Actualités

Montagne
30/09/2020 FFSA

En conclusion, de belles bagarres dans le Gard

Traditionnelle manche d’ouverture du Championnat, la Course de Côte de Bagnols-Sabran clôturera cette année une saison écourtée. Comme sur les épreuves précédentes, ce sont deux courses qui seront au programme de cette 50ème édition

Fabien Bourgeon sera au départ au volant de sa nouvelle Revolt 3P0 © Nicolas Millet


Championnat Sport

Victoire et nouveau record du tracé… Geoffrey Schatz terminait l'édition 2019 de la plus belle des manières. Le Champion de France en titre aura à cœur d'imposer à nouveau sa Norma M20 FC E2-SC propulsée par un moteur Oreca, afin de récupérer la tête du Championnat, ce qui serait synonyme pour lui de nouveau sacre.

Car pour l'heure, c'est Sébastien Petit, son prédécesseur au palmarès du Championnat, qui figure au sommet de la hiérarchie. Le pilote du Team Petit CroisiEurope tentera donc de signer des nouveaux succès au volant de sa Nova Proto NP-01 disposant de quatre roues motrices. Le titre devrait donc logiquement se jouer entre Geoffrey Schatz et Sébastien Petit.

Toutefois, mathématiquement d'autres pilotes peuvent encore prétendre à la couronne. C'est le cas de David Meillon qui, au volant de sa Norma 4 litres CN+, vient semer le trouble au sein des E2-SC. Le sociétaire de l'équipe Schatz Compétition ne compte qu'un point de retard sur Geoffrey et pourrait bien, en cas de défaillance de ses adversaires, tirer les marrons du feu.

Fabien Bourgeon a démontré, au fil des épreuves, que sa toute nouvelle Revolt 3P0 est en constante évolution. Quatrième du Championnat, le pilote de l'Ain reste lui aussi mathématiquement en course pour le titre.

Hors Championnat, il faudra compter pour le podium avec Cyrille Frantz qui, lui aussi, fait évoluer sa nouvelle Osella PA30. Les améliorations apportées à sa monture permettent au Franc-Comtois d'améliorer par la même occasion ses chronos. Jérémy Debels sera également de la partie avec une Osella engagée en E2-SC, le groupe étant complété par la présence d'Emmanuel Arbant qui évolue au volant d'une Silver Car en E2-SC/2.

Du côté des Protos 2 litres, ce sont une douzaine de concurrents que l'on retrouve en lice à Sabran. Parmi eux, deux animateurs du Championnat, le jeune espoir Maxime Cotleur et l'expérimenté Alban Thomas. Il faudra également suivre les prestations d'Etienne Pernot, habitué des premiers rangs dans la catégorie, de Dimitri Pereira, de Nicolas Dumond, d'Anthony Carifi, de Frédéric Tosetto ou de Romain Gelly qui a délaissé sa Formule Renault pour s'installer dans l'habitacle d'un Proto Norma.

La lutte dans la classe DE/8 s'annonce âprement disputée avec la présence de quatre Tatuus Formula Master. On retrouve celle du lauréat du Trophée Lionel Régal 2019 (Meilleur Jeune) Kevin Petit, celle de la Championne de France Cindy Gudet, celle de Marcel Sapin et celle de Fabrice Flandy.

Avec une quinzaine de Formule 3 engagée à Sabran, là encore le combat s'annonce prometteur. Leader du Challenge Open F3, Fabien Ponchant défendra sa position face à Steeve Gerard son principal rival. Troisième, Samy Guth pointe pour l'heure devant Emeline Bréda et Patrick Cholley. Il faudra également compter avec Clément Lebot qui complète ce classement.

Hors Championnat, il faudra suivre tout particulièrement Nicolas Verdier, vainqueur récemment à La Malène et toujours performant à Sabran. Mais également Thomas Clausi et David Diebold, respectivement vainqueur et deuxième de la dernière Course de Côte des Mimosas. Didier Brun, Miguel Vidal, comme Arnaud Cholley et Sébastien Jacqmin pourraient eux aussi se mêler à la lutte pour la victoire dans la classe DE/5S.

