Actualités

Montagne
05/08/2020 FFSA

Coup d’envoi dans le Massif du Sancy !

L’attente aura été interminable, mais les moteurs vont enfin à nouveau vrombir ! Et une fois n’est pas coutume, c’est la Course de Côte du Mont-Dore – Chambon-sur-Lac, qui donnera le coup d’envoi d’une saison tronquée

Champion de France 2019, Geoffrey Schatz remet son titre en jeu © Nicolas Millet

Nul doute que la 60ème édition du Mont-Dore marquera les esprits. D'abord parce que l'épreuve auvergnate reste un des rendez-vous incontournables de la discipline, mais également parce qu'après une très longue pause due à la crise sanitaire engendrée par le Coronavirus, les passionnés attendaient avec ferveur que les débats reprennent.

Une ferveur partagée par les pilotes, qui ont une nouvelle fois répondu présent pour disputer cette course qui mène du hameau de Moneaux au sommet du Col de la Croix Saint-Robert. Des pilotes qui vont pouvoir exprimer pleinement leur talent, puisque non seulement ce Mont-Dore accueille deux courses du Championnat, une disputée samedi, l'autre dimanche, mais qu'elle compte également pour le Championnat de France de la Montagne 2ème Division. Et même si l'épreuve auvergnate n'est pas inscrite au calendrier du Championnat VHC, de nombreux concurrents évoluant aux volants de Véhicules Historiques de Compétition seront de la partie.

 

Championnat Sport

Champion de France en titre, Geoffrey Schatz remet cette année son titre en jeu. Le Mont-Dore sera pour lui l'occasion de relancer sa Norma E2-SC, propulsée par un moteur Oreca, et avec laquelle il a remporté une édition 2019 du Mont-Dore rendue particulièrement difficile par une météo capricieuse.

Face à Geoffrey Schatz, on retrouvera le double Champion de France de la discipline, Sébastien Petit. Le pilote du Team Petit CroisiEurope aligne cette saison une nouvelle arme, une Nova Proto NP 01, qui a la particularité de disposer de quatre roues motrices. Une évolution technique qui pourrait s'avérer être un réel atout en cas de pluie.

Nouveauté encore avec l'entrée en lice de Fabien Bourgeon dont la toute nouvelle Revolt 3P0 fera dans le Massif du Sancy sa toute première apparition en course. Si les observateurs n'ont aucun doute sur la compétitivité du pilote de l'Ain, l'attente reste forte concernant les performances de sa nouvelle voiture.

Face à ses trois Protos engagés en E2-SC, David Meillon reste fidèle au 4 litres BMW qui propulse sa Norma CN+. Une auto avec laquelle il peut légitimement prétendre à un nouveau podium sur une manche du Championnat.

Restons dans la catégorie des Protos, mais cette fois en 2 litres, où de nombreuses Norma seront présentes. Quatrième du Championnat, et troisième ici-même l'an dernier, Alban Thomas sera un des hommes forts de la catégorie. Pour s'imposer, il devra toutefois batailler face à Maxime Cotleur, autre animateur de ce Championnat 2020. Il faudra également compter avec Marc Pernot, Olivier Augusto, ou les pilotes auvergnats – Yannick Latreille et Jordan La Monica – toujours à leur affaire sur ce tracé.

Pas moins d'une quinzaine de voitures compose le plateau du CM. Parmi les animateurs de la catégorie, on retrouve quatre pilotes engagés cette année sur le Championnat. A savoir, Simon Taponard et Emilien Thomas qui évoluent aux volants de TracKing, et qui seront opposés aux Speed Car de Yves Tholy et Fabien Borgognon.

Ce sont quatre Tatuus Formula Master qui seront en lice pour la victoire dans la classe DE/8. En tête de liste on retrouve Kevin Petit, cinquième du Championnat 2019 et qui a la ferme intention de conserver la tête de la catégorie. Il retrouvera face à lui la Championne de France Cindy Gudet, l'Auvergnat Fabrice Flandy et Rémi Béchadergue qui fait son entrée dans la classe.

Au volant d'une nouvelle Dallara F317 disposant d'un moteur Racing, Billy Ritchen fait figure de grandissime favori du côté des Formule 3. Dans la classe DE/5S, ils seront nombreux à prétendre à la victoire, et notamment plusieurs pilotes engagés sur le Championnat. Samy Guth, Clément Lebot, Emeline Bréda, Patrick Cholley, Fabien Ponchant ou Steeve Gerard vainqueur du Challenge Open Formule Renault en 2019 et qui fait cette année son entrée en F3. Seront également de la partie des pilotes de la trempe de Miguel Vidal, Didier Brun ou Arnaud Cholley…

Pilote d'expérience, Didier Chaumont repart pour une nouvelle saison en Formule Renault, où il se présente une nouvelle fois comme l'un des hommes à battre. Sur le Championnat, le Bourguignon retrouvera face à lui Alexandre Bole. Mais il faudra également suivre les prestations d'Etienne Pernot, d'Anthony Gueudry ou de Corinne Flandy… A noter cette année l'engagement au Championnat de Martial Conte qui évolue au volant d'une Dallara engagée en DE/1.

