Actualités

Montagne
04/09/2019 FFSA

Plateau d’une exceptionnelle qualité pour le rendez-vous Alsacien

Les Championnats Sport et Productions ont connu leurs dénouements à Chamrousse avec le premier sacre de Geoffrey Schatz et une huitième couronne pour Nicolas Werver.

Christian Schmitter retrouvera le Championnat à l'occasion de la Course de Côte de Turckheim. © Nicolas Millet

Mais avec un plateau qui se présente comme l'un des plus beaux de la saison, la confrontation en Alsace s'annonce passionnante.

 

Championnat Sport

En remportant à Chamrousse son dixième succès de la saison, Geoffrey Schatz coiffait une première couronne de Champion de France de la Montagne. Tout auréolé de son titre, il allait défier l'élite européenne en Slovénie, où il se classait deuxième en intercalant sa Norma entre les deux nouveaux Champions d'Europe, Simone Faggioli et Christian Merli.

Des performances qui font du jeune bourguignon un des favoris à la victoire à Turckheim. Geoffrey aura pour objectif de signer un nouveau succès en Alsace, et pourquoi pas d'améliorer le record du tracé, dont il est détenteur depuis 2017, avec un chrono en 2'23''233.

Mais l'opposition sera de taille avec la présence notamment du dernier vainqueur en date, Sébastien Petit. Après avoir remporté cette saison la Coupe d'Europe de la Montagne, le Champion de France 2018 fait son retour dans l'hexagone pour défier son successeur.

Damien Chamberod n'a pris part qu'aux trois dernières manches disputées cette saison. Mais par trois fois, l'Isérois a réalisé l'exploit de se classer au deuxième rang, derrière Geoffrey Schatz. Même s'il aborde cette fin de saison avec comme seul objectif de parfaire les réglages de sa Norma E2-SC, il sera à n'en pas douter un des prétendants aux premières places.

Le plateau en E2-SC accueille également l'Osella PA27 d'un Benjamin Vielmi, qui a démontré sur les dernières épreuves qu'il était en mesure de jouer à nouveau les premiers rôles. Turckheim marquera le grand retour de Julien Français, vainqueur ici même l'an dernier en CN/2, et qui évoluera au volant d'une Norma 2 litres, mais cette fois engagée en E2-SC.

Du côté des Protos 3 litres, l'Osella PA20 de Cédric Lansard sera opposée à une autre Osella PA20, au volant de laquelle évolue Gilles Lombardo.

Actuel troisième du Championnat de France Sport, Kevin Durot tentera de terminer en tête de la meute des Protos 2 litres, afin d'asseoir sa position. Il devra pour cela contrer les attaques de la jeune garde que composent Maxime Cotleur, Etienne Pernot et Dorian Ferstler. Mais nul doute que certains pilotes d'expérience auront également leur mot à dire. Ce sera le cas d'Alban Thomas, actuel quatrième du Championnat, d'Olivier Augusto, d'Emmanuel Arbant. Les gentlemen drivers, Jean-Jacques Louvet et Alain Nogret seront également de la partie et ne manqueront pas de se livrer bataille.

L'objectif de David Guillaumard sera de terminer en tête des monoplaces avec sa Dallara F312 engagée en DE/5R. Pour cela, il devra avant tout devancer les Tatuus Formula Master… Licencié de l'ASA d'Alsace, Kevin Petit aura à cœur de réaliser une nouvelle fois des prouesses, d'autant qu'en l'absence de Marcel Sapin, il pourrait ravir la sixième place du Championnat au pilote de Marchampt. Mathématiquement, Cindy Gudet n'était pas encore titrée avant le coup d'envoi de cette Course de Côte de Turckheim. Mais en l'absence d'Estel Bouche, sa seule rivale pour le titre, Cindy est assurée de coiffer une couronne de Championne de France de la Montagne Sport, après celle acquise en Production l'an dernier. A suivre également dans cette classe DE/8, David Mayeur et Jérôme Christoph.

Pour ce qui est des F3 propulsée par des moteurs de série (DE/5S), on voit mal qui pourrait contester la victoire à Billy Ritchen qui, sur ses terres, semble intouchable. Mais l'Alsacien aura à faire à forte opposition avec la présence de Ludovic Cholley et de son père Patrick, de Clément Lebot, de Raynald Thomas, Samy Guth, Rémy Sudre, Gilles Saintmard et des Britanniques Paul Buckingham et Peter Dorey.