Animateur du Championnat, Sébastien Godot devra faire étalage de son talent pour s'imposer dans une classe DE/1 plus fournie qu'à l'habitude.

Du côté des Formule Renault, Alexandre Bole figure en tête de la classe au Championnat, devant Didier Chaumont, absent à Turckheim. Les deux pilotes vont se confronter à Sabran, mais devront également faire face à deux jeunes talents, Marc Pernot et Axel Petit, ainsi qu'à Gilles Depierre, lui aussi en mesure d'aller chercher la victoire.

La nette domination d'Yves Tholy lors des quatre premières confrontations du Championnat fait de lui le grandissime favori en CM. Au volant de son Speed Car GTR il sera confronté au TracKing RC01 de Simon Taponard. D'autres Speed Car se battront pour le podium, ceux de Fabien Borgognon, Alain Volbart et Jean-Sébastien Fel. Dans le clan des BRC on retrouve Dominique Carifi, Michel Gontier et Jean-Marie Recordier.

 

Championnat Production

Quatre victoires en quatre courses, Pierre Courroye a fait carton plein sur les épreuves du Championnat de France de la Montagne. Le jeune Franc-Comtois qui est en quête d'une seconde couronne après celle acquise en 2017, sera donc l'homme à battre au volant de sa McLaren MP4 12C.

Face à lui, on retrouvera celui qui à quatre reprises a accroché la deuxième place, Ronald Garcès (Audi R8 LMS). Sur le tracé sinueux et technique de Sabran, Ronald tentera de remporter un succès. Présent également dans le Gard, Philippe Schmitter peut lui aussi prétendre à la victoire avec sa Renault R.S.01.

Comme à Turckheim, c'est au volant d'une Peugeot RCZ engagée en GTTS/2 que Stéphane Garcia affrontera le tracé de Bagnols-Sabran. L'objectif pour lui sera de devancer la Renault Clio R3 Cup de Luigi Bergamaschi et la Caterham du Britannique James Moreton.

Du côté du GT Sport, on assistera à un nouveau duel entre l'Alpine GT4 d'Anthony Dubois et la Porsche 997 GT3 de Philippe Marion.

La victoire en Groupe A ne devrait pas une nouvelle fois échapper à une Seat Léon Supercopa. Francis Dosières et sa MK3 se présentent en favoris après avoir remporté le groupe lors des quatre précédentes confrontations. Mais Antoine Uny, sont principal rival, mettra tout en œuvre pour contrer la suprématie du plus titré des Montagnards en activité.

Dans la lutte pour le podium, on retrouvera Geoffroy Bouhin, Abel Sahoui, Alain Perraud et Tom Debiold, tous évoluant dans l'habitacle de Seat Léon Supercopa.

Dans la classe A/4, Cyril Andrey tentera d'imposer sa Peugeot 308 Cup face aux Renault Clio Cup 4 de Nicolas Granier, Bruno Milliet et Vivien Tonon.

Coéquipiers dans les paddocks, Maxence Passaquet et Maxime Dojat ne manqueront pas de s'entredéchirer sur la piste. Aux volants de leurs Renault Clio Cup ils seront en lutte pour la victoire dans la classe A/3. Un autre jeune talent pourrait venir se mêler au combat en la personne de Jimmy Ermann.

Dans la classe A/1, Elodie Lafosse aura à cœur d'imposer sa Peugeot 106 face à la Citroën AX d'Olivier Goury. Mais l'objectif premier de la pilote creusoise et de conforter sa position de première féminine en Production, pour aller coiffer à l'issue du week-end gardois une seconde couronne de Championne de France.

On évoquait la domination d'Yves Tholy en CM, elle est tout aussi flagrante du côté du Groupe FC, où Mathieu Nouet a phagocyté tout simplement les débats au Mont-Dore et à Turckheim. Face à la Simca Rallye III du Normand, on retrouve notamment la Renault 5 Turbo de Didier Deniset et l'Opel Kadett d'Antoine Theoharis.

