Actualités

Montagne
02/09/2020 FFSA

Pléthore de E2-SC et de GTTS en Alsace !

Après avoir débuté la saison 2020 dans le Massif du Sancy à l’occasion de la Course de Côte du Mont-Dore, les animateurs du Championnat de France de la Montagne se retrouvent en Alsace pour disputer deux nouvelles épreuves à Turckheim.

A domicile, Philippe Schmitter tentera une nouvelle fois de se mettre en valeur. © Nicolas Millet

Championnat Sport

La grande nouveauté pour cette saison 2020, c'est la programmation de deux courses – et non plus une seule – sur chacune des épreuves du Championnat de France de la Montagne. Sur le Mont-Dore, où était donné le coup d'envoi de cette saison écourtée, ce nouveau schéma a permis à Geoffrey Schatz de signer deux succès consécutifs en imposant sa Norma M20 FC propulsée par un moteur Oreca.

Le Champion de France en titre, vainqueur l'an dernier en Alsace, a donc de sérieux atouts à faire valoir dans la quête de nouveaux succès qui lui permettrait d'accentuer son avance au Championnat. Mais la lutte pour la victoire sur le tracé menant de Turckheim aux 3 Epis s'annonce particulièrement disputée avec, chose exceptionnelle, pas moins d'une dizaine de concurrents engagés en E2-SC.

On retrouve au départ Sébastien Petit, vainqueur le week-end dernier d'une épreuve en Slovénie, mais qui n'a pas eu l'opportunité de peaufiner les réglages de sa Nova Proto NP-01, tant les conditions météorologiques étaient dantesques. Le fer de lance du Team Petit CroisiEurope aura toutefois à cœur de briller sur les terres de son partenaire.

Turckheim marquera un grand retour, celui du Vice-champion de France en titre, Cyrille Frantz, qui pour l'occasion lancera dans la bataille sa toute nouvelle Osella PA 30. Le pilote d'Ornans, sevré de compétition depuis de nombreux mois, sera sans nul doute plus motivé que jamais.

Pour la toute première apparition de sa Revolt 3P0 en course, Fabien Bourgeon est monté à deux reprises sur le podium lors du Mont-Dore. L'épreuve auvergnate lui aura certainement permis d'affiner les réglages de son nouveau Proto, et Fabien mettra tout en œuvre pour terminer une nouvelle fois sur le podium, plus près encore du vainqueur.

Avant d'évoquer les autres pilotes engagés en E2-SC, tournons-nous vers la classe CN+, dans laquelle figure David Meillon qui, au volant de sa Norma 4 litres, peut lui aussi prétendre au podium.

Pour ce qui est des autres E2-SC présents en Alsace, on retrouve au départ les Norma de Patrik et Alexander Zajelsnik, la Honda LobArt de Marcel Streiner, les Osella de Alexander Hin et de Peter Amann, et dans la petite classe E2-SC/2, la Silver-Car d'Emmanuel Arbant.

Les effectifs ne seront pas aussi étoffés du côté de la classe DE/8 où ne figurent que deux Tatuus Formula Master. Mais leurs pilotes sont aussi jeunes que talentueux puisqu'on y retrouve la Championne de France Cindy Gudet, et le vainqueur du Trophée Lionel Régal récompensant le meilleur jeune à l'issue de la saison 2019, Kevin Petit.

Restons du côté des monoplaces, et plus précisément des Formules 3 avec la présence de Billy Ritchen, seul à disposer d'une Dallara F317 à moteur Racing avec laquelle, sur ses terres, il peut prétendre à un succès dans le Groupe DE.

La lutte est ouverte en ce qui concerne les Formule 3 évoluant en DE/5S, avec la présence d'animateurs du Championnat réputés performants. Ce sera la cas d'Emeline Bréda qui a récemment signé son tout premier succès au scratch sur une épreuve régionale, de Fabien Ponchant qui s'est illustré sur les pentes du Mont-Dore, mais également de Samy Guth, Steeve Gerard, Clément Lebot ou Patrick Cholley. Hors Championnat, on retrouvera des pilotes de la trempe de Ludovic Cholley, Pierre Vian, Jean-Pierre Bouchard ou Daniel Allais.

