Actualités

Montagne
11/09/2019 FFSA

Ultimes combats au Mont Verdun !

La saison 2019 connaitra sa conclusion ce week-end des 14 et 15 septembre sur la plus ancienne manche du Championnat de France de la Montagne, la Course de Côte de Limonest – Mont Verdun.

David Guillaumard aura à coeur d'aller chercher une victoire en Groupe DE. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Créée en 1905, l'épreuve de Limonest a traversé les époques pour devenir à ce jour la Course de Côte européenne la plus ancienne toujours organisée. La 93ème édition de l'épreuve rhodanienne se présente donc comme une classique, sur laquelle les concurrents affronteront les 2.550 mètres qui les amènent au Mont Verdun.

En 2017, Geoffrey Schatz avait inscrit son nom au palmarès de Limonest. Absent l'an dernier, le nouveau Champion de France viendra chercher dans le Rhône un nouveau succès, histoire de conclure en beauté une saison à l'issue de laquelle il remporte un premier titre de Champion de France de la Montagne. Geoffrey devrait avoir un autre objectif en tête, celui d'améliorer le record du tracé que détient son frère Nicolas depuis 2012.

Deux Norma E2-SC seront en concurrence, puisque face à Geoffrey Schatz on retrouvera Damien Chamberod. Le pilote isérois sait qu'il lui sera difficile de contester la victoire au nouveau Champion. Mais là n'est pas son objectif premier. L'Isérois, qui rappelons-le, n'a pris part qu'au quatre dernières épreuves de la saison, souhaite avant tout parfaire les réglages de sa machine. Il tentera bien évidemment de réaliser une nouvelle fois des prouesses, en terminant pour la cinquième fois consécutive sur la deuxième marche du podium.

Le plateau du Groupe E2-SC est complété par Sylvain Dodille, qui prendra part à cette dernière confrontation de la saison au volant d'une Norma 2 litres. Pour ce qui est des Protos 3 litres, seul David Roche sera de la partie au volant de son Osella.

A Turckheim, la jeune garde a monopolisé les premières places de la classe CN/2. Kevin Durot, troisième au scratch de l'épreuve alsacienne, signait un succès devant Maxime Cotleur. Tous deux vont se retrouver à Limonest et devront composer avec d'autres jeunes talents tels que Marc Pernot, Dorian Ferstler, Jordan La Monica, Thomas Chavot ou Maxime Basset, cette année au volant d'un Proto Merlin, et qui l'an dernier avait terminé deuxième de sa classe. Deux pilotes d'expérience évoluant à domicile, Alban Thomas – 3ème au scratch en 2018 – et Olivier Augusto peuvent également prétendre à la victoire de classe. Le plateau est complété par Jean-Jacques Louvet, également sur ses terres, et par Alain Sapin. Il faudra aussi compter avec Bryan Germain, dont la Norma évolue en CNF/2.

Le vainqueur du Groupe DE pourrait se trouver parmi les pilotes des Tatuus Formula Master. Ils seront quatre au départ… On retrouvera le leader de la catégorie, Kevin Petit. Il sera confronté au vainqueur de classe de l'an dernier Marcel Sapin, à la nouvelle Championne de France de la Montagne Sport, Cindy Gudet et à Fabrice Flandy, deuxième de classe ici-même l'an dernier.

Mais le vainqueur de ce Groupe DE peut aussi évoluer au volant d'une F3, et il faudra donc suivre les prestations de David Guillaumard et de sa Dallara engagée en classe DE/5R.

Du côté des DE/5S, la famille Cholley sera présente en force avec Patrick, le père, et ses deux fils Ludovic et Arnaud. Ils seront opposés à plusieurs pilotes ayant pour habitude de jouer les premiers rôles dans la catégorie. On retrouvera au départ, Samy Guth, Miguel Vidal, Didier Brun. La bataille en F3 nous donnera également l'occasion d'assister à un duel entre deux féminines, Emeline Bréda et Delphine Cursoux.

Quatre pilotes seront opposés pour la victoire en Formule Renault. Les paris sont donc ouverts entre Corinne Flandy, Steeve Gerard, Gilles Depierre et Arthur Fiard.

Une dizaine de protos évolueront dans la classe CM où l'on retrouvera notamment les TracKing de Simon Taponard et Quentin Basset, les BRC de Raphaël Buxeraud et Dominique Carifi, les Speed Car de Florian Serralta et d'Anthony Carifi.

