Actualités

VHC
17/10/2020 FFSA

Motors Cup Circuit Bugatti Le Mans / Jour 1 : Les 48 heures du Mans

Les plateaux historiques réunis par HVM Racing ont pris possession du circuit Bugatti du Mans pour deux jours de courses « post Historic Tour ». Au sortir des multiples séances d’essais « qualifs », la première d’entre elles a rendu son verdict ce samedi.

Un plateau d'exception en Asavé avec près d'une quarantaine d'autos en piste !  © Guy Pawlak pour HVM Racing

LES CHIFFRES DU JOUR

6 : Le nombre de plateaux à l’affiche du meeting.
12 : Le nombre de courses prévues jusqu’à dimanche soir.
40 : Le nombre d’autos réunies sur le plateau le plus fourni du week-end : celui de l’Asavé Racing 65 et 75.
145,2 : En km/h, la moyenne au tour du meilleur chrono absolu de la journée : 1’43’’754 réalisé par Davide Leone en F3 Classic.
200 : Le nombre de pilotes engagés ce week-end.
2018 : L’année du précédent meeting organisé par HVM Racing sur le circuit Bugatti du Mans.
4185 : En mètres, le développement exact du circuit Bugatti.

LA DECLA

« Nous achevons ce week-end une saison qui, en dépit des conditions, s’est avérée plutôt positive pour nous. 56 pilotes ont pris au moins un départ, soit un potentiel de concurrents qui nous permet de réunir régulièrement de 30 à 40 partants sur nos courses. De plus, finir ici en un lieu si prestigieux, est un vrai plaisir ! Le Mans fait l’unanimité chez nos pilotes » (Christian Odin, organisateur du Trophée Lotus).

