Actualités

Montagne
12/09/2021 FFSA

Schatz et Garcès confirment leurs titres !

La dernière confrontation de la saison dans le cadre du Championnat de France de la Montagne, la Course de Côte de Limonest, a donné l’occasion aux champions en titre de confirmer leurs statuts puisque Geoffrey Schatz et Ronald Garcès s'imposent.

Geoffrey Schatz remporte la 95e édition de la Course de Côte de Limonest en signant un nouveau record du tracé. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Même si un souci technique a contraint Geoffrey Schatz a renoncer à prendre part à la troisième montée de course sur cette épreuve de Limonest, le triple Champion de France signe, avec la manière, un ultime succès cette saison. En effet, le record du tracé de la Course de Côte de Limonest – Mont Verdun tenait depuis 2012, lorsque Nicolas Schatz avait réalisé une ascension en 1'20''732. Un record qui ce dimanche a été amélioré par le frère du septuple Champion de France. Geoffrey Schatz a signé une performance en 1'20''051, et au cumul de ses deux meilleures montées, remporte donc au volant de sa Nova Proto NP01 un septième succès en sept courses disputée…

Très en verve sur la première montée de course, Damien Chamberod reconnaissait avoir commis une petite erreur lors de la deuxième ascension, ce qui l'empêchait d'améliorer. Mais particulièrement satisfait du comportement de sa Norma M20 FC, il pouvait espérer faire vaciller Geoffrey Schatz de son piédestal. Au final, il n'échoue qu'à une seconde sept au cumul des deux meilleures montées et peut se réjouir de terminer la saison par une excellente deuxième place.

Fabien Bourgeon a pris goût au podium. Une nouvelle fois il a su parfaitement exploiter les atouts de sa Revolt 3P0 pour se hisser à la troisième place. Les choses vont en s'améliorant pour Cyrille Frantz qui avouait devoir retrouver la confiance au volant d'une Osella PA30 qui, à deux reprises, l'a fait sortir de la route sur les épreuves précédentes. Le pilote d'Ornans termine au cinquième rang et devance Kevin Petit qui, au volant de sa Norma CN+, remporte une nouvelle victoire de Groupe.

Ce fut particulièrement chaud entre Maxime Cotleur et Marc Pernot. Et c'est finalement Maxime qui aura le dernier mot en plaçant sa Norma 2 litres 147 millièmes devant celle du Franc-Comtois. Petite déception pour Marc Pernot qui avouait être a plus d'une seconde des temps qu'il réalisait en 2019, et qui n'était donc pas pleinement satisfait de sa prestation. Le podium de la classe CN/2 est complété par Alban Thomas.

La victoire dans le Groupe DE revient à la plus rapide des F3, celle que mène Didier Brun. Huitième au général, il devance dans sa classe Steeve Gerard, Samy Guth et Emeline Bréda.

Neuvième, Marcel Sapin termine en tête de la classe DE/8 en imposant sa Tatuus Formula Master devant celle de Cindy Gudet. Mais à l'issue de cette ultime confrontation de la saison, Cindy coiffe une quatrième couronne consécutive de Championne de France, la troisième en Sport. Elle remporte par la même occasion le Trophée FFSA du Groupe DE, ce qui était l'un de ses objectifs du début de saison.

Cinquième du Groupe DE, Pierre Mayeur offre à sa Martini MK 62 une nouvelle victoire de classe et devance dans son groupe la Tatuus Formula Master de Fabrice Flandy.

Leader des essais, Etienne Pernot confirme sa suprématie dans la classe DE/7 où il place sa Formule Renault devant celles de Baptiste Tognet-Bruchet, Antoine Uny et Thierry Brenot.

La Course de Côte de Limonest aura donné une nouvelle occasion à Yves Tholy de remporter une victoire en CM puisqu'il place son Speed Car devant les TracKing de Maxime Dojat et de Simon Taponard. Jean-Marc Tissot place pour sa part son BRC au quatrième rang.

 

Championnat Production

Auréolé de son titre de Champion de France de la Montagne Production, Ronald Garcès se devait de terminer la saison en beauté. Rien de mieux pour cela que de venir signer à Limonest son sixième succès consécutif, après avoir acquis sa toute première victoire à Dunières, et être monté sur la plus haute marche du podium sur l'ensemble des épreuves qui ont suivi.

En 2019, Pierre Beal avait terminé la saison en accrochant à Limonest la deuxième marche du podium. L'Isérois récidive cette année en plaçant une nouvelle fois sa Volvo TC10 S60 au deuxième rang. Le podium de cette 95ème édition de la Course de Côte de Limonest – Mont Verdun est complété par Francis Dosières qui signe une victoire en GT Sport avec son Alpine A110 GT4. Il devance dans la catégorie Morane Cat-Mackowiak qui au volant de sa Porsche 997 GT2 réalise une belle performance en se positionnant au septième rang. Troisième de ce Groupe GT Sport, Frédéric Santarelli place sa Porsche 911 Turbo à la onzième place du général.

