Actualités

Montagne
10/10/2021 FFSA

Coupe des Nations pour la France, podium pour Schatz

Comme il l’avait fait à Gubbio en 2018, Christian Merli remporte cette année au Portugal les FIA Hill Climb Masters. Mais l’on retiendra que Geoffrey Schatz accroche la 2ème place, et que l’équipe de France quitte Braga avec la Coupe des Nations

L'équipe de France remporte la Coupe des Nations sur les FIA Hill Climb Masters. © Nicolas Millet

Ce dimanche matin, ce sont les concurrents de la Catégorie 2 qui reprenaient les premiers la piste pour la troisième montée d’essais qui avait été interrompue samedi soir à cause de l’heure tardive. La conclusion de ces essais n’allait rien changer à la hiérarchie de la veille, puisque c’est Geoffrey Schatz qui pointait aux commandes devant les Italiens Christian Merli et Simone.

Sur la première montée de Course, Geoffrey Schatz sera une nouvelle fois le plus rapide, et imposait sa Nova Proto NP01 devant l’Osella FA30 de Christian Merli et la Norma M20 FC de Simone Faggioli. Une première montée sur laquelle Cyrille Frantz était victime d’une touchette, heureusement sans gravité pour le Franc-Comtois.

La deuxième montée verra Christian Merli prendre l’avantage en devançant cette fois Geoffrey Schatz et son compatriote Simone Faggioli. Et si le triple Champion de France était le plus rapide sur l’ultime ascension, il ne parvenait pas à améliorer la performance signée auparavant par le pilote italien. Christian Merli remporte donc cette 4ème édition des FIA Hill Climb Masters, après s’être imposé chez lui, en 2018, sur la précédente édition disputée à Gubbio. Geoffrey Schatz accroche une excellente deuxième place, et c’est une autre star italienne de la discipline qui complète le podium en la personne de Simone Faggioli.

Quatrième, le Britannique Alex Summers place sa DJ Firestorm devant la Gould GR59 de son compatriote Wallace Menzies. Au sixième rang on retrouve la Norma M20 FC du Tchèque Petr Trnka qui devance Fabien Bourgeon dont la Revolt 3P0 faisait là sa toute première sortie en dehors de nos frontières. La huitième place est occupée par la Nova NP01 de l’Espagnol Joseba Iraola qui devance l’Osella FA30 du transalpin Domenico Cubeda alors que Sébastien Petit ferme la porte du top 10 avec sa Nova NP01.

 

Catégorie 2 : Merli et Faggioli au rendez-vous

Les multiples champions d’Europe italiens étaient attendus pour un duel dans cette catégorie 2. Ils n’ont pas loupé le rendez-vous et ont signé des performances très proches l’un de l’autre. Il fallait un vainqueur, et c’est Christian Merli qui impose au final son Osella FA30, six dixièmes devant la Norma M20 FC de Simone Faggioli.

Le Tchèque Petr Trnka place sa Norma M20 FC au troisième rang alors que Fabien Bourgeon loupe le podium de 182 millièmes. Mais la performance est notable et le pilote concepteur a fait forte impression sur ce rendez-vous international… Sébastien Petit termine au septième rang de cette Catégorie 2, alors que l’on retrouve Baptiste Tognet-Bruchet au 24ème rang, Meilleur Jeune de cette Catégorie 2.

Catégorie 4 : Médaille d’Or pour Geoffrey Schatz

C’est à un duel Franco-Britannique auquel il nous a été donné d’assister dans cette Catégorie 4. Les neuf premières places sont en effet monopolisées par des pilotes tricolores et des concurrents d’Outre-Manche. Le grand vainqueur de la catégorie n’est autre que notre triple Champion de France, Geoffrey Schatz, qui impose sa Nova NP01.