Dominateur de la classe CN/2 au Mont-Dore, Marc Pernot laisse le volant de la Norma 2 litres à son frère Etienne à l'occasion de Turckheim. Les deux frères étant aussi talentueux l'un que l'autre, il peut légitimement se présenter en favori. Il devra toutefois pour s'imposer venir à bout de Maxime Cotleur et d'Alban Thomas, en lice pour la victoire de classe sur le Championnat. On retrouvera également en Alsace, Olivier Augusto, Frédéric Ehrhardt ou le gentleman driver Martiniquais Alain Nogret.

Quelqu'un sera-t-il en mesure de contester une victoire à Yves Tholy en CM ? Sa prestation sur le Mont-Dore n'a pu que semer le doute dans l'esprit de ses adversaires. Mais gageons que Simon Taponard et Emilien Thomas, au volant de leurs TracKing, auront à cœur de briguer les accessits, tout comme Fabien Borgognon avec son Speed Car GTR.

Il va-y-avoir du sport du côté de la Formule Renault ! S'il veut comme au Mont-Dore signer deux nouveaux succès, Alexandre Bole va devoir cravacher. Face à lui on retrouvera Marc Pernot, Anthony Gueudry, Dorian Ferstler, Mathieu Dufourg… Et un nouveau venu qui, s'il a autant de talent que son grand-père Gérard, que son père Sébastien ou que son oncle Kevin, peut s'avérer un adversaire redoutable. Saluons l'entrée en lice d'Axel Petit… Pour conclure avec les monoplaces, notons la présence de Martial Conte, animateur du Championnat avec sa Dallara engagée en DE/1.

 

Championnat Production

Le plateau en GTTS/4 de cette Course de Côte de Turckheim n'a rien à envier à celui, pourtant exceptionnel, du Groupe E2-SC. Ce sont en effet pas moins de huit concurrents qui seront en lice dans la catégorie d'où devrait sortir le vainqueur en Production.

En tête de liste on retrouve le double vainqueur du Mont-Dore, Pierre Courroye, qui au volant de sa McLaren MP4 12C est un pilote redoutable. Le jeune Franc-Comtois, Champion de France 2017, est en quête d'une nouvelle couronne, et des succès en Alsace le rapprocheraient d'un nouveau titre.

Face à lui on retrouvera les frères Schmitter, fidèles à leur épreuve à domicile. Philippe Schmitter alignera la Renault R.S. 01 avec laquelle il est monté sur le podium au Mont-Dore, alors que Christian Schmitter retrouvera le volant de sa véloce Porsche 997 GT3 R.

Deux fois deuxième au Mont-Dore, Ronald Garcès a par la suite été victime d'une sortie de route sur la Course de Côte de Font Romeu. Son Audi R8 LMS a subi des dommages conséquents, espérons que le pilote natif de l'Aude pourra se présenter au départ.

Au volant d'une Porsche engagée en GT Sport, Paul Reutter a pris pour habitude de faire frémir les GTTS à Turckheim. Pour cette édition 2020, il rejoint la catégorie reine du GTTS en s'installent dans l'habitacle de la Porsche 997 GT2 de Nicolas Werver. Une autre Porsche 997, une GT3 Cup, sera de la partie menée par un pilote de renom, François-Xavier Thievant. On retrouvera également au volant de Porsche Nicolas Miclo et Loïc Cordier.

Engagé cette saison sur le Championnat de France de la Montagne au volant d'une Citroën Saxo F2000, Stéphane Garcia a dû, suite à une sortie de route, changer de monture. Il sera donc au départ de l'épreuve alsacienne avec une Peugeot RCZ engagée en GTTS/2.

