Actualités

Montagne
06/09/2020 FFSA

Schatz, Petit, Courroye… Les trois vainqueurs du dimanche

A Turckheim, la course initialement prévue samedi s’est terminée dimanche et a vu la victoire de Geoffrey Schatz. Celles de Samedi permettent à Sébastien Petit de s’imposer en sport et Pierre Courroye en Production.

Sébastien Petit remporte son premier succès français au volant de sa Nova Proto NP-01. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Course 3

Les interruptions qui ont émaillé la journée de samedi avaient contraint les organisateurs de la 64ème Course de Côte de Turckheim – 3 Epis à interrompre les débats et à les reporter à ce dimanche matin.

Lors de cette seconde montée de course, de nombreux pilotes ont eu l'occasion d'améliorer leurs chronos, ce qui ne fut pas le cas de Geoffrey Schatz. Cela ne change en rien le dénouement de cette première course, puisqu'en ayant réalisé sa meilleure performance samedi matin, le Bourguignon s'adjuge un nouveau succès, le troisième de la saison après ses deux victoires obtenues au Mont-Dore.

En proie à des problèmes de sélecteur de vitesses sur sa Nova Proto NP-01, Sébastien Petit n'avait pas rejoint le terme de la première montée de course. C'est donc le chrono réalisé ce dimanche matin qui lui permet d'accrocher la deuxième place.

On retrouve sur le podium de cette première course de Turckheim les pilotes qui s'étaient mis en valeur sur le Mont-Dore, puisque Fabien Bourgeon place sa Revolt 3P0 au troisième rang.

Quatrième, David Meillon insère sa Norma 4 litres devant deux autres E2-SC, la Norma M20 FC de Patrik Zajelsnik et l'Osella PA 30T de Cyrille Frantz qui fait là, sa première course au volant de sa nouvelle monture.

Du côté du CN/2, Etienne Pernot prend la relève de son frère vainqueur au Mont-Dore en s'imposant du côté des Protos 2 Litres. Il devance dans la catégorie trois autres Norma aux volants desquelles évoluent Maxime Cotleur, Alban Thomas et Olivier Augusto.

Huitième au scratch, Kevin Petit termine cette première course en leader du Groupe DE. Dans sa classe, il devance Cindy Gudet, première féminine de ce classement Sport. Dans le Groupe, Kevin prend l'ascendant sur la Dallara F317 de Billy Ritchen, vainqueur de la classe DE/5R.

Restons avec les F3 et la classe DE/5S où s'impose Steeve Gerard, particulièrement véloce sur ses terres. Il devance de 337 millièmes Fabien Ponchant. Suivent Daniel Allais, Samuel Guth, Patrick Cholley, Emeline Bréda et Clément Lebot.

Une nouvelle fois, Yves Tholy a dominé le CM de la tête et des épaules. Il place son Speed Car devant les TracKing RC01 de Simon Taponard et Emilien Thomas. Au quatrième rang on retrouve le Speed Car de Florian Serralta et celui de Fabien Borgognon.

La victoire en Formule Renault revient à Alexandre Bole qui devance Marc Pernot, Axel Petit qui dispute là sa toute première course et Dorian Ferstler.

 

Course 4

Une nouvelle fois, c'est Geoffrey Schatz qui était attendu comme le favori de cette quatrième course. Mais le Champion de France en titre endommageait sa Norma M20 FC lors de la première montée de course, et occasionnait des dégâts qui lui interdisaient de poursuivre les débats.

C'est alors Sébastien Petit qui s'emparait des commandes de la course en devançant Fabien Bourgeon. Lors de la seconde montée, le fer de lance du Team Petit CroisiEurope était devancé par la Revolt 3P0 du pilote de l'Ain. Mais la performance réalisée précédemment permettait à Sébastien Petit d'offrir un premier succès dans l'hexagone à sa Nova Proto NP-01. Troisième la veille, Fabien Bourgeon accroche la deuxième place à 3''132 du vainqueur.

Pour son retour à la compétition au volant d'une nouvelle Osella PA 30T, Cyrille Frantz renoue avec le podium après avoir fait évoluer sa monture, et par la même occasion ses chronos tout au long du week-end.