L’ACTU DU SAMEDI

Trophée F3 Classic, Trophée Formule Renault Classic, Formule Ford 2000 et Zetec, Formule Opel / Essais qualifs
Le top 5 : 1.D.Leone (Alba AR1), 2.Lunardi (Martini MK42), 3.Gerbout (Martini MK42), 4.Martin (Martini MK39), 5.Caussanel (Brabham BT41).
En deux mots : Le circuit Bugatti du Mans accueille la dernière manche du Trophée F3 et Formule Renault Classic. Pour l’occasion, le plateau héberge également une demi-douzaine de Formule Ford Zetec et quelques Formule Ford 2000 et Formule Opel. En l’absence de Philippe Gache, trahi par sa mécanique lors des essais privés, la séance de qualification de ce samedi se résume rapidement en un duel entre l’Italien Davide Leone et un invité de dernière heure : le pilote « moderne » de LMP3 Dino Lunardi. Ce dernier décroche le meilleur chrono en fin de séance, mais en perd immédiatement le bénéfice pour non-respect de la route de course. Davide Leone récupère ainsi la pole, tandis que Pascal Gerbout et Eric Martin se hissent sur la deuxième ligne de la grille de départ. Un peu plus loin, Jean-Paul Gobba signe le meilleur chrono des Formule Renault devant Jonathan France et Bruno Mottez. Une performance prometteuse, puisqu’il s’agit de sa première expérience dans la catégorie ! Arnaud Dousse l’imite en tête des Formule Ford Zetec.
Trophée Lotus / Essais qualifs
Le top 5 : 1.Delhaye, 2.Cazalot, 3.Beloou, 4.Jacquet, 5.Koenig (tous sur Lotus Seven).
En deux mots : Le Trophée Lotus joue ce week-end sa dernière partition de l’année en présence de 33 de ses pilotes. L’attribution du titre 2020 se décidera dimanche entre Xavier Jacquet et son plus proche poursuivant, Dominique Vulliez. Pour l’heure, dominateur des essais qualifs de bout en bout, Anthony Delhaye s’octroie la meilleure performance de la journée en reléguant Florent Cazalot à 8/10 de seconde. Crédités de temps quasi identiques, le local Nicolas Beloou et Xavier Jacquet s’élanceront demain de la deuxième ligne. Philippe Koenig et Dominique Vulliez suivront juste derrière.
Trophée Formule Ford Kent, Challenge Formula Ford Historic / Essais qualifs
Le top 5 : 1.Beloou (Van Diemen RF90), 2.Horion (Van Diemen RF92), 3.Michel (Van Diemen RF91), 4.Midy/Monteiro (Swift SC89), 5.Métayer (Van Diemen RF90).
En deux mots : Au lendemain de la clôture de leurs compétitions respectives au Val de Vienne, le Trophée Formule Ford Kent et le Challenge Formula Ford Historic se retrouvent dans la Sarthe pour une course commune de fin de saison rassemblant 25 monoplaces (équipées du même moteur Ford Kent) d’avant 1993. A l’issue des 20 minutes de qualifs, les meilleurs chronos sont logiquement à chercher du côté des utilisateurs des plus récentes d’entre elles. Nicolas Beloou, auteur de la pole dans son dernier tour, Geoffroy Horion et Xavier Michel, tous à bord de Van Diemen « post 89 », se partagent ainsi les trois meilleurs chronos. Matthieu Midy/Benjamin Monteiro (Pré 90), Eric Lecluse (Pré 74) et Carly Meskes (Pré 82) se rangent parmi les premiers leaders de leurs catégories respectives.
Asavé Racing 65, Asavé Racing 75 / Essais qualifs
Le top 5 : 1.Tavarès (Chevron B21), 2.Derossi (Elva MK7S), 3.Richelmi/Gache (Porsche 911 3L RSR), 4.Bourdin/Tremblaye (Chevron B16), 5.Beltramelli (TVR 400 Griffith).
En deux mots : Sous l’égide de l’Asavé, ce plateau réunit ce week-end un cocktail incroyablement varié d’une quarantaine de protos, GT et voitures de Tourisme d’avant 1976. Un parterre également enrichi par la venue de plusieurs concurrents du championnat néerlandais NKHGT. La séance d’essais qualificatifs qui leur était dévolue cet après-midi propulse la Chevron B21 de Carlos Tavarès en pole position. Le patron du groupe PSA, également en course en F3 Classic, est rejoint en première ligne par François Derossi et sa superbe Elva MK7S déjà vue à son avantage au Val de Vienne. Jean-Pierre Richelmi et Philippe Gache, associés à bord d’une Porsche 911 RSR construite dans les ateliers de SMG, partageront la deuxième ligne avec la Chevron B16 de François Bourdin et Hervé Tremblaye. Derrière eux, José Beltramelli (TVR 400 Griffth) et Nicolas Chambon (Shelby Cobra) se partagent les deux meilleurs chronos de l’Asavé Racing 65.
Trophée Saloon Car et GT Classic / Essais qualifs
Le top 5 : 1.Louail (Toyota Supra GT2), 2.Grenet (Dodge Viper), 3.Ceron (Chevrolet Monza), 4.Sechaud/Sechaud (Ford Escort RS), 5.Lefebvre (Audi Quattro).
En deux mots : Le Rendez-vous manceau marque la fin de saison du Trophée Saloon Car, qui présente pour l’occasion une affiche de très belle qualité. Leader au classement général avant cette dernière manche, Julien Grenet (Dodge Viper) signe le deuxième meilleur chrono de ces essais à 5/10 de seconde de la magnifique Toyota Supra GT2 de Marc Louail, que l’on n’avait pas encore revu en action cette année. Le redoutable trio de tête est complété par la surpuissante Chevrolet Monza de Gilles Ceron. Quelques habitués du Trophée GT Classic sont également dans la danse, à commencer par Olivier Morihain, crédité du septième meilleur temps au volant de sa Porsche 996.
Youngtimers GTI Cup, Roadster Pro Cup / Course 1
Le top 5 : 1.Hervé (Peugeot 309 GTI), 2.Hawes (VW Golf GTI), 3.Hergault (Mazda MX-5), 4.Manganaro (Mazda MX-5), 5.Castillou (Mazda MX-5).
En deux mots : La seule course de ce samedi rassemble les pilotes de la Youngtimers GTI Cup et de la Roadster Pro Cup. L’une et l’autre sont au Mans pour une ultime épreuve hors championnat, sachant que leur calendrier officiel a pris fin lors de l’Historic Tour du Val de Vienne. En fin de journée, le départ est malheureusement donné en l’absence de Damien Benjamin (Honda Civic), crédité de la pole lors des essais du matin, mais simultanément victime d’une casse moteur. Le Breton Yoann Hervé (Peugeot 309 GTI) et le jeune (16 ans !) Irlandais Cameron Hawes (VW Golf GTI) en profitent pour s’échapper en tête devant le peloton des Mazda MX-5 de la Roadster Pro Cup. Formidablement indécis, leur duel se poursuit jusqu’au dernier tour, la 309 GTI conservant un mince avantage sur la ligne d’arrivée. En solitaire, Steeve Hergault s’impose parmi les Mazda devant Massimo Manganaro et Axel Castillou.

A SUIVRE DIMANCHE

11 courses, de 8h40 à 12h50 et de 13h50 à 17h20.

Courses en live et résultats sur www.hvmracing.fr.
Contact médias : Jacques FURET / presse@hvmracing.fr

Back to Top