Actualités

FFSA
19/04/2021 FFSA

David ouvre sa saison 2021 par un podium

À Imola, en lever de rideau de la F1, Hadrien David est entré dans l’histoire du nouveau Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine en devenant l’un des premiers pilotes à grimper sur le podium. Isack Hadjar est 2e au classement des rookies.

Rapide et constant aux avant-postes, Hadrien est récompensé par deux Top 4 à Imola © DR

Les faits marquants :

  • Grâce à deux top 4, Hadrien David occupe la 4e place du classement général.
  • En lutte pour la pole position, Hadrien a également signé le meilleur tour en course.
  • Isack Hadjar s'est illustré en étant le meilleur rookie de la première course.

 

Rendez-vous avec l'histoire

Les pilotes de l'Équipe de France FFSA Circuit engagés dans le Championnat d'Europe de Formule Régionale par Alpine avaient rendez-vous avec l'histoire avec un H : sur le légendaire autodrome Enzo e Dino Ferrari, en lever de rideau du deuxième Grand Prix de Formule 1 de l'année et en inaugurant la toute nouvelle discipline née de la fusion entre la Formule Renault Eurocup et le Championnat d'Europe de Formule Régionale.

Auteur d'une première saison prometteuse sur la scène internationale, l'an passé en Formule Renault Eurocup, Hadrien David avait une priorité en tête à l'issue des essais hivernaux où il avait confirmé son statut de prétendant aux premiers rôles. « Il était important de partir du bon pied avec ma nouvelle équipe et de valider le travail de cet hiver », explique Hadrien, loin de se douter que son mental allait rapidement être mis à rude épreuve.

 

En lutte pour la pole position

Avec trente voitures en piste et une armada de très jeunes loups désireux de briller devant le plateau de Formule 1 et pour les trois coups de cette nouvelle discipline, la fluidité des séances d'essais libres et qualificatifs a en effet été maintes fois interrompue. « Je n'ai pas fait un seul tour clair avant les qualifications ! » s'exclame Hadrien, « Du coup, je n'avais aucune certitude quant à notre place dans la hiérarchie ».

Le champion de France de F4 2019 s'est rassuré avec le 2e meilleur temps des premières qualifications obtenu en toute fin de séance, le couteau entre les dents. « C'était vraiment chaud ! Entre les drapeaux jaunes et même un rouge, je n'avais plus qu'une tentative, avec tout le monde en piste. Je savais que la voiture avait un gros potentiel, mais encore fallait-il pouvoir l'exploiter. Je suis très content d'avoir gardé mon sang-froid et d'avoir pu me battre pour la pole position dans les deux séances » déclare Hadrien qui a pris les 4e et 2e places respectives des grilles de départ des courses d'Emilie-Romagne.

Débutant à ce niveau de compétition, galvanisé par la dernière séance d'essais hivernaux qu'il avait dominée, Isack Hadjar a crânement tenté sa chance à Imola. Le benjamin de l'Équipe de France FFSA Circuit a signé un brillant tir groupé sur la 4e ligne de la grille des deux épreuves en rivalisant avec certains pilotes chevronnés.

 

Premier podium et meilleur rookie

Hadrien a bondi depuis la 2e ligne pour prendre la trajectoire intérieure et déborder un concurrent au départ de la première manche. Le jeune pilote de 17 ans espérait grimper plus haut dans la hiérarchie, mais une litanie de neutralisations lui a coupé les ailes. « On a passé 14 minutes sur 30 derrière la voiture de sécurité… ça compromet vos chances de gagner des places, mais on est tous logés à la même enseigne. Le plus important est de rester concentré car après avoir passé plusieurs km en 1ère, ça fait drôle d'arriver à 250 km/h au premier freinage ! » s'amuse Hadrien qui a la satisfaction d'avoir signé le meilleur tour en course. « On a optimisé le package pour la course et c'était important car ça montre qu'on analyse bien les data et qu'on sait mettre en pratique ce qu'on a appris ».

Sur sa lancée des qualifications, Isack Hadjar a viré en 7e position à la sortie du virage du Tamburello et franchi l'arrivée à la même place avec le titre honorifique de meilleur rookie de la première épreuve d'Imola.

 

Au pied du podium

Hadrien visait plus haut, plus vite, plus fort sur la grille de départ dominicale où il occupait l'extérieur de la première ligne. Mais la devise olympique lui a brutalement tourné le dos lorsque sa monoplace a menacé de caler. Huitième en sortant de la première chicane, Hadrien a immédiatement récupéré une position, puis a sagement patienté derrière un duel acharné entre Quinn et Beganovic qui s'est terminé par une neutralisation de course.

Au re-start, Hadrien a rempli les rétroviseurs du 3e, son équipier Maloney, mais a préféré ne pas prendre de risque superflu. « C'était important pour l'équipe d'avoir nos deux voitures à l'arrivée dans l'optique du championnat. Pour moi également c'était important de marquer des gros points. Finalement, malgré le raté du départ, je ne m'en sors pas si mal ! » sourit Hadrien qui occupe la 2e place au championnat.

Isack a longtemps suivi Hadrien comme son ombre avant une défaillance de son moteur qui lui a fait perdre plusieurs places. Toujours installé dans le top 10 à 6 minutes de la fin de l'épreuve, Isack a tenté d'y rester afin de marquer des points pour la deuxième fois du week-end, mais il a chuté au 12e rang en mettant deux roues dans les graviers. À l'issue de son premier week-end, Isack occupe la 2e place du classement général des rookies.

 

Championnat d'Europe de Formule Régionale par Alpine

 

Hadrien David                                     Isack Hadjar

Course 1                                               Course 1

Position sur la grille : 4e                       Position sur la grille : 7e

Résultat : 3e                                                       Résultat : 7e   

 

Course 2                                               Course 2

Position sur la grille : 2e                            Position sur la grille : 8e 

Résultat : 4e                                                   Résultat : 12e    

 

Championnat                                        Championnat

4e, 27 points                                         9e, 6 points

 

Prochaines courses : 8-9 mai à Barcelone.

 

Back to Top