David Meillon, quatrième, place sa Norma à moteur 4 litres à seulement 1''5 du podium, et s'impose au sein du Groupe CN. Il devance à Turckheim la Norma E2-SC du Slovène Patrik Zajelsnik.

Septième, Etienne Pernot remporte de haute lutte la victoire du côté des Proto 2 litres, où il place sa Norma devant celles de Maxime Cotleur, Alban Thomas et Olivier Augusto. Par la même occasion, Etienne Pernot termine meilleur jeune de ce classement Sport.

C'est au huitième rang que l'on retrouve le vainqueur du Groupe DE, Kevin Petit, qui comme la veille devance, au volant de sa Tatuus Formula Master, la Dallara F317 de Billy Ritchen. Deuxième de la classe DE/8, Cindy Gudet termine première féminine de ce classement Sport.

Sur ses terres, Steeve Gerard s'impose du côté des F3 à moteur de série. Il devance au final, Fabien Ponchant, Ludovic Cholley, Daniel Allais, Samuel Guth, Patrick Cholley, Emeline Bréda et Clément Lebot.

Pour Yves Tholy, cette seconde confrontation alsacienne est synonyme de nouvelle domination en CM où il impose son Silver Car devant les TracKing d'Emilien Thomas et de Simon Taponard.

Alexandre Bole remporte la classe DE/7 dans laquelle évolue les Formule Renault, en devançant Marc Pernot et Axel Petit, auteur d'une très belle première prestation. Dorian Ferstler se classe quatrième devant Matthieu Dufourg.

 

Championnat Production

En quatre courses Pierre Courroye signe quatre succès consécutifs puisqu'après s'être imposé sur les deux courses inscrites au programme du Mont-Dore, il récidive ce week-end en Alsace en remportant les deux courses alsaciennes organisées à Turckheim.

Lors de la seconde montée de course c'est Ronald Garcès qui était le plus rapide avec son Audi R8 LMS, mais en ayant signé un nouveau record en 2'45''141 lors de la première montée de course, Pierre Courroye avait pris l'ascendant… Au final, pour 2''3, Pierre Courroye impose sa McLaren MP4 12C devant Ronald Garcès et Paul Reutter qui a rapidement prise la mesure de la Porsche 997 GT3, confiée par Nicolas Werver, pour se hisser sur le podium.

A la quatrième place du scratch et du GTTS/4, on retrouve une autre Porsche, la 991 GT3 Cup que mène François-Xavier Thievant.

Cinquième au scratch, Francis Dosières poursuit sa série de victoire entamée au Mont-Dore en plaçant sa Seat Léon Supercopa MK3 en tête du Groupe A devant la Supercopa MK2 d'Antoine Uny. Comme la veille, le podium du Groupe A est complété par le vainqueur de la classe A/4, Cyril Andrey qui faisait là son retour en Course de Côte au volant d'une Peugeot 308 Cup.

A la sixième place on retrouve le vainqueur du GT Sport, Anthony Dubois dont l'Alpine GT4 devance la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion qui, comme la veille, ferme la porte du top 10.

Mathieu Nouet, dont la Simca Rallye III figure à la huitième place du scratch, s'impose largement dans la Groupe FC devant la Fiat X1/9 d'Antoine Cordonnier et la Scora Maxi de Jean-Claude Thirault.

Sébastien Lemaire a pris sa revanche de la veille, sa BMW M3 devance en effet la Renault Mégane R.S de Pascal Cat. Au volant d'une M3, Christophe Terser complète le podium de ce Groupe N.

Pas de réelle surprise du côté du Groupe F2000 où Christian Boullenger n'a pas loupé ce rendez-vous et s'offre, avec sa Renault Clio, un nouvelle victoire. Il devance la Peugeot 106 de Joseph Carlesso et la Renault Clio de Guillaume Ancel.

C'est Gaëtan Petitdemange qui sort vainqueur de la confrontation dans la classe A/3 où les Clio trustent les premiers rangs. A sa suite on retrouve en effet Maxence Passaquet, Julien Paget et Maxime Dojat, meilleur jeune de ce classement Production.

