Actualités

FFSA
01/11/2020 FFSA

Martins s’impose à Imola, David monte sur son premier podium

Sa 7e victoire de la saison permet à Victor Martins de caracoler en tête de la Formule Renault Eurocup. Hadrien David complète le triomphe de l’Équipe de France FFSA Circuit en décrochant une probante 3e place.

Les Français à l'honneur à Imola © DPPI

Les faits marquants :

  • Victor Martins enregistre sa 10e pole position et sa 7e victoire de l'année
  • Il porte son avance à 33 points au classement général
  • 4e en qualification et 3e en course, Hadrien David obtient ses meilleurs résultats de la saison

 

L'heure de la revanche

Le 8e rendez-vous de la 50e édition de la Formule Renault Eurocup était très attendu par les deux pilotes de l'Équipe de France FFSA Circuit. Victor Martins et Hadrien David avaient en effet une revanche à prendre sur le circuit Enzo e Dino Ferrari. Théâtre du 2e meeting de la saison, en juillet, le circuit d'Imola n'avait pas été clément avec le prétendant au titre et le rookie qui avaient essuyé des contre-performances qui les taraudaient depuis trois mois. Pour l'unique fois de l'année, Victor n'était pas monté sur le podium (deux fois 4e) tandis que son cadet ruminait des qualifications (16e et 18e) décevantes.

Une fois n'est pas coutume, le calendrier 2020 a bégayé ses rendez-vous en offrant la possibilité aux deux Français de revenir sur le lieu de leurs mésaventures. Victor a instantanément remis l'église au milieu du village d'Emilie-Romagne en signant le meilleur temps de l'unique séance d'essais libres. « J'avais encore de la marge et cette séance nous a donc donné confiance ! » explique un Victor soulagé mais rapidement rattrapé par ses démons d'Imola où deux de ses temps étaient annulés en qualifications pour avoir dépassé les limites de la piste. « Je n'avais plus qu'une tentative et je n'avais pas droit à l'erreur. Mais l'auto n'était pas aussi bonne qu'en essais libres et on a commis l'erreur d'être performants trop tôt dans la séance, alors que la piste a continué d'évoluer dans le bon sens » déplore Victor qui a moins progressé que ses adversaires dans les ultimes instants des qualifications et a dû se contenter de la 5e place sur la grille de la première course.

Victor a définitivement pris sa revanche dans la seconde séance qualificative en récoltant sa 10e pole position de la saison, la 21e de sa carrière en Formule Renault Eurocup. « On a tout remis dans l'ordre, tant individuellement que collectivement : l'auto était à nouveau très efficace et je pense que je n'étais pas loin du tour parfait ! » s'enthousiasme Victor.

Hadrien David a quant à lui définitivement dompté le célèbre circuit italien en se classant au 7e rang de la première qualification et en confirmant sa progression par sa meilleure place dans la hiérarchie de la seconde séance déterminant l'ordre de départ de la seconde course (4e). « Ça n'a pas été facile car j'ai mis les roues dans les graviers et j'étais 14e de la séance à cinq minutes de la fin. J'ai dû nettoyer mes pneus et repartir à l'attaque. Je suis très content de ce résultat car, en juillet dernier, j'étais à 1,4 seconde de la pole position et là j'en étais à chaque fois à moins d'une demi-seconde », se réjouit Hadrien.

 

Victor et Hadrien en tandem

La première course n'a pas permis à Victor de remonter dans la hiérarchie d'Imola. Bien que plus rapide que le pilote qui le précédait, le Français a joué la carte de la prudence sur un tracé à l'image de son adversaire, particulièrement réfractaire aux dépassements… « En course, on subit ce qu'on a fait en qualifications. Je me retrouve derrière Colapinto et je sais que le dépasser est très compliqué car il est prêt à aller au clash. J'avais plus à perdre qu'à gagner, alors j'ai pris les points de la 5e place. Perdre 15 points d'un coup sur Caio Collet était dur à encaisser car depuis plusieurs courses nous sommes régulièrement plus rapides mais nous avons creusé notre avance en prenant peu de points à chaque fois », observe Victor qui a vu son avance au classement général fondre comme neige au soleil, de 23 à 8 points.

Hadrien David a suivi son chef de file durant l'intégralité de l'épreuve qu'il a conclue à la 6e place. « Suivre Victor en début d'année était impensable, alors je suis très heureux d'avoir relevé ce challenge », se félicite le benjamin de l'Équipe de France FFSA Circuit.