La victoire de Christophe Poinsignon dans le Groupe FC est incontestable tant son avance est importante. La Simca CG Turbo du Vosgien devance de plus de quatorze seconde la Simca Rallye 2 de Nicolas Delperie, deuxième du FC, et une autre Simca Rallye 2 au volant de laquelle on retrouve Philippe Quioc. Un succès qui permet à Christophe Poinsignon de s'adjuger un nouveau Trophée FFSA du Groupe FC.

Après avoir remporté sa toute première victoire en Groupe A à Turckheim, Sarah Bernard-Louvet confirme à Limonest en imposant sa Seat Léon Supercopa MK3 au cinquième rang. Une victoire en Groupe A complétée par une nouvelle Coupe des Dames. Stéphane Garcia place sa Peugeot 308 Cup à seulement 8 dixièmes de Sarah. Deuxième du Groupe A, il s'assure le Trophée FFSA du Groupe A et un succès au sein du Challenge Open A/4. Sur cette épreuve de Limonest, c'est Jean-Pierre Pope, également au volant d'une 308 Cup, qui complète le podium du Groupe.

Dans les classes, on retrouve en A/5 Sarah Bernard-Louvet au sommet de la hiérarchie, devant Geoffroy Bouhin qui remporte à l'issue de cette saison le Challenge Open A/5. Nicolas Granier termine au troisième rang devant deux autres Supercopa, celle d'Alain Perraud et celle d'Abel Sahoui.

Dans la classe A/4, les Peugeot 308 tiennent le haut du pavé avec en tête Stéphane Garcia qui devance Jean-Pierre Pope et Matteo Fel-Astorg, auteur d'une performance de tout premier ordre. Après avoir obtenu son permis de conduire dans le courant de la semaine, Matteo prenait part ce week-end à sa première course. Une première participation qui se solde par une place dans le top 10 et une Coupe du Meilleur Jeune… A suivre ! Au quatrième rang de cette classe A/4, on trouve une autre pilote qui faisait là sa première course, Jennifer La Monica, que l'on retrouvait au volant d'une Clio 4 Cup.

Maxence Passaquet signe un nouveau succès dans la classe A/3 et termine premier du Championnat sur cette classe. Il devance à Limonest deux autres Renault Clio Cup, celle de Philibert Michy et celle de Sébastien Bard.

Petit retour sur le GTTS pour noter les victoires de Jean-Marc Gandolfo (BMW M3 GTR) en GTTS/3, de la Peugeot RCZ de Patrick Thiebaud en GTTS/2 et de la Mitjet de Ferdinand Loton en GTTS/1.

En remportant un nouveau succès en F2000 au volant de sa Renault Clio R.S, Christian Boullenger remporte le Trophée FFSA du groupe et par la même occasion le Challenge Open F2000/3. Il devance sur cette ultime confrontation de la saison la BMW Compact de Cédric Perret et la Peugeot 106 de Maxime Meyer.

Cette dernière manche de la saison consacre Aurore Dodille qui coiffe donc la couronne de Championne de France de la Montagne 2021 Production, après avoir réalisé une saison d'une excellente régularité au volant de sa Citroën C2 16S.

La victoire en Groupe N revient à Guillaume Gillet qui impose sa Mitsubishi Lancer. Il devance la Renault Mégane R.S de Pascal cat qui reste l'homme des records, puisqu'il remporte son 10ème Trophée FFSA du Groupe N. Tom Pereira complète le podium de ce Groupe N avec sa BMW M3.

 

Championnat VHC

Comme ce fut le cas samedi, le soleil s'est invité à la fête durant cette journée de dimanche, permettant aux concurrents engagés sur la 23ème Course de Côte VHC de Limonest de profiter pleinement d'une route idéale pour s'exprimer.

Hier c'était du côté du Groupe DE qu'il fallait chercher le pilote le plus rapide du jour. Ce dimanche, c'est le leader du Groupe 8/9 qui réalise la meilleure performance. Sébastien Brisard impose en effet sa Martini MK 25 devant la Van Diemen RF 82 de Jean-Marc Debeaune et la Crossle de Marc-André Schyrr.

Leader du Groupe DE à l'issue des essais, Frédéric Assenault conserve les commandes ce dimanche en plaçant sa Martini MK 36 devant la Martini MK 58 de Michel Farizon, la Dallara F390 de Jacky Bonnot et la Martini MK 57 de Bernard Penilla.

Inquiet pour le moteur de sa Marcadier JF02 samedi, Pascal Ferretti a pu réaliser trois montées sans encombre pour signer un nouveau succès dans le Groupe 6/7, où il devance la Marcadier FM01 de Gérard Dumoulin. Régulier tout au long de la journée, Christian Bouvier remporte un succès dans le Groupe C où sa Lucchini SP 90 évoluait seule.

