Actualités

Rallye
19/09/2020 FFSA

CFRT - Castine - Grégoire Munster mène la danse !

Le pilote belge rentre en tête à Bretenoux au terme d’une première étape marquée par de nombreuses crevaisons.

Grégoire Munster / Louis Louka (Hyundai i20 R5) © FR MEDIA LIVE / FFSA

LE BILAN DE LA PREMIÈRE ÉTAPE

Raccourcie (annulation d’une spéciale) en raison d’un retard trop important concédé dans la matinée, cette première étape du 20ème Rallye Castine Terre d’Occitanie n’en a pas moins révélé son lot de surprises. Dès l’ES1, Grégoire Munster prend les commandes de l’épreuve et montre qu’il est un candidat crédible à la victoire pendant que Nasser Al Attiyah effectue un tout droit et laisse déjà échapper de précieuses secondes. Jean-Baptiste Franceschi réplique dans le ‘chrono’ suivant pendant que Munster crève ce qui lui permet de s’emparer à son tour de la tête du rallye. Cet avantage sera de courte durée puisque le pilote de la Citroën C3 R5 est à son tour victime d’une crevaison dans l’ES3. C’est alors Thibault Durbec qui devient ‘leader’, lui qui est passé à travers les embuches lors de la première boucle. Dans l’après-midi, Grégoire Munster s’offre un troisième meilleur temps dans l’ES4 et c’est au tour de Thibault Durbec de subir une crevaison. Enfin, dans la dernière spéciale du jour, Jean-Baptiste Franceschi s’impose mais cela ne suffit pas à déloger Grégoire Munster de la première place. Demain, la victoire devrait se jouer entre ses trois animateurs qui se sont montrés au dessus du lot sur cette étape. La belle surprise du jour se nomme Jean-Marc Manzagol qui s’offre une belle quatrième place provisoire alors qu’il étrenne sa Hyundai i20 R5. Il devance Nasser Al Attiyah qui a connu une journée difficile alors qu’il découvrait les spéciales lotoises. Le top huit est complété par Thomas Baudoin, Alexander Villanueva et Marc Amourette. Les grands perdants du jour se nomment Brice Tirabassi et Loïc Astier qui ont été contraints à l’abandon en début de rallye suite à une sortie de route sans gravité pour le premier cité et un problème mécanique pour l’ancien Champion de France des Rallyes Junior. Dans le cadre du Championnat Deux Roues Motrices, Mathieu Franceschi s’est montré intraitable et précède de plus d’une minute son plus proche poursuivant, Jean-Sébastien Vigion qui réalise un joli retour au sein du Championnat de France des Rallyes Terre.

ILS ONT DIT

Grégoire Munster (Hyundai i20 R5), leader : « Je suis très content de ma première journée. J’ai lâché du temps dans la dernière spéciale du jour car j’avais crevé dans celle-ci ce matin et je ne voulais pas prendre de risque. »

Thibault Durbec (Volkswagen Polo R5), deuxième : « Sans ma crevaison ça aurait été une très bonne journée. Je laisse beaucoup de temps dans la dernière spéciale en étant gêné par la poussière donc je suis un peu frustré. J’espère être dans le match demain pour jouer la victoire. »

Jean-Baptiste Franceschi (Citroën C3 R5), troisième : « J’ai découvert ce qu’était le balayage aujourd’hui ! La crevaison me coûte cher. Dans la dernière spéciale du jour j’ai vraiment pu rouler dans les traces et c‘était plaisant donc je suis optimiste pour demain. »

LE BILAN DE L’ÉTAPE 1

6 épreuves spéciales (dont une annulée)

Meilleurs temps : Munster 3, Franceschi 2.

Leaders : ES1 : Munster, ES2 : Franceschi, ES3 : Durbec, ES4 à ES5 : Munster.


CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE :

1.Munster/Louka (Hyundai i20 R5) en 46m08s1

2.Durbec/Renucci (Volkswagen Polo R5) + 17s!

3.Franceschi/Haut-Labourdette (Citroën C3 R5) + 29s7

4.Manzagol/Chiappe (Hyundai i20 R5) + 1m28s1

5.Al Attiyah/Baumel (Volkswagen Polo R5) + 1m54s8

6.Baudoin/Galmiche (Citroën C3 R5) + 1m59s1

7.Villanueva/Amigo (Skoda Fabia R5) + 2m07s0

8.Amourette/Gauduin (Citroën C3 R5) + 2m11s0

9.Gascou/De Turckeim (Peugeot 207 S2000) + 2m49s9

10.Franceschi/Manzo (Peugeot 208 Rally4) + 3m17s2…


CHAMPIONNAT DE FRANCE DEUX ROUES MOTRICES :

1. Franceschi/Manzo (Peugeot 208 Rally 4) en 49m25s3

2. Vigion/Sarreaud (Renault Clio Rally) + 1m25s1

3. Zaldivar/Mussano (Ford Fiesta Rally4) + 1m54s1…


PRINCIPAUX ABANDONS

Brice Tirabassi (Ford Fiesta R5 MKII) sortie de route sans gravité dans ES1, Loïc Astier (Hyundai i20 R5) mécanique après ES2.

Back to Top