Actualités

Circuit
13/11/2020 FFSA

F4 Academy - Double pole et victoire : Journée parfaite pour Isack Hadjar !

Habitué au podium cette saison, Isack Hadjar a enfin décroché sa première victoire en 2020. Parti de la pole position en Course 1 sur le circuit Paul Ricard, le jeune Français n’a rien lâché pour résister à la forte pression du Japonais Ayumu Iwasa.

Isack Hadjar interrompt la domination japonaise au Paul Ricard. © KSP

​Le meeting programmé au Mans les 13, 14 et 15 novembre n’ayant pu être organisé en raison de la crise sanitaire, c’est le GT World Challenge qui accueille le sixième rendez-vous du Championnat de France F4 de la FFSA Academy.

Dès la première séance d’essais libres, le Japonais Ayumu Iwasa, l’Allemand Valentino Catalano et Isack Hadjar marquaient leur territoire en décrochant les trois meilleurs temps.

On retrouvait logiquement ces pilotes aux avant-postes lors de la séance qualificative disputée sur une piste sèche. C’est cette fois Hadjar qui se montrait le plus rapide avec un superbe chrono en 2’07”418. Iwasa échouait à moins d’un dixième, preuve de l’intense duel à distance entre les deux pilotes. Romain Leroux montait en puissance au fil de la séance et décrochait le 3e temps. Pour trois petits millièmes, Sami Meguetounif coiffait le Japonais Ren Sato pour le gain de la 4e place sur la grille de départ de la Course 1. Catalano ne parvenait pas à réitérer sa performance des essais libres, le leader du classement Junior devant se satisfaire de la 6e position devant Owen Tangavelou, décidément de plus en plus rapide.

Le classement des meilleurs 2e temps de chaque pilote, chargé de définir la grille de départ de la Course 3 du dimanche matin, se révélait similaire pour les 8 premiers, avec Hadjar à nouveau leader devant Iwasa, Leroux, Meguetounif, Sato, Catalano, Tangavelou et Kremers.

Isack Hadjar de bout en bout

Alors que quelques plaques d’humidité persistaient principalement dans le secteur 1 après le passage d’un petit crachin dans l’après-midi, Hadjar prenait le meilleur départ de la Course 1, immédiatement poursuivi par Iwasa et Meguetounif, bien parti. Catalano effectuait également un excellent envol, au contraire de Leroux qui perdait de précieuses places. N’ayant pu réaliser le moindre chrono en qualif suite à un accrochage avec l’Ukrainien Ivan Peklin, pénalisé pour cet incident, Loris Cabirou s’offrait un départ tonitruant. Mais la chance l’abandonnait une fois de plus, puisqu’il se faisait percuter par le Russe Lev Lomko et devait renoncer, pneu arrière détérioré.

Déçu de sa 8e place en qualification, le Néerlandais Marijn Kremers se lançait à la poursuite de ses adversaires, tandis que Owen Tangavelou se montrait lui aussi très conquérant dès le début de course. En tête de la hiérarchie, Hadjar conservait un rythme soutenu. Vers la mi-course, Sami Meguetounif se faisait piéger par la piste encore glissante par endroit et devait poursuivre avec un aileron endommagé. Il chutera 8e au volant d’une voiture ayant perdu son efficacité. Catalano récupérait la 3e place, tout en surveillant le Japonais Ren Sato dans ses rétroviseurs. Ils garderont ces positions jusqu’au baisser du drapeau à damier.

Après un sans-faute, Hadjar triomphait donc devant le leader du Championnat Iwasa. Brillant 5e, Tangavelou décrochait son meilleur résultat de la saison. Kremers achevait sa remontée en 6e position devant Leroux. En toute fin de course, Ivan Peklin surprenait Daniel Ligier pour le gain de la 9e place. Ces deux pilotes se partageront la première ligne de la Course 2 samedi matin, selon le principe de la grille inversée pour les 10 premiers, avec Ligier en pole.


F4 Paul Ricard 2020, suite du programme

Samedi 14 novembre: Course 2 (10:20)
Dimanche 15 novembre: Course 3 (08:10)

Back to Top