Actualités

Karting
24/10/2020 FFSA

Junior Karting : conditions changeantes pour les phases qualificatives dans l’Orne

A Aunay-les-Bois, la 4e épreuve du Championnat de France Junior a débuté sous un temps variable. Après sa pole position sous la pluie, Enzo Peugeot a remporté la 1re manche sur le sec avant de récidiver dans la seconde en pneus pluie.

Le Championnat de France Junior 2020 aborde la dernière ligne droite. © KSP

C’est un temps typiquement normand qui a accompagné le début de la 4e épreuve du Championnat de France Junior à Aunay-les-Bois. Après le soleil du vendredi, une pluie fine et têtue a mouillé la piste pour les essais qualificatifs avant de s’effacer pour la première manche qualificative et de revenir pour la seconde. Enzo Peugeot s’est mis en évidence avec une belle assurance.

Quelles que soient les conditions de piste, la journée s’est particulièrement bien passée pour le leader du classement provisoire. Enzo Peugeot a en effet tout raflé ce samedi 24 octobre en Normandie: meilleur chrono en qualification, deux fois victorieux dans les manches, il partira en première position dimanche matin pour la préfinale. Vainqueur de la finale à Aunay-les-Bois en 2018, William Nicouleau a confirmé sa rapidité sur ce tracé et suivant de près le leader lors des deux manches, tandis que Gaspard Simon assurait deux troisièmes places. Mais il importe également de noter que le niveau général des académiciens a bien progressé depuis la première épreuve d’Anneville. Ils méritent tous d’être félicités pour leur comportement et leurs performances dans une situation délicate comme celle-ci, avec des changements incessants d’adhérence.

Première pole position d’Enzo Peugeot
Souvent très rapide, vainqueur de plusieurs courses, Enzo Peugeot n’avait jusque là pas décroché de pole position en Championnat de France Junior. Il a comblé ce manque à Aunay-les-Bois dans les derniers instants de la séance qualificatives disputée en pneus pluie sous la bruine. Avec son tour en  57’’994, il prenait de peu l’avantage sur Elliott Vayron tandis que Gaspard Simon se hissait au 3e rang devant William Nicouleau et Alessandro Giusti. Longtemps pointée seconde sur ce terrain difficile, Alexandra Hervé se classait finalement au 6e rang des 23 participants.

Manche 1 : Peugeot s’envole
Profitant de sa pole position Enzo Peugeot menait sans partage la première manche qualificative. De plus en plus rapide, il terminait en vainqueur avec le meilleur tour et près de 2 secondes d’avance. Grâce à un superbe départ, William Nicouleau s’emparait de la 2e position et contrôlait jusqu’au damier la pression générée par Gaspard Simon et Alessandro Giusti derrière lui. Enfermé à l’extérieur de la trajectoire à l’extinction des feux, Elliott Vayron rétrogradait 7e au premier passage avant d’entamer sa remontée. Très rapide, il atteignait assez facilement le 5e rang, mais l’écart était trop important pour qu’il puisse viser la 4e place.

Et Peugeot confirme en 2e manche
Cette fois, William Nicouleau n’a pas lâché le leader de toute la course. Malgré cette pression constante, Enzo Peugeot gérait parfaitement son effort, haussant si besoin le rythme quand son adversaire se rapprochait un peu trop. Peugeot ajoutait une nouvelle victoire à son score, assortie d’un autre meilleur tour, Nicouleau et Gaspard Simon confirmant leur valeur par deux top 3. On retrouvait logiquement ces trois pilotes aux trois premières places du classement des manches. Alessandro Giusti gardait le contact en vue des phases finales avec sa 4e position synonyme de départ depuis la 2e ligne en préfinale. Antonio Leite remontait du 10e chrono jusqu’à la 5e place devant Léo Poncel et Elliott Vayron, toujours capable de bien réagir depuis sa 7e position.

FFSA
Back to Top