Actualités

Circuit
16/10/2019 FFSA

Retour sur la finale du Championnat de France FFSA des Circuits

Batailles en piste, animations dans le paddok, public et soleil... Tous les ingrédients étaient réunis sur le Circuit Paul Ricard pour la finale du Championnat de France FFSA des Circuits !

  © SRO / Dirk Bogaerts
La finale du Championnat de France FFSA GT des Circuits aura assuré un véritable spectacle en piste comme en dehors. En effet, les séries phares de l’Hexagone ont connu leur apothéose le weekend passé et c’est devant un public varois venu en nombre que quatre des sept disciplines présentes ont joué leur titre sur le Circuit Paul Ricard. 


Championnat de France FFSA GT
 
Pour la troisième année consécutive, les titres de Champions de France FFSA GT dans la catégorie Pro-Am se sont joués lors de la finale ! 
 
Si Laurent Hurgon (BMW M4 GT4 / BMW Team France) et Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) dominaient les qualifications, la première course disputée de nuit tournait à l’avantage de Vincent Beltoise / Benoit Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing), vainqueurs pour la première fois en GT4. 
 
Leaders du classement général, Fabien Michal / Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) devaient abandonner après un double accrochage, offrant l’occasion à leurs rivaux Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) de reprendre les commandes... Jusqu’à ce que ces derniers rencontrent un problème technique les faisant chuter de la deuxième à la neuvième position dans le dernier tour !
 
Après avoir laissé échapper la victoire à Magny-Cours, Jim Pla / Jean-Luc Beaubelique prenaient leur revanche dimanche en convertissant leur pole position pour signer leur premier succès en Championnat de France FFSA GT depuis le rendez-vous de Dijon en juillet 2018. 
 
Huitièmes, Fabien Michal / Grégory Guilvert marquaient suffisamment de points pour remporter leur deuxième titre consécutif. Malgré leur déception après une belle remontée depuis la quinzième ligne, Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret se classaient sixièmes pour permettre à CMR de devenir Championne de France FFSA GT Teams en Pro-Am.
 
Dans la catégorie Am, Christophe Hamon / Gwenaël Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) et Bruno Miot / Paul Évrard (Alpine A110 GT4 / Zentech Sport) offraient à leurs écuries respectives une première victoire dans la discipline reine du Championnat de France des Circuits. Deuxièmes de la course nocturne, Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) avaient toutefois assuré leur couronne et celle de leur équipe dès samedi soir. 
 
 
Championnat de France F4 
 
Avec deux poles et la victoire en course 1, Hadrien David n’a pas attendu pour coiffer la couronne de Champion de France F4. 
Le nouveau champion de France F4 a vécu 24 heures particulièrement intenses : “Après la pole position décrochée vendredi, je tenais absolument à gagner la Course 1. Remporter le titre de Champion de France F4 était clairement mon objectif affiché en début de saison et je suis très heureux de le gagner. 
Pour Reshad De Gerus, il n’y a pas eu de miracle. En difficulté lors de la séance de qualification, il a renoncé à ses derniers espoirs du titre à cause d’un abandon consécutif à un accrochage dans la Course 1. Dans le sillage d’Hadrien David, Victor Bernier a impressionné les observateurs en finissant 2ème sous la menace de Nicky Hays, 3ème. 
 
Jules Mettetal, 11e vainqueur de la saison !
Comme souvent cette saison, la Course 2 a donné lieu à un magnifique spectacle, avec des dépassements incessants. Jules Mettetal y a réalisé un festival en s’imposant depuis la 5ème place sur la grille de départ. Derrière lui, David gagnait 7 places pour compléter ce podium, Victor Bernier remportait une nouvelle victoire en Junior et s’assurait du titre, tout en inscrivant le point du meilleur tour. 
 
Le Champion de France Junior 2019 s’adjuge la dernière course du championnat !  
L’utilisation de deux pneus « joker », une fois dans l’année, a ajouté un peu de piquant à ce dernier meeting, puisque beaucoup de pilotes ont attendu ce dépassement au Paul Ricard pour profiter de cet avantage. Parmi eux, le nouveau champion Junior Victor Bernier, qui a su parfaitement utiliser son « joker » pour s’adjugé la dernière course de ce championnat. 
Derrière lui, le suspense a duré jusqu’au bout pour la 2e place, avec le retour de Gillian Henrion dans les roues d’Hadrien David. “Ce fut un beau duel, il ne m’a manqué que 45 millièmes pour doubler Hadrien,” précisait Gillian. “Mais l’important était de finir sur le podium pour cette dernière course » 
 
Coupe de France Renault Clio Cup
 
Pour sa dernière apparition dans le cadre du Championnat de France FFSA des Circuits, la quatrième génération de Clio Cup a assuré un spectacle et un suspense de toute beauté.
La première qualification tournait à l’avantage d’un candidat au titre, Nicolas Milan (Milan Compétition), mais celui-ci se faisait déborder par ses rivaux dès le départ. Longtemps en tête, David Pouget (GPA Racing) espérait reprendre du terrain sur Dorian Guldenfels (TB2S), mais le leader du classement général parvenait à remonter pour lui ravir la victoire dans le dernier tour. 
 
