Actualités

Karting
02/07/2019 FFSA

Plus de 210 pilotes attendus au Mans

Affiche exceptionnelle au Mans les 6 et 7 juillet avec une forte participation internationale pour le 2e round du Championnat de France OK et de la Coupe de France OK-Junior et niveau garanti pour la Coupe de France KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman.

Batailles à couper le souflle en vue au Mans. © KSP

Le programme de ce premier rendez-vous FFSA Karting de l’été autant que le choix du circuit contribuent à en faire un évènement marquant de la saison 2019 en France. Du 5 au 7 juillet, le Circuit International Le Mans Karting accueillera la deuxième épreuve du Championnat de France OK et de la Coupe de France OK-Junior, deux semaines avant la conclusion du Championnat d’Europe FIA Karting qui aura lieu sur ce même tracé. L’affiche comprend également la Coupe de France KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman et le nombre total des engagés dépasse les 210 pilotes pour ces cinq catégories.

Comme lors de l’épreuve inaugurale en avril dernier à Angerville, de nombreux pilotes internationaux ont été tentés par la proposition de la FFSA. L’occasion est en effet fort belle de pouvoir préparer la dernière compétition européenne lors d’une épreuve se déroulant dans les mêmes conditions réglementaires, notamment au niveau des pneumatiques Vega en Junior et LeCont en OK. Ainsi, 5 continents et 33 nations seront représentés au Mans en OK et OK-Junior dont 19 Français, 14 Italiens, 8 Russes et 7 Américains (USA). Outre l’entraînement pour l’épreuve finale du Championnat d’Europe, la possibilité de remporter un des deux titres français a fait partie de la motivation d’un certain nombre de participants.

Championnat de France OK : Picot parmi les grands favoris
Présent sur la 3e marche du podium d’Angerville, Nicolas Picot sera le mieux placé pour conquérir le titre au Mans. Il sera confronté en priorité à David Rozenfeld (RUS), Ries Viverette (BEL), Franck Chappard ou encore Maja Weug (NLD). Mais la présence du leader du classement européen Dexter Patterson (GBR) et du Champion du Monde en titre Lorenzo Travisanutto (ITA) risque de leur compliquer la tâche, d’autant que d’autres protagonistes seront de la partie : Gabriele Mini (ITA), Kirill Smal (RUS), Dino Beganovic (SWE), Luigi Coluccio (ITA), Alessandro Irlando (ITA) qui connaît très bien la piste pour avoir remporté les dernières 24 Heures Karting, ou bien Dilano Van T’Hof (NLD) ne se sont pas inscrit pour faire de la figuration. Les tricolores seront également très motivés par l’enjeu de briller face à une forte opposition internationale. En plus des deux déjà cités, il faudra compter sur Thomas Imbourg, Loris Cabirou, Sami Meguetounif, Kilian Belhaire, Guilhem Crespin, mais aussi Tom Uzan, Camille Prouteau et Corentin Pelletier.

Coupe de France OK-Junior : à la poursuite de Day
Le pilote émirati d’origine britannique Jamie Day avait remporté l’épreuve d’Angerville face à Robert De Haan (NLD) et Andrea Kimi Antonelli (ITA), alors qu’Evan Giltaire avait terminé dans le top 5. La bataille s’annonce serrée sur la piste mancelle avec Marcus Amand, leader au classement provisoire du Championnat d’Europe devant Thomas Ten Brinke (NLD) en compagnie des Juniors les plus rapides du moment Ugo Ugochukwu (USA), Alfio Spina (ITA), Artem Severiukhin (RUS), Arvid Lindblad (GBR), William Siverholm (SWE), Rafael Camara (BRA), sans oublier l’étonnant Marocain Suleiman Zanfari. 11e à Angerville, Enzo Peugeot aura également une belle carte à jouer au Mans face à Macéo Capietto, Elliott Vayron ou Mattéo Spirgel qui comptent parmi les dix Français en lice.

La Coupe de France KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman fait recette en 2019 sur le circuit du Mans. Avec plus d’une centaine d’engagés, la progression est très sensible par rapport à 2018. On y retrouvera les habitués du 125 à boîte de vitesses heureux d’en découdre sur un tracé à la mesure de la puissance de leurs machines, qui a déjà accueilli une grande épreuve mondiale en 2015.

Besancenez a la cote en KZ2
Depuis qu’il aborde la compétition karting avec un autre regard en complément de son activité professionnelle, Paolo Besancenez semble avoir franchi une nouvelle étape. Après sa 3e place au Championnat d’Europe, il fait partie des favoris du Mans pour renouveler sa victoire de 2018. La concurrence s’annonce cependant très relevée avec Jean Nomblot, Paul Evrard, Tom Leuillet, Pierre Loubère ou Hubert Petit, eux aussi aguerris par la compétition internationale. L’hexagone ne manque pas de spécialistes comme Paul David, Nathan Hédon Hédouin, Arthur Carbonnel,  Maxime Roy de retour en piste, et bien d’autres. La confrontation avec le jeune Champion de France Junior 2018 Craig Tanic risque de se révéler intéressante.

Beau peloton en KZ2 Master
Cette année, la compétition va être rude chez les 30 ans et plus en présence d’un grand nombre de pilotes de valeur. Vainqueur l’an dernier, Julien Jehanne s’attend sans doute à une forte opposition de la part d’adversaires sérieux comme Charles Fiault, Jean-Pierre Girardet, Yoann Sanchez, Arnaud Roseo, Laurent Marchandise, Brice De Gaye, Julien Deharte, mais aussi le Belge Thierry Delré ou le Gentleman Damien Vallar de retour du Championnat d’Europe KZ de Sarno.

KZ2 Gentleman : Duel attendu entre Ducrot et Portmann
Les 45 ans et plus ne sont guère nombreux, et pourtant la bagarre ne risque pas de faire défaut à leur confrontation. Le Champion de France en titre Emmanuel Ducrot sera en effet opposé à son dauphin Benoit Portmann sous l’arbitrage de Bruno Bénabent et de plusieurs outsiders de talent.

Back to Top