Une casse de boîte de vitesse a contraint Christophe Demare à l’abandon, laissant de ce fait deux autres Honda Civic Type R se disputer la victoire dans la classe N/3. Au final, ce dimanche, Charly Brosset a pris le dessus sur Jean-Noël Claudepierre avant d’être mis hors course suite à son absence au parc. Jean-Noël Claudepierre s’impose donc devant Alexis Laurier (Renault Clio).

Si Stéphane Garcia signe un succès en GTTS/2 avec sa Peugeot RCZ, la lutte en GTTS/1 a fait des victimes. Ce matin, Jean-Michel Godet a passablement endommagé sa Mitjet en sortant de la route. Un accident qui l'a obligé à faire soigner une blessure à la main. Sur la seconde montée de course, Jean-Marc Tissot a heurté la chicane et perd un temps précieux. Mais sa performance de la matinée lui permet de remporter la classe GTTS/1 devant Enzo Chiocci et Jean-Michel Lestienne.

En plus de la classe A/1, Elodie Lafosse remporte avec sa Peugeot 106 une nouvelle Coupe des Dames en Production.

 

Championnat 2ème Division

Les frères Petit se mettent en valeur sur cette manche du Championnat de France 2ème Division. Car si Sébastien remporte la victoire, en se classant deuxième Kevin engrange le maximum de points.

Le podium est complété par Maxime Cotleur, premier du CN/2. Quatrième, Steeve Gerard termine en tête des F3 devant Emeline Bréda. Mais la Coupe des Dames revient là encore à Cindy Gudet, cinquième du classement de cette épreuve de 2ème Division.

Sébastien Godot place sa Dallara au sixième rang, Yves Tholy (8ème) remporte le CM devant Simon Taponard, qui ferme la porte du top 10. Devant lui, on retrouve la Formule Renault d'Alexandre Bole, vainqueur de la classe DE/7.

Comme au Mont-Dore, Pierre Courroye réalise le doublé en remportant cette épreuve inscrite au Championnat de France de la Montagne 2ème Division Production. Il place sa McLaren MP4 12C devant l'Audi R8 LMS de Ronald Garcès. Sur la troisième marche du podium on retrouve Anthony Dubois (Alpine GT4).

Quatrième, Sébastien Lemaire remporte le Groupe N en plaçant sa BMW M3 devant la

Renault Mégane R.S de Pascal Cat. Cinquième, Geoffroy Bouhin signe un succès en Groupe A en devançant deux autres Supercopa, celle d'Abel Sahoui et celle d'Alain Perraud.

Jean-Marc Tissot signe une succès en GTTS/1 alors que Maxence Passaquet impose sa Clio en A/3 devant celle de Maxime Dojat.

 

Championnat VHC

C’est sous un ciel couvert et des températures automnales que s’est déroulée ce dimanche la seconde course inscrite au programme de la Course de Côte de Turckheim dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition.

Le tracé alsacien n’a pas épargné les mécaniques, plusieurs pilotes manque en effet à l’appel à l’heure de faire le bilan de cette seconde journée. Parmi eux on compte la Ford GT 40 de René Michon, et les BMW de Nicolas Uttewiller et de Eric Wassermann.

Pour ce qui est du meilleur chrono du jour, il est une nouvelle fois à rechercher au sein du Groupe 8/9 où Sébastien Brisard impose sa Martini MK 25. Des Martini qui sont à la fête puisque dans le sillage de Brisard, on retrouve celle de Gilles Cursoux et celle de Jean-François Taponard. Jean-Marc Debeaune place sa Van Diemen au quatrième rang devant l’Axone de Jacky Bonnot, et les Martini de Michel Ritzenthaler et Roger-Serge Toupence.

Comme la veille, Pascal Ferretti est venu intercaler sa Marcadier JF 01, seule animatrice du Groupe 6/7, au sein de la meute des monoplaces évoluant dans le Groupe 8/9.

Au sein du Groupe 5, Jean-Marie Almeras offre une nouvelle victoire à sa Porsche 935 en devançant la Marcadier Barzoï d’André Tissot et la Jidé Original de Gabriel Lejeune.