Une dizaine de Formule Renault sera au départ de l'épreuve alsacienne. Parmi elles, on retrouvera le leader du Challenge Open, Steeve Gerard, le troisième de ce même challenge, Gilles Depierre, mais également le Belge Fred Errard et Alexandre Bole qui évolue hors championnat.

Leader du Challenge Open CM, François-Xavier Thievant alignera son Proto Silver Car et sera opposé aux Proto BRC de Raphaël Buxeraud et aux TracKing de Simon Taponard, Gaëtan Bischoff et Christian Steinmetz. A suivre également le Speed Car de Florian Serralta.

 

Championnat Production

Comme en Sport, l'issue du Championnat Production est également connue avant que ne soit donné le coup d'envoi de cette 63ème édition de la Course de Côte de Turckheim. Nicolas Werver est en effet d'ores et déjà assuré de coiffer une huitième couronne de Champion de France.

Vainqueur de la dernière édition de l'épreuve alsacienne, Nicolas Werver aura à cœur de rééditer cette performance sur ses terres. Mais comme en sport, le Champion en titre aura à faire à forte opposition. Il devra bien évidemment compter avec Yannick Poinsignon, actuel deuxième du Championnat, et habitué des podiums tout au long de cette saison.

Il faudra également suivre les prestations des frères Schmitter, qui ont pour habitude de se battre pour le podium. Christian, qui a axée sa saison sur sa participation à Pikes Peak, et Philippe que l'on a pu voir sur quelques épreuves européennes, engageront respectivement une Porsche 997 GT3 et une Renault R.S. 01… A Chamrousse, Frédéric Neff s'était classé troisième, et le Suisse se verrait bien à nouveau jouer le podium avec sa Porsche 996 Cup.

Du côté de la petite classe GTTS/1, six Mitjet seront en confrontation avec parmi elles celles de Florian Bartaire, de Jean-Marc Tissot, de Jean-Michel Godet, Daniel Demare, tous les quatre engagés dans le cadre du Challenge Open.

Philippe Marion (Porsche 997 GT2) défendra ses chances face à Paul Reutter, qui fait une apparition sur le Championnat au volant de sa Porsche 997 GT3.

L'an dernier, c'est Jérôme Janny qui avait signé la meilleure performance en Groupe A, devant Antoine Uny et Francis Dosières. Les trois ''ténors'' de la catégorie seront à nouveau présents avec leurs Seat Léon Supercopa, et ne manqueront pas de se livrer bataille à coup de dixièmes de secondes. D'autres Supercopa également engagées sur le Championnat viseront les accessits. Ce sera le cas de Thomas Lefevre, d'Abel Sahoui ou de Rémi Courtois. Les Seat de Dominique Fade et Nicolas Aiguier pourraient également se mêler à la lutte. Bruno Fra tentera de porter haut les couleurs de BMW avec sa M3.

La classe A/3 accueille une horde de Clio parmi lesquelles celles de Elie Théophile et de Stéphane Martinet, tous deux animateurs du Championnat. Aurore Dodille aura fort à faire pour contrer les attaques de Pearl Jeannel, prétendante à la Coupe de Dames, et devra également compter avec Elodie Lafosse engagée avec sa Peugeot 106, avec Catherine Fischer (Clio Cup) et avec Cindy Fritsch (Peugeot 206).

Victorieux l'an dernier en Groupe N, Gaëtan Jeannel ira chercher un nouveau succès avec sa Mitsubishi Lancer. Il devrait retrouver sur sa route la Renault Mégane R.S de Pascal Cat et les BMW M3 de Bertrand Simonin et Yannick Martin. Jean-Noël Claudepierre tentera pour sa part de décrocher une nouvelle victoire en N/3 avec sa Honda Civic Type R.

Du côté du F2000, il faudra suivre la Citroën Saxo de Gaëtan Petitdemange, habitué des podiums de la catégorie. Il aura face à lui plusieurs Clio, dont celle de Brice Pierrat et celle de Julien Staat.

