Actualités

Montagne
09/10/2021 FFSA

Les pilotes français à l’honneur

Les pilotes français se sont illustrés ce samedi lors des essais des FIA Hill Climb Masters disputés au Portugal. Geoffrey Schatz pointe en tête alors que Fabien Bourgeon est actuellement au pied du podium.

Les pilotes Français se sont illustrés lors des essais de ces Masters, ce fut le cas de Fabien Bourgeon. © Nicolas Millet

Vendredi soir, à l’issue des vérifications administratives et techniques de cette 4ème édition des FIA Hill Climb Masters, la ville de Braga était en fête. Avant que ce samedi les pilotes ne retrouvent la piste, ils étaient conviés, devant un public particulièrement enthousiaste, à une parade et une présentation de l’ensemble des concurrents engagés sur la manifestation portugaise.

Ce samedi 9 octobre, trois montées d’essais étaient au programme. Mais malheureusement la troisième ascension n’a pu être menée à son terme, le retard pris durant la journée et l’arrivée de la nuit contraignaient les organisateurs à neutraliser les débats après le passage de Geoffrey Schatz. Les concurrents qui animent la Catégorie 2 ne seront toutefois pas pénalisés, puisqu’ils pourront prendre part à la troisième montée d’essais dimanche matin.

Leader de ces essais un dixième devant Christian Merli à l’issue des deux premières montée, Geoffrey Schatz accentue son avance sur la troisième ascension. Mais les Italiens qui sont à sa poursuite – Christian Merli et Simon Faggioli – auront la possibilité demain dimanche, lors de la reprise des hostilités, d’améliorer leurs chronos.

Pour l’heure, Geoffrey Schatz place donc sa Nova Proto NP01 en tête devant l’Osella FA30 de Christian Merli, victime d’un tête-à-queue sur la première montée, et la Norma M20 FC de Simone Faggioli. Les Français sont à l’honneur puisque la Revolt 3P0 de Fabien Bourgeon figure au quatrième rang. Il devance la Nova Proto NP01 de l’Espagnol Joseba Iraola et la Norma M20 FC du Tchèque Petr Trnka.

L’Italien Diego Degasperi place son Osella FA30 à la septième rang devant la puissante Gould GR59 du Britannique Wallace Menzies. Malgré un tête-à-queue sur la troisième montée, Cyrille Frantz place son Osella PA30 au neuvième rang, alors qu’avec son Proto BRC BR53, l’Espagnol Javier Villa complète le Top 10.

 

Catégorie 4 : Quatre Français dans le top 10

Pour le moment leader de ces essais, Geoffrey Schatz pointe également au sommet de la hiérarchie dans la catégorie 4. Le triple Champion de France devance le Champion Britannique en titre, Wallace Menzies, qui évolue au volant d’une impressionnante monoplace, une Gould GR59.

Cyrille Frantz place son Osella PA30 sur le podium de ce groupe 4 et devance un adversaire qui lui est habituel en la personne de Kevin Petit, que l’on retrouve au volant de sa Norma M20 FC. Le vainqueur du Trophée FFSA CN sur notre championnat devance deux pilotes britanniques, Alex Summers (DJ Firestorm) et Trevor Willis (OMS 28). Au septième rang on retrouve la Norma M20 FC 2 litres de Maxime Cotleur. Yves Tholy pointe le capot de son Speed Car au douzième rang

 

Catégorie 2 : Bourgeon sur le podium

Les animateurs de la Catégorie 2 peuvent encore espérer voir évoluer leurs positions puisqu’ils prendront part à la troisième montée d’essais dimanche matin. Mais à l’issue des deux premières confrontations, le duel entre Italiens et bien lancé. Christian Merli, malgré un tête-à-queue sur la première montée, devance Simone Faggioli de 1’’533. Au volant d’un Proto Revolt 3P0 de sa conception, Fabien Bourgeon pointe au troisième rang.

Suivent l’Espagnol Joseba Iraola et le Tchèque Petr Trnka. Au volant de sa Nova NP01, Sébastien Petit pointe au dixième rang. On retrouve ensuite à la 27ème position la Formule Renault de Baptiste Tognet-Bruchet, meilleur jeune de la catégorie.

 

Catégorie 1 : Les Mitsubishi intouchables

On s’attendait à ce que les surpuissantes Mitsubishi Lancer qui évoluent dans ce Groupe 1 monopolisent les premiers rangs. C’est pour le moment le cas… En tête de liste on retrouve celle du Suisse Ronnie Bratschi qui devance quatre pilotes Polonais avec dans l’ordre Daniel Stawiarski, Szymon Lukaszczyk, Michal Ratajczyk et ’’Dubai’’.

L’Italien Alessandro Gabrielli place sa Picchio AR 4C au sixième rang et devance de seulement cinq dixièmes l’Audi R8 LMS Ultra de Ronald Garcès. Le Champion de France en titre retrouve son adversaire de la dernière Course de Côte de Turckheim, Nicolas Werver, qui malgré une panne qui l’a empêché de s’élancer sur la première montée, place sa Porsche 997 GT2 à deux dixièmes de Garcès.

Il faut remonter au 34ème rang pour retrouver la Peugeot 308 Cup de Stéphane Garcia, troisième du Groupe 4 de cette Catégorie 1. Lui aussi a engagé un duel face à un adversaire habituel, puisqu’à sa suite on retrouve une autre Peugeot 308 Cup, celle de Jean-Pierre Pope. Aurore Dodille occupe pour le moment la 56ème place avec Citroën C2.

 

Catégorie 3 : Sarah Bernard-Louvet au deuxième rang

Difficile de contrer les attaques de la surpuissance Mercedes-Benz SLK 340 du Suisse Reto Meisel qui pointe en tête de cette catégorie. Sarah Bernard-Louvet s’y est employée, mais place pour le moment sa Seat Léon Supercopa a une très probante deuxième position, première féminine de la catégorie. Le podium de ces essais est complété par le Britannique Damien Bradley qui évolue au volant d’une Subaru Legacy.

Cinquième, le Belge Sébastien Starck (Renault Clio Cup) se classe Meilleur Jeune de la catégorie. On retrouve au 17ème rang la Renault Mégane R.S de Pascal Cat alors que Elodie Lafosse place sa Peugeot 106 XSI au 24ème rang.

 

Back to Top