Le dimanche se montrait encore plus spectaculaire. Qualifié deuxième derrière son équipier Kevin Jimenez (GPA Racing), David Pouget prenait les commandes et les conservait malgré un contact avec Luis Gonzalez (Team VRT). En parallèle, Dorian Guldenfels gagnait plusieurs positions après un envol moyen, mais un accrochage avec Kevin Jimenez dans la ligne droite des stands le contraignait à l’abandon, tout comme Nicolas Milan. 
 
N’ayant plus qu’à finir dans les deux premiers pour remporter sa première couronne en Clio Cup France, David Pouget voyait toutefois ses espoirs s’envoler lorsque sa jante arrière gauche cassait à deux tours de l’arrivée. Dorian Guldenfels était dès lors titré, tout comme TB2S chez les équipes ! 
 
Du côté des Gentlemen, David Pajot (Vic’Team) scellait son deuxième sacre consécutif avec deux victoires dans sa catégorie, un meilleur tour en course scratch et un top cinq. Chez les Juniors, Lilou Wadoux (GPA Racing) faisait sensation pour sa première apparition en Clio Cup France avec une troisième place au général dimanche et deux succès dans sa classe devant Edwin Traynard (Autosport GP), qui soufflait le titre à Luis Gonzalez après la finale. 
 
La Clio Cup France s’apprête désormais à ouvrir un nouveau chapitre de son histoire avec les débuts en compétition de la cinquième génération de Clio Cup à Nogaro (10-13 avril) l’an prochain.
 
Sprint Cup by Funyo-Sport Proto 
 
Dominateur, impérial, les qualificatifs commencent à manquer pour illustrer la saison 2019 de Nicolas Cannard en Sprint Cup by Funyo. À l'image de ce 5ème meeting au Castellet, le pilote HMC Racing n'a laissé que des miettes à ses adversaires avec une Pole position, un record de piste, 4 victoires, et 4 meilleurs tours en course.
 
Bien que son nouvel équipier chez HMC Racing Clément Bully, essaya de lui répondre à coups de partiels au chrono, et Jonathan Dessens (AMGV Sport Racing) son plus proche rival au championnat tenta de rester au contact, l'écart grandit un petit peu plus à chaque fois.
 
Néanmoins le pilote AMGV Sport Racing peut se dire qu'il est déjà le premier pilote titré de la Sprint Cup By Funyo lors de cette saison 2019, en remportant le championnat "Espoirs". 
 
Aurélien Robineau (Bleu Mercure Racing) conserve sa 3ème position au classement général malgré un week-end très compliqué. Le champion 2018 cède sa couronne mais conserve l'objectif de décrocher la seconde place au classement général lors de la dernière épreuve du championnat.
 
A noter les plus belles remontées du week-end à l'image du coéquipier de Yann Burguet, Grégoire Bardon. Et encore une fois du pensionnaire du Team 85 Bourgouin Racing, Tugdual Rabreau avec 2 top 10 à son actif, qui montre une progression constante à chaque course, certainement un nouveau candidat aux podiums pour 2020 ! 
 
En catégorie "Gentlemen", les places furent chères tant les prétendants avaient l'envie de bien figurer. A ce petit jeu c'est encore Christian Camboulive qui est le grand gagnant du week-end en prenant la seconde place au classement général devant Frank Lefèvre (pourtant meilleur temps des gentlemen au chronos). Du fait de son abandon dans la 4ème course, le leader Edouard Héry n'est pas parvenu à décrocher le titre avant Estoril. 
  
308 Racing Cup
 
Le titre de Champion ayant été décerné avant la finale à Julien Briché, il ne restait qu’à sacrer les vainqueurs des catégories AM et JUNIOR respectivement remportés par Stephane Ventaja et Florian Briché au terme d’une finale et d’une saison passionnante.
Imparable cette saison, Julien Briché remportait la couronne de Champion 2019 avant l’heure. À concurrence entre les finales de la 308 Racing Cup et celle du TCR Europe, Julien Briché, Jimmy et Teddy Clairet, tous trois engagés dans les deux championnats avaient pris rendez-vous pour la finale européenne sur le circuit de Monza avec comme objectif de défendre les couleurs de la Compétition Clients de Peugeot Sport au volant de leur 308TCR. À égalité de victoires avec Jimmy Clairet et au terme d’un match très serré lors des cinq premières épreuves de la saison, le titre revenait au pilote JSB Compétition. Il recevra dans les semaines à venir la Peugeot 308 TCR réservée au Champion 2019.
 