 

Championnat Production

La période difficile engendrée par la crise sanitaire a obligé certains pilotes à renoncer à prendre part au Championnat. Malgré tout, le plateau en Production reste d'une rare qualité.

Champion de France 2017, le jeune Pierre Courroye part à la conquête d'un nouveau titre. Pour cela il relance sur le Championnat sa McLaren MP4 12C. Habitué des podiums du Championnat, Philippe Schmitter tentera de tirer parti de la compétitivité de sa Renault R.S. 01. Christian Schmitter, qui comme son ainé fut Vice-champion de France, reste fidèle à Porsche, et c'est donc avec sa 997 GT3 R qu'il affrontera le tracé auvergnat.

Triple Champion de France de la Montagne 2ème Division Production (2017, 2018 et 2019) Ronald Garcès a décidé de revenir dans la cour des grands. Un retour avec une nouvelle monture, une Audi R8 LMS qui dispose de sérieux atouts pour lui permettre de prétendre au titre. Le plateau du GTTS/4 est complété par Steeve Compain qui a délaissé sa BMW M3 groupe N au profit d'une Porsche 997 GT2.

Elles seront six Mitjet à se disputer la victoire dans la classe GTTS/1. Trois sont engagées sur le Championnat. On retrouve celles de deux anciens vainqueurs du Challenge Open GTTS/1, Jean-Michel Lestienne et Jean-Michel Godet, et celle du vainqueur du GTTS sur la dernière Finale de le Coupe de France, Jean-Marc Tissot. Seront également présents, Enzo Chiocci, Ferdinand Loton et Marc Bassères.

De magnifiques voitures agrémentent le plateau du GT Sport avec la présence de la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion, qui sera opposé sur le Championnat à l'Alpine A110 GT4 d'Anthony Dubois. Mais l'occasion nous sera également donnée de contempler la BMW M4 de Patrick Bourguignon, la Ginetta de Sylvain Caroff, la Lotus de Léonard Lusardi ou la Porsche Cayman de Michel Lamiscarre.

Au sein du Groupe FC, c'est le vainqueur Production de la dernière Finale de la Coupe de France, Mathieu Nouet, qui se présente en favori avec sa Simca Rallye III. Parmi ses adversaires, il retrouvera la vénérable Renault 5 Turbo Tour de Corse de Didier Deniset,  et une Clio V6 Trophy au volant de laquelle évolue Arnaud Choquet.

Une nouvelle fois la victoire en Groupe A ne devrait pas échapper à une Seat Léon Supercopa. Aux trois mousquetaires qui prétendront à la victoire – Francis Dosières, Jérôme Janny et Antoine Uny – viendront s'ajouter Abel Sahoui, Geoffroy Bouhin et Alain Perraud.

Dans la classe A/4, se sont les Clio Cup 4 qui constituent l'essentiel du plateau avec la présence de Nicolas Granier, Vivien Tonon, Bruno Millet ou encore Stéphane Auriacombe.

La classe A/3 devrait également faire la part belle au Clio avec deux pilotes engagés au Championnat : Maxime Dojat et Maxence Passaquet, qui seront rejoint pour l'occasion par Jean-Pierre Pope, Jimmy Ermann, Philibert Michy ou Sébastien Bard. Au volant de sa Nissan Almera, Michel Bineau tentera une nouvelle fois de jouer les trouble-fêtes.

Elodie Lafosse sera au départ de ce Mont-Dore au volant de sa Peugeot 106 XSI. La Championne de France de la Montagne Production 2019 remet cette année son titre en jeu.

Du côté du Groupe N, Pascal Cat tentera d'accrocher un 86ème succès en imposant sa Renault Mégane RS. Pour cela il devra devancer un revenant sur le Championnat, Sébastien Lemaire, qui aligne une BMW M3. Régional de l'étape, Christian Sepchat sera également au départ avec sa nouvelle BMW M3. Stéphane Pecate (Subaru Impreza) complète le plateau de cette classe N/4.

Deux pilotes vont en découdre cette saison sur le Championnat au sein de la classe N/3. Tous deux disposent de Honda Civic Type R et seront présents sur le Mont-Dore. Qui de Christophe Demare ou de Charly Brosset sera le plus rapide ?

Jean Turnel aura à cœur de signer un succès au Mont-Dore avec sa Peugeot 206 CC engagée en F2000. Mais pour l'emporter, il devrait se défaire d'un autre pilote expérimenté, Christian Boullenger (Renault Clio) et d'un Florian Bartaire qui après avoir remporté nombre de lauriers en Mitjet, vient s'essayer au volant d'une Renault Clio. A suivre également la prestation de Stéphane Garcia, engagé cette saison sur le Championnat avec une Citroën Saxo.