Toujours en GTTS, mais dans la petite classe, ce ne sont pas moins de six Mitjet qui s'affronteront. Seront au départ : Jean-Marc Tissot, Jean-Michel Lestienne, Jean-Michel Godet, Enzo Chiocci, Marc Basseres et Gilles Schneider.

En GT Sport, Face à l'Alpine GT4 d'Anthony Dubois, particulièrement en verve sur les pentes du Mont-Dore, on retrouvera à Turckheim la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion. Seront également de la partie, Joël Richard et sa BMW 135 I, Georges Meyer et sa Lotus Exige et Gabriel Lungu avec sa Porsche Cayman.

Du côté du FC, Mathieu Nouet fait figure de favori avec sa Simca Rallye III. Il sera opposé notamment à la Simca d'Arnaud Vermersch, la Renault 5 Turbo de Didier Deniset et la Scora Maxi de David Thorin.

L'expérimenté Francis Dosières n'a pas laissé passer l'occasion d'ajouter deux succès supplémentaires à son imposant palmarès en signant deux victoires en Groupe A sur le Mont-Dore. Il sera à nouveau de la partie en Alsace où la victoire ne pourra pas échapper à une Supercopa, sept Seat Léon monopolisent en effet la classe A/5. Face à Francis Dosières on retrouvera ses adversaires habituels, Antoine Uny et Jérôme Janny, mais également Abel Sahoui, Geoffroy Bouhin, Thomas Lefevre, Alain Perraud et Michel Burgunder.

Le Championnat de France accueille un nouveau venu, ou plutôt un revenant en la personne de Cyril Andrey qui sera au départ au volant d'une Peugeot 308 Cup avec laquelle il animera la classe A/4.

La classe A/3 est bien fournie, et si l'on peut assister à un nouveau duel entre Maxime Dojat et Maxence Passaquet, d'autres Clio pourraient venir se mêler à la lutte. Celles de Jimmy Ermann, du Belge Sébastien Starck, de Gaëtan Petitdemange, de Julien Paget ou d'une féminine, Kat Fischer. Face à ces Clio, on retrouvera la Nissan Almera du Normand Michel Bineau.

Kat Fischer ne sera pas la seule féminine à évoluer en Groupe A, dans la classe A/2 on retrouvera la Peugeot 206 de Cindy Fritsch, et dans la classe A/1, la Peugeot 106 de la Championne de France en titre, Elodie Lafosse.

Les vétérans pourraient bien être les leaders du Groupe F2000 avec la présence de la Peugeot 206 de Jean Turnel, et de la Renault Clio de Christian Boullenger. D'autres Clio seront de la fête, celles de Brice Pierrat, Julien Staat ou Guillaume Ancel.

Dans la classe N/4, Sébastien Lemaire aura à cœur de poursuivre la série de succès enregistrés sur le Mont-Dore. Il sera donc de la partie avec sa BMM M3 et sera une nouvelle fois opposé à la Renault Mégane RS de Pascal Cat.

Trois pilotes engagés cette saison sur le Championnat évoluent dans la classe N/3. Si Christophe Demare et Charly Brosset disposent de Honda Civic Type R, c'est au volant d'une Renault Clio qu'évolue Alexis Laurier. On retrouvera également des Honda Civic qui pourraient venir se mêler à la lutte avec la présence de Jean-Noël Claudepierre et d'Alexandre Neulat.

A noter qu'à l'occasion de cette 64ème édition de la Course de Côte de Turckheim est organisé un Trophée des Nations qui accueille une vingtaine de voiture. Parmi elles, évolueront des bolides tels que la Ferrari F430 de Vincent Lagache, la Lancia Delta S4 de Bruno Ianniello et la Citroën Xsara WRC de Philippe Dewulf.

 

Championnat 2ème Division

Engagé cette année sur le Championnat de France de la Montagne 2ème Division, Sébastien Petit se présente en favori. Au volant de sa Nova Proto NP-01, le pilote du Team Petit CroisiEurope n'est pas habilité à marquer des points, mais peut prétendre à la plus haute marche du podium.