 

Championnat Production

Vainqueur le week-end dernier à Turckheim, Yannick Poinsignon pourrait bien signer à Limonest sa seconde victoire sur une épreuve du Championnat de France de la Montagne. En effet, en l'absence de l'octuple Champion Nicolas Werver, le Vosgien se présente en favori logique.

Face à la BMW M3 E92 de Yannick Poinsignon, on retrouvera la Volvo TC10 S60 de Pierre Beal. Avec sa BMW M3 GTR, Jean-Louis Janioud évoluera en GTTS/3 alors que la Peugeot RCZ de Jean-Jacques Maurel est inscrite en GTTS/2.

La classe GTTS/1 est nettement plus fournies avec pas moins de sept Mitjet au départ. Une catégorie qui retiendra l'attention puisque la victoire sur le Challenge Open se jouera à Limonest entre l'actuel leader, Jean-Marc Tissot et Florian Bartaire. Une confrontation qui pourrait être arbitrée par Jean-Michel Godet, Enzo Chiocci et Daniel Demare.

A domicile, Frédéric Santarelli tentera de signer une nouvelle victoire en GT Sport, histoire de fêter de la plus belle des manières un Trophée de Groupe qui ne peut plus lui échapper. Au volant de sa Porsche 911 Turbo, ''Fred'' sera opposé au vainqueur de la dernière édition, Philippe Marion, qui alignera sa Porsche 997 GT2. Le plateau du GT Sport est complété par la présence de la Berlinette Hommel de François Nicolas.

Les animateurs de la classe A/5 ne lâchent rien ! Tout au long de la saison, Antoine Uny, Jérôme Janny et Francis Dosières se sont battus à coup de dixièmes de secondes. Et il n'y a pas de raison qu'il n'en soit pas de même à Limonest. La victoire en Groupe A ne devrait pas échapper à l'un des trois ''ténors'' de la catégorie, la lutte s'annonce d'autant plus intense que du résultat final dépend l'issue du Championnat… Au sein de cette classe A/5, qui fait la part belle aux Supercopa, on retrouvera également Abel Sahoui et Alain Perraud.

Michel Bineau semble un peu esseulé avec sa Nissan Almera face à la meute d'une dizaine de Clio Cup évoluant dans la classe A/3. La encore on peut s'attendre à une confrontation de haut vol, car si Elie Théophile et d'ores et déjà assuré de remporter le Trophée du Jeune Espoir Production, en revanche il va devoir batailler ferme pour contrer un retour de Stéphane Martinet, qui lui conteste la victoire dans le Challenge Open. Un Challenge dans lequel évolue Aurore Dodille, qui tentera de remporter une nouvelle Coupe des Dames en Production. Elle aura comme principale adversaire sa rivale pour le titre de Championne de France, Elodie Lafosse, que l'on retrouvera au volant de sa Peugeot 106.

En Groupe N le Trophée est joué… Pascal Cat dispose d'une confortable avance et s'il engage sa Renault Mégane R.S à Limonest, c'est avec comme seul objectif d'augmenter le nombre de victoires de groupe dont il détient le record. Il sera confronté au vétéran du Championnat, Louis Granjon, qui à domicile aura à cœur de s'illustrer avec sa BMW M3. Guillaume Gillet sera de la partie au volant de sa Mitsubishi Lancer.

Parmi la dizaine de concurrents engagés en Groupe F2000, aucun ne dispute le Championnat. A suivre donc les confrontations entre les nombreuses Peugeot : Julien Bayle, Serge Dumas, Thomas Ginard, Richard Simani, André Valfre, qui seront opposées à la Golf de Roland Boucaud, la Mégane de Yannick Valfre et la Saxo de Stéphane Garcia.

Christophe Poinsignon vainqueur du Groupe FC lors de la dernière édition, se présente une nouvelle fois en favori. Le plateau de ce Groupe est alléchant avec, face à la Simca CG Turbo du Vosgien, la Scora Maxi de Geoffray Carcreff, les Jidé de Xavier Burgevin et Toussaint Filipi. Cédric Lansard a délaissé son Osella 3 litres pour s'installer derrière le volant d'une Peugeot 205. A suivre également la CG de Frédéric Assenault, la Rallye II de Frédéric Breysse, la Peugeot 205 de Dominique Lansard, la Ford RS2000 de Bruno Blanchard et l'Opel Kadett d'Anthony Theoharis.

