Actualités

Montagne
27/04/2019 FFSA

Schatz et Werver surnagent en Lorraine

Malgré de timides éclaircies en fin de journée, c’est sur une route passablement détrempée que les 167 pilotes engagés sur la 49ème Course de Côte d’Abreschviller ont pris part ce samedi aux essais.

Nicolas Werver est le plus rapide du jour du côté des Production.  © Nicolas Millet

Championnat Sport

Les averses incessantes ont obligé les concurrents à composer ce samedi avec une route passablement détrempée. Des conditions qui n'ont en rien gêné Geoffrey Schatz, en quête d'un second succès consécutif sur l'épreuve lorraine. Le Bourguignon signe le meilleur chrono et pointe en tête de la classe E2-SC en plaçant sa Norma devant l'Osella de Cyrille Frantz, qui au fil des épreuves ne manquent pas de faire évoluer les réglages de sa voiture.

Troisième, Kevin Durot est au terme de ces essais le leader des Protos 2 Litres en devançant dans sa classe Alban Thomas et Marc Pernot. On retrouve à leur suite les Norma de Bryan Germain, d'Olivier Augusto et de Dorian Ferstler. Cédric Lansard place son Osella en tête du CN/3.

Septième au scratch, Billy Ritchen occupe sa place habituelle de leader de la F3 devant Jérôme Debarre, Samy Guth et Ludovic Cholley. Raynald Thomas occupe le cinquième rang devant Arnaud et Patrick Cholley.

La première Tatuus Formula Master, celle d'Anthony Loeuilleux, se classe huitième devant celle de Cindy Gudet. David Mayeur, troisième devance dans cette classe DE/8 Marcel Sapin et Kevin Petit.

C'est le Belge Fred Errard qui signe la meilleure performance du côté des Formule Renault en précédant Alexandre Bole, Jonathan Hisler et un Didier Chaumont qui ne cache pas son aversion pour la pluie.

Simon Taponard réalise la meilleure performance des CM au volant de son TracKing, devant celui de Gaëtan Bischoff.

 

Championnat Production

Le tracé humide qui était proposé aujourd'hui aux concurrents de la 49ème Course de Côte d'Abreschviller – Saint-Quirin aura peut-être eu pour effet de niveler les performances. De ce fait, les écarts sont assez faibles entre les hommes forts du Championnat Production.

A l'issue de ces essais, c'est Nicolas Werver que l'on retrouve en leader de la catégorie, l'Alsacien ayant fait parler son incontestable talent sur ce tracé à l'adhérence précaire. Derrière la Porsche 997 GT2 du sextuple Champion de France, on retrouve la McLaren du Champion 2017, Pierre Courroye, qui aura à cœur demain de rééditer sa victoire de l'an dernier sur l'épreuve alsacienne.

Yannick Poinsignon figure une nouvelle fois sur le podium de ces essais, le Vosgien place en effet sa BMW M3 E92 au troisième rang. Pilote Suisse engagé cette saison sur le Championnat de France de la Montagne, Frédéric Neff (Porsche 996 Cup) se positionne au quatrième rang. Légèrement en retrait, on retrouve la Volvo TC10 S60 de Pierre Béal et la Porsche 997 GT3 Cup de Dimitri Toillon.

Francis Dosières a tenu à faire comprendre à ses jeunes adversaires qu'il allait falloir, une nouvelle fois, compter avec lui dans le combat pour la suprématie en Groupe A. Le Champenois place sa Seat Léon Supercopa MK3 devant les MK2 d'Antoine Uny et de Jérôme Janny. Au volant d'une Supercopa MK3, Nicolas Aiguier devance la BMW M3 de Bruno Fra et les Supercopa de Dominique et Pierre Fade. Abel Sahoui (Mitsubishi Lancer), Thomas Lefevre et Rémi Courtois (Supercopa MK2) font là leurs entrées en lice sur le Championnat, et sont légèrement en retrait.

C'est au sixième rang que l'on retrouve le leader du Groupe N, Gaëtan Jeannel, qui a mis à profit les quatre roues motrices de sa Mitsubishi Lancer pour ''coller'' plus de quatre secondes aux BMW M3 de Christophe Terser, Yannick Martin et Bertrand Simonin. Pascal Cat place sa Mégane RS au cinquième rang.

Du côté du Groupe FC les écarts sont moindres, car si Christophe Poinsignon place sa Simca CG Turbo devant la Marcadier Barzoï de Pierre Bukowski, les deux hommes ne sont séparés que d'une seconde deux. Au troisième rang de ce Groupe FC on retrouve la Scora Maxi de Geoffray Carcreff.

Le duel est lancé en GT Sport où pour le moment, Philippe Marion a pris l'ascendant sur Frédéric Santarelli. Mais les deux Porschistes ne sont séparés que de 227 millièmes… Combat prometteur pour demain !

Du côté de la classe A/3, qui compte plusieurs animateurs du Championnat, c'est Jimmy Ermann qui place sa Clio Cup en tête devant celle de Pearl Jeannel, première féminine du côté des Production. Le Belge Sébastien Starck se classe troisième devant Elie Théophile.

Romain Lanthermann est aujourd'hui le plus rapide des F2000, sa Peugeot 106 devance la Clio de Julien Staat.

Jean-Michel Lestienne conclut en tête les essais du côté du GTTS/1, sa Mitjet devance trois autres Mitjet évoluant au sein du Team Schatz Compétition, avec Jean-Michel Godet, Enzo Chiocci et Baptiste Tognet-Bruchet. Daniel Demare complète le classement.

 

Championnat VHC

La pluie qui est tombée tout au long de la journée sur la région d'Abreschviller a passablement détrempé les 2.100 mètres du parcours de la Course de Côte. Les concurrents engagés sur la 14ème édition de l'épreuve dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition ont dû composer avec une route à l'adhérence précaire. Certainement pas idéal pour aligner les bons chronos, mais particulièrement bien adaptée pour garantir le spectacle lors de cette journée d'essais.

Le quadruple Champion de France des ''Voitures de Sport'', Jean-Marc Debeaune, réalise une nouvelle fois la meilleure performance du côté du Groupe 8/9, où il place sa Van Diemen RF 82 devant la Martini MK25 de Sébastien Brisard. On retrouve au troisième rang l'Axone 1600 FL de Jacky Bonnot, le classement est complété par la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence.

S'il n'a pas de concurrence dans le Groupe 6/7, Vincent Lagache n'a pas pour autant abordé ces essais sur un rythme de sénateur. C'est en effet lui qui signe la meilleure performance du jour, en réalisant avec sa BBM RS3 le temps scratch de ces essais.

Du côté du Groupe 5, André Tissot place sa Marcadier Barzoï devant la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Seul en groupe 3, le Luxembourgeois Francis Kienert n'a pas eu à forcer son talent au volant de sa Porsche 911.

Du côté du Groupe 2, ''Gomme'' réalise la meilleure performance du jour. A la suite de l'Opel Commodore du leader des ''Voitures de Production'' on retrouve la BMW 323 I de Nicolas Uttewiller, et la Mercedes 500 SLC de l'Allemand Thomas Poppe.

Seul représentant du Groupe N sur le Championnat, Jean-Claude Gaillard (Renault 5 GT Turbo) a pu rouler sans pression lors de ces essais.

Back to Top