Actualités

Montagne
07/09/2019 FFSA

Première journée passablement perturbée

Perturbés par la pluie et de nombreuses interruptions de course, les essais de la Course de Côte de Turckheim n’ont pu être menés à leur fin ce samedi. Une première hiérarchie voit Kevin Petit pointer en tête du Sport et Yannick Poinsignon du Production

Yannick Poinsignon réalise la meilleure performance des essais du côté des Production. © J.B. Denis

Championnat Sport

Les concurrents engagés sur la 63ème Course de Côte de Turckheim – 3 Epis ont dû composer ce samedi avec une météo capricieuse. Plusieurs averses se sont en effet invitées à la fête, ce qui ne manquait pas de troubler les débats. De nombreuses interruptions de course, heureusement sans gravités ont émaillé cette journée d'essais. Un ensemble d'éléments qui obligeait la direction de course, pour des raisons de sécurité, à annuler la seconde montée d'essais des animateurs de la Série Sport.

Parmi les faits marquants, on notera la touchette dont fut victime David Meillon, et qui coupait dans leur élan les ascensions de Sébastien Petit et de Geoffrey Schatz. De ce fait, reparti sous la pluie, le fer de lance du Team Schatz Compétition devait se contenter du 29ème temps. Sébastien Petit, décidait pour sa part de ne pas relancer sa Norma, ce qui explique qu'il ne figure pas au classement de cette montée.

Mais un Petit chasse l'autre, puisque pour la première fois de sa carrière, Kevin Petit réalise la meilleure performance des essais. Le jeune sociétaire du Team Petit CroisiEurope place sa Tatuus Formula Master au sommet de la hiérarchie et termine donc en tête des monoplaces.

Au deuxième rang, on retrouve le leader des F3, Billy Ritchen qui devance dans sa classe les Dallara de Ludovic Cholley, Raynald Thomas, Samy Guth, Rémi Sudre, Patrick Cholley et du Britannique Paul Buckingham.

Troisième des monoplaces – derrière Kevin Petit et Billy Ritchen – David Guillaumard pointe à la sixième place et leader de la classe DE/5R.

Damien Chamberod se voit crédité du troisième temps de cette première séance d'essais chronométrés et place donc sa Norma en tête des E2-SC, groupe dans lequel il devance l'Osella de Benjamin Vielmi, cinquième au général et la Norma de Julien Français, qui évolue en E2-SC/2.

C'est au quatrième rang que l'on retrouve le leader des Protos 2 Litres en la personne de l'expérimenté Alban Thomas. Il devance les jeunes talents, Etienne Pernot, Maxime Cotleur et Kevin Durot. Olivier Augusto occupe la cinquième place de la classe, devant Emmanuel Arbant, Frédéric Ehrhardt et Dorian Ferstler.

Pour ce qui est des 3 litres, c'est l'Osella de Cédric Lansard qui pointe aux commandes à l'issue de cette première ascension, devant une autre Osella, celle de Gilles Lombardo.

Première féminine, Cindy Gudet place sa Tatuus Formula Master à la deuxième place de la classe DE/8.

Du côté des Formule Renault, Steeve Gerard a largement dominé les débats en devançant de plus de deux secondes Gilles Depierre. Alexandre Bole est crédité du troisième temps devant Cyrille Tachot.

Donné favori en CM, François-Xavier Thievant place son Proto Silver-Car en tête de la catégorie devant les TracKing de Simon Taponard, de Christian Steinmetz et de Gaëtan Bischoff.

 

Championnat Production

Comme ce fut le cas pour la catégorie Sport, les essais des Production ont eux aussi été perturbés par la pluie. Mais les concurrents ont toutefois pu, dans leur majorité prendre part aux deux montées d'essais.

Et au moment de faire les comptes, c'est Yannick Poinsignon qui réalise la meilleure performance du jour en plaçant sa BMW M3 E92 devant la Porsche 997 GT2 de Nicolas Werver. Philippe Schmitter, qui n'a pris part qu'à la première montée, place sa Renault R.S. 01 au troisième rang, devant la Porsche 997 GT3 de son frère Christian. Frédéric Neff (Porsche 996 Cup) occupe pour sa part la cinquième place du GTTS.