Leader du Groupe N au Championnat, Sébastien Lemaire tentera d'imposer sa BMW M3 sur le tracé de Sabran. Mais pour cela il faudra qu'il vienne à bout de celui qui reste le large recordman de victoires dans le groupe, Pascal Cat. Pascal qui ne sera pas le seul à évoluer au volant d'une Mégane R.S. en N/4, on retrouvera en effet celle de Franck Gervais. Le reste du plateau est composé de BMW M3, avec la présence de René Dumas, Louis Granjon, Claude Vezolles et Alex Pieyre.

Christophe Demare absent, la lutte pour la suprématie en N/3 sur le Championnat de France de la Montagne opposera la Honda Civic Type R de Charly Brosset à la Renault Clio Williams d'Alexis Laurier.

Le Groupe F2000 est l'un des plus étoffé. Parmi les prétendants à la victoire, on devrait retrouver notamment le vétéran Jean Turnel (Peugeot 206) et Jean-Marc Boillot (Simca Rallye III).

Quatre Mitjet seront en lice dans la classe GTTS/1. On y retrouve Jean-Marc Tissot, Jean-Michel Godet, qui se rétablit d'une blessure à la main suite à une sortie de route à Turckheim, Enzo Chiocci et Nicolas Roche.

 

Championnat 2ème Division

La victoire sur l'épreuve inscrite au Championnat de France 2ème Division ne devrait pas échapper à Sébastien Petit, seul pilote évoluant en E2-SC engagé sur ce championnat. Mais le principal enjeu n'est pas là, puisque s'il peut concourir, Sébastien n'est pas habilité à marquer des points.

C'est donc du côté de la jeune garde que seront tournés les regards. Et tout particulièrement vers Maxime Cotleur et Kevin Petit. Les deux jeunes talents ne sont séparés que de sept points au Championnat – à l'avantage de Maxime – et prétendent donc au titre. Les deux espoirs se disputent donc la couronne, et s'ils affichent tous deux un respect réciproque, ils démontrent également une totale détermination dans la lutte pour le titre.

A suivre également les prestations de Cindy Gudet, Championne de France en titre, qui cette année vise une nouvelle couronne, mais également une première consécration sur la 2ème Division. Elle est opposée à Emeline Bréda, Championne 2ème Division en 2016 et 2017.

Emeline Bréda qui est également en lutte face à Steeve Gerard, actuel leader des F3 sur le Championnat 2ème Division. Dans le clan des Formule Renault, Alexandre Bole aura comme objectif de conserver son avance sur Didier Chaumont.

Yves Tholy devrait en toute logique terminer la saison devant Simon Taponard, tous deux évoluant en CM. Sébastien Godot est pour sa part assuré de terminer en tête de la classe DE/1 sur ce Championnat.

S'il file vers un second titre de Champion de France de la Montagne, Pierre Courroye est également en bonne voie pour remporter le Championnat 2ème Division, et succéder à son principal rival, Ronald Garces, triple tenant du titre.

Philippe Schmitter est également engagé sur ce Championnat, mais son absence à Turckheim lui a fait accumuler un retard impossible à rattraper.

Actuel troisième de ce Championnat de France de la Montagne 2ème Division Production, Anthony Dubois devrait être en mesure de conserver sa position au volant de son Alpine GT4.

Du côté du Groupe N, rien n'est encore défini. Car si Sébastien Lemaire est leader, il reste sous la menace de Pascal Cat. Dans la classe N/3, Charly Brosset pointe aux commandes avec sa Honda Civic Type R.

Abel Sahoui mène les débats en Groupe A avec sa Seat Léon Supercopa. Il devance assez largement Alain Perraud et Geoffroy Bouhin. Nicolas Granier occupe la tête de la classe A/4, alors que du côté du A/3, Maxence Passaquet devance pour l'heure Maxime Dojat. Elodie Lafosse pointe aux commandes de la classe A/1.

Dans les petites classes du GTTS, on retrouve Stéphane Garcia aux commandes du GTTS/2 et Jean-Marc Tissot du GTTS/1.

 

Championnat VHC

Le plateau de la 23ème édition de la Course de Côte de Bagnols-Sabran dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition accueillera une quarantaine de concurrents. Plateau fourni et de qualité avec de la concurrence dans la plupart des Groupes.