 

Victoire et double podium FFSA

Dimanche, en lever de rideau du Grand Prix d'Emilie Romagne de Formule 1, Victor et Hadrien ont fait briller les couleurs françaises. Le poleman a résisté aux attaques de son rival au championnat, Caio Collet, pour conserver la tête et a eu un coup de pouce du destin lorsque le Brésilien a subi un coup de boutoir d'un adversaire en perdition au freinage. « Je ne souhaite de malheur à personne, mais l'abandon de Caio est une opportunité de creuser de nouveau l'écart au classement général. Avant son accident, tout était sous contrôle car même s'il tentait de m'intimider, il était toujours à l'extérieur de la trajectoire et je n'avais aucun mal à le tenir en respect », détaille Victor qui, grâce à sa 7e victoire de la saison, porte son avance au classement de la Formule Renault Eurocup à 33 points à quatre courses du terme de la saison.

L'incident qui a frappé Collet a également bénéficié à Hadrien qui a sauté sur l'occasion pour se hisser à la 3e place de la seconde course et signer son premier podium devant le gratin du sport automobile. « Ce podium souligne nos progrès et c'est d'autant plus agréable de l'obtenir devant la F1 », reconnaît Hadrien. « Je n'avais pas le rythme pour suivre Victor, mais j'ai distancé Quinn qui est un des gros bras du championnat. J'espère poursuivre ma progression et être encore plus proche de Victor d'ici la fin de saison ».

Les deux compères de L'Équipe de France FFSA Circuit n'ont pas le temps de savourer leur succès. La pénultième manche de la Formule Renault Eurocup se profile déjà. « Dès lundi matin 8h je serai dans le simulateur pour préparer les courses du week-end prochain à Hockenheim car je ne connais pas ce circuit » révèle Hadrien. « Il y aura peu de roulage avant les qualifications et c'est une configuration que j'aime bien car elle permet de voir quels sont les pilotes qui sortent du lot. Ça m'a bien réussi à Imola, alors j'espère confirmer en Allemagne » conclut Hadrien.

 

Pour Victor, Hockenheim ne doit être qu'une étape comme une autre sur la route du titre. « Tout peut basculer en un éclair, on en a eu la preuve à Imola. Alors, il faut rester concentré et continuer de se battre pour la pole position, puis la victoire. Hockenheim m'avait bien réussi l'année dernière, mais rien n'est écrit à l'avance. J'aime ce circuit et je ferai tout pour l'aimer encore plus dimanche soir prochain ! ».

 

Formule Renault Eurocup

Victor Martins                                     Hadrien David

Course 1                                               Course 1

Position sur la grille : 5e                       Position sur la grille : 7e

Résultat : 5e                                                       Résultat : 6e  

 

Course 2                                               Course 2

Position sur la grille : Pole position       Position sur la grille : 4e  

Résultat : Victoire                                       Résultat : 3e   

 

Championnat                                        Championnat

1er, 282 points                                       10e, 68 points

 

Prochaines courses : 7-8 novembre à Hockenheim.

 

Créée en 2000 pour accompagner les meilleurs espoirs tricolores vers le haut niveau, l'Équipe de France FFSA Circuit a accueilli dans ses rangs plusieurs grands noms du sport automobile national et international : Sébastien Bourdais, Loïc Duval, Romain Grosjean, Jules Bianchi, Jean-Éric Vergne, Pierre Gasly, Anthoine Hubert. Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l'Équipe de France FFSA Circuit 2020 est composée de Giuliano Alesi, Victor Martins, Théo Pourchaire, Hadrien David.

 

Giuliano Alesi – Né le 20/09/1999

Programme Sportif 2020 : Formule 2

Palmarès :

2019 : 20e de Formule 2

2018 : 7e des GP3 Series

2017 : 5e des GP3 Series

2015 : 4e du Championnat de France F4

 

Victor Martins – Né le 16/01/2001

Programme Sportif 2020 : Formule Renault Eurocup

Membre de l'Équipe de France FFSA Karting en 2016

Palmarès :

2019 : Vice-Champion de Formule Renault Eurocup

2018 : 5e de la Formule Renault Eurocup

2017 : Vice-Champion de France F4

2016 : Champion du Monde de Karting OK-Junior

 

Théo Pourchaire – Né le 20/08/2003

Programme Sportif 2020 : Formule 3

Membre de l'Équipe de France FFSA Espoirs Karting en 2017

Palmarès :

2019 : Champion de Formule 4 Allemagne

2018 : Champion Junior de Formule 4 France

 

Hadrien David – Né le 26/02/2004

Programme Sportif 2020 : Formule Renault Eurocup

Membre de l'Équipe de France FFSA Espoirs Karting en 2017

Palmarès :

2019 : Champion de Formule 4 France


Back to Top