Fred Errard. Ils seront confrontés à Alexandre Bole, Thomas Clausi, Arthur Fiard et Romain Gelly… Les paris sont plus ouverts que jamais.

C'est en favori de la classe CM que François-Xavier Thievant abordera ce rendez-vous. Face au Speed Car du leader du Challenge Open CM, on retrouvera ses poursuivants, Simon Taponard (TracKing) et Raphaël Buxeraud (BRC).

 

Championnat Production

L'an dernier, le comportement erratique de sa Porsche avait passablement perturbé Nicolas Werver, qui était tout de même parvenu à se classer à la deuxième place derrière Pierre Courroye. Leader du Championnat, Nicolas Werver ira chercher en Isère un nouveau succès afin d'assoir sa position. Reste à savoir si l'Alsacien, victime d'une sortie de route contre un rail le week-end dernier à St-Ursanne – Les Rangiers, disposera d'une Porsche dont il pourra tirer la quintessence.

Troisième l'an dernier, Yannick Poinsignon aura pour objectif d'améliorer ce classement et tentera d'accrocher avec sa BMW M3 E92 la deuxième place, voire la première, si cette fois ça veut bien sourire pour le Vosgien. Il faudra qu'il tienne à distance le Suisse Frédéric Neff, engagé cette saison sur le Championnat de France au volant d'une Porsche 996 Cup, et qui peut lui aussi prétendre au podium.

A domicile, Pierre Béal aura à cœur de bien faire au volant de sa Volvo TC10 S60, et de se rapprocher encore un peu plus de la tête. Le plateau du GTTS est complété par la présence de Jean-Louis Janioud et de sa BMW M3 GTR.

Dans la petite classe, GTTS/1, ce sont sept Mitjet qui s'affronteront. En tête de liste on retrouvera celle du leader de la catégorie, Florian Bartaire. Il sera opposé à son premier poursuivant, Jean-Marc Tissot, ainsi qu'au tenant du titre Jean-Michel Godet, et à Daniel Demare…

La Course de Côte de Chamrousse offrira un nouveau terrain d'affrontement entre les deux animateurs du GT Sport. Au volant de sa Porsche 911 Turbo, Frédéric Santarelli visera la victoire face à la Porsche 997 GT3 de Philippe Marion.

Les leaders de la classe A/5 ont décidemment bien du mal à se départager. Ce sont certainement eux qui nous offrent cette saison les plus belles empoignades. Il s'avère donc difficile de savoir qui d'Antoine Uny, vainqueur du Groupe ici-même l'an dernier, de Francis Dosières où de Jérôme Janny imposera sa Seat Léon Supercopa.

Ce n'est pas faire offense aux autres pilotes de Seat Léon que d'estimer qu'ils seront là pour prétendre aux accessits. A suivre donc Abel Sahoui qui délaisse sa Mitsubishi pour une Supercopa MK3, mais également Alain Perraud et Michaël Terrasson.

La classe A/4 devrait se résumer en un duel entre les deux Clio Cup 4 de Guillaume Fade et de Bruno Milliet.

Avec sa Nissan Almera, Michel Bineau sera confronté à une dizaine de Clio Cup dans la classe A/3. Une classe dans laquelle il faudra suivre particulièrement le duel entre Stéphane Martinet et Elie Théophile. Un duel qui pourrait être arbitré par Philibert Michy, Sébastien Bard, Alain et Noël Chabanas, Sylvain Dodille ou Aurore Dodille qui pourrait bien terminer première féminine du côté des Production.

Une Coupe des Dames que ne manquera pas de lui contester Elodie Lafosse, présente sur cette épreuve avec sa Peugeot 106 engagée dans la classe A/1.

En 2018, Louis Granjon remportait pour la cinquième fois le Groupe N sur cette Course de Côte de Chamrousse. Le vétéran du Championnat tentera donc d'imposer une nouvelle fois sa BMW M3. Mais gageons qu'il trouvera forte opposition avec la présence de la Renault Mégane de Pascal Cat, de la BMW M3 de Christian Sepchat ou de la Mitsubishi Lancer de Guillaume Gillet.

Jean-Noël Claudepierre tentera de contrer les Clio engagées dans la classe N/3, où Dominique Prudent qui comme lui évolue au volant d'une Honda Civic Type R.