Seul également dans le Groupe 5, André Tissot réalise une belle performance en plaçant sa Marcadier Barzoï à la deuxième place du classement à l'Indice de Performance, derrière la Ford Cortina de Philippe Vernay… Dans le Groupe 4, on retrouve au sommet de la hiérarchie la Porsche 911 SC de Jean-Pierre François qui devance de 1''3 celle de Michel Torcat. Troisième, Jean-Marie Brisard (Alpine A110) devance la Chevrolet Corvette de Jean Debaude.

Victoire Porsche également dans le Groupe 3 où Norbert Rieu impose sa 911 SC devant celle de Frédéric Henneton. Dans le Groupe 2, ce sont une nouvelle fois les BMW qui jouent les premiers rôles avec la victoire de la 323 I d'Eddy Antoine devant la 535 I de Patrick Giboulet, la 323 I de Charly Cauchois et la 635 CSI de Maurice Bick. Au volant de sa Volkswagen Scirocco Viviane Bonnardel termine au cinquième rang devant la BMW 323 I de Nicolas Uttewiller. Suivent la Ford Cortina de Philippe Vernay et la Renault 5 Alpine de Pierre Joly.

Plusieurs groupes n'accueillaient ce week-end qu'une seule voiture. C'est le cas du Groupe 1 dans lequel on retrouvait la Simca 1100 de François Durat, du Groupe N avec la Ford Sierra Cosworth de Nicolas Riehl, du Groupe A avec la BMW 323 I de Jean-Yves Pierrel ou du Groupe B dans lequel on retrouvait Thierry Bertin qui a délaissé l'espace d'un week-end sa Dallara évoluant en DE/1 pour une Alpine GTA.

Anthony Rolais signe un succès en Classic avec sa BMW 323 I. Il devance la Volkswagen Golf GTI de Maxime Bick, la Ford Capri de Vincent Herrbrecht et la Peugeot 104 ZS de Laura Mejanel.

 

Championnat 2ème Division

Le Championnat de France de la Montagne 2ème Division prendra fin début octobre à l'occasion de la Course de Côte de Lodève. Mais d'ores et déjà, on connait le Championnat Sport, Maxime Cotleur, seul engagé dans la catégorie cette année et qui remporte donc un deuxième titre consécutif après celui acquis en 2020.

Du côté du Championnat Production, c'est le leader du Championnat, Stéphane Garcia, qui impose sa Peugeot 308 Cup. Il devance sur cette épreuve la Seat Léon Supercopa de Geoffroy Bouhin et la Porsche 911 Turbo de Frédéric Santarelli.

Au quatrième rang on retrouve la Seat Léon Supercopa MK2 de Nicolas Granier qui devance la Lotus Exige Cup 240 d'Olivier Spampinato. Abel Sahoui positionne sa Supercopa MK3 au sixième rang et devance la Simca Rallye 2 du jeune Nicolas Delperie. Au volant de sa Peugeot 106, Elodie Lafosse complète le classement de cette épreuve comptant pour le Championnat de France de la Montagne 2ème Division Production.

 

8 – LIMONEST – MONT-VERDUN

18ème manche du Championnat de France 2021, les 10, 11 et 12 septembre, à 12 km de Lyon (Rhône)

94ème édition, 23ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône

Longueur : 2.650 mètres – Dénivellation : 160 mètres - Pente moyenne : 5 %

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Nova Proto NP01) 2'41''533 – 2. D. Chamberod (Norma M20 FC) à 1''768 – 3. F. Bourgeon (Revolt 3P0) à 4''939 – 4. C. Frantz (Osella PA30) à 7''302 – 5. K. Petit (Norma M20 FC) à 11''745 – 6. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 14''415 – 7. M. Pernot (Norma M20 FC) à 14''562 – 8. D. Brun (Dallara F302) à 16''161 – 9. M. Sapin (Tatuus Formula Master) à 16''385 – 10. C. Gudet (Tatuus Formula Master) à 16''402.

Classement Production :

1. R. Garcès (Audi R8 LMS) 3'16''491 – 2. P. Beal (Volvo TC10 S60) à 4''772 – 3. F. Dosières (Alpine A110 GT4) à 6''150 – 4. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 7''728 – 5. S. Bernard-Louvet (Seat Léon Supercopa MK3) à 10''164 – 6. S. Garcia (Peugeot 308 Cup) à 11''038 – 7. M. Cat-Mackowiak (Porsche 997 GT2) à 11''516 – 8. JP. Pope (Peugeot 308 Cup) à 12'013 – 9 – G. Bouhin (Seat Léon Supercopa MK2) à 12''474 – 10. M. Fel-Astorg (Peugeot 308 Cup) à 12''605.

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 – www.ffsamontagne.org

 

Back to Top