Actualités

Tout terrain
20/09/2021 FFSA

Saint Igny : une pluie de Marseillaises !

L’épreuve de Saint Igny de Vers n’a fait que renforcer notre statut de plus grande nation de l’Autocross. L’organisation, le nombre, la qualité des pilotes engagés et les nombreuses victoires Françaises ont conclu un excellent weekend.

Thomas CHRISTOL a mis à plat la concurrence Européenne.  © PHAUTOPASSION

Maxi Tourisme : Jacques MONIOT (NISSAN MICRA) prend le meilleur départ, mais à la fin du deuxième tour, Jacques ralenti brutalement, suite à une casse de cardan. Christophe CHAMPIN (CITROEN DS3) s'empare de la tête de la finale. Freddy POULAIN (RENAULT CLIO) prend donc la deuxième place. Guillaume LEDUC (PEUGEOT 206) est troisième de la finale. A noter l'absence d'Éric DUCROUX (CITROEN DS3) et Bastian LAPLANCHE (SUBARU), les deux pilotes locaux. Freddy POULAIN prend les points du tour le plus rapide. Christophe CHAMPIN, le pilote de Charolles, à quelques kilomètres de Saint Igny, s'offre sa première victoire sur la scène nationale.  

 

XC CROSS CAR : David MEAT (KAMIKAZ3) impérial en demi-finale allant chercher les deux châssis SEMOG de FIRENZE et CHINCHILA dans le dernier tour. Il aura fait parler toute son expérience. Il se qualifie donc en pole de la finale. Dans la deuxième demi-finale, Loïc MAULNY (ROSCROSS) prend le meilleur sur Marcello GALLO. Champion de France en titre, Jason REINHARD (MYGALE) est troisième de cette demi-finale. A noter l'abandon de Flavien GOULET (WILL'OZ)dès le premier tour. Au moment de la finale, David MEAT décolle en tête. Dans la remontée, l'Espagnol prend le meilleur pendant que David MEAT est secoué dans les trous. Très vite le Breton porte une attaque que le pilote Espagnol par l'extérieur qui change brutalement de trajectoire entrainant David dans la boue, perdant lui aussi el bénéfice de sa première place. Un temps premier de cette finale, Loic MAULNY s'écarte de la trajectoire pour éviter un élément de carrosserie présent sur la piste tandis que Simone FIRENZE en profite pour s'emparer de la tête de la finale. Il sera finalement déclassé pour non-conformité technique. Loïc MAULNY s'offre donc la victoire finale devant Tristan FAUCONNIER (WILL'OZ). Malgré tout, David MEAT (87 pts) repart avec la tête du championnat devant CHINCHILA (75 pts) et MOLL (68 pts).

 

Junior BUGGY : les jeunes pousses de l'Autocross Européen n'ont pas failli ce weekend. Les pilotes tchèques ont été chahutés et mis en difficultés ce weekend. Teun VAN ASTEN (NLD) décroche sa première victoire en championnat d'Europe d'Autocross. Malone FEUILLADE (ALFA RACING) partait depuis la deuxième ligne aux côtes de Laure MERCIER (SPEED CAR) qui s'offrait une finale le jour de son anniversaire. Malone réalise un bon départ et sort troisième, c'est dans la troisième tour qu'il trouve l'ouverture sur Jakub SAFRANEK (CZ-ALFA RACING). Ondrej MEDLIK parviendra lui aussi à déborder le pilote pour s'octroyer la troisième place de cette finale. Malone FEUILLADE signe ainsi son meilleur résultat en championnat d'Europe. 

O. MEDLIK (169 pts), D. PYTLOUN (158 pts), S. JASPERS (130 pts).

 

Buggy 1600 : Timo PAHLER (NL-ALFA RACING) s'élançait en pole de la finale aux côtes de Thomas CHRISTOL (CAMOTOS) qui était venu pour l'emporter. Markus WIBBELER (DE- ALFA RACING) complétait cette première ligne tandis que Jakub NOVOTNY (CZ-ALFA RACING) et Kevin PETERS (LUX-FAST&SPEED) leader du Championnat d'Europe. Thomas CHRISTOL profite de la lutte entre PAHLER et WIBBELER pour s'emparer de la tête de la finale. Il déroule une finale parfaite dans un rythme d'enfer tandis que Markus WIBBELER, un temps deuxième cède sous les attaques de PAHLER dans le dernier tour. 

K. PETERS (165 pts), T. PAHLER (154 pts), J. NOVOTNY (130 pts). 

 

SUPER BUGGY : Incroyable finale ! Avant même que le départ ne soit donner, le spectacle était déjà sur la grille avec l'exclusion de Petr NIKODEM (CZ), en panne sur la grille qui tentait de remettre en route sa monoplace avec l'aide d'un de ses mécaniciens. Vincent MERCIER (FAST&SPEED), Florent TAFANI (ALFA RACING) et Ervins GRENCIS (LV-ALFA RACING) occupaient la première ligne de la finale devant Germain BOUCE (FAST&SPEED) et Janis BOKS (LV-ALFA RACING). Florent TAFANI vire en tête devant Vincent MERCIER et Ervins GRENCIS. Vincent MERCIER sort large et laisse passer GRENCIS dans le troisième tour. Le tour suivant, il commet une nouvelle erreur et laisse passer BOKS. Dans le virage suivant, Ervins GRENCIS casse le train arrière et repart au milieu du peloton sur trois roues. TAFANI, BOKS et MERCIER sont dons les trois premiers. Dans l'avant dernier tour, en bas du circuit, BOKS et MERCIER ne peuvent éviter le contact avec GRENCIS. C'est alors Laurent JACQUIER (ALFA RACING) qui termine deuxième devant Jakub KUBICEK (CZ-HOSEK).

J. KUBICEK (151 pts), E. GRENCIS (146 pts), F. TAFANI (141 pts). 


Back to Top