Ce sont une nouvelle fois les Porsche qui ont joué les premiers rôles dans le Groupe 4 où l’Italien Giorgio Tessore impose sa 911 devant celle de Geoffrey Godie et de son compatriote Guido De Rege. On retrouve l’Alpine de Jean-Marie Brisard au quatrième rang, il devance la Porsche 911 de Roger Guelpa qui a malheureusement été victime d’une sortie de route lors de la seconde montée de course.

C’est encore une Porsche qui s’illustre en Groupe 3, celle de Francis Kienert. Mais il faut noter que le Luxembourgeois évolue seul dans ce Groupe 3.

Le Groupe 2 s’inscrit au palmarès d’Eddy Antoine dont la BMW 323 devance celle de Charly Cauchois. Au volant de sa Mercedes 500 SLC, l’Allemand Thomas Poppe complète le podium.

La confrontation qui opposait l’Allemande Ute Jene à Jean Debaude a tourné en faveur de la pilote de la BMW 2002 TI qui devance l’imposante Chrysler Hemicuda.

Esseulée dans le Groupe A J2, Sophie Pourcelot (Volkswagen Golf) s’offre un succès, toute comme Jean-Yves Pierrel avec sa BMW 323 I en Groupe A J1 et Nicolas Riehl, lui aussi seul ce dimanche en Groupe N avec sa Ford Escort Cosworth.

 

TURCKHEIM

4ème course du Championnat de France 2020, les 5 et 6 septembre, à 7 km de Colmar (Haut-Rhin)

64ème édition, 41ème édition VHC, organisée par l'ASA Alsace

Longueur : 5.950 mètres – Dénivellation : 370 mètres - Pente moyenne : 6,22 %

 

Classement Sport :

1. S. Petit (Nova NP01) en 2'23''365 – 2. Fabien Bourgeon (Revolt 3P0) à 3''132 – 3. C. Frantz (Osella PA 30T) à 4''835 – 4. D. Meillon (Norma M20 FC) à 6''401 – 5. P. Zajelsnik (Norma M20 FC) à 7''470 – 6. A. Hin (Osella PA 30) à 12''212 – 7.E. Pernot (Norma M20 FC) à 12''709 – 8. K. Petit (Tatuus Formula Master) à 13''183 – 9. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 15''260 – 10 B. Ritchen (Dallara F317) à 15''390.

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4 12C ) en 2'45''141 – 2. R. Garcès (Audi R8 LMS) à 2''316 – 3. P. Reutter (Porsche 997 GT2) à 6''35 – 4. FX. Thievant (Porsche 991 GT3 Cup) à 12''811 – 5. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 13''639 – 6. A. Dubois (Alpine GT4) à 15''071 – 7. A. Uny (Seat Léon Supercopa Mk2) à 15''839 – 8. M. Nouet (Simca Rallye III) à 20''768 – 9. C. Andrey (Peugeot 308 Cup) à 20''978 – 10. P. Marion (Porsche 997 GT2) à 25''567.

 

Prochaine épreuve :

 

BAGNOLS-SABRAN

5ème et 6ème courses du Championnat de France 2020, les 3 & 4 octobre, à 10 km de Bagnols-sur-Cèze (Gard)

50ème édition, 23ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône-Cèze.

Longueur : 3100 mètres - Dénivellation : 120 m - Pente moyenne : 3,9%

 

Déroulement : Vendredi 2 octobre – Vérifications administratives et techniques

Samedi 3 octobre - Essais Chronométrés, suivis de la 1ère course (2 montées)

Dimanche 4 octobre - Essais Chronométrés, suivis de la 2ème course (2 montées)

 

Contacts : Régis Court

ASA Rhône-Cèze– Hameau de Cadignac – 30200 Sabran.

Tel : 06 64 16 50 50

Site web : www.bagnols-sabran.com

E-mail : sabran.organisation@wanadoo.fr

Paddock : Michel Imbert

Tél : 06.75.21.69.38

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

 

Renseignements et résultats sur www.ffsa.org - www.bagnols-sabran.com et www.cfm-challenge.com

 

 

Back to Top