Actualités

Rallye
11/09/2019 FFSA

Rallye TT des Cimes : Un Garicoix peut en cacher deux autres !

Avec 3 victoires au compteur, Anicet Garicoix était le seul à représenter fièrement la famille Garicoix sur le rallye des Cimes. Depuis dimanche, ses neveux Jean et Jérôme ont repris le flambeau en remportant pour la première fois ce rallye.

Avec seulement 7 rallyes au compteur, Jean et Jérôme Garicoix décrochent leur première victoire en Championnat de France ! © Lionel Montmain

​La deuxième place revient au tenace Christophe Costes qui a dépassé le vainqueur du Challenge SSV, Sébastien Guyette, dans le dernier chrono. Après une cascade d'abandons, le Challenge 2RM revient pour la deuxième fois consécutive à Yann Clevenot et son Cledze. Très régulier et surtout en constante progression durant le week-end, les Britanniques Andrew Sargeant et Chris Hammond s'imposent dans le Trophée des 4x4. « Congratulations » !


SCRATCH & CHAMPIONNAT

Dès la première ES du vendredi, le ton est donné avec Maxime Fourmaux qui remporte la première spéciale avec son Can-Am. Il précède Jean Garicoix qui crée la surprise avec son BMC.  Il devance deux autres SSV emmenés par Sébastien Guyette et Jean-Philippe Dayraut. Le favori, Mathieu Hirigoyen pointe au 5ème rang à 17'' de la première place.

Samedi matin, coup de théâtre, Maxime Fourmaux perd plus de 4' à cause d'une courroie cassée sur son Can-Am. L'honneur des SSV est sauf puisque c'est Sébastien Guyette qui signe le meilleur temps. Dans la spéciale d'Occabe, Mathieu Hirigoyen sort les griffes et prend même la tête du rallye. Les trois meilleurs temps de la fin de la journée sont remportés par des SSV avec Maxime Fourmaux et Sébastien Guyette ; mais finalement, après 6 spéciales, c'est bien un buggy qui occupe la première place le samedi soir avec le régulier Jean Garicoix. Il devance Sébastien Guyette et Mathieu Hirigoyen qui a connu un souci de direction assistée sur son Fouquet.

Dimanche, Maxime Fourmaux brille par ses performances et signe encore 4 scratchs. Seul Jean Garicoix parvient à lui subtiliser un meilleur temps dans l'ES9. Rapide et régulier durant tout le week-end, le jeune pilote de 25 ans remporte ainsi sa toute première victoire au scratch sur le plus mythique des rallyes tout-terrain au volant de son BMC Suzuki. Les cousins Jean et Jérôme ont créé la surprise en jouant placés d'entrée de jeu et ont confirmé leur performance en devançant régulièrement les acteurs principaux du Championnat. Un premier succès qui devrait rester gravé à jamais dans la mémoire de ces deux-là, qui ont su passer à travers toutes les embuches de cette épreuve pas comme les autres. Félicitations !

Christophe Costes aime le rallye des Cimes et il le prouve une nouvelle fois en subtilisant la deuxième place dans la dernière spéciale. Au volant de son Fouquet Mazda et accompagné de sa femme Mireille, le pilote cantalou signe ici encore une belle performance et marque un point supplémentaire dans la dernière ES en signant le meilleur temps dans la catégorie. La bagarre pour la course au titre n'est pas finie !

Si la 3ème place est occupée par Sébastien Guyette qui a été, encore une fois, exceptionnel avec son Can-Am, il devance l'autre surprise du rallye, Benoît et Jérôme Bersans qui signent une excellente performance avec leur Dronde Nissan. Pour sa deuxième course avec la voiture, le pilote de Louvie-Juzon n'a pas démérité, il prend une très belle 4ème place scratch et monte sur la petite marche du podium de la catégorie reine. Bravo !

Cinquième à l'arrivée, Mathieu Hirigoyen aurait mérité mieux mais des problèmes techniques l'ont ralenti dans sa marche en avant, dommage car les chronos étaient là. Didier Barthe pointe au 6ème rang avec son Fouquet Honda. Il remporte la classe T1A2 et conserve sa première place provisoire au Championnat. Il devance le Can-An du malchanceux Maxime Fourmaux qui a signé encore des temps canons durant tout le week-end.

Stéphane Abadie emmène son Fouquet Nissan à la 8ème place finale. Ce dernier confirme sa bonne forme du moment. Il précède le chouchou du public, Vincent Foucart et son mélodieux Rivet Mazda rotatif ainsi que le sympathique Joël Chopin qui complète le top 10 avec son Rivet Nissan.

 

CHALLENGE DEUX ROUES MOTRICES

Dans le Challenge 2RM Nicolas Martin abandonne dès la première spéciale. Il est imité par David Massonde dans l'ES2 et par Hervé Brient dans le 3ème chrono. L'homme fort de la catégorie s'appelle Pierre Bozom. Au volant de son Cledze, le pilote de Montory enchaine les meilleurs temps et semble avoir la situation bien en main. Hélas, au départ de la dernière ES, alors qu'il avait une avance confortable sur ses adversaires, la mécanique de son Cledze le trahit et il doit renoncer au départ de la dernière ES. Décidément, le sort s'acharne sur l'équipage 223, dommage.

Pointant à près d'1'30'', Yann Clevenot et son copilote Romain Dupouts reprennent donc la place de leader qu'ils transforment en victoire en arrivant en haut de la Madeleine. Le pilote constructeur signe le meilleur temps des 2RM dans cette dernière spéciale et marque donc le point bonus qui va avec. Félicitations !

La 2ème place de la catégorie revient au régulier Sébastien Dabbadie qui remporte la classe T1B2 avec son buggy maison. La 3ème place revient à Antonn Lozano qui monte pour la première fois de sa jeune carrière de pilote sur la petite marche du podium avec son Rivet Renault.

 

CHALLENGE SSV

Avec 9 meilleurs temps dans le Challenge SSV dont 7 scratchs absolus, Maxime Fourmaux aura été l'homme fort dans la catégorie. Hélas une courroie cassée dans le 2ème chrono lui fait perdre 4'30'' et toute chance de remporter la victoire. Il remonte tout de même de la 67ème à la 7ème place du classement final et décroche la médaille d'argent dans le Challenge avec François Cazalet à ses côtés.

Sébastien Guyette est passé tout près de l'exploit avec son Can-Am en se battant pour la victoire finale. Hélas, sur une touchette, Sébastien casse un triangle le dimanche matin et perd plus d'une minute dans l'affaire. La victoire au scratch s'envole mais il reste leader de sa catégorie. Une fois la réparation effectuée, il repart de plus belle pour remporter une très belle victoire dans le Challenge SSV avec Leila Chavanon dans le baquet de droite.

Le podium est complété par un autre Can-Am, celui de David Bord et Jenny Lopez qui ont dû batailler ferme avec le nouveau venu dans la catégorie, Rémy Chabarlin. Un pilote à suivre sur les prochaines épreuves.

 

TROPHEE DES 4x4

Dans le Trophée des 4x4, Lutxo Lom signe le premier temps de référence dans la spéciale de Ambeltze avant de perdre du terrain au fur et à mesure des spéciales sur le Britannique Andrew Sargeant, qui prend la tête de la catégorie pour ne plus la quitter. Andrew et son fidèle copilote Chris Hammond remportent  donc cette 7ème manche du Championnat !


Back to Top