Actualités

Montagne
26/05/2019 FFSA

Succès et records angevins pour Schatz et Courroye

Vainqueurs de leurs catégories respectives, en Sport et Production sur la Course de Côte de La Pommeraye, Geoffrey Schatz et Pierre Courroye ont établi de nouveaux records sur le tracé angevin.

Vainqueur à La Pommeraye, Geoffrey Schatz signe un nouveau record du tracé. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Même si quelques gouttes de pluie sont venues perturber les débats en fin de matinée, obligeant à laisser passer la pause repas avant de relancer la deuxième montée pour la catégorie Sport, dans l'ensemble les concurrents ont pu bénéficier de bonnes conditions météorologiques. Car s'il fut menaçant tout au long de la journée, le ciel a bien voulu épargner ce coin de l'Anjou.

Geoffrey Schatz a fait une nouvelle fois la course en tête, en s'adjugeant les meilleurs temps sur l'ensemble des quatre montées de course. Le pilote de la Norma E2-SC propulsée par un moteur Oreca, a pris un malin plaisir à améliorer à trois reprises le record de la piste. Dès la première montée, il couvrait les 2.430 mètres du tracé en 49''923. Lors de la troisième montée, il se voyait crédité d'un temps en 49''818, pour finalement conclure le meeting par un nouveau record en 49''692. On retiendra donc que la victoire du Vice-champion de France fut incontestable sur cette 55ème édition de la Course de Côte de La Pommeraye.

On attendait Cyrille Frantz sur la deuxième marche du podium. Le pilote d'Ornans n'a pas loupé son rendez-vous angevin, puisqu'il place son Osella au deuxième rang en ayant fait preuve tout au long du week-end d'une belle régularité. Benjamin Vielmi positionne pour sa part son Osella PA27 au troisième rang de ce groupe E2-SC.

La principale inconnue résidait dans le nom de celui qui allait compléter le podium, les prétendants étaient en effet nombreux. Et c'est du côté des Protos 2 litres qu'allait jaillir celui qui accrocherait la médaille de bronze… A l'issue d'un combat épique, Kevin Durot se classe finalement troisième, vainqueur du CN/2 cinq dixièmes devant Anthony Le Beller. Cinquième au scratch, Freddy Cadot, qui comme ceux qui le précèdent évolue au volant d'une Norma, complète le podium de cette classe CN/2. Sur sa course à domicile, Cyrille Chupin se classe finalement quatrième…

La lutte fut intense du côté des F3, et ce n'est que pour quatre dixièmes que Julien Bost impose sa Dallara F302 devant la F301 de Benoit Taviaux. Jérôme Debarre prend pour sa part l'ascendant sur son frère Etienne, pour accrocher le podium de la F3. Cinquième John Nicol devance le Britannique Peter Dorey et Clément Lebot. On retrouve Julien Maurel au huitième rang.

Cindy Gudet découvrait ce tracé de La Pommeraye, cela ne l'a pas empêché de placer sa Tatuus Formula Master au neuvième rang et de remporter une nouvelle Coupe des Dames en devançant la Norma d'Estel Bouche. Elle s'impose également dans sa classe, devant Kevin Petit que l'on retrouve à la onzième place.

Du côté du CM, la victoire revient aux Silver Car, avec en tête celui de François-Xavier Thievant qui devance celui de Denis Pilet. Suivent trois TracKing, avec dans l'ordre Serge Thomas, Marc-Antoine Blanchemain et Simon Taponard.

Parti en tonneau ce matin, Raphaël Buxeraud a pu relancer par la suite son Proto BRC sur la troisième montée de course, ce qui lui permet de figurer au classement final de cette Course de Côte de La Pommeraye.

Pour sa première sur une épreuve du Championnat de France de la Montagne au volant d'une Formule Renault, Yannick Latreille termine en tête de la classe DE/7, et signe donc un succès devant Steeve Gerard et Fred Errard.

 

Championnat Production

Une nouvelle fois Pierre Courroye a su mener sa McLaren MP4 12C de main de maître. Le jeune Franc-Comtois signe à La Pommeraye une victoire, comme il l'avait fait en 2018, et réalise un nouveau record de la piste en Production, avec un chrono en 57''928.

Yannick Poinsignon était également l'auteur d'une performance de tout premier ordre en signant le meilleur temps des Production lors de la troisième montée de course. Une performance qui, à l'heure de faire les comptes, permet au Vosgien de positionner sa BMW M3 E92 à la deuxième place. Un résultat qui confirme la régularité de l'ainé des Poinsignon, qui depuis le début de saison accumule les podiums.

C'est seul, sans l'assistance d'un mécanicien, que Nicolas Werver se rend sur les épreuves. Le septuple Champion de France gère au mieux mais n'a pas connu dans ces conditions un week-end des plus faciles. L'Alsacien parvient toutefois à accrocher la troisième marche du podium. Le classement du GTTS/4 est complété par la Volvo TC10 S60 de Pierre Béal, qui poursuit le travail de réglages de sa monture.

Du côté du Groupe A les records sont également tombés, et en signant un chrono en 1'03''553 sur la toute dernière montée, Antoine Uny vient imposer sa Seat Léon Supercopa. Quatrième au scratch, il devance une autre Supercopa MK2, celle de Jérôme Janny qui lui concède deux dixièmes, et la MK3 de Francis Dosières qui pointe dans le sillage de ses jeunes adversaires. Rémi Courtois assimile au fil des courses le maniement de sa Supercopa, et ne manque pas d'améliorer systématiquement ses chronos.

