Actualités

Karting
03/10/2021 FFSA

 FFSA Karting : Trois champions après la tempête

Le meeting de Lohéac a dû être interrompu samedi après-midi à cause d’une météo exécrable. Dimanche, le temps est redevenu correct pour les phases finales : Jules Avril, Matthéo Dauvergne et Pacôme Weisenburger ont pu être couronnés après la tempête.

Weisenburger, le nouveau Champion de France Nationale entre Broggio et Lacreuse sur le podium de Lohéac.  © KSP

La pluie n’est habituellement pas de nature à effrayer les habitants de la Bretagne. Pourtant, samedi après-midi, les précipitations ont atteint une telle intensité qu’il a été sage de suspendre le déroulement de l’épreuve. Cette décision peu courante n’a pas réellement impacté les Championnats de France Minime, Cadet et Nationale puisque les dernières manches qualificatives ont pu être disputées dimanche matin, une fois le calme revenu dans le ciel de Lohéac au prix de la suppression des warm-up.

Les leaders des classements après la première épreuve n’ont pas été en mesure de concrétiser sur le circuit breton humide à détrempé samedi, ni sur l’asphalte retrouvant progressivement son adhérence dimanche. D’autres ont pu prouver leur valeur dans ces conditions variables et progresser significativement dans les championnats. Honneur aux nouveaux Champions de France 2021  Jules Avril en Minime, Matthéo Dauvergne en Cadet et Pacôme Weisenburger en Nationale.

Minime : Fagot s’impose, Avril est titré
Leader en arrivant à Lohéac, Thomas Pradier (Kosmic/Iame) avait commencé par décrocher la pole position et remporter la 1re manche. Moins à l’aise dimanche matin, il terminait néanmoins 6e de la préfinale et remontait 4e en finale. Il perdait cependant toute chance de bien figurer en omettant de se soumettre à la pesée. Walter Schulz (Exprit/Iame) se révélait très compétitif en tête des manches et de la préfinale,  mais échouait au pied du podium final ce qui ne l’empêchait pas de remonter dans le top 3 du championnat. Stan Fagot (Exprit/Iame) réalisait la plus belle prestation en pointait 3e des chronos, des manches et de la préfinale avant de s’imposer au terme de nombreuses batailles lors de la finale. Il se hissait ainsi en 2e position au championnat. Jules Avril (Tony Kart/Iame) se maintenait aux avant-postes pendant tout le week-end et décrochait une belle 2e place en finale qui lui permettait de faire la différence et de remporter le titre. Zack Zhu (Respeed/Iame) faisait parler de lui, en bien, avec sa 2e place en préfinale puis sa 6e position finale devant Luka Scelles (Sodi/Iame) 5e du classement.

Classement final du Championnat de France Minime
1- Jules Avril – 82 points
2- Stan Fagot – 68 points
3- Walter Schulz – 66 points
4- Thomas Pradier – 62 points
5- Luka Scelles – 48 points

Cadet : La victoire pour Martiniello, le championnat pour Dauvergne
Tom Langlois (Sodi/Rotax) avait d’abord réalisé la pole position, puis remporté deux manches, mais son abandon lors de la 1re l’avait retardé. Matthéo Dauvergne (Alpha/Rotax) reprenait l’avantage à l’issue des manches, suivi par Sacha Bouder (Sodi/Rotax) et Martin Lacquemanne (Praga/Rotax). Elouan Bienaimé (DR/Rotax) obtenait une belle victoire en préfinale devant Hugo Martiniello (Praga/Rotax). Le duel se poursuivait de manière intense lors de la finale et Martinielle parvenait cette fois à s’imposer face à Bienaimé. Pendant ce temps, Dauvergne restait aux avant-postes et assurait la 3e place sur le podium de la course ce qui lui valait d’être couronné Champion de France avec 5 points d’avance sur Paul Grisel (Alpha/Rotax), 4e de la finale. Martiniello remontait au 3e rang du classement devant Bienaimé et Tom Spirgel (Birel ART/Rotax) qui avait pris l’avantage sur Langlois.

Classement final du Championnat de France Cadet
1- Matthéo Dauvergne – 81 points
2- Paul Grisel – 76 points
3- Hugo Martiniello – 63 points
4- Elouan Bienaimé – 51 points
5- Tom Spirgel – 50 points

Nationale : Weisenburger rafle la mise
Trois pilotes ont tenu la vedette en début de meeting. Paul Alberto (Tony Kart/Rotax) a d’abord occupé la 1re place des chronos avant de gagner les trois manches qualificatives. Ses poursuivants directs passaient à l’offensive lors de la préfinale : Téo Blin (Tony Kart/Rotax) la remportait devant Antoine Broggio (KR/Rotax). On les retrouvait de nouveau à la lutte pendant la finale, s’attaquant et se dépassant sans cesse. Pendant ce temps, Pacôme Weisenburger (Kosmic/Rotax) remontait depuis sa 8e position en début de course. Auteur de plusieurs meilleurs tours, il progressait d’abord en 4e position à 3,5’’ du trio de tête. Il passait près de 10 tours à réduire cet écart important pendant que les trois premiers s’affrontaient. Weisenburger revenait 3e avant de profiter d’une passe d’armes en Blin et Broggio pour s’emparer de la 1re position à trois tours de l’arrivée avec une avance confortable. Vainqueur de la finale, il s’adjugeait également le titre face à Broggio. Ses autres rivaux au championnat n’avaient pas obtenu les résultats escomptés, notamment en qualification. Enzo Lacreuse (Redspeed/Rotax) remontait 6e avec le meilleur temps en finale, tandis que Louis Iglesias (Exprit/Rotax) jouait de malchance en préfinale et ne pouvait faire mieux que 13e en finale.

Classement final du Championnat de France Nationale
1- Pacôme Weisenburger – 79 points
2- Antoine Broggio – 68 points
3- Enzo Lacreuse – 58 points
4- Téo Blin – 57 points
5- Louis Iglesias – 52 points

Back to Top