Actualités

Montagne
01/06/2019 FFSA

Meilleurs temps pour Geoffrey Schatz et Pierre Courroye

Auteurs des meilleurs chronos lors des essais de la Course de Côte de Saint Gouëno, Geoffrey Schatz et Pierre Courroye ont connu également quelques alertes. La pression est à son comble ce qui promet une suite de meeting particulièrement prometteuse.

La meilleure performance du jour du côté des Production, est à mettre à l'actif de Pierre Courroye. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Décidemment, Geoffrey Schatz a le don pour marquer les esprits. Le Vice-champion de France n'a pas manqué de s'illustrer dès la première séance d'essais de cette Course de Côte de Saint Gouëno, en signant un excellent chrono, largement devant ses poursuivants. Mais lors de la seconde montée, en vue de l'arrivée, le jeune Bourguignon commettait une petite erreur et endommageait un bout de l'aileron arrière de sa Norma.

Et même si Cyrille Frantz s'avérait le plus rapide lors de la seconde montée d'essais, Geoffrey conservait l'avantage sur l'Osella du pilote d'Ornans. Le classement de ce groupe E2-SC est complété par la Norma de Martine Hubert qui avoue aborder cette épreuve sans aucune pression.

Une nouvelle fois, c'est Kevin Durot qui place sa Norma à la troisième place et qui se présente en leader des Protos 2 litres. Il devance quatre autres Norma aux volants desquelles évoluent Anthony Le Beller, Freddy Cadot, Cyrille Chupin et Sébastien Tourillon.

C'est à la cinquième place que pointe le leader de la F3, Jérôme Debarre. Clément Lebot est crédité du deuxième temps, devant Etienne Debarre qui, victime d'un accident, n'a pas rejoint l'arrivée. Suivent dans cette classe DE/5, John Nicol, Paul Buckingham, Gaëtan Renouf et le jeune talent Benoit Taviaux.

Crédité du septième temps, Kevin Petit pointe en tête de la classe DE/8, en devançant de trois dixièmes de seconde la Tatuus Formula Master de Cindy Gudet, en tête des féminines à l'issue de ces essais.

Sociétaire de l'écurie du Mené, François-Xavier Thievant a mis un point d'honneur à placer son Proto Silver Car en tête des CM devant celui de Denis Pilet et le TracKing de Simon Taponard. A noter qu'un problème de cardan a empêché Raphaël Buxeraud de prendre part à cette journée d'essais.

Du côté de la Formule Renault, les animateurs du Championnat se sont mis en avant puisque Steeve Gerard signe le meilleur chrono devant Fred Errard. Jean-Christophe Henry pointe ce soir au troisième rang.

 

Championnat Production

En signant dès la première séance d'essais chronos un nouveau record du côté des Production, Pierre Courroye n'a pas manqué de mettre la pression sur ses adversaires. En ce samedi matin, c'est en 1'26''498 que le jeune Franc-Comtois couvrait les 3.200 mètres du tracé breton.

Mais sur la deuxième montée d'essais, la McLaren MP4 12C du Champion de France 2017 partait à la faute dans le gauche de l'arrivée et subissait quelques dommages dans un choc apparemment peu violent. Pierre Courroye parvenait toutefois à rejoindre l'arrivée, mais il gênait la progression de Nicolas Werver, qui préférait ne pas se relancer pour un deuxième assaut.

Le Champion de France en titre place tout de même sa Porsche 997 GT2 au deuxième rang grâce à sa performance du matin. Yannick Poinsignon, auteur du meilleur chrono lors de la deuxième montée d'essais, positionne sa BMW M3 E92 au troisième rang.

A la quatrième place on retrouve le leader du Groupe FC Christophe Poinsignon, dont la Simca CG Turbo devance, de deux secondes quatre, la Rallye III de Mathieu Nouet. Xavier Burgevin place sa Jidé au troisième rang devant la Scora Maxi de Geoffray Carcreff.

Pilote le plus rapide du Groupe A, Antoine Uny hisse sa Seat Léon Supercopa MK2 au cinquième rang. Il devance de sept dixièmes une autre MK2, celle de Jérôme Janny, qui lui-même pointe 38 millièmes devant la MK3 de Francis Dosières… Une nouvelle fois le Groupe A s'annonce particulièrement disputé.

D'entrée de jeu Samuel Durassier confirme sa suprématie sur le Groupe F2000. Sa Honda Civic pointe en tête devant la Clio de Christian Boullenger qui accuse deux secondes de retard. La troisième place est occupée par la Renault Mégane de Daniel Rault.

Domination également du côté du Groupe N où Bertrand Simonin offre la première place à sa BMW M3, trois secondes cinq devant la Renault Mégane RS de Pascal Cat, alors que Ferdinand Loton place sa Honda Civic au troisième rang, en tête de la classe N3.

Quatrième du Groupe A, Elie Théophile mène le bal dans la classe A/3 où sa Clio compte deux secondes quatre d'avance sur la Nissan Almera de Michel Bineau. La Clio de Laurent Lafosse pointe au troisième rang, devant celle d'Aurore Dodille, première féminine de ce classement Production.

Du côté du GTTS/1, en proie à des problèmes d'embrayage, Florian Bartaire a pu prendre part ce samedi matin à la séance d'essais libre, mais n'a pas été en mesure d'aligner sa Mitjet lors des deux montées d'essais chronométrés. C'est donc Jean-Michel Godet qui réalise la meilleure performance devant son compère Jean-Michel Lestienne. Suivent Stéphane Le Crom et Enzo Chiocci.

 

Championnat VHC

A l'occasion de la 9ème édition de la Course de Côte VHC de Saint Gouëno, c'est une dizaine de concurrents qui a pris part aux essais qui se sont déroulés ce samedi sous un soleil de plomb.

Ce coin de Bretagne jouit en effet en ce premier samedi de juin d'une météo particulièrement clémente, et le thermomètre affiche des températures quasi-estivales. Des ingrédients qui permettent aux pilotes de s'exprimer sans retenue.

Comme attendu, c'est du côté du Groupe 8/9 qu'a été réalisé la meilleure performance du jour. Elle est à mettre à l'actif de Sébastien Brisard qui dans ce groupe impose sa Martini devant celles de Jean-François Taponard et de Roger-Serge Toupence.

Seul en Groupe 5, Gabriel Lejeune place sa Jidé Type Original à la cinquième place du classement scratch.

Un trio de Porsche 911 évolue en Groupe 4, où Rodolphe Jaquette est le plus rapide devant ''Segolen'' et Roger Guelpa qui, à cause d'un pneu défectueux, n'a pas pu prendre part à la première montée d'essais.

Course sage en Groupe 2 pour Philippe Ginel (Simca 1000 Rallye III), seul dans la catégorie, et scénario identique pour Jean-Claude Gaillard dont la Renault 5 GT Turbo évolue seule en Groupe N.

Back to Top