Actualités

Circuit
20/05/2019 FFSA

Thomas Robineau remporte le premier Grand Prix Camions de la saison

Thomas Robineau (#2 – Robineau Compétition) a remporté le premier Grand Prix Camions de la saison 2019 du Championnat de France FFSA sur le circuit Paul Ricard. Mais les pilotes du Lion Truck Racing Anthony Janiec et Téo Calvet le talonnent de près.

Grand Prix Camions du Castellet © Marc de Mattia/CPR/FR

La première manche du Championnat de France Camions 2019 s'est tenue dans le Var, sur le mythique circuit Paul Ricard (18 et 19 mai). Une épreuve ô combien importante pour jauger le niveau des concurrents. 29 camions étaient alignés sur la grille de départ, un record pour ce championnat qui entame seulement sa deuxième saison sous l'égide de la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA).

Robineau et Janiec remettent le couvert

Au terme de cette première manche, on retrouve le même top 5 qu'en 2018, mais dans un ordre différent. En effet, Thomas Robineau mène le championnat (56 pts). Avec quatre podiums en quatre courses dont 1 victoire, il est celui qui s'est montré le plus constant. Pourtant, après les qualifications, c'est Anthony Janiec, le champion sortant, qui semblait le plus à même de s'imposer. Il  est monté deux fois sur la plus haute marche du podium, mais a connu un abandon dans une manche, et une crevaison dans l'autre. Comme quoi, rien n'est jamais joué d'avance en sport mécanique. Malgré cela, il repart deuxième du championnat, à seulement 3 points de son plus grand rival.

La sensation Téo Calvet

Le cadet du plateau, Téo Calvet (#20 – Lion Truck Racing), seulement 18 ans, semble avoir passé un cap, et pourrait devenir un très sérieux client pour le titre. Avec Robineau, il est le seul à avoir grimpé quatre fois sur le podium. Mais surtout, il a coiffé tout le monde dans la course 4 avec une victoire à la clé, une première depuis Nogaro en 2017.

Montagne et Ostaszewski en embuscade

Mais n'enterrons pas Lionel Montagne (#3 – Aravi Racing). Quatrième du GP, il n'est monté qu'une seule fois sur le podium en raison d'un crash dans une manche et d'une crevaison dans une autre. Sa régularité lui a quand même permis d'assurer de gros points. Il devrait monter en puissance au fil des courses. Il faudra également garder un œil sur Grégory Ostaszewski. Le Polonais s'est accaparé un podium. A priori sans coup de tonnerre, le titre devrait se jouer entre ces cinq hommes.

La lutte sera rude pour entrer dans le top 10

Derrière eux, on retrouve Franck Conti (#39 – Team TCS). Toujours bien placé, régulier, il est « the best of the rest » (le meilleur des autres). Yorick Montagne, 7e, a fait le show. Rétrogradé en fond de grille pour « overspeed » lors des qualifs, il a fait une remontada dans la course 1, passant de la 23e à la 8e position. Avec le système de grille inversée (course 2 et 4), il a su profiter de cet avantage pour s'offrir une belle 3e place dans la race 2. Raphael Sousa, Patrice Lacouve, et Aurélien Hergott complètent le top 10.

Camion de Course Francilien vainqueur du Grand Prix par équipe

Cette année, un titre est décerné à l'équipe qui performe le mieux dans les épreuves de Gymkhana et mécanique. A ce petit jeu, c'est le team Camion de Course Francilien (A.Hergott) qui a été le plus performant. Le team Robineau est 2e et le team Camion de Course Cepetois (Sébastien Descoffres) monte sur la dernière marche du podium.

Un podium dédié au lycée

Jean-Philippe Dulac avec le lycée Gallieni a été le meilleur en piste. Il devance Pierre Parsus (lycée Béjuit). Pour sa première participation à un GP camions, Guillaume Martin (lycée Camille du Gast) est 3e.  

Si le show a été fantastique sur la piste, il le fut également en dehors. Plus de 200 camions décorés se sont installés dans le paddock du circuit. De magnifiques machines que les 39.920 spectateurs présents sur place ont pu admirer. La deuxième Grand Prix de la saison se tiendra à Nogaro les 22 et 23 juin prochain.

Back to Top