Actuel leader du Championnat de France de la Montagne VHC Sport, Sébastien Brisard sera présent avec sa Martini MK 25. Il sera confronté dans le Groupe 8/9 au quintuple Champion de France de la catégorie Jean-Marc Debeaune, fidèle à sa Van Diemen RF 82. De nombreuses Martini viennent enrichir ce groupe avec la présence de Roger-Serge Toupence, Michel Ritzenthaler et Gilles Cursoux. On y retrouve également la Dallara de Eric Bady, l'Axone de Jacky Bonnot et la Crossle 12F de Marc-André Schyrr. Bernard Penilla est également engagé en monoplace, mais évoluera dans le Groupe DE.

Dans le Groupe 6/7, face aux Marcadier de Pascal Ferretti et de François Legré, on retrouvera la Tiga SC 81 de Jean-Charles Massu et la Riley de Thierry Chanoine.

Venus en voisins, les Héraultais Jean-Marie Almeras (Porsche 935) et Gabriel Lejeune (Jidé Original) seront confrontés au sein du Groupe 5 à la Marcadier Barzoï d'André Tissot.

Aux volants de leurs Porsche 911, les Italiens Giorgio Tessore et Guido De Rege tenteront d'accrocher la victoire dans le Groupe 4. Pour cela, ils devront devancer l'Alpine A110 de Jean-Marie Brisard. Norbert Rieu n'aura pas d'opposition en Groupe 3 où sa Porsche 911 SC évoluera seule.

Une nouvelle fois, le Groupe 2 est le plus fourni. Les BMW 323 constituent une part non négligeable du plateau avec la présence d'Eddy Antoine, de Christian Riehl, d'Anthony Rolais et de Nicolas Uttewiller. La sextuple Championne de France et double Championne de France VHC Production, Viviane Bonnardel, alignera sa Volkswagen Scirocco. Pierre Joly sera présent avec sa Renault 5 Alpine, Gérard Toral avec sa Renault 8 Gordini. Il faudra également compter avec l'Opel Commodore de Daniel Louis, La Volvo Amazone de Pierre Nowaczyk, la Ford Cortina de Philippe Vernay et les Ford Escort de Maurice Bick et Jacques Thibon.

Au sein de trois groupes ne figurent qu'un seul représentant. C'est le cas en Groupe 1 où évoluera la Chrysler Hemicuda de Jean Debaude, du Groupe A où on retrouvera la BMW 323 I de Jean-Yves Pierrel et le Groupe N dans lequel est engagé Nicolas Riehl avec une Ford Sierra Cosworth.

Du côté des Classic, Maxime Bick sera présent avec sa Volkswagen Golf GTI, Christian Bouvier avec sa Lucchini, Charly Cauchoix avec sa BMW 325 et les Mejanel père et fille avec une Fiat X1/9 pour Jean-François et une Peugeot 104 ZS pour Laura.

 

BAGNOLS-SABRAN

5ème et 6ème courses du Championnat de France 2020, les 3 & 4 octobre, à 10 km de Bagnols-sur-Cèze (Gard)

50ème édition, 23ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône-Cèze.

Longueur : 3100 mètres - Dénivellation : 120 m - Pente moyenne : 3,9%

 

Podiums 2019 :

Sport : 1. G. Schatz (Norma M20 FC) – 2. S. Petit (Norma M20 FC) – 3. C. Frantz (Osella PA 30)

Production : 1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) – 3. Y. Poinsignon (BMW M3 E92)

 

Record : 1'21''376 par Geoffrey Schatz en 2019

 

Déroulement : Vendredi 2 octobre – Vérifications administratives et techniques

Samedi 3 octobre - Essais Chronométrés, suivis de la 1ère course (2 montées)

Dimanche 4 octobre – Essais Chronométrés, suivis de la 2ème course (2 montées)

 

Contacts : Régis Court

ASA Rhône-Cèze– Hameau de Cadignac – 30200 Sabran.

Tel : 06 64 16 50 50

Site web : www.bagnols-sabran.com

E-mail : sabran.organisation@wanadoo.fr

 

Paddock : Michel Imbert

Tél : 06.75.21.69.38

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

 

Renseignements et résultats sur www.ffsa.org - www.bagnols-sabran.com et www.cfm-challenge.com

 


Back to Top