Actualités

Karting
12/11/2020 FFSA

Capietto dans le top 6 mondial à Portimão

Macéo Capietto vient de réussir au Portugal une très bonne prestation lors d’un Championnat du Monde Junior particulièrement difficile. Il a déjoué les pièges d’une météo changeante pour atteindre la 6e position finale parmi les 89 meilleurs mondiaux.

Macéo Capietto, pilote de l’Equipe de France FFSA Espoir Karting, en route vers le top 6 mondial Junior à Portimão. © KSP

​Sur le tracé rapide et très technique du Kartódromo Internacional do Algarve de Portimão, le Championnat du Monde FIA Karting – OK & Junior a confronté les participants à des conditions complexes à gérer. Après des essais libres commencés sur le sec, la pluie s’est invitée lors des essais qualificatifs. Les manches qualificatives ont débuté sous le soleil avant de s’achever sur une piste détrempée dimanche, en prélude à des finales bien arrosées.

Les incidents, notamment lors des départs, ont été assez nombreux à cause de la configuration du circuit portugais et beaucoup de pilotes ont laissé leurs espoirs au bord de la piste. Quinze pilotes français étaient engagés dans les deux catégories, un effectif important en ces temps de pandémie. Quatre seulement sont parvenus à atteindre les finales et parmi ces finalistes, le pilote de l’Equipe de France FFSA Espoir Karting Macéo Capietto s’est imposé comme le meilleur représentant tricolore en rentrant dans le top 6 mondial Junior.

« Ce Championnat du Monde s’est avéré très compliqué, en partie à cause de la météo », commentait Christophe Lollier, le Directeur Technique National. « Nous pouvons toutefois nous réjouir de la participation de quinze Français dans cette épreuve de haut niveau. Après un début de saison difficile à négocier, Macéo Capietto a fait preuve d’une résistance à toute épreuve qui lui a permis de mettre en valeur sa rapidité. Nous sommes fiers de son évolution au sein de l’Equipe de France FFSA Espoir Karting pendant de cette année complexe ».

Capietto, 6e Junior
Bien intégré à sa nouvelle équipe, le Kosmic Racing Department, Macéo Capietto pilotait un ensemble Kosmic/Vortex très proche de l’Exprit/Vortex qui lui a permis de terminer sur le podium du Trophée Académie FIA Karting. Rapide et combatif, il a mis à profit son 9e chrono pour réussir quatre belle manche dans le top 4, dont une victorieuse. Sous le déluge de la finale, il s’est battu jusqu’au bout pour regagner 5 places et atteindre une très valorisante 6e position à l’arrivée en conclusion d’une saison très positive.

Deux autres jeunes Français se sont qualifiés en finale. Evan Giltaire (Sodi/TM) a réalisé des exploits aux avant-postes de la catégorie, à commencer par son 2e chrono, suivi par deux victoires dans les manches. Retardé dans la dernière, il s’élançait plein d’espoir au 11e rang de la finale, mais il était pris dans un accrochage important au départ et ressortait dernier du 1er tour. Maxens Verbrugge (KR/Iame) était lui aussi bien parti avec le 10e chrono. Il parvenait à se qualifier malgré deux contretemps dans les manches avant de devoir renoncer lors du même incident que Giltaire au début de la finale.

Rousseau-Ricci qualifié en finale OK
Florian Rousseau-Ricci (KR/Iame) a été le seul des cinq Français engagés à pouvoir se qualifier parmi les 36 finalistes du Championnat du Monde OK. Il a dû pour cela regagner 10 places pendant les manches, une belle performance pour ce jeune pilote peu habitué à ce genre de compétition internationale. Il devait malheureusement abandonner très tôt dans la finale.


Back to Top