Actualités

Circuit
02/10/2021 FFSA

F4 Academy : Capietto et Vayron enchaînent les succès

Très en vue lors des derniers meetings, Macéo Capietto et Elliott Vayron ont poursuivi sur leur lancée en se partageant les victoires lors des deux courses du samedi sur le circuit Paul Ricard, dans un Championnat de France F4 toujours très indécis.

Superbes courses 1 et 2 en F4 au Paul Ricard. © KSP

La Formule 4 de la FFSA Academy a largement participé au spectacle de cette première journée de compétition lors de ce meeting organisé sur le circuit du Grand Prix de France de F1. Dans la Course 1, les deux candidats au titre Macéo Capietto et Esteban Masson se sont affrontés avec ardeur, laissant présager d’une fin de Championnat de France explosive. D’autant que les trouble-fêtes sont nombreux en F4, à l’image d’Elliott Vayron vainqueur de la Course 2. Le suspense reste également entier en Junior entre le Suisse Dario Cabanelas et Alessandro Giusti, qui ont gagné une fois chacun !

Macéo Capietto en pleine confiance

Parti en pole position pour la Course 1, Esteban Masson a réalisé un départ parfait, pendant que Macéo Capietto prenait rapidement l’avantage sur Alessandro Giusti pour le gain de la 2e place. Le duel entre les deux leaders du Championnat pouvait démarrer. Derrière, Daniel Ligier progressait de deux places dès le début de course. Suite à une touchette entraînant un problème de direction, Elliott Vayron se retrouvait en difficulté et rétrogradait, tout comme le Suisse Dario Cabanelas. Bien parti également avec un gain de trois places dans le premier tour, Noah Andy venait juste de se faire passer par Enzo Géraci, avant qu’un accrochage entre les deux pilotes ne les éliminent définitivement. Pierre-Alexandre Provost s’ajoutait à la liste des abandons.

Aux avant-postes, Capietto signait le meilleur tour et mettait Masson sous pression. C’est dans le 6e tour que les positions s’inversaient. “Je n’ai pas réussi à bien gérer la séance de qualification, mais je savais que je pouvais me battre pour la victoire dans cette Course 1, même en partant de la 3e position,” a déclaré Macéo. “Je suis revenu assez vite sur Esteban et j’ai pu prendre l’avantage à la mi-course…” à la suite d’une magnifique passe d’armes aurait pu ajouter le vainqueur ! Masson se faisait ensuite surprendre par Daniel Ligier, mais parvenait à reprendre son rang avec beaucoup de dextérité. Derrière le trio de tête, l’Australien Hugh Barter réalisait une belle progression de la 8e à la 4e place devant Alessandro Giusti, un peu moins à l’aise en fin de parcours mais toutefois brillant vainqueur en Junior. Gaël Julien et Owen Tangavelou ont également réalisé de belles remontées, respectivement de 3 et 4 places, pour couper l’arrivée aux 6e et 7e positions.

Grande intensité en Course 2, avec Vayron en leader

La Course 2 a démarré tout feu tout flamme au sein d’une magnifique grille de départ de 19 monoplaces, qui nous ont offert l’une des plus belles courses de la saison. Après ses deux succès à Monza, Elliott Vayron est parvenu à s’isoler en tête, pendant que ses rivaux s’expliquaient derrière lui. “J’ai pu garder de justesse ma 2e place au départ et je me suis rapidement retrouvé dans l’aspiration de Thanapongpan Sutumno, qui partait en pole avec le système de grille inversé pour les 10 premiers de la Course 1. J’étais plus vite que lui et j’ai réussi à prendre l’avantage dès le 2e tour, avant de creuser l’écart,” racontait Elliott.

Derrière, personne ne s’est fait de cadeau et de multiples dépassements ont animé la course à chaque tour. D’abord inquiété par Esteban Masson en début de course, Owen Tangavelou passait à l’action et doublait Cabanelas, puis Sutumno pour renouer avec le podium, sur lequel on retrouvait Daniel Ligier, brillamment revenu de la 9e place qu’il occupait au 1er tour. En F4 Junior, le Suisse Dario Cabanelas ajoutait un nouveau succès à son palmarès. “C’était important de gagner en Junior, mais je suis un peu déçu d’avoir manqué le podium dans le dernier tour. Lorsque j’ai doublé Sutumno à la mi-course, on s’est touché et mon aileron avant s’est décalé, rendant la voiture difficile à conduire dans les derniers tours,” précisait Dario.

Un coup de théâtre se produisait en fin de course, avec Esteban Masson qui abandonnait sa 5e place en rentrant dans les stands juste avant l’arrivée. Il laissait Macéo Capietto, auteur du meilleur tour en course, récupérer la 5e place et inscrire des points très importants au Championnat. Hugh Barter se classait 6e devant Gaël Julien et un Noah Andy littéralement déchaîné. Le pilote de l’Ile de la Réunion est revenu de la 17e à la 8e position ! Alessandro Giusti et Enzo Geraci complétaient le top-10, ce dernier s’étant offert une progression remarquée de 9 places dans un groupe où 7 pilotes ont fini en moins d’une seconde et demie. Sutumno a chuté en 12e position derrière Pierre-Alexandre Provost.

Suite du programme (dimanche 3 octobre) : Course 3 de 10:35 à 11:05

Classement de la Course 1

1 Macéo Capietto (France) avec 11 tours
2 Esteban Masson (France) à 2”958
3 Daniel Ligier (France) à 3”892
4 Hugh Barter (Australie) à 4”020
5 Alessandro Giusti (France) à 4”791
6 Gaël Julien (France) à 6”610
7 Owen Tangavelou (France) à 8”264
8 Dario Cabanelas (Suisse) à 8”731
9 Elliott Vayron (France) à 10”659
10 Thanapongpan Sutumno (Thaïlande) à 22”650
11 Romain Andriolo (France) à 24”914
12 Enzo Richer (France) à 34”543
13 Louis Pelet (France) à 35”059
14 Luciano Morano (Etats-Unis) à 35”363
15 Paul Jerome (France) à 45”899
16 Angélina Favario (France) à 2 tours
17 Noah Andy (France) à 7 tours
18 Pierre-Alexandre Provost (France) à 8 tours
19 Enzo Geraci (France) à 8 tours
Meilleur tour: Capietto en 2’08”751 (moy. 162,7 km/h)

Classement de la Course 2

1 Elliott Vayron (France) avec 11 tours
2 Owen Tangavelou (France) à 10”037
3 Daniel Ligier (France) à 10”280
4 Dario Cabanelas (Suisse) à 10”488
5 Macéo Capietto (France) à 15”504
6 Hugh Barter (Australie) à 15”789
7 Gaël Julien (France) à ”15”921
8 Noah Andy (France) à 16”043
9 Alessandro Giusti (France) à 16”352
10 Enzo Geraci (France) à 16”547
11 Pierre-Alexandre Provost (France) à 16”859
12 Thanapongpan Sutumno (Thaïlande) à 17”837
13 Romain Andriolo (France) à 18”733
14 Louis Pelet (France) à 32”654
15 Paul Jerome (France) à 42”215
16 Luciano Morano (Etats-Unis) à 47”206
17 Angélina Favario (France) à 53”529
18 Esteban Masson (France) à 1 tour
19 Enzo Richer (France) à 3 tours
Meilleur tour: Tangavelou en 2’09”242 (moy. 162,1 km/h)

Back to Top