Actualités

Karting
22/04/2019 FFSA

Rudes confrontations internationales dans l’Essonne

La première épreuve du Championnat d’Europe FIA Karting OK et OK-Junior a tenu ses promesses à Angerville. L’affrontement sportif a été sévère jusqu’à la victoire du Britannique Dexter Patterson en OK et celle du Finlandais Tuukka Taponen en Junior.

Courses internationales âprement disputées à Angerville. © KSP

​Le circuit d’Angerville s’est avéré très sélectif lors de la première des deux épreuves du Championnat d’Europe FIA Karting - OK et Junior à se disputer en France cette année. Une bonne partie des 147 pilotes présents avaient eu l’occasion de préparer cet évènement deux semaines à l’avance lors du Championnat de France OK et de la Coupe de France OK-Junior organisés par la FFSA. La compétition a été sévère pendant tout le meeting avec de nombreux incidents en piste et des pénalités fréquentes, principalement pour spoiler décroché. Le mérite des finalistes n’en a été que plus grand d’atteindre le haut du classement.  

Les efforts du club organisateur, l’ASK Angerville, pour relever le défi de cette grande épreuve internationale méritent d’être soulignés, tant pour le long travail de préparation que pour le déroulement de la compétition qui a eu la chance de bénéficier d’un bel ensoleillement.  

Nette domination de Patterson en OK
Après la pole position de l’Espagnol Pedro Hiltbrand (CRG/Iame), le Britannique Dexter Patterson (KR/Iame) s’est durablement installé aux commandes lors des manches qualificatives. Vainqueur deux semaines plus tôt de la finale du Championnat de France OK, le Finlandais Juho Valtanen (Redspeed/Iame) suivait le rythme du vainqueur sans pouvoir lui contester la victoire. Au top de la catégorie Junior l’an dernier, l’Italien Gabriele Mini’ (Parolin/TM) confirmait son ascension en OK avec une 3e place pleine de maturité. Le top 10 confirmait la sélectivité d’Angerville tandis que le Finlandais Matias Salonen (KR/Iame), vainqueur de la préfinale du Championnat de France terminait 11e.

Les Français étaient quelque peu à la peine dans l’intensité des bagarres. Le Champion de France en titre Franck Chappard (Redspeed/Iame) parvenait à se qualifier malgré ses déboires dans les manches et finissait 19e tandis que Nicolas Picot (Kosmic/Iame), lui aussi finaliste, devait renoncer. Thomas Imbourg (Kosmic/Iame)  avait réalisé un parcours prometteur dans les manches avant de chuter dans la dernière et de devoir abandonner dans un accrochage au 1er tour de la finale. Evann Mallet (Redspeed/Iame) et Sami Meguetounif (Kosmic/Iame) étaient retardés lors des manches et ne parvenaient pas à se qualifier malgré un bon niveau de performance, de même que Loris Cabirou (Kosmic/Iame), une lointaine position au chrono pénalisant leurs ambitions.  

Taponen confirme en OK-Junior
Bien remonté au pied du podium de la Coupe de France, Tuukka Taponen (Redspeed/Iame) s’est finalement imposé dans les manches comme en finale du Championnat d’Europe Junior face à des talents confirmés comme le Hollandais Thomas Ten Brinke (FA Kart/Vortex) et le pilote des Emirats Jamie Day (Exprit/Vortex). Macéo Capietto (KR/Iame) avait réussi une formidable pole position lors des chronos et pointait toujours dans le top 10 des manches, mais il était pris dans un accrochage au départ de la finale et abandonnait.

Marcus Amand (KR/Iame) restait le plus compétitif des tricolores. Parti depuis le 10e chrono, il était crédité de bons résultats dans les manches et concluait au 8e rang de la finale. Evan Giltaire (Sodi/TM) était proche de l’exploit après un parcours très convaincant dans les manches. Il occupait la 6e place à deux tours de l’arrivée lorsqu’une manœuvre trop audacieuse l’éliminait de la course.

Enzo Peugeot (Kosmic/Iame) manquait de peu la qualification, de même qu’Elliott Vayron (BirelART/TM), tous deux gênés dans le peloton par leurs positions de départ dues à des chronos décevants. Partie aussi de loin, Lola Lovinfosse (Tony Kart/Iame) remontait dans les manches, mais pas suffisamment pour atteindre la finale. Rapides, Mattéo Spirgel (BirelART/TM) et Arthur Rogeon (Sodi/TM) souffraient dans les bagarres et ne se qualifiaient pas.

En vue de la quatrième et dernière épreuve du Championnat d’Europe FIA Karting - OK et Junior qui se déroulera au Mans du 19 au 21 juillet 2019, la FFSA organise, deux semaines auparavant, la deuxième manche du Championnat de France OK et de la Coupe de France OK-Junior du 5 au 7 juillet. Cette épreuve disputée conformément à la réglementation internationale FIA Karting utilisera notamment les mêmes pneumatiques que la compétition européenne. Outre la préparation du rendez-vous FIA Karting, cette épreuve offrira une nouvelle opportunité aux pilotes nationaux de se familiariser dans les meilleures conditions avec les catégories internationales. Les inscriptions sont ouvertes sur le site www.ffsakarting.org.

Back to Top