Samuel Durassier s'est imposé l'an dernier en F2000 et se présente à nouveau en favori du Groupe avec sa Honda Civic Type R. Face à lui on retrouvera plusieurs Peugeot 205 (Frédéric Chaloin, Richard Samani, Pierre Sauvaigo) ou la 206 de Thomas Ginard.

Vainqueur de la dernière confrontation dans le cadre du Championnat de France de la Montagne au Mont-Dore, Christophe Poinsignon se rapproche inexorablement de la troisième marche du podium du Championnat. L'an dernier, il avait placé sa Simca CG Turbo en tête du FC, et se présente cette fois encore comme le favori de la catégorie.

Face au Vosgien, on retrouvera la Renault 5 Turbo du Jurassien Didier Deniset, la Simca Rallye II de Frédéric Assenault, la Ford RS2000 de Bruno Blanchard, la Rallye III de Frédéric Breysse, la Peugeot 205 de Dominique Lansard et l'Opel Kadett d'Anthony Theoharis.

 

Championnat VHC

Une quarantaine de pilotes va affronter les sommets alpins à l'occasion de la 24ème Course de Côte VHC de Chamrousse. Un beau plateau de Véhicules Historiques de Compétition qui devrait nous offrir un magnifique spectacle en altitude.

Le Groupe 8/9, d'où devrait émerger le vainqueur au scratch, est particulièrement étoffé avec la présence du quadruple Champion de France VHC Sport, Jean-Marc Debeaune et de sa Van Diemen RF82. Comme principal rival, il retrouvera les Martini de Sébastien Brisard, Jean-François Taponard, Roger-Serge Toupence, Eric Bady et Gilles Cursoux.

Côté Groupe 6/7, Vincent Lagache (BBM RS3) tentera d'aller chercher la victoire face à la Marcadier de Pascal Ferretti. Bernard Cayrier sera également de la partie avec sa Le Gallen, ainsi que Stéphane Galiussi avec sa Geri RB8.

La victoire en Groupe 5 ne devrait pas échapper à Jean-Marie Almeras qui dispose avec sa Porsche 935 d'une arme redoutable. Il sera une nouvelle fois confronté à la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune et à la Marcadier Barzoï d'André Tissot.

Claude Provost pourrait bien une nouvelle fois faire briller les couleurs d'Alpine dans le Groupe 4. A moins que les Porschistes – Roger Guelpa, Jean-Pierre François, Michel Torcat ou Joaquim Robalo – ne prennent l'ascendant. Il leur faudra également compter sur la Chevrolet Corvette de Jean Debaude.

Un beau duel se dessine en Groupe 3 où l'on retrouve les Porsche de Frédéric Henneton et de Norbert Rieu.

Trois Allemandes peuvent prétendre à la victoire en Groupe 2. La Volkswagen Scirocco de la Championne de France Viviane Bonnardel, l'Opel Commodore de ''Gomme'' et la BMW 323 I de Christian Riehl.

L'Allemande Ute Jene sera seule en Groupe 1, où elle évoluera sur cette épreuve au volant d'une BMW 2002 TI. Il en sera de même en Groupe N, où l'on retrouvera la Ford Sierra Cosworth de Nicolas Riehl.

 

11 – CHAMROUSSE

11ème manche du Championnat de France 2019, les 24 et 25 août, à 30 km de Grenoble (Isère)

44ème édition, 23ème édition VHC, organisée par l'ACRVM – ASA Dauphinoise

Longueur : 4.800 mètres – Dénivellation : 336 mètres - Pente moyenne : 7%

 

Podium 2018 :

Sport : 1. S. Petit (Norma M20 FC) – 2. D. Meillon (Norma M20 FC) – 3. C. Frantz (Osella PA30)

Production : 1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) – 3. Y. Poinsignon (BMW M3 E92)

Record : 2'01''956 par Sébastien Petit en 2018

 

Déroulement : Vendredi 23 août – Vérifications administratives et techniques

Samedi 24 août - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés.

Dimanche 25 août – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

 

Contact : Jean-Marie MIGLIORE

Tel : 06.07.87.65.06

 

ACRVM – ASA DAUPHINOISE

Les cytises – 865 route de la croisette – 38410 CHAMROUSSE

Tél : 04.76.59.01.33

 

Adresse e-mail : acrvm38@gmail.com

Site internet : http://www.chamroussesportauto.fr/

 

Contact paddock : Daniel BOULLOUD

Tel Mobile : 06 83 59 09 71

E-mail : boulloud.daniel@yahoo.com 

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

 

Back to Top