Avec une victoire en course 1 ce week-end, Johan Boris Scheier, pour son retour à la compétition, concluait sa saison 2019 en beauté en allant chercher la 2ème place du classement général. Jimmy Clairet, en Italie pour le TCR Europe, ne pouvait être présent pour défendre sa position de Vice-Champion et se voyait rétrogradé à la 3ème place du général.
 
Xavier Fouineau, déjà auteur de très belles performances cette saison et étincelant pour cette finale sur le circuit Paul Ricard, s’offrait ce week-end deux poles position, un record du tour et une victoire.  Il termine, à l’issue des douze courses de la saison, à la 4ème place du classement général 2019.
 
Le titre au sein de la catégorie AM était très disputé. Stéphane Ventaja s’impose finalement avec six victoires et quatre podiums cette saison, contre deux victoires et cinq podiums pour son dauphin, Jean-Laurent Navarro. Sylvain Pussier complète le trio de ce classement AM.
 
Chez les JUNIORS, c’est Florian Briché qui remporte le titre de Champion JUNIOR 2019 grâce à ses six podiums (dont quatre victoires) cette saison. Il s’impose devant Aurélien Renet - Champion 208 Racing Cup 2018.
 
Porsche Carrera Cup France
 
Contraint à l’abandon lors de la première course du week-end, Ayhancan Güven a réussi à inverser la tendance lors de l’ultime rendez-vous de la saison 2019 de Porsche Carrera Cup France en décrochant une cinquième victoire décisive.
 
Pole position, meilleur tour en course, mais une crevaison à quelques tours de l’arrivée… La journée de samedi a viré au cauchemar pour Ayhancan Güven. En un instant, le tenant du titre est passé d’une avance virtuelle de neuf points à un lourd et réel déficit de treize points sur Florian Latorre.
 
Le dimanche, pour le dernier sprint, le Turc n’avait plus qu’un objectif : marquer 22 points tout en espérant que Florian Latorre ne termine pas dans le top 6, un cas de figure qui ne s’était encore jamais produit en 2019 !
 
Et tout a tourné à son avantage : pole, meilleur tour, victoire et… Tête-à-queue de Florian Lattore. Sous le drapeau à damier, l’ancien Espoir Porsche Carrera Cup France passait en huitième position. De quoi terminer la saison à un point d’Ayhancan Güven, qui devenait ainsi le premier double Champion depuis Anthony Beltoise en 2005/2006.
 
Le classement final de la Porsche Carrera Cup France est complété par Hugo Chevalier, Côme Ledogar, Enzo Guibbert (meilleur rookie) et Marvin Klein. Nicolas Misslin remporte un second titre consécutif en Pro-Am et il devient le premier pilote à gagner deux titres dans cette catégorie avec deux équipes différentes. Jérôme Boullery est le premier Champion Am en restant invaincu en 2019. Quant à Martinet by Alméras, c’est la première équipe de l’histoire à signer quatre titres consécutifs
 
Alpine Elf Europa Cup
 
Si Gaël Castelli (CMR) était déjà sacré en arrivant au Circuit Paul Ricard, les enjeux ne manquaient pas pour le dernier rendez-vous de l’Alpine Elf Europa Cup avec des batailles pour la deuxième place du classement général et les titres Junior et Gentlemen
 
Marc Guillot (Milan Compétition) réalisait un début de week-end parfait en dominant les essais libres et les qualifications, mais le Bourguignon rencontrait un problème technique lors de son tour de mise en grille samedi soir. Héritant des commandes, Vincent Beltoise (Milan Compétition) en profitait pour s’offrir sa première victoire de l’année devant Gaël Castelli, qui célébrait son titre en beauté le lendemain avec un cinquième succès de la saison. Le Grenoblois devançait Marc Guillot, désormais assuré de la deuxième place du championnat, et Vincent Beltoise. 
 
Après avoir privé Jean-Baptiste Méla (Autosport GP) du podium dans le tout dernier virage en course 1, Matéo Herrero (Milan Compétition) était contraint à l’abandon dimanche. Son rival ne réussissait toutefois pas à rester dans le trio de tête et manquait finalement le titre Junior et une séance d’essais en LMP2 avec l’équipe officielle Signatech Alpine Elf pour une unité seulement.
 
Du côté des Gentlemen, Rodolphe Wallgren (Milan Compétition) et Philippe Bourgois (Milan Compétition) partagaient les honneurs, mais aucun d’eux ne parvenait à reprendre assez de points à Mathieu Blaise (Racing Technology), qui remporte une session de test au volant de l’Alpine A110 GT4 et 10 000 € de prime !
 
Le Championnat de France FFSA des Circuits reprendra ses droits sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro pour le coup d’envoi de la saison 2020 (10-13 avril).


BMW
Back to Top