 

Championnat VHC

Les plateaux des épreuves dédiées aux Véhicules Historiques de Compétition sont toujours aussi étoffés et d'une rare qualité. Ce sera une nouvelle fois le cas à Limonest où, pour la dernière confrontation de la saison, ce sont 43 VHC qui seront alignés au départ.

Le principal regret et l'absence de Jean-Marc Debeaune, quintuple Champion de France de la Montagne VHC Sport, et Champion en titre, qui suite à sa sortie de route à Turckheim ne sera pas en mesure d'aligner sa Van Diemen RF 82 à Limonest.

Sébastien Brisard se présente comme le favori du Groupe 8/9, au sein duquel il évolue avec sa Martini MK 25. Il sera opposé à d'autres Martini aux volants desquelles on retrouvera Jean-François Taponard, Michel Ritzenthaler, Bernard Penilla, Gilles Cursoux et Gérard Dumoulin. Jacky Bonnot sera présent avec son Axone 1600 FL, alors que Marc-André Schyrr engagera sa Crossle 12 F.

Le Groupe 6/7 s'annonce particulièrement disputé avec la présence de Vincent Lagache (BBM RS3), de Pascal Ferretti (Marcadier JF01), de Bernard Cayrier (Le Gallen LL G8), et de Stéphane Galiussi (Geri).

En Groupe 5, au volant de sa BMW 2000, Charles Veillard sera opposé à la Marcadier Barzoï d'André Tissot.

Claude Provost ira chercher une nouvelle victoire en Groupe 4 au volant de son Alpine, face à la Porsche 911 de Roger Guelpa, et la Chevrolet Corvette de Jean Debaude.

René Michon se présente en favori du Groupe 3 avec sa Porsche 930 Turbo. Il devra pour s'imposer devancer la Porsche 911 SC de Frédéric Henneton.

Le Groupe 2 est nettement plus étoffé avec la présence de la Championne de France, Viviane Bonnardel qui avec sa Volkswagen Scirocco ira défier les BMW 323 de Christian Riehl, Eddy Antoine, Anthony Rolais et Nicolas Uttewiller. On retrouvera également au sein de ce groupe l'Opel Commodore de Daniel Louis, la Volvo Amazone de Pierre Nowaczyk et la Renault 8 Gordini de Gérard Toral.

Le Groupe A nous offrira une confrontation entre la BMW de Jean-Yves Pierrel, la Lotus de Guy Vermare et la Renault 11 Turbo de Mickael Vermare. Mathieu Fargier évoluera seul en Groupe B avec sa Talbot Samba Rallye, et il en sera de même en Groupe N où l'on retrouvera la Ford Sierra Cosworth de Nicolas Riehl.

Une dizaine de concurrents évolueront en Classic. Parmi eux on retrouvera la Fiat X1/9 de Jean-François Méjanel, la Peugeot 104 ZS de sa fille Laura, les BMW de Charly Cauchois, Maurice Bick, David Sarrazin et Arnaud Carteron. A suivre également les Porsche de Michel Rolland et Jean-Paul Barbier et les Golf de Maxime Bick et de Claude Perotti.

 

13 – LIMONEST - MONT VERDUN

13ème manche du Championnat de France 2019, les 16 et 17 septembre, à 12 km de Lyon (Rhône)

93ème édition, 22ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône

Longueur : 2.650 mètres – Dénivellation : 160 mètres - Pente moyenne : 5 %

 

Podiums 2018 :

Sport : 1. S. Petit (Norma M20 FC) – 2. D. Meillon (Norma M20 FC) – 3. A. Thomas (Dallara F306)

Production : 1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01)

Record : 1'20''732 par Nicolas Schatz en 2012

 

Déroulement : Vendredi 13 septembre – Vérifications administratives et techniques

Samedi 14 septembre - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés.

Dimanche 15 septembre – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

 

Contact : Gilles MONDESIR

Coordonnées : ASA DU RHONE - 40, Cours de Verdun – 69200 LYON

Tél : 04.78.38.15.70

Site web : www.asarhone.com

E-mail : contact@asarhone.com

Contact Paddock : François BUISSON

Tel : 06.08.54.76.03

Adresse e-mail : francois.buisson6@wanadoo.fr

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 - www.cfm-challenge.com

 

BMW
Back to Top