 

Championnat 2ème Division

La juxtaposition des épreuves du Championnat avec celles de 2ème Division a incité de nombreux pilotes à s'engager sur les deux Championnats. Différence notoire, si les pilotes disposant de voitures engagées en E2-SC ou en CN+ peuvent participer, ils ne sont pas en droit de marquer des points.

De ce fait, les débats devraient se jouer entre 2 litres. Et la jeune garde a de sérieux atouts à faire valoir, avec Kevin Petit qui au volant de sa Tatuus Formula Master peut espérer engranger le maximum de points, tout comme Maxime Cotleur avec sa Norma M20 FC, ou Rémi Béchadergue également au volant d'une Tatuus Formula Master.

Pour l'obtention du titre de Championne de France 2ème Division, on devrait assister à un duel entre la Championne de France Cindy Gudet, et la double Championne de France 2ème Division, Emeline Bréda.

Du côté des Formule Renault on assistera à un duel entre Didier Chaumont et Alexandre Bole, et c'est également un duel qui se tiendra pour la victoire en CM où seront confrontés Simon Taponard et Yves Tholy.

En Production, Pierre Courroye sera de la partie face aux frères Schmitter et à Ronald Garcès qui compte bien remporter un quatrième titre consécutif sur ce Championnat 2ème Division.

Jean-Marc Tissot sera esseulé en GTTS/1, tout comme Anthony Dubois en GT Sport. En revanche la lutte pour le Groupe A s'annonce intéressante avec la présence sur ce 2ème Division des Seat Léon Supercopa de Abel Sahoui, Geoffroy Bouhin et Alain Perraud. Nicolas Granier représentera la classe A/4 avec sa Clio Cup 4, alors que du côté de la classe A/3, on retrouvera les Clio de Maxime Dojat et Maxence Passaquet. Charly Brosset animera également ce Championnat 2ème Division au volant de sa Honda Civic Type 4, tout comme Stéphane Garcia avez sa Saxo engagée en F2000. Pascal Cat en Groupe N, retrouvera Sébastien Lemaire.

 

Epreuve VHC

La Course de Côte du Mont-Dore n'est pas cette année inscrite au calendrier du Championnat de France de la Montagne VHC. Malgré tout, une quarantaine de Véhicules Historiques de Compétition sera présente sur l'épreuve auvergnate.

L'occasion de retrouver le Champion de France Jean-Marc Debeaune au départ avec sa Van Diemen. Dans le Groupe 8/9 il retrouvera notamment les Martini de Sébastien Brisard, Roger-Serge Toupence, Michel Ritzenthaler, Gilles Cursoux ou Bernard Penilla.

Au volant de sa Marcadier, Pascal Ferretti défiera une autre Marcadier, celle de François Legré au sein du Groupe 6/7.

René Michon animera le Groupe 5 avec sa Ford GT 40, alors qu'en Groupe 4 on retrouvera la Porsche 911 SC de Jacques Uttewiller. Au sein du Groupe 3 on retrouvera une autre Porsche 911, celle de Norbert Rieu.

Le Groupe 2, au sein duquel évolue la multiple Championne de France, Viviane Bonnardel, est le plus étoffé. Outre la Volkswagen Scirocco de la Lyonnaise, on y retrouve la Renault 5 Alpine de Pierre Joly, les Volvo de Daniel Louis et Pierre Nowaczyk ou les BMW 323 d'Anthony Rolais, Charly Cauchois, Eddy Antoine et Nicolas Uttewiller.

Comme c'est souvent le cas, François Durat se retrouve esseulé en Groupe 1 au volant de sa Simca 1100 TI.

 

MONT-DORE - CHAMBON SUR LAC

1ère et 2ème courses du Championnat de France 2020, les 8 et 9 août, à 43 km de Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme)

60ème édition, organisée par l'ASA du Mont-Dore

Longueur : 5.075 mètres – Dénivellation : 380 mètres - Pente moyenne : 7,5 %

 

Podiums 2019 :

Sport : 1. G. Schatz (Norma M20 FC) – 2. D. Chamberod (Norma M20 FC) – 3. A. Thomas (Norma M20 FC)

Production : 1. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) – 2. X. Burgevin (Jidé) – 3. N. Werver (Porsche 997 GT2)

Record : 2'12''286 par Christian Merli en 2017

 

Déroulement : Vendredi 7 août – Vérifications administratives et techniques

Samedi 8 août - Essais Chronométrés, suivis de la 1ère course (2 montées)

Dimanche 9 août – Essais Chronométrés, suivis de la 2ème course (2 montées)

 

Contact : Daniel PASQUIER

Sancy Côte Organisation

BP 45 – 63240 LE MONT-DORE

Ou

Contact : Philibert MICHY

Tel Mobile : 06 79 65 99 82

PHA - 15 bis place Renoux - 63000 CLERMONT-FERRAND

E-mail : association.sancycoteorganisation@sfr.fr

Site web : www.coursedecote-montdore.com

 

Contact paddock : Jean-Pierre FAYE

Tel Mobile : 06 41 16 40 31

Adresse e-mail : faye.jeanpierre@yahoo.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 –

www.cfm-challenge.com

 

Back to Top