Cinquième au général, Christophe Poinsignon domine une nouvelle fois le Groupe FC en plaçant sa Simca CG Turbo devant la Simca Rallye III de Mathieu Nouet. Victime d'une sortie de route lors de la deuxième montée, Geoffray Carcreff est tout de même crédité du troisième temps.

Au septième rang de ces essais Production on trouve le leader du Groupe A, Francis Dosières qui place sa Seat Léon Supercopa MK3 devant les Supercopa MK2 de Jérôme Janny et d'Antoine Uny. Au volant de sa BMW M3, Bruno Fra occupe la quatrième place de la classe A/5 et devance les Supercopa de Nicolas Aiguier, Abel Sahoui et Thomas Lefevre.

En signant le huitième temps, Paul Reutter s'empare de la tête du GT Sport, catégorie dans laquelle il devance une autre Porsche, celle de Philippe Marion, et la Lotus Exige de Georges Meyer.

C'est Bertrand Simonin qui, avec sa BMW M3 mène le bal en Groupe N en devançant la M3 de Yannick Martin et la Mitsubishi Lancer de Gaëtan Jeannel. Suivent les BMW M3 de Jonathan Bey et de Christophe Terser et la Renault Mégane R.S. de Pascal Cat.

Gaëtan Petitdemange réalise la meilleure performance du F2000 avec sa Citroën Saxo en devançant la Renault Clio de Brice Pierrat.

Stéphane Martinet pointe en tête de la meute des Clio Cup et donc de la classe A/3 où il devance le Belge Sébastien Starck, Benoit Meyer, Romain Billot, Patrice Schutz et Elie Théophile. C'est également du côté des Clio que l'on retrouve la première féminine en la personne de Pearl Jeannel.

Jean-Marc Tissot prend l'avantage en GTTS/1 en plaçant sa Mitjet devant celles de Jean-Michel Godet, Florian Bartaire et Baptiste Tognet-Bruchet.

 

Championnat VHC

La journée d'essais de la Course de Côte de Turckheim dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition n'a pas été de tout repos car perturbée par une météo capricieuse. La pluie a fait son apparition à plusieurs reprises ce qui n'a évidemment pas simplifié le bon déroulement des débats.

Malgré tout, comme à l'accoutumé, c'est une monoplace du Groupe 8/9 qui signe le meilleur temps, la Martini MK 25 de Sébastien Brisard. Les monoplaces ne monopolisent pas le podium puisque c'est la Porsche 935 de Jean-Marie Almeras qui est créditée du deuxième temps.

Pour ce qui est du Groupe 8/9, derrière la Martini de Sébastien Brisard on retrouve trois autres Martini que mènent Jean-François Taponard, Jean-Marc Coster et Gilles Cursoux. Jacky Bonnot place pour sa part son Axone au quatrième rang.

Vincent Lagache se porte en tête du Groupe 6/7 en plaçant sa BBM RS3 devant la Le Gallen de Bernard Cayrier.

Le Groupe 5 voit une nette domination de Jean-Marie Almeras qui place sa Porsche devant la Marcadier Barzoï d'André Tissot, la BMW 2002 de Charles Veillard et la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

En Groupe 4, c'est la Porsche 911 de Julien Fath qui mène les débats devant les Alpine de Claude Provost et Philippe Brebant. Roger Guelpa place sa Porsche 911 au quatrième rang devant la Chevrolet Corvette de Jean Debaude et l'Alpine de Bernard Duret.

C'est une nouvelle fois la Porsche 930 Turbo de René Michon que l'on retrouve au sommet de la hiérarchie en Groupe 3 devant les 911 de Francis Kienert et Frédéric Henneton.

Eddy Antoine occupe la tête du Groupe 2. Derrière la BMW 323 I du leader on retrouve la Mercedes 500 SLC de l'Allemand Thomas Poppe et l'Opel Commodore de''Gomme''. Quatrième, Anthony Rolais place sa BMW 323 devant l'Opel Commodore de Daniel Louis et la Volkswagen Scirocco de Viviane Bonnardel.

A noter que l'Allemande Ute Jene évolue seule en Groupe 1 avec sa BMW 2002 TI que Jean-Claude Gaillard fait de même en Groupe N avec sa Renault 5 GT Turbo et que Sophie Pourcelot occupe la tête du Groupe A avec sa Volkswagen Golf GTI.

BMW
Back to Top