Pour ce qui est de la quête du titre, c'est pour l'heure Maxime Cotleur qui est le mieux placé après avoir engrangé le maximum de points sur la Course de Côte du Mont-Dore. Il aura à cœur de rééditer cette performance en plaçant sa Norma 2 litres au sommet de la hiérarchie.

Derrière, la lutte est engagée entre deux pilotes de Tatuus Formula Master, Cindy Gudet et Kevin Petit, qui comptabilisent le même nombre de points au Championnat à l'issue du premier rendez-vous de la saison. Qui de la Championne de France ou du Meilleur Jeune sera le plus rapide en Alsace ?

Du côté de la Formule 3, la lutte devrait opposer Emeline Bréda, particulièrement en verve ces dernières semaines, et Steeve Gerard dont la motivation sera décuplée alors qu'il évoluera à domicile.

Si Alexandre Bole se présente comme l'un des favoris au sein de la meute des Formule Renault pour ce qui est du Championnat, il peut aborder le week-end sans pression, étant le seul à évoluer sur ce Championnat dans la catégorie.

Ils seront trois à en découdre en CM, Yves Tholy défiant avec son Speed Car GTR les TracKing RC 01 d'Emilien Thomas et de Simon Taponard.

Les concurrents engagés en GTTS devraient tenir le haut du pavé en Production sur cette épreuve comptant pour le Championnat de France de la Montagne 2ème Division. Double vainqueur au Mont-Dore, Pierre Courroye se présente en favori et tentera une nouvelle fois d'imposer sa McLaren MP4 12C face à l'Audi R8 LMS de Ronald Garces, à la Renault R.S.01 de Philippe Schmitter et à la Porsche 997 GT3 R de Christian Schmitter.

Au volant de son Alpine GT4, Anthony Dubois essaiera une nouvelle fois de se mêler à la lutte que vont se livrer les GTTS, et de conforter sa troisième place au Championnat. Stéphane Garcia a délaissé sa Citroën Saxo au profit d'une Peugeot RCZ avec laquelle il tentera d'engranger de précieux points. Dans la petite classe du GTTS, on retrouvera Jean-Marc Tissot et sa Mitjet.

Côté Groupe A, là encore ce sont les Supercopa qui devraient figurer en tête de liste sur les feuilles de classements. C'est un trio qui livrera bataille avec Abel Sahoui, Alain Perraud et Geoffroy Bouhin qui fera là son entrée en lice.

Dans la classe A/3, le duel entamé au Mont-Dore entre deux pilotes de Clio Cup, Maxime Dojat et Alexandre Passaquet, devrait se poursuivre.

Nouveau duel également du côté du Groupe N où Sébastien Lemaire tentera d'imposer sa BMW M3 face à la Renault Mégane R.S de Pascal Cat. En N/3 Charly Brosset est esseulé avec sa Honda Civic Type R, il en sera de même pour Elodie Lafosse qui évolue dans la classe A/1 avec sa Peugeot 106.

 

Championnat VHC

La 41ème Course de Côte de Turckheim – 3 Epis VHC accueille cette année une quarantaine d'engagés pour le coup d'envoi du Championnat. Comme pour leurs homologue en Moderne, les concurrents évoluant en Véhicules Historiques de Compétition prendront part à deux épreuves bien distinctes ce week-end, une course le samedi l'autre le dimanche.

Le vainqueur est certainement à chercher du côté du Groupe 8/9 dans lequel on retrouve le quintuple Champion de France, Jean-Marc Debeaune. Face à la Van Diemen RF 82 du pilote lyonnais, les Martini seront à l'honneur avec la présence de Sébastien Brisard, Roger-Serge Toupence, Michel Ritzenthaler, Jean-François Taponard, Gilles Cursoux. Le plateau est complété par Jacky Bonnot et son Axone 1600 FL.