Les pilotes engagés en FC n'auront pas ménagé leurs efforts, et Christophe Poinsignon a dû jeter toutes ses forces dans la bataille, pour finalement imposer sa Simca CG Turbo devant la Jidé d'un Xavier Burgevin particulièrement en verve. Geoffray Carcreff place sa Scora Maxi dans le sillage des deux leaders du groupe, et devance la Simca Rallye 3 de Julien Français.

Douzième au général, Frédéric Santarelli remporte comme l'an dernier un succès dans un Groupe GT de Série devenu depuis GT Sport.

Du côté du Groupe N, c'est une BMW M3, celle de Bertrand Simonin, que l'on retrouve au sommet de la hiérarchie. Le Lorrain est parvenu à prendre l'ascendant sur le recordman de victoires dans ce groupe, Pascal Cat. Derrière la Renault Mégane RS de Pascal, on retrouve la Honda Civic de Ferdinand Loton et la BMW M3 de Christian Sepchat.

Dominateur lors des essais, Samuel Durassier confirme en course en signant une large victoire en F2000. Derrière la Honda Civic Type R du vainqueur on trouve la Renault Clio de Matthieu Moimeau.

Domination également du côté du GTTS/1, de la part d'un Florian Bartaire qui devance de plus de cinq secondes Jean-Michel Lestienne. Enzo Chiocci prend la troisième place au détriment du tenant du titre dans le Challenge Open GTTS/1, Jean-Michel Godet.

Lors des essais, Eric Peyrard avait dominé la classe A/4 au volant de sa Renault Clio Cup 4. Malheureusement, le Briviste a été victime d'une violente sortie de route ce dimanche matin lors de la première montée de course. Bilan de cet accident de parcours, quelques douleurs aux côtes pour le pilotes, et de gros dégâts sur l'arrière de la Clio.

Si la lutte fut intense pour la victoire en Groupe A, elle ne fut pas moins acharnée du côté de la classe A/3. Au cumul des deux meilleures montées, Elie Théophile impose finalement sa Clio Cup, 364 millièmes devant la Nissan Almera de Michel Bineau. Nicolas Klee complète le podium de cette classe, en plaçant sa Clio devant celle de Laurent Lafosse.

Elodie Lafosse pointait samedi en tête des féminines à l'issue des essais. Mais la jeune pilote creusoise a tapé le rail ce matin avant de partir en tonneau. La petite Peugeot 106 terminait sa course couchée sur la portière conducteur. Fort heureusement, Elodie sort indemne de cet accident. A l'heure de faire les comptes, c'est à Aurore Dodille, qui évolue au volant d'une Clio Cup, que revient la Coupe de Dames.

 

5 – LA POMMERAYE

5ème manche du Championnat de France 2019 les 25 & 26 mai, à 40 km d'Angers (Maine-et-Loire) - 55ème édition, organisée par la Pommeraye Sport Auto.

Longueur : 2.430 mètres - Dénivellation : 100 mètres - Pente moyenne : 4 %

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 1'39''510 – 2. C. Frantz (Osella PA30) 1'45''280 – 3. K. Durot (Norma M20 FC) 1'49''148 – 4. A. Le Beller (Norma M20 FC) 1'49''699 – 5. F. Cadot (Norma M20 F) 1'52''646 – 6. J. Bost (Dallara F302) 1'53''010 – 7. B. Taviaux (Dallara F301) 1'53''418 – 8. C. Chupin (Norma M20 FC) 1'54''418 – 9. C. Gudet (Tatuus Formula Master) 1'54''753 – 10. J. Debarre (Dallara F306) 1'55''404.

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4) 1'56''675 – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) 1'59''893 – 3. N. Werver (Porsche 997 GT2) 2'00''027 – 4. A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) 2'07''318 – 5. J. Janny (Seat Léon Supercopa MK2) 2'07''548 – 6. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) 2'08''172 – 7. X. Burgevin (Jidé) 2'08''949 – 8. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) 2'09''437 – 9. G. Carcreff (Scora Maxi) 2'09''921 – 10. P. Béal (Volvo TC10 S60) 2'12''567.

 

Prochaine épreuve :

6 – SAINT GOUENO

6ème manche du Championnat de France 2019 les 1er & 2 juin, à 40 km de Saint Brieuc (Côtes d'Armor) - 36ème édition, 9ème édition VHC, organisée par l'Ecurie du Mené.

Longueur : 3.200 mètres - Dénivellation : 144 mètres - Pente moyenne : 4,5 %

Contact : Olivier Henry :

Tel : 06.86.41.10.30

Clap Gouenovais - Ecurie du Mené

Mairie – 10 place de l'Eglise – Saint Gouëno

22330 Le Mené

Tel Fixe : 02 96 34 43 44

Site internet : www.coursedecote-saintgoueno.com

Adresse e-mail : ecurie.mene@gmail.com

Contact Paddock : Guillaume COUSIN

Tel Mobile : 06 72 36 08 80

Adresse e-mail : guillaume@coursedecote-saintgoueno.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

 

Rallye Jeunes FFSA
Back to Top