Actualités

Rallye
07/04/2019 FFSA

Thibault Durbec et ‘JJ’ Renucci, rois des Causses !

Longtemps à la lutte avec Sylvain Michel (Skoda Fabia R5), Thibault Durbec (DS 3 WRC) s’impose finalement pour la deuxième année consécutive à Capdenac.

Thibault Durbec / Jacques-Julien Renucci (DS 3 WRC)  © FR MEDIA LIVE / FFSA

Coupable d’une touchette éliminatoire dans l’avant dernière spéciale, Sylvain Michel n’est pas récompensé de sa belle course effectuée jusque là. Le podium final est complété par Yohan Rossel (Citroën C3 R5), (qui s’impose dans le cadre du ‘Trophée Mixte by Michelin’) et Lionel Baud (DS 3 WRC). Brice Tirabassi termine l’épreuve au quatrième rang après avoir trouvé des réglages satisfaisants sur sa Hyundai i20 R5. Le Varois devance un surprenant Thomas Baudoin (Citroën C3 R5), auteur d’un beau rallye alors qu’il découvrait le pilotage d’une quatre roues motrices ce week-end. A noter également, la huitième place finale de Vincent Dubert qui étrennait la Fiat MR 500X R4 FIA et qui précède au classement, Arnaud Mordacq, vainqueur en groupe N. Jean-Baptiste Franceschi fait coup double avec les victoires assurées en 208 Rally Cup et dans le cadre du Championnat Deux Roues Motrices.

LE RESUME DE LA JOURNEE

ES7 (Montsalès - La Teulière - 16,00 km - 11h08) :

Pistes piégeuses (changements d’adhérence) mais plus sèches que la veille - Meilleur Temps : Michel

Faits marquants : Auteur d’une belle première étape, William Wagner est contraint à l’abandon avant même le départ de cette spéciale à cause d’un problème mécanique affectant sa Volkswagen Polo GTI R5. Thibault Durbec et Lionel Baud pensent avoir crevé et perdent leur rythme dans cette spéciale. Sylvain Michel enchaîne avec un nouveau meilleur temps malgré sa position d’ouvreur. Matthieu Margaillan crève et change la roue en début de ‘chrono’, il perd plus de trois minutes. Autre pilote victime de cette spéciale, Jean-Marc Falco (Skoda Fabia R5) qui doit rendre son carnet (problème mécanique).

ES8 (La Brunie - Trigovie - 21,70 km - 11h38) : 

Pistes piégeuses et très rapides - Meilleur Temps : Durbec

Faits marquants : Thibault Durbec s’impose dans ce ‘chrono’ favorable aux WRC et dix secondes séparent désormais les deux leaders. Yohan Rossel crève à l’arrière gauche et décide de terminer la spéciale, choix payant puisqu’il conserve sa troisième position. En délicatesse avec ses pneumatiques, Matthieu Margaillan signe tout de même le troisième temps.

ES9 (Montsalès - La Teulière - 16,00 km - 14h08) : 

Spéciale plus sèche que dans la matinée - Meilleur Temps : Durbec

Faits marquants : Coup de théâtre dans cette spéciale avec l’abandon de Sylvain Michel suite à une touchette. Thibault Durbec réalise néanmoins un superbe temps et prend les commandes du rallye tout proche de l’arrivée. Lionel Baud est satisfait des réglages apportés à sa DS 3 WRC et signe un beau deuxième ‘chrono’.

ES10 (La Brunie - Trigovie - 21,70 km - 14h38) :  

Spéciale plus sèche que dans la matinée, averse en milieu de spéciale après cinq concurrents - Meilleur Temps : Durbec

Faits marquants : Rien à signaler dans cette spéciale remportée par Thibault Durbec qui s’impose donc avec panache. Brice Tirabassi part à la faute suite à un freinage mal assuré mais parvient tout de même à terminer pour assurer sa quatrième place finale.

ILS ONT DIT

Thibault Durbec (DS 3 WRC), vainqueur : « J’ai adoré me battre avec Sylvain Michel tout au long du week-end. Comme l’an dernier, il a fallu se battre jusqu’au bout et j’ai attaqué comme un dingue, même dans la dernière. Je suis très content de cette victoire. Nous avons bien travaillé avec Jacques-Julien et nous avons fait de bons essais avant le rallye. Nous l’avions emporté ici même l’an dernier et j’avais un peu de pression par rapport à ça. Nous allons fêter cette victoire désormais. »

Yohan Rossel (Citroën C3 R5), deuxième : « Le résultat final est bon. Je suis content de mon rythme quand tout allait bien pour nous. Je n’aurais pas imaginé être si proche de Sylvain Michel donc c’est bien. Le comportement de la voiture a été satisfaisant même si nous devons encore travailler avec l’équipe mais tout le monde est très motivé. »

Lionel Baud (DS 3 WRC), troisième : « Je suis heureux de terminer sur le podium, on marque des points pour le Championnat, c’est le principal. Nous avons retrouvé des bons réglages en fin de rallye, ça va nous aider à repartir avec le plein confiance pour le prochain rallye. Nous pourrons nous battre avec Thibault Durbec ! »


LE BILAN DE L’ETAPE 1


10 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Michel 6, Durbec 4.

Leader :

ES1 à ES3 : Durbec

ES4 à ES8 : Michel

ES9 à ES10 : Durbec


Classement final provisoire

1.Durbec/Renucci (DS 3 WRC) en 1h30m30s2

2.Rossel/Fulcrand (Citroën C3 R5) + 1m24s0

3.Baud/Baud (DS 3 WRC) + 1m59s2

4.Tirabassi/Declerck (Hyundai i20 R5) + 2m39s4

5.Baudoin/Letourneau (Citroën C3 R5) + 3m16s5

6.Amourette/Gauduin (Peugeot 208T16 R5) + 4m05s6

7.Margaillan/Margaillan (Skoda Fabia R5) + 5m02s6

8.Dubert/Coria (Fiat MR 500X R4) + 5m27s4

9.Mordacq/Vauclare (Mitsubishi Lancer Evo9 N4) + 6m28s8

10.Dinkel/Furst (Hyundai i20 R5) + 7m21s9…


LES PODIUMS PROVISOIRES


CHAMPIONNAT DEUX ROUES MOTRICES :

1. Franceschi/Gorguilo (Peugeot 208 R2) en 1h40m29s2

2. Blanc/De Turckheim (Peugeot 208 R2) + 24s8

3. Magnou/Belhacene (Peugeot 208 R2) + 43s8…

208 RALLY CUP :

1. Franceschi/Gorguilo (Peugeot 208 R2) en 1h40m29s2

2. Blanc/De Turckheim (Peugeot 208 R2) + 24s8

3. Magnou/Belhacene (Peugeot 208 R2) + 43s8…


PRINCIPAUX ABANDONS ÉTAPE 2

William Wagner (Volkswagen Polo GTI R5) mécanique après le tour de reconnaissances, Jean-Marc Falco (Skoda Fabia R5) mécanique dans ES7, Sylvain Michel (Skoda Fabia R5) sortie de route sans gravité dans ES9.


CLASSEMENTS CHAMPIONNATS

Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

Back to Top