Pas de combat à l'horizon en ce qui concerne le Groupe 6/7 où l'on retrouve uniquement la Marcadier JF 01 de Pascal Ferretti. En revanche le Groupe 5 sera lui nettement plus disputé avec la présence de Jean-Marie Almeras (Porsche 935), de Gabriel Lejeune (Jidé Original), de Jean-Marc Tissot (Marcadier Barzoï) et de René Michon (Ford GT 40).

Une confrontation Franco-Italienne est à attendre du côté du Groupe 4 où les Porsche des pilotes transalpins Giorgio Tessore et de Guido De Rege seront confrontées à celle de Roger Guelpa, à l'Alpine A110 de Jean-Marie Brisard, et à la Renault 5 Turbo de Jean-Baptiste Lavaux.

Le Groupe 3 donnera lieu à un duel entre Porsche avec en lice Frédéric Henneton et Francis Kienert.

Le Groupe 2 retient l'attention avec un plateau comptant une quinzaine de voitures, parmi lesquelles la Volkswagen Scirocco de la multiple Championne de France Viviane Bonnardel. Elle sera opposée aux Volvo de Daniel Louis et de Pierre Nowaczyk, à la Renault 5 Alpine de Pierre Joly. Le Luxembourgeois Jean-Claude Lang aligne sa Fiat Abarth 850, l'Allemand Thomas Poppe sa Mercedes 500 SLC et Philippe Vernay sa Fiat Cortina Lotus. Les BMW 323 constituent l'essentiel du plateau avec les engagements de Christian Riehl, Charly Cauchois, Eddy Antoine, Nicolas Uttewiller, Anthony Rolais et Eric Wassermann.

Du côté du Groupe 1, face à l'imposante Chrysler Hemicuda de Jean Debaude on retrouve les Porsche de Jean-Luc Baudin et Geoffrey Godie ainsi que la BMW 2002 de l'Allemande Ute Jene.

En Groupe A, Jean-Yves Pierrel (BMW 323) sera opposé à la Volkswagen Golf de Sophie Pourcelot, alors que le Champion en titre en Groupe N, Jean-Claude Gaillard, devra exploiter pleinement sa Renault 5 GT Turbo pour devancer la Ford Sierra Cosworth de Nicolas Riehl et la BMW M3 de Luc Stockli.

 

TURCKHEIM

3ème et 4ème courses du Championnat de France 2020, les 5 et 6 septembre, à 7 km de Colmar (Haut-Rhin)

64ème édition, 41ème édition VHC, organisée par l'ASA Alsace

Longueur : 5.950 mètres – Dénivellation : 370 mètres - Pente moyenne : 6,22 %

 

Podiums 2019 :

Sport : 1. G. Schatz (Norma M20 FC) – 2. D. Chamberod (Norma M20 FC) – K. Durot (Norma M20 FC)

Production : 1. Y. Poinsignon (BMW M3 GTR) – 2. C. Schmitter (Porsche 997 GT3R) – 3. N. Werver (Porsche 997 GT2)

 

Record : 2'20''703 par Geoffrey Schatz en 2019

 

Déroulement : Vendredi 5 septembre – Vérifications administratives et techniques

Samedi 6 septembre - Essais Chronométrés, suivis de la 1ère course (2 montées)

Dimanche 7 septembre - Essais Chronométrés, suivis de la 2ème course (2 montées)

 

Contact : Franck MADER

Tel : 06.72.96.08.42

Coordonnées :

ASA ALSACE - 10, rue de Waldkirch - 67600 SELESTAT

Tél : 03.88.74.76.16

Site web : www.asa-alsace.fr/

E-mail : president@asa-alsace.fr

 

Contact Paddock : Jean-Jacques SICHLER

Tel : 06.20.66.53.35

E-mail : turckheim@asa-alsace.fr

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 -

www.cfm-challenge.com

 

Back to Top