Christophe Poinsignon, vainqueur du FC en 2018, se présente une nouvelle fois comme le grandissime favori de la catégorie. Au volant de sa Simca CG Turbo le Vosgien aura comme principal adversaire Geoffray Carcreff (Scora Maxi).

 

Championnat VHC

Les passionnés de Véhicules Historiques de Compétition présents sur l'épreuve alsacienne devraient en prendre plein des yeux. Le plateau de la 40ème Course de Côte VHC de Turckheim est particulièrement imposant, avec plus d'une cinquantaine de concurrents au départ.

Le plateau du Groupe 8/9, qui accueille les monoplaces, est riche d'une dizaine de voitures. On y retrouve notamment la Van Diemen RF82 du quadruple Champion de France VHC Sport, Jean-Marc Debeaune. Différentes versions de Martini seront de la partie avec la présence de Sébastien Brisard, Jean-François Taponard, Roger-Serge Toupence, Michel Ritzenthaler, Jean-Marc Coster ou Gilles Cursoux. Jacky Bonnot engagera son Axone alors que Marc-André Schyrr fera évoluer sa Crossle 12F.

Dans le Groupe 6/7, Vincent Lagache aura pour objectif d'offrir la victoire à sa BBM RS3 face à la Le Gallen de Bernard Cayrier.

Jean-Marie Almeras va devoir exploiter tout le potentiel de sa Porsche 935 pour venir à bout de la BMW 2002 de Charles Veillard. Gabriel Lejeune (Jidé Type Original) et André Tissot (Marcadier Barzoï) seront les autres animateurs de ce Groupe 5.

Le Groupe 4 propose une nouvelle fois une confrontation entre Alpine et Porsche. La marque française sera représentée par Claude Provost, Bernard Duret et Philippe Brebant, alors que du côté des allemandes on retrouvera Roger Guelpa et Julien Fath. Avec sa Chevrolet Corvette, Jean Debaude viendra compléter le plateau.

C'est une Porsche qui est vouée à s'imposer en Groupe 3 puisque la 930 Turbo de René Michon sera opposée aux 911 de Frédéric Henneton et de Francis Kienert.

Le Groupe 2 est certainement le plus étoffé avec la présence de la Championne de France en titre et Championne Production, Viviane Bonnardel. La Lyonnaise sera présente avec sa Volkswagen Scirocco et sera opposée aux Opel Commodore de Daniel Louis et de ''Gomme''. Elle devra également faire face aux BMW 323 de Christian Riehl, Eddy Antoine, Anthony Rolais et Charly Cauchois.

Sophie Pourcelot (Volkswagen Golf GTI) animera le Groupe A en compagnie de Jean-Yves Pierrel (BMW 323) et de Guy Vermare (Renault 11 Turbo).

Côté Groupe N on retrouvera la Ford Sierra Cosworth de Nicolas Riehl et la Renault 5 Turbo de Jean-Claude Gaillard.

 

12 – TURCKHEIM

12ème manche du Championnat de France 2019, les 7 et 8 septembre, à 7 km de Colmar (Haut-Rhin)

63ème édition, 40ème édition VHC, organisée par l'ASA Alsace

Longueur : 5.950 mètres – Dénivellation : 370 mètres - Pente moyenne : 6,22 %

 

Podiums 2018 :

Sport : 1. S. Petit (Norma M20 FC) – 2. C. Frantz (Osella PA30) – 3. D. Meillon (Norma M20 FC)

Production : 1. N. Werver (Porsche 997 GT2) – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 GTR) – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01)

Record : 2'23''233 par Geoffrey Schatz en 2017

 

Déroulement : Vendredi 6 septembre – Vérifications administratives et techniques

Samedi 7 septembre - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés.

Dimanche 8 septembre – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

Contact : Franck MADER

Tel : 06.72.96.08.42

Coordonnées :

ASA ALSACE - 10, rue de Waldkirch - 67600 SELESTAT

Tél : 03.88.74.76.16

Site web : www.asa-alsace.fr/

E-mail : president@asa-alsace.fr

Contact Paddock : Jean-Jacques SICHLER

Tel : 06.20.66.53.35

E-mail : turckheim@asa-alsace.fr

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 –

www.cfm-challenge.com

 

BMW
Back to Top