A sa suite, on retrouve les Britanniques Alex Summers et Wallace Menzies. Le premier nommé évoluant au volant d’une DJ Firestorm, son compatriote au volant d’une Gould GR59. Cyrille Frantz place son Osella PA30 aux portes du podium et devance l’OMS 28 du Britannique Trevor Willis. La sixième place est occupée par la Norma M20 FC de Kevin Petit qui précède les Gould GR59 de David Warburton et de Paul Haimes. Maxime Cotleur pointe le museau de sa Norma M20 FC 2 litres au neuvième rang, et ce n’est ni un Français ni un Britannique qui complète le top 10, mais un Maltais, Kurt Camilleri et sa Radical Pro Sport Evo. Yves Tholy place pour sa part son Speed Car au 15ème rang.

 

Catégorie 1 : Les Polonais sur-vitaminés

Il n’était apparemment pas possible de battre les pilotes Polonais et leur Mitsubishi Lancer sur-vitaminées. Ils ont phagocyté les premières places de cette Catégorie 1 avec en tête Szymon Lukaszczyk qui devance Michal Ratajczyk, Daniel Stawiarski et ’’Dubai’’, quatre Polonais aux quatre premières places. Ronnie Bratschi, victime d’une touchette sur la deuxième montée n’était pas au départ de l’ultime ascension et doit se contenter de la cinquième place.

Au sixième rang on retrouve la Porsche 997 GT2 de Nicolas Werver qui devance l’impressionnante Picchio AR 4C de l’Italien Alessandro Gabrielli, et l’Audi R8 LMS Ultra du Champion de France Production 2021, Ronald Garcès.

Il faut remonter au 34ème rang pour retrouver la Peugeot 308 Cup de Stéphane Garcia, troisième du Groupe 4 de cette Catégorie 1. Changement de pays ne veut pas dire changement de duel, et Stéphane Garcia ne s’est pas privé de livrer bataille à son adversaire habituel, Jean-Pierre Pope, que l’on retrouve au 38ème rang de la catégorie. Avec sa Citroën C2, Aurore Dodille termine au 56ème rang.

 

Catégorie 3 : Podium pour Sarah Bernard-Louvet

Au volant de sa surpuissante Mercedes-Benz SLK 340 le Suisse Reto Meisel a dominé les débats de la tête et des épaules dans cette Catégorie 3. C’est un pilote Britannique, Damien Bradley que l’on retrouve au deuxième rang et qui avec sa Subaru Legacy devance Sarah Bernard-Louvet. Avec sa Seat Léon Supercopa MK3, Sarah réalise une nouvelle fois une performance de tout premier ordre puisqu’en plus de la médaille de bronze elle termine première féminine de la catégorie… Pascal Cat place sa Renault Mégane R.S au 15ème rang, alors que l’on retrouve la Peugeot 106 XSI de Elodie Lafosse à la 23ème position.

 

Coupe des Nations : Les Français au sommet

Quatrième à Eschdorf lors de la première édition des FIA Hill Climb Masters en 2014, cinquième deux ans après en République Tchèque, l’équipe de France avait une nouvelle fois terminé au pied du podium à Gubbio. L’objectif était donc, selon les dires du Capitaine Jean-Marc Roger, d’aller chercher au minimum un podium. Et quel podium !

C’est en effet sur la plus haute marche que l’on retrouve l’équipe de France composée de Ronald Garcès, Fabien Bourgeon, Kevin Petit et Geoffrey Schatz. Classés au plus petit écart sur leur deux meilleures montées, c’est dans cet ordre que nos Français se sont illustrés pour remporter cette Coupe des Nations sur ces FIA Hill Climb Masters.

La France devance l’équipe de Slovaquie composée de Tomas Ondrej, Mojmir Cambal, Miroslav Sutlak et Martin Juhas. Sur la troisième marche du podium on retrouve l’équipe Belge au sein de laquelle évoluaient Bruno Cazzoli, Loïc Cordier, Didier Boemer et Sébastien Starck.

Les Luxembourgeois se classent au quatrième rang devant les Espagnols, les Suisses, les Italiens, les Portugais, les Britanniques et les Irlandais que l’on retrouve à la 10ème place de cette Coupe des Nations.

Back to Top