Actualités

Circuit
10/07/2021 FFSA

F4 Academy : 4e succès pour Masson, 1er pour Giusti

Parti en pole position, Esteban Masson a brillamment dominé la Course 1, avant que la grille inversée de la Course 2 ne vienne pimenter les débats. Alessandro Giusti a gardé la tête froide pour remporter sa première victoire en Championnat de France F4.

1re victoire en F4 pour Giusti dans la course 2 avec grille inversée à Budapest © KSP

Organisées dans le cadre de l’International GT Open, les deux premières courses du meeting hongrois à Budapest ont offert leurs épisodes de confirmations et de surprises. Si la Course 1 fut globalement assez limpide en raison du haut niveau de performance et de régularité des pilotes engagés avec la FFSA Academy, la Course 2 s’est rapidement animée, avec de nombreux dépassements et même une sortie de la voiture de sécurité !

Course 1 : Victoire nette et sans bavure pour Masson

Course après course, Esteban Masson ne cesse de démontrer sa pointe de vitesse et sa détermination à vouloir décrocher ce titre de Champion de France F4 2021. Le pilote licencié au club d’Ancenis dans les Pays de la Loire est parvenu à conserver sa place de leader au départ, avant d’imposer un rythme d’enfer à l’avant du peloton. “Le travail effectué avec tout mon entourage a encore porté ses fruits en termes de technique de pilotage et de maîtrise de la course,” s’est réjoui le leader du Championnat. “J’ai rapidement pris de l’avance, ce qui m’a permis de ne pas forcer sur mes pneumatiques. Malgré ça, j’ai réussi à creuser encore l’écart pour gagner avec 7 secondes d’avance et le point du meilleur tour.”

Derrière, Macéo Capietto a également réalisé une solide prestation, sans jamais pouvoir réellement souffler en raison de la pression exercée par le Thaïlandais Tasanapol Inthraphuvasak, décidément auteur d’excellents débuts pour sa première apparition avec la FFSA Academy. Lui aussi sur un excellent rythme et candidat au podium, Owen Tangavelou a fini par assurer la 4e place tout en préservant ses gommes au maximum.

Comme il en a l’habitude, Daniel Ligier a bondi à l’extinction des feux pour rapidement gagner une position au détriment de Gaël Julien, puis une seconde au tour suivant face au Suisse Dario Cabanelas, afin de compléter le top-5. Cabanelas pouvait toutefois se montrer fort satisfait de sa 6e place, laquelle lui offrait une victoire méritée chez les Juniors. Derrière l’Australien Hugh Barter revenu en 8e position, Alessandro Giusti récupérait une place dans le top-10 après avoir manqué son envol. À quelques encablures, Enzo Geraci gagnait un duel important face à Pierre-Alexandre Provost, puisque sa 10e place était synonyme de départ en pole position en Course 2.

Giusti inaugure malgré Ligier et Julien

Selon le principe de la grille inversée, Enzo Geraci et Alessandro Giusti prenaient place sur la première ligne au départ de la Course 2, qui voyait Giusti griller la politesse à son compatriote dès le premier virage. Le jeune français de 14 ans n’allait pas manquer cette si belle occasion de décrocher son tout premier succès en F4. “À Nogaro comme à Magny-Cours, j’ai réussi à gagner en Junior, mais cette victoire est encore plus belle, d’autant qu’elle ne fut pas facile à obtenir,” commentait Alessandro. “Peu après la mi-course, la voiture de sécurité est rentrée en piste. Elle a adopté un rythme assez lent et beaucoup de débris de gomme se sont déposés sur mes pneus. Au redémarrage, la voiture s’est mise à glisser et j’ai vraiment dû rester concentré et rapide pour résister à Gaël Julien, puis à Daniel Ligier lorsqu’il est passé 2e.” La voiture de sécurité est intervenue suite à un accrochage ayant éliminé Esteban Masson.

Derrière le trio Giusti-Ligier-Julien, Tasanapol Inthraphuvasak se classait 4e après une belle course d’attaque, puisqu’il n’était que 8e sur la grille. Owen Tangavelou doublait Enzo Geraci en fin de course pour le gain de la 5e place, ce dernier s’offrait toutefois son meilleur résultat dans la discipline. Les derniers points attribués revenaient à l’Australien Hugh Barter et Macéo Capietto, suivis de près par Elliott Vayron, auteur du meilleur tour et en progression de trois places.

Suite du programme à Budapest : Course 3, dimanche 11 juillet de 11:20 à 11:45

Classement de la Course 1

1 Esteban Masson (France) avec 13 tours
2 Macéo Capietto (France) à 7”186
3 Tasanapol Inthraphuvasak (Thaïlande) à 8”816
4 Owen Tangavelou (France) à 10”924
5 Daniel Ligier (France) à 11”382
6 Dario Cabanelas (Suisse) à 12”581, 1er Junior
7 Gaël Julien (France) à 13”680
8 Hugh Barter (Australie) à 16”156
9 Alessandro Giusti (France) à 22”982, 2e Junior
10 Enzo Geraci (France) à 24”705, 3e Junior
11 Pierre-Alexandre Provost (France) à 25”187, 4e Junior
12 Elliott Vayron (France) à 25”589
13 Noah Andy (France) à 26”946
14 Angélina Favario (France) à 40”071
15 Enzo Richer (France) à 54”248
Meilleur tour : Masson en 1’46”074 (moy. 148,6 km/h)

Classement de la Course 2

1 Alessandro Giusti (France) avec 11t, 1er Junior
2 Daniel Ligier (France) à 0”618
3 Gaël Julien (France) à 1”183
4 Tasanapol Inthraphuvasak (Thaïlande) à 1”698
5 Owen Tangavelou (France) à 2”170
6 Enzo Geraci (France) à 2”920, 2e Junior
7 Hugh Barter (Australie) à 3”197
8 Macéo Capietto (France) à 4”135
9 Elliott Vayron (France) à 4”552
10 Dario Cabanelas (Suisse) à 4”722, 3e Junior
11 Pierre-Alexandre Provost (France) à 5”018, 4e Junior
12 Noah Andy (France) à 6”419
13 Angélina Favario (France) à 8”694
14 Enzo Richer (France) à 9”696
15 Esteban Masson (France) à 5 tours
Meilleur tour : Vayron en 1’46”842 (moy. 